DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
 Abonnement
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 1998

Extraits de la revue
Partage international

October 1998 - N° 122



Questions / Réponses


Q. Maitreya est-il apparu à nouveau devant des groupes ?

R. L'apparition du 9 août en Grèce a eu lieu à Thessalonique.

Le dimanche 30 août, Maitreya est apparu devant un rassemblement de 200 à 300 musulmans à Quandahar, en Afghanistan. Il a parlé pendant 18 minutes. Une source avait été énergétisée dans le voisinage auparavant.

Le 6 septembre, Maitreya est apparu devant un rassemblement de 250 chrétiens en Bolivie. Une source avait également été énergétisée dans les environs au préalable.





Q. [1] Pourriez-vous, étant donné l'imminence d'un krach boursier, indiquer la meilleure chose à faire lorsqu'on possède des actions ? Cela change-t-il quelque chose s'il s'agit d'actions dans des valeurs sûres ou dans des services publics ? Qu'en est-il des autres formes d'investissement (fonds de pensions, obligations, etc.) ?

[2] Finalement, le krach sera-t-il surmonté, c'est-à-dire l'économie mondiale repartira-t-elle sur les mêmes bases ou ceux qui en sont responsables perdront-ils leur poste ? Sinon, comment le système économique fonctionnera-t-il ?

R. [1] Je ne connais rien au monde de la finance, mais, si vous voulez tout de même mon avis, je vous conseille de vendre toutes vos actions dès maintenant. [2] Si l'humanité suit les conseils de Maitreya, nous transformerons le système économique mondial afin d'y incorporer le principe du partage. C'est la seule façon possible d'établir la justice et une paix véritable.





Q. Pouvez-vous nous dire quand Maitreya apparaîtra sur une chaîne de télévision américaine ?

R. Il est impossible de donner une date. Cela dépend du moment où les Bourses occidentales (européennes et américaines) vont commencer à s'effondrer pour de bon. Cette éventualité semble être largement envisagée par les économistes. D'après mes informations, c'est maintenant imminent.



Q. Maitreya devra-t-il détruire physiquement non seulement des institutions mais également des personnes afin de pouvoir se présenter, étant donné la résistance extraordinaire à sa présence dont font preuve certaines forces dans le monde ?

R. La réponse à cette question est non, de manière absolument catégorique.

Maitreya est le Maître de tous les Maîtres. Pour les Maîtres, le libre arbitre des hommes est divin. Il est sacro-saint et n'est, et ne sera jamais, enfreint sous aucun pretexte. Si Maitreya faisait ce que vous suggérez, il enfreindrait la Loi dans une mesure telle qu'il ne serait plus Maitreya.

Je connais des personnes de son entourage actuel qui ont été invitées par la BBC à venir parler de Maitreya à la télévision. Elles ont refusé, et le seul commentaire de Maitreya a été : « Il faut que quelqu'un le fasse. » Il pourrait user de son influence en disant : « Allez, soyez chic ! Je vous aiderai, je serai derrière vous ! » Certaines de ces personnes sont des swamis, des hommes reconnus dans leurs domaines respectifs, et ils ne font rien ; et tout ce que Maitreya dit c'est : « Il faut que quelqu'un le fasse. » Maitreya ne donnera jamais à l'humanité l'exemple d'un acte de violence, sous aucun prétexte, quel qu'il soit. La réponse est donc catégorique.





Q. Qu'en est-il de ceux qui considèrent qu'il y va de leur intérêt de prolonger un état conflictuel dans le monde et qui ne parviennent pas à accepter l'idée que la paix soit possible ?

R. Lorsque Jésus prit la parole il y a deux mille ans, il ne fut même pas reconnu. Nombreux auraient été ceux qui l'auraient suivi s'ils avaient eu la moindre idée de son identité. Mais les esprits des gens de cette époque étaient totalement sous l'emprise de ceux qui seuls savaient lire et écrire : en l'occurrence, les prêtres.

Ces derniers attendaient la venue du Messie en la personne d'un roi-guerrier issu de la maison de David qui libérerait les Juifs du joug des Romains. Jésus vint sous les traits d'un homme de paix, déversant des paroles d'amour, de justice, et prônant de justes relations... Il propagea un enseignement sur la nature de l'âme, et manifesta l'Amour de Dieu dans sa perfection. Il ne fut pas reconnu parce qu'il ne répondait pas à l'attente des prêtres et, à travers eux, à celle du peuple. C'est pourquoi seul un petit nombre le suivit.

