DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
 Abonnement
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 1994

Extraits de la revue
Partage international

June 1994 - N 70



Questions / Réponses


Q. Maitreya est-il apparu à nouveau depuis le mois dernier ?

R. L'apparition en Sicile, le 10 avril, a eu lieu à Palerme.

Le 24 avril, Maitreya est apparu en France, devant 500 catholiques, à Orléans. Il a parlé pendant 16 minutes. Une semaine auparavant, il avait énergétisé une source dans les environs.

Le 1er mai, Maitreya est apparu devant 600 à 700 catholiques, en Espagne. Il a parlé pendant 18 minutes. Quatre-vingt-cinq pour cent des personnes présentes l'ont reconnu comme le Christ. Maitreya avait énergétisé de l'eau dans les environs, trois mois auparavant.



Q. Dans cette nouvelle civilisation, le tiers monde accédera-t-il à son tour au mode de vie occidental, ou l'humanité adoptera-t-elle un mode de vie plus simple et plus facile à maintenir ?

R. L'un des buts de cette civilisation sera de créer une économie plus simple et naturelle, fondée sur la satisfaction des besoins. Les systèmes économiques actuels sont basées sur la contrainte du mercantilisme et des forces du marché. Tous les pays développés produisent ou surproduisent les mêmes biens ; ils ne peuvent les vendre sur leurs marchés intérieurs largement saturés, ce qui les oblige à se tourner vers les pays du tiers monde. Mais comme nous ne leur achetons pas leurs produits à des prix équitables (en faussant le cours des marchés), ils n'ont pas les moyens de nous acheter nos biens. Les Maîtres nous montreront qu'il existe un mode de vie créatif et satisfaisant, riche et plénifiant, mais plus simple, fondé sur une utilisation plus raisonnable des ressources planétaires.



Q. Assisterons-nous à un développement général de la vie locale et de l'intérêt pour les arts ?

R. Les loisirs prendront de plus en plus d’importance dans la vie de l’humanité. Ceci donnera alors à chacun la possibilité de prendre conscience de son identité, de ce qu’il est en tant qu’âme ; de ressentir sa divinité intérieure et de la manifester d’une manière ou d’une autre. Dans cette perspective, nous devons planifier un vaste programme d’éducation permettant aux centaines de millions d’analphabètes et de sous-éduqués de la planète de s’élever au niveau où ils pourront réellement reconnaître leur dignité et leur valeur, et de prendre conscience que chacun est unique et a un rôle à jouer. Alors, partout et sur tous les plans, les hommes prendront une part croissante non seulement au gouvernement de leur pays, mais à l’administration générale de la vie ; nous assisterons également à un épanouissement des arts, particulièrement au début du siècle prochain, au moment où le 4e rayon d’Harmonie entrera en « incarnation ».



Q. L'apparition de Maitreya à la télévision, n'aboutit-elle pas à privilégier le monde occidental et à oublier l'immense majorité de ceux qui n'ont pas accès à la télévision ?

R. Il n'est pas exact d'affirmer que la vaste majorité des êtres humains n'ait pas accès à la télévision ; pratiquement tout le monde peut la voir, même si cet accès se fait dans un cadre local, collectif. Seuls quelques rares tribus perdues au fin fond des montagnes et des déserts, et coupées de tout, n'y ont pas accès. Dans tous les pays du tiers monde, les gens disposent de radios et de télévisions communautaires, aussi désespérément pauvres soient-ils. Ils sont extraordinairement informés et conscients de tout ce qui se passe dans le monde développé, en particulier de l'énorme gaspillage de ses richesses, et n'acceptent plus de vivre dans la pauvreté, la dégradation et la misère ; et c'est ce qui, d'ailleurs, rend la transformation du monde si impérative. D'autre part, l'apparition télévisée de Maitreya aura pour nous une fonction de contrôle : la communication réelle provenant de Maitreya, c'est-à-dire son appel à la justice et au partage comme seules voies pouvant conduire à la paix, seront entendues intérieurement, télépathiquement, avec ou sans télévision.



Q. Dans Partage international, vous situez la « fête du Christ » lors de la pleine lune des Gémeaux , alors qu’Alice Bailey appelle cette fête celle de la « bonne volonté », ou de l’« humanité ». Dans Extériorisation de la Hiérarchie, la fête de Pâques semble être la « fête du Christ ». Partage international se serait-il trompé ?

R. La fête de la « bonne volonté », ou de l’« humanité », se déroule en effet lors de la pleine lune des GéFêtes spirituellesmeaux (généralement en juin). Mais elle est également appelée la « fête du Christ », dans la mesure où « il est le représentant de l’humanité », en tant qu’« aîné de cette grande famille de frères ». La grande fête de l’orient est  la fête du « Wesak »,  c’est la fête du Bouddha, qui se célèbre lors de la pleine lune du Taureau (généralement en mai), c’est-à-dire au moment de l’année où le Bouddha s’approche au plus près de l’humanité.



Q. Je suis récemment allé voir mère Meera, qui travaille de façon silencieuse. Pensez-vous qu'elle soit un avatar, comme certains le croient ?

R. Je répondrais non, elle n'est pas un avatar. Elle est disciple de l'un des Maîtres.



Q. Il est évident que l'humanité a besoin d'un changement de direction radicale dans tous les domaines de la vie. Comment pouvons-nous donc changer le système ? Comment canaliser l'énergie de l'ère du Verseau pour amener ce changement ?

R. Selon Maitreya, l'Instructeur mondial, la seule condition pour que ce changement s'opère est l'acceptation du principe du partage. Ce principe suffirait seul à transformer le monde. Comme le dit Maitreya : « Que le besoin de votre frère soit la mesure de votre action, et vous résoudrez les problèmes du monde. Il n'y a pas d'autre solution. » « Prenez votre place à mes côtés et, ensemble, nous ferons toutes choses nouvelles. »






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDA

REVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.