DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
 Abonnement
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 1993

Extraits de la revue
Partage international

February 1993 - N 53 / 54



Questions / Réponses


Q. Maitreya est-il apparu à nouveau et à quel endroit ?

R. Maitreya est apparu à Belgrade, en Serbie, le 8 novembre, de manière tout aussi miraculeuse qu'à Nairobi en 1988. Il a appelé les personnes présentes à user de leur influence envers les responsables politiques en vue de mettre fin aux combats en Bosnie-Herzégovine. Au mois d'octobre, Maitreya avait énergétisé de l'eau dans les environs. Le 13 décembre, Maitreya est apparu de la même manière devant quelques 600 ecclésiastiques et fidèles, à Edimbourg, en Ecosse. Pas de photo ni de journaliste. En septembre, il avait énergétisé de l'eau dans les environs. Le 27 décembre, Maitreya est apparu devant 800 à 900 chrétiens orthodoxes dans une ville de Roumanie. Il semble que quelques photographies aient été prises, mais la presse n'était pas représentée. Il avait énergétisé de l'eau dans les environs au mois d'octobre.



Q. Suite à la démolition de la mosquée d'Ayodhya dans l'Etat de l'Uttar Pradesh, en Inde, la BBC a diffusé un appel lancé par M. Singh, à Londres, au nom de « la fraternité internationale », appelant les peuples de toutes croyances au calme et à la tolérance. S'agissait-il de Maitreya ?

R. Non.



Q. Est-il exact que Jésus vit aujourd'hui à Bâle, en Suisse ?

R. Non. Selon mes informations, le Maître Jésus vit dans les faubourgs de Rome depuis près de quatre ans.



Q. La « manifestation » de Maitreya dont il est question dans l'article de votre Maître, « la voix des peuples » (Partage international juillet/août 1992), s'est-elle déjà produite ? Pourrait-il s'agir de l'eau miraculeuse de Tlacote, au Mexique ?

R. Oui, absolument, mais l'eau miraculeuse de Tlacote ne représente que l'un des nombreux miracles prodigués par Maitreya en faveur de l'humanité. De l'eau a été énergétisée par Maitreya à proximité de chacun des endroits où nous avons eu connaissance d'une apparition miraculeuse de sa part, sauf à Saint-Pétersbourg, et toujours avant l'apparition, quelquefois même plusieurs mois auparavant. Après avoir énergétisé un puits ou un courant d'eau souterrain, Maitreya doit parfois attendre assez longtemps avant qu'un groupe, devant lequel il puisse utilement apparaître, se réunisse dans une localité raisonnablement proche. L'une après l'autre, ces eaux aux vertus curatives seront découvertes. Celle de Nordenau, dans le district de Schmalenberg, à proximité de Düsseldorf, où Maitreya est apparu en avril 1992, l'a déjà été. De même, près de New Delhi, un puits fournit une eau dotée de pouvoirs curatifs attirant 20 000 personnes par jour. Parallèlement, un assez grand nombre de fontaines miraculeuses sont apparues soudainement, non pas énergétisées par Maitreya lui-même, mais par le Maître qui fut la mère de Jésus en Palestine. Ces sources peuvent être comparées à celle de Lourdes, énergétisée par le même Maître. La différence est que Maitreya utilise de l'énergie d'origine cosmique, donc plus puissante, pour énergétiser les nappes d'eau.



Q. En proposant de fournir environ 30 000 hommes pour l'opération militaire onusienne en Somalie, le président Bush a brusquement changé d'attitude. [1] Ce retournement soudain aurait-il été inspiré par Maitreya ? [2] Si c'est le cas, comment cette inspiration s'est elle produite ? [3] Maitreya a-t-il procuré des expériences à certains des « seigneurs de guerre », afin d'encourager une solution pacifique en Somalie ?