Les enseignements des Eglises font penser qu'une foule énorme suivait Jésus et qu'il était populaire. Ce n'était pas le cas. Il avait trois disciples très proches, douze autres appartenant à un groupe interne, soixante-quinze à un groupe externe, et cinq cents personnes étaient intéressées par son message. Il fut aisé pour les prêtres d'amener ceux qui auraient pu suivre Jésus à se tourner contre lui et à le faire crucifier parce qu'il ne répondait pas à leurs attentes.

Les temps ont changé. Une éducation à l'échelle mondiale a complètement transformé l'humanité. Personne ne devrait plus être à la recherche d'un guide accepté de tous. Maitreya lui-même a déclaré : « Beaucoup me suivront et me considéreront comme leur guide. Beaucoup ne me connaîtront pas. » [Message de Maitreya, n° 10.] Mais il sait que la grande majorité a soif de changement. Des millions d'individus ont faim, et ils ne vont certainement pas rejeter la possibilité d'un changement alors qu'ils font partie de la population des pays en voie de développement, qui représente presque les trois quarts de la population mondiale.

Ceux qui, en premier lieu, pourraient ne pas être trop satisfaits à l'idée de partager les ressources de l'Occident avec les pays en voie de développement sont les individus qui se trouvent à la tête de grandes entreprises et d'institutions financières. Mais lorsque les places boursières vont s'effondrer, ils seront totalement désemparés et n'auront plus le pouvoir de résister à la volonté du peuple. Cette volonté sera partout organisée, éduquée, stimulée, galvanisée et guidée par Maitreya, ce qui créera une opinion publique mondiale à laquelle aucun pays ne pourra résister longtemps.





Q. Maitreya nous sauvera-t-il comme Jésus est supposé l'avoir fait ?

R. Maitreya vient pour enseigner. L'humanité doit parvenir à son propre salut par une réponse correcte aux enseignements. Il ne vient pas pour « sauver l'humanité » : personne ne peut le faire à notre place, ni Maitreya, ni le Bouddha, ni personne d'autre. Seul vous-même pouvez vous sauver dans le sens ésotérique, c'est-à-dire en accomplissant la nature de votre Etre et en remplissant le devoir de manifester cet Etre dans sa perfection sur la planète Terre. C'est cela le salut et il a pour nom la « réalisation du Soi ».

Tous les Maîtres sont des êtres réalisés parfaits, sauvés. Il est insensé de se dire : « Je dois croire en Jésus et je serai sauvé » (comme disent les chrétiens, en particulier les fondamentalistes) ou « Je dois croire au Bouddha ou en Krishna et j'atteindrai le Nirvana ou autre chose. » Il ne s'agit pas de croire, la croyance appartient à la religion. Maitreya déclare que les religions ont une fonction, elles sont comme une échelle qui vous aide à accéder au toit ; mais, une fois que vous y êtes, vous pouvez jeter l'échelle ou la donner à quelqu'un d'autre.

Il s'agit de conscience, d'une conscience sans cesse élargie. C'est le chemin de l'évolution ; la croyance ne l'est pas. Vous pouvez être un athée convaincu ou un chrétien, un bouddhiste ou un musulman pendant quinze, vingt ou trente ans et finalement « voir la lumière » et devenir quelque chose d'autre, un rosicrucien, un théosophe ou rallier un autre « isme ». Mais la vie n'a rien à voir avec les « ismes » ou les idéologies, elle obéit à la grande loi d'action et de réaction. Action et réaction sont opposées et égales. Si nous apprenons la signification de cette loi, nous apprenons à devenir inoffensifs. Seule l'innocuité qui est à la racine de l'Etre peut nous sauver. Lorsque nous pratiquons l'innocuité, nous ne créons pas le karma qui pousse les gens à se battre, à avoir peur, etc. Maitreya vient nous montrer en termes extrêmement simples, bien plus simples que les miens, comment réaliser cela.





