DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
 Abonnement
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 1999

Extraits de la revue
Partage international

September 1999 - N° 133



Questions / Réponses


Q. Maitreya est-il de nouveau apparu dans certains groupes ?

R. Le 24 juillet, il est apparu devant 150 chrétiens à Lublin, en Pologne. Il a parlé pendant dix-sept minutes. Une source avait été énergétisée dans les environs auparavant.

Le 1er août, Maitreya est apparu devant 200 musulmans en Chine. Il a parlé également pendant dix-sept minutes. Une source avait aussi été énergétisée dans la région auparavant. La ville du Soudan où Maitreya était apparu le 23 mai était Khartoum.





Q. Si Maitreya vit à Brick Lane, de nombreuses personnes doivent essayer de le rencontrer. Evite-t-il soigneusement qu'on le découvre ?

R. Il ne vit plus à Brick Lane. Il y a vécu entre 1977, au moment de sa venue à Londres, et janvier 1986. Il eut alors divers contacts avec la BBC, dont les véhicules venaient jusqu'à la maison où il demeurait. On le voyait partir dans de grosses limousines, portant des vêtements européens, ce qu'il ne fait pas habituellement. Les voitures de la BBC arrivaient avec des reporters munis de caméras, et il finit par être trop remarqué. Aussi a-t-il quitté Brick Lane. Il a séjourné à bien d'autres endroits. Il se trouve actuellement au nord-est de Londres. Il vit dans un temple, mais il ne mange pas et ne dort pas, il n'a même pas de lit, aussi il pourrait vivre n'importe où. Il travaille avec les swamis des différents temples, il les forme, leur dispense ses enseignements, puis les envoie les répandre dans le monde entier. Il n'est ni hindou, ni musulman, ni chrétien. Il ne fait aucune différence entre les différentes religions.

La question posée était la suivante : évite-t-il qu'on le voie ? Si vous lisiez Partage international de manière régulière et si vous jetiez un coup d'œil sur le courrier des lecteurs, vous sauriez qu'il ne cesse de se présenter aux membres des différents groupes avec lesquels je travaille partout dans le monde. Il donne l'impression de disposer d'un temps illimité ; il arrive que certaines personnes racontent, par exemple, que le Maître Jésus a passé trois jours avec elles. Je connais une femme au Japon avec qui le Maître Jésus a passé un mois, dans sa propre maison, sans qu'elle connaisse sa véritable identité.





Q. A combien de personnes Maitreya apparaît-il en moyenne, sous une forme ou sous une autre, au cours d'une journée de 24 heures ?

R. 26.



Q. [1] Depuis l'arrivée de Maitreya à Londres en 1977, est-il déjà apparu au Vietnam ou [2] a-t-il l'intention d'y apparaître ? [3] Vous nous avez appris qu'il était apparu depuis un certain temps déjà en Thaïlande, au Japon et dans d'autres pays d'Asie. Certaines conditions sont-elles requises pour qu'il apparaisse dans un pays particulier  ?

R. [1] Non. [2] Oui. [3] Il apparaît à des groupes religieux (fondamentalistes et tra-ditionnalistes) là où de l'eau est énergétisée. L'existence d'une eau souterraine détermine le lieu de ses apparitions.



Q. Quelle est la relation (si toutefois il en existe une) entre [1] la pierre de l'oreiller de Jacob mentionnée dans la Bible, [2] la Pierre sacrée du destin, sur laquelle les anciens rois d'Irlande et plus tard ceux d'Ecosse étaient couronnés et [3] la Pierre de Scone, récemment déplacée de l'abbaye de Westminster au château d'Edimbourg ?

R. Aucune.



Q. Après avoir vécu pendant des siècles sous l'autorité britannique, la nation écossaise commence à retrouver une confiance et une vitalité nouvelles. L'Ecosse demandera sans doute à jouer pleinement son rôle dans la communauté mondiale et à prendre sa place au sein des Nations unies, au début du troisième millénaire. [1] Est-ce dû, d'une manière ou d'une autre, à l'énergie transmise par ou à travers la Pierre, ou [2] à l'action de la Hiérarchie ?