R. [1] Non. Cette décision, je pense, provient de M. Bush lui-même, qui désire rester dans l'histoire pour avoir lancé (au moins) une action positive, humanitaire. Il est significatif qu'il ait attendu que le sort de l'élection présidentielle soit joué avant d'entreprendre quoi que ce soit. Après sa défaite électorale, ayant tout à gagner, et plus rien à perdre, il pouvait risquer d'engager l'armée américaine dans l'opération de l'ONU en Somalie. [3] Non.



Q. Vous avez souvent parlé de matière subatomique, affirmant que c’est littéralement de la lumière. Vous avez déclaré que l’eau miraculeuse de Tlacote est plus légère que l’eau ordinaire parce que certains de ses atomes ont été rendus subatomiques. Un physicien démentirait qu’il s’agit de lumière. Est-il possible d’expliquer cela au physicien en termes courants ? Par exemple, la connaissance actuelle des particules subatomiques (protons, neutrons, etc. ) peut-elle encore s’appliquer ?

R. Oui. Tout ce que nous voyons (ou ne voyons pas encore) dans la création est créé par la lumière. « Il y avait les ténèbres (…) et Dieu dit : Que la lumière soit, et la lumière fut. » Et avec la lumière, toutes choses dans les cieux et sur la Terre vinrent à l’existence. Lorsque les physiciens de notre époque comprendront ce que cela signifie, ils découvriront comment contrôler la matière, la distance et le temps.



Q. Existe-t-il une quelconque relation entre Maitreya et l'apparition de « formations » dans les champs de céréales ?

R. Les formations dans les champs de céréales sont créées par ce que nous appelons les ovnis. Il existe, en effet, une relation entre Maitreya et les ovnis. Ces ovnis proviennent, pour la plupart, des planètes Mars et Vénus. Notre Hiérarchie est en contact avec les Hiérarchies de Mars et de Vénus ; toutes les Hiérarchies de notre système solaire sont en relation entre elles. Toutes les planètes de notre système solaire sont habitées, sans exception. Naturellement, si vous vous rendiez sur Mars ou sur Vénus, vous ne verriez personne, car les êtres y sont constitués de substance éthérique (en fait de la partie la plus élevée de la matière éthérique). Si vous possédiez la vision éthérique supérieure, vous pourriez voir que les habitants y ont une apparence parfaitement normale, légèrement différente de la nôtre, mais sans en être toutefois très différente. Il ne s'agit pas de petits hommes verts couverts d'excroissances au niveau de la tête !



Q. Pourquoi Maitreya doit-il apparemment attendre que certaines conditions soient remplies avant de pouvoir s'immiscer dans nos affaires ?

