DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
 Abonnement
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > année 1994

Extraits de la revue
Partage international

September 1994 - N 73



Questions / Réponses


Q. Maitreya est-il apparu à nouveau à des groupes depuis le dernier numéro de Partage international ?

R. L'apparition de Maitreya en France, le 5 juin, a eu lieu à Paris. Le 19 juin, Maitreya est apparu devant 600 à 700 chrétiens orthodoxes orientaux à Istanbul, en Turquie. Il a parlé pendant 18 minutes. Une semaine auparavant, Maitreya avait énergétisé de l'eau dans les environs. Le 24 juillet, Maitreya est apparu devant 400 à 500 chrétiens à Kingston, en Jamaïque. Il a parlé pendant 14 minutes. Maitreya avait énergétisé de l'eau dans les environs. Le 31 juillet, Maitreya est apparu devant 300 à 400 chrétiens à Londres, en Grande-Bretagne.



Q. Monsieur Creme, excusez-moi, mais je vous ai vu à la télévision il y a douze ans, et vous annonciez déjà la même chose : que l'Instructeur mondial allait apparaître à la télévision...

R. C’est exact. Depuis fin mai 1982, Maitreya est prêt à tout moment à apparaître, sur invitation de l’humanité, devant le monde entier, de la manière que j’ai annoncée. La seule raison qui a empêché son apparition est le manque d’intérêt des médias, qui reflète le manque d’intérêt de l’humanité dans son ensemble. Si ceux qui m’ont vu à la télévision avaient fait quelque chose et avaient demandé à leurs médias d’agir, Maitreya aurait pu se faire connaître à n’importe quel moment depuis 1982. Quiconque a entendu cette histoire, y a plus ou moins cru et n’a pas réagi, est fautif. Ce n’est ni de la faute de Maitreya, ni de la mienne. Maitreya agit en fonction de la loi – la loi qui gouverne notre libre arbitre. L’Instructeur mondial lui-même ne peut approcher les médias et parler au monde entier sans y être invité. Maitreya ayant le ­pouvoir de parler directement au mental de l’humanité, comme il le fera le jour de Déclaration, il pourrait le faire à n’importe quel moment. Mais il en le fera pas sans y être invité, car cela serait porter atteinte à notre libre arbitre. C’est la seule raison pour laquelle vous n’avez pas ­encore vu Maitreya.



Q. Que puis-je faire ? Je l'attends depuis 13 ans...

R. Faites-le savoir ! Si vous croyez que ce que je dis est la vérité, faites-le savoir par tous les moyens dont vous disposez. Si vous êtes convaincu à 100 %, comme moi-même, agissez à ce niveau ; si votre conviction n'est que de 50 %, agissez en conséquence, et si vous considérez seulement à 5 % que cela est une possibilité, faites-le savoir à ce niveau. Tout ce que vous pouvez faire, compte. Vous aiderez ainsi à créer le climat d'espoir, d'attente qui permettra à Maitreya d'apparaître ouvertement sans enfreindre le libre arbitre de l'humanité.



Q. Comment les ravages perpétrés contre la planète seront-ils réparés ?

R. La présence publique de Maitreya stimulera le dynamisme qui nous manque actuellement, face à ces problèmes. Depuis cinquante ans, les nations savent que la famine règne dans le monde. Les ONG passent leur temps à rappeler ce problème, et très peu de choses sont entreprises. Les scientifiques, de leur côté, nous avertissent des dégâts commis à l’encontre de la planète  –  dégâts écologiques résultant du gaspillage des ressources et de leur mauvaise utilisation – l’empoisonnement de la terre, des rivières, des océans et de l’air que nous respirons.

Après l’apparition de Maitreya et son acceptation par l’humanité, notre premier devoir sera de sauver les millions d’individus qui ­meurent de faim dans le monde ; Maitreya préconisera un programme ­d’urgence. Ensuite, la priorité essentielle sera la sauvegarde de notre planète grâce au changement des structures politiques et économiques de manière à instaurer une économie viable. Les forêts vierges, par exemple, dont nous dépendons pour notre oxygène seront sauvegardées, de même que les plantes médicinales que s’approprient ­actuellement les industries pharmaceutiques. Chaque homme, ­chaque femme et chaque enfant de cette planète devra participer, je dirais à partir de 4 ans, à ce programme.

Maitreya recommandera – et partout dans le monde des groupes répondent dès à présent à cette idée – une économie viable : nous devrons vivre plus simplement afin que chacun d’entre nous, ainsi que les générations futures puissent vivre sur la planète. La Terre peut accueillir confortablement environ trois milliards et demi de personnes. Nous sommes actuellement cinq milliards et demi et nous serons environ dix milliards dans quelques années. En transformant nos structures économiques afin de permettre aux gens de vivre une vie décente, paisible et digne – le genre de vie que nous, dans nos pays, considérons comme normale – nous verrons diminuer les familles nombreuses, même dans le tiers monde, où elles représentent une sécurité contre la vieillesse.