R. [1] Non. [2] Non.



Q. Il semblerait que l'évolution scandaleuse de l'économie mondiale soit largement due au fait que les principales monnaies ont cessé de se référer à l'étalon or, considéré historiquement comme mesure de la valeur réelle d'une monnaie. En résumé, [1] bien que cette idée soit discutable d'un point de vue économique, pensez-vous que, peut-être pour une période de transition, le monde retournera à l'étalon or pendant quelque temps, jusqu'à ce que l'on puisse s'en remettre aux financiers afin qu'ils conduisent les affaires du monde de manière désintéressée, sans la nécessité d'un garde-fou, ou [2] la séparation du dollar américain de toute référence à l'étalon or, en 1971, a-t-elle marqué un point de non retour qui nous oblige désormais à trouver une nouvelle voie ?

R. [1] Non. [2] Oui.



Q. Lors de ma méditation personnelle, lorsque j'accomplis le travail des triangles qu'Alice Bailey décrit dans ses livres, et dont vous parlez dans votre ouvrage la Transmission, une méditation pour le nouvel âge, est-il absolument nécessaire de prononcer la Grande Invocation à voix haute, ou est-il aussi efficace de la prononcer mentalement ? Il me semble que la prononcer mentalement me permet de rester plus concentré, particulièrement si je crée le triangle avant la fin de ma méditation.

R. Il faudrait la penser mentalement.



Q. L'hypoglycémie a-t-elle une origine émotionnelle ?

R. Oui.



Q. Considérez-vous l'influence des francs-maçons comme positive ou comme négative dans le monde d'aujourd'hui ?

R. La franc-maçonnerie est la plus vieille société ésotérique du monde ; son origine remonte au milieu de l'époque atlante. Elle détient dans ses rituels certains des secrets ayant trait à l'initiation.

Les dernières vies de notre évolution sont marquées par cinq grandes expansions de conscience, appelées Initiations planétaires. Chacune d'elles permet à l'initié de pénétrer plus profondément dans le mental du Logos, l'Homme céleste dont le corps d'expression est notre planète. Il existe de nombreux sentiers conduisant à l'initiation ; la religion, la science et la franc-maçonnerie en font partie. Les Maîtres considèrent que chaque domaine de la vie mène finalement à la révélation, à l'expérience immédiate, de ce que nous appelons Dieu. Il s'agit de prendre conscience de cette divinité et de l'exprimer et il existe différentes voies pour y parvenir, suivant les tendances diverses, les rayons, etc., des individus au cours de leurs existences variées. Dans une vie donnée, vous pouvez avoir un esprit religieux, dans une autre un esprit scientifique, etc. ; l'âme introduit des changements dans son expression sur le plan physique de manière à faire le tour des différentes approches possibles de la vie.

La franc-maçonnerie est-elle positive ou négative ? Fondamentalement elle est positive, mais étant donné tout ce qui s'y est ajouté au cours des siècles, elle a aujour-d'hui plutôt « mauvaise presse », car elle a dégénéré. Il faut savoir qu'il existe une société interne et une société externe ; la société interne conserve les secrets et la pureté de l'organisation ; la société externe, à laquelle appartiennent la plupart des membres, est plus ou moins devenue un club d'hommes d'affaires. Débarrassée de tout ce qui lui a été surajouté depuis 8 000 ans, elle redeviendra l'un des sentiers conduisant à l'initiatiton.





Q. [1] Vous avez dit qu'H. P. Blavatsky était actuellement en incarnation dans un corps masculin, en Russie, et qu'elle passerait la cinquième initiation au cours de cette vie. [1] Quelle est sa mission actuelle ? [2] A-t-elle un rôle à jouer dans le travail de préparation au retour du Christ ? [3] Annie Besant et Olcott sont-ils également en incarnation ?

R. [1] Je ne sais pas. [2] Non. [3] Non.



Q. Au cours d'une conversation entre Saï Baba et son biographe, le Dr Hislop, Saï Baba a dit que les ovnis étaient imaginaires. Pourriez-vous nous dire ce que vous en pensez ?