R. Afin de ne pas enfreindre notre libre arbitre. L’enseignement erroné transmis par les Églises a amené les gens à se figurer que le Christ descendra du ciel sur un nuage à la fin du monde, que nous lèverons la tête pour contempler ce personnage omnipotent bardé du sceptre du pouvoir, et qu’alors nous saurons que Dieu a fait son entrée dans le monde. C’est vraiment une idée fausse. En dehors du fait que Maitreya n’est pas Dieu, ce serait une violation majeure de notre libre arbitre qu’il entre dans nos vies de cette manière.
Pour la Hiérarchie, le respect du libre arbitre de l’homme est un principe sacré. La Hiérarchie n’enfreindra jamais notre libre arbitre, même si cela pouvait, selon notre point de vue, se révéler bénéfique pour nous. Le libre arbitre constitue le moyen par lequel nous évoluons pour devenir ce que nous sommes — en tant qu’âmes — c’est-à-dire divins. Maitreya déclare : « Ne laissez personne vous ravir votre libre arbitre. Il constitue votre héritage divin. » Par conséquent, pour Maitreya, émerger autrement que sur invitation, constituerait une violation de notre libre arbitre. Il doit avoir la conviction que l’humanité est prête à répondre avec joie et de son plein gré à ses conseils, et non pas simplement parce qu’il est le Christ. Il affirme : « Ne me vénérez pas. Si vous me vénérez, vous me placez au-dessus de vous. Je ne suis pas au-dessus de vous ; je suis la même divinité. Nous sommes tous la même divinité — il n’existe qu’une seule divinité. »
C’est la raison pour laquelle il n’enfreindra jamais notre libre arbitre ; et c’est pourquoi je fais office d’éclaireur pour préparer quelque peu sa venue, pour vous annoncer qu’il est ici et vous aider à ouvrir vos esprits. Mon travail consiste à créer un climat d’espoir et d’attente afin qu’il puisse pénétrer dans notre vie sans enfreindre notre libre arbitre. Toutefois, s’il se faisait que nous changions demain, que nous nous attaquions par exemple au problème de la faim régnant dans ce monde d’abondance et que nous nous en débarrassions à tout jamais, Maitreya pourrait faire un énorme pas en avant. Les médias ne pourraient pas le manquer. Ils pensent que Maitreya est réservé, distant et difficilement accessible ; il n’en est rien. Maitreya attend simplement, dans les limites de la loi, que les médias prennent certaines dispositions. Ils ne perçoivent ni ne comprennent leur rôle ou leur responsabilité. Les médias représentent l’humanité, ils sont le moyen par lequel l’humanité entre en communication avec elle-même. Mais ne percevant pas cela, ils affirment qu’ils ne peuvent que réagir aux événements. Et ils ne savent pas comment réagir vis à vis de l’émergence de Maitreya, étant donné qu’ils n’ont jamais été confrontés à un tel événement. Depuis que les médias existent, le Christ ne s’est jamais présenté dans le monde ! Ils savent qu’il est ici, ils attendent simplement « de voir le bout de son nez », et alors ils agiront. Nombre d’éminents journalistes savent que Maitreya se trouve dans le monde. Les responsables au sein des journaux, des services de presse, des gouvernements, ou des services diplomatiques, savent que tout ce que j’ai pu relater est exact. Beaucoup d’entre eux connaissent Maitreya ; il a rencontré des centaines de diplomates, de journalistes, de parlementaires — vous pouvez même souvent déceler les propres mots de Maitreya dans leurs discours.



Q. J'étais soldat pendant la seconde guerre mondiale, et à l'époque j'avais le sentiment de combattre du côté des forces de lumière, contre les ténèbres. Mais par la suite, je me suis senti terriblement coupable de m'être battu dans cette guerre et beaucoup de mes compagnons ont éprouvé la même chose. Aurions-nous dû nous sentir coupables, alors que nous étions supposés être du côté de la lumière, contre les ténèbres ?

R. Quelles que soient les circonstances, le sentiment de culpabilité est une émotion stérile. Vous devriez essayer d'être aussi détaché de la culpabilité que vous le seriez de la colère, de la peur ou de toute autre émotion négative. En temps de guerre, tuer ne constitue pas une faute dont on doive se sentir coupable: le mal réside dans le karma de la guerre elle-même. Chaque fois que nous provoquons la guerre, nous, l'humanité, créons du karma pour nous-mêmes. La seconde guerre mondiale fut précipitée sur le plan physique par les forces du mal et évidemment, il fallait combattre. Mais, derrière les Alliés, se tenait la Hiérarchie qui, dans un premier temps, déploya tous ses efforts pour empêcher la guerre. Une fois celle-ci déclenchée, elle s'efforça de conduire les Alliés à la victoire. En fait, en 1942, la Hiérarchie demanda au Seigneur du Monde la permission de donner, aux scientifiques alliés, accès à la technologie qui devait aboutir à la découverte de la bombe atomique, afin qu'ils en disposent avant les nazis qui les talonnaient dans la fabrication de cette arme. En effet, si les nazis y étaient parvenus avant les Alliés, ils auraient soumis le reste de l'humanité au chantage pendant mille ans. Les forces du mal, œuvrant à travers une succession d'hommes profondément mauvais, auraient maintenu l'humanité en esclavage des siècles durant. Non, combattre cela ne constitue en aucun cas une faute.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.