Q. Le Bouddha aura-t-il un rôle de soutien le jour de Déclaration ?

R. Oui. Le Bouddha joue ce rôle depuis que Maitreya a pris la décision de revenir, en 1945. Le Bouddha ne fait plus partie de la Hiérarchie mais est en relation avec elle. Il se trouve sur un niveau plus élevé que la Hiérarchie, en l'occurrence Shamballa, le centre où la volonté de Dieu est connue. Il fait partie du Conseil du Seigneur du Monde et agit en tant qu'intermédiaire divin entre Shamballa et la Hiérarchie. Chaque année, lors de la fête de Wesak, il s'approche très près de la Terre et apporte l'énergie de Shamballa qui est distribuée dans le monde durant l'année qui suit.

Chaque année, depuis que Maitreya a déclaré qu'il reviendrait dans le monde, le Bouddha se tient derrière lui. Il existe entre eux une association d'autant plus étroite que Maitreya utilise maintenant ce qui est appelé les « vêtements du Bouddha ». Le Bouddha est l'incarnation de l'aspect sagesse de la divinité sur notre planète et son « vêtement » est cette sagesse divine. Ainsi Maitreya peut-il ajouter la sagesse du Bouddha à son propre amour afin de connaître l'enseignement nécessaire pour approcher les Occidentaux et les Orientaux. Il peut voir le monde à travers les yeux du Bouddha tout aussi bien qu'à travers ses propres yeux.

Ainsi existe-t-il entre eux une relation très étroite : tous les deux ont été parmi les tout premiers à passer l'initiation, au début de l'époque atlante, et ils sont ensemble depuis lors. Maitreya se trouve encore dans la Hiérarchie, et le Bouddha est à présent à Shamballa et aide Maitreya dans toute la mesure du possible. D'autres Grands Etres adombrent Maitreya et ajoutent leur extraordinaire énergie cosmique à la sienne. Aucun Avatar n'a jamais été aussi bien équipé que l'est Maitreya, car aucun Avatar n'a jamais eu une tâche semblable à celle de Maitreya aujourd'hui.





Q. Je vis en Angleterre, à Londres, et je m'intéresse au développement culturel des jeunes depuis 1990. En 1991, une dimension spirituelle très nette est apparue dans le cœur, l'esprit et l'âme de ceux qui appartiennent au mouvement « rave ». Bien qu'une grande partie de tout cela ait été artificiellement provoqué par l'usage des drogues, beaucoup de jeunes de ma connaissance ne se droguaient pas et ont cependant amorcé un voyage spirituel basé sur l'expérience qu'ils vivaient en Angleterre à ce moment-là. Au cours de la même période, des rumeurs me sont parvenues, disant que Maitreya avait un point d'attache à Hackney, d'où provenait une grande partie de cette énergie spirituelle, sous la forme de musique populaire. Ce mouvement « rave » fut par la suite interdit par le gouvernement, et de nombreuses personnes furent déçues de l'usage de drogues et l'atmosphère changea.

J'ai retrouvé récemment ce sentiment d'exaltation collective et de vibration spirituelle qui existait en Grande-Bretagne, en 1991, et j'ai remarqué que les jeunes manifestaient un enthousiasme similaire sans consommer de drogues.

Le dimanche 3 mai 1998, lors du festival de Finsbury Park, à Londres, je crois avoir aperçu Maitreya et quelqu'un ressemblant à Benjamin Creme. Je suis convaincu que Maitreya contribue à l'éveil de la conscience spirituelle chez les jeunes d'aujourd'hui, en leur envoyant de l'énergie divine qui se manifeste à travers la musique, les festivals et les différentes formes de la culture populaire contemporaine.

[1] Maitreya était-il à Finsbury cet après-midi là ? [2] Aide-t-il effectivement à l'éveil de la jeunesse d'aujourd'hui en influençant la culture populaire ?



R. [1] Non. Maitreya n'était pas à Finsbury Park le 3 mai 1998 (et je n'y étais pas non plus). [2] Il est certain que les énergies spirituelles de Maitreya pénètrent à travers toutes les formes d'expression et qu'elles agissent sur la jeunesse d'aujourd'hui et sur la culture contemporaine.





Q. Certains de mes amis utilisent les énergies reiki pour se soigner et soigner d'autres personnes. [1] Votre Maître pourrait-il expliquer d'où proviennent ces énergies de guérison et nous dire [2] si elles ont un lien avec Maitreya ?

R. [1] Du sixième plan astral. [2] Non.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYA

BENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.