R. Tout d'abord, je ne suis absolument pas d'accord avec cette affirmation. A mon avis, le Dr Hislop ne croit pas lui-même à la réalité des ovnis et, comme beaucoup d'autres, il a fait état d'une réponse de Saï Baba qui allait dans le sens de son opinion personnelle, alors qu'il n'en est rien. Je suis certain que Saï Baba sait, sans doute mieux que quiconque sur cette planète, que le phénomène des ovnis est tout à fait réel, mais ce n'est pas son rôle de le faire savoir. Si c'était le cas, tous ceux qui considèrent Saï Baba comme un Avatar, qui voient en lui, pour le moins, une expression de la Divinité sur le plan physique si ce n'est le Créateur de l'Univers, le croiraient sur parole et ses déclarations auraient un impact qu'il ne souhaite pas leur donner ; cela enfreindrait le libre arbitre de ceux qui posent la question. De même, si vous demandiez à Saï Baba si Maitreya est une personne réelle et s'il vit à Londres, il pourrait fort bien vous répondre que tout cela est pure imagination. Pourtant il travaille quotidiennement avec Maitreya et il sait parfaitement bien que ce dernier vit réellement dans le monde. Mais ce n'est pas à lui de le dire.

Saï Baba a des millions de fidèles ; ses paroles, par conséquent, font autorité, et s'il avait dit au sujet des ovnis : « Oui, ils existent ; ils sont nos amis ; ils viennent des autres planètes de notre système solaire » – comme je le soutiens moi-même – chacun de ses fidèles et bien d'autres personnes le croiraient. Il n'y a rien de mal à croire, mais ce serait une croyance en quelque sorte imposée. Les frères de l'espace, qui utilisent les ovnis, accomplissent leur tâche de sauvegarde de notre planète d'une manière qui n'enfreint pas notre libre arbitre. Ils laissent des preuves indirectes de leur présence. Ils créent des figures géométriques dans les champs de céréales, par exemple dans le blé qui est une plante saisonnière et qui est coupé au bout d'un certain temps. Des représentants du gouvernement soudoient d'ailleurs les cultivateurs pour qu'ils coupent le blé dès que les figures géométriques apparaissent. Ceci se produit partout dans le monde : il existe une vaste conspiration internationale contre la révélation de la véritable nature du phénomène des ovnis. Saï Baba sait en toute certitude que tout cela est vrai. Mais ce n'est pas son rôle de le révéler et il ne le fait pas.





Q. Pourriez-vous nous parler du travail du Maître Sérapis ?

R. Le Maître Sérapis est un Maître très avancé, un Maître « ascensionné », un initié du sixième degré. Il occupe au sein de la Hiérarchie la fonction de Chohan (responsable) de l'ashram du 4e rayon. (Il existe sept ashrams principaux et dans chacun d'entre eux six ashrams secondaires, ce qui fait au total 49 ashrams). Le Maître Sérapis fait partie des Maîtres qui participent d'une manière très active au retour du Christ ; il travaille avec l'évolution dévique ou angélique. Il est, bien sûr, en contact avec l'évolution humaine, mais sa principale tâche concerne l'évolution dévique ou angélique, une vaste évolution parallèle à la nôtre. Il apporte également une grande inspiration dans le domaine de l'art et de la musique.
Les anges, ou dévas, ont atteint dans leur évolution des degrés divers qui vont du sub-humain, à l'humain et au supra-humain. Tout dans le cosmos est en voie de devenir humain, est humain ou a dépassé le stade de l'humain ; nous nous trouvons au point médian où la matière et l'esprit se rejoignent, point par lequel passe toute l'évolution. Il existe des milliards de dévas de toutes sortes, supérieurs et inférieurs. Maitreya a été appelé par le Bouddha, et plus tard par Saint Paul : « L'Instructeur des anges et des hommes ». Il est l'Instructeur mondial. Il a fait venir dans le monde certains anges supérieurs qui travailleront ultérieurement avec l'humanité. Beaucoup de personnes s'imaginent qu'elles sont en contact avec des anges. D'après mes informations, c'est inexact. Les anges ne travaillent pas encore avec l'humanité ; ils travaillent pour l'humanité, mais pas avec elle. Dans le futur, lorsque l'humanité sera plus avancée et son taux vibratoire plus élevé, des individus de plus en plus nombreux seront capables de travailler avec l'évolution des dévas et cette collaboration sera particulièrement fructueuse dans le domaine de la guérison. Tout ceci est l'aspect majeur du travail du Maître Sérapis à notre époque.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.