Q. Cela se produira-t-il à temps ?

R. Oui. Soyez assurés que Maitreya n'a pas trop tardé. Il est ici pour nous aider et nous montrer le chemin. Nous devons accepter de le faire, mais vous pouvez être certains qu'il est là au bon moment pour sauver notre planète.



Q. Que pensez-vous de l'ordination des femmes dans l'Eglise anglicane ?

R. Personnellement, je ne comprends pas pourquoi cela provoque tant de tapage et d’opposition. Cette réaction était cependant prévisible de la part d’une grande partie du clergé masculin, devant ce qu’ils ­considèrent comme une invasion de leur propre terrain. Mais je ne vois pas pourquoi tant de femmes s’y opposent, certaines allant même parfois jusqu’à quitter l’Eglise anglicane pour l’Eglise catholique. Pourquoi ne pourrait-il pas y avoir des Femmes prêtres dans le monde ? Les prêtresses de l’antiquité étaient tenues en grand respect – bien plus grand, même, que celui que l’on montre aujourd’hui à la majorité des prêtres, et ceci de façon probablement méritée.



Q. [1] A quel type de karma rattacher la débilité mentale, de naissance ou non, [2] et quelles perspectives attendent les personnes qui en souffrent, dans leur incarnation suivante ?

R. [1] La débilité mentale provient, dans un certain nombre de cas, minoritaires mais non pas rares, d'un accident de naissance. Mais la plupart du temps, elle provient d'une décision délibérée de l'âme afin de limiter son véhicule d'expression durant une ou plusieurs incarnations. Ceci, afin de « brûler » ou de dissoudre le karma qui empêche une évolution normale. Ce sont par exemple des personnes qui ont traversé leurs vies précédentes à la manière d'un petit cours d'eau « paresseux », progressant peu ou pas du tout. [2] Une fois cet obstacle karmique éliminé, l'incarnation suivante devrait connaître une impulsion et un élan nouveau.



Q. Si Jésus s'appelait Jehoshua Ben Pandira (ou Panthera), [1] quelle relation avait-il avec le soldat romain nommé Panthera ? [2] Etait-il son fils naturel ? [3] Dans ce cas, Joseph connaissait-il cet amant de Marie ? [4] et a-t-il adopté Jésus quand même ?

R. [1] Aucune. [2] Non. [3] Marie n'avait pas d'amant. [4] Il n'avait pas besoin de le faire, dans la mesure où Jésus était le véritable fils de Joseph (Pandira).



Q. Les Maîtres qui furent autrefois Krishna, Moïse et Mahomet pousseront-ils les hindous, les juifs et les musulmans à réformer leurs religions après le Jour de Déclaration ?

R. Pas eux personnellement. Un Maître est déjà à l'œuvre dans le monde musulman pour tenter de réformer l'Islam.



Q. L'évolution est-elle un processus susceptible d'accélération, ou est-elle de nature plus placide, accomplissant « chaque chose en son temps », en quelque sorte ?

R. Cela dépend du niveau considéré dans la vie planétaire : plus il est bas, plus l’évolution sera lente ; et plus on s’élève, plus le mouvement s’accélère. D’une manière générale, il est exact de dire que l’évolution procède lentement, pas après pas. C’est évident pour ce qui concerne la structure physique de la planète et le règne minéral. Mais le règne végétal, réceptif à des énergies supérieures et plus pénétrantes, évolue déjà plus rapidement, de même que le monde animal. Les Fils du Mental (le règne humain), évoluent encore plus rapidement, dans la mesure où ils répondent à la stimulation d’un ensemble beaucoup plus riche d’énergies supérieures, tandis que les membres du royaume spirituel, les initiés et les disciples du monde, peuvent (ainsi qu’ils sont encouragés à le faire) accélérer leur propre évolution de propos délibéré, en premier lieu par le service. C’est précisément dans ce but que l’initiation fut instituée sur cette planète, au début de la période atlante. Plus le disciple progresse rapidement, plus il peut servir le plan d’évolution d’une manière appropriée et puissante.



Q. Les médicaments homéopathiques à haute dilution interfèrent-ils avec le karma ?

R. Les remèdes homéopathiques, quelle que soit leur degré de dilution, n'interfèrent pas avec le karma. Ils adoucissent son action, c'est tout.



Q. On admet généralement que le Maître Jésus et Apollonius de Tyane étaient contemporains, ou peu s’en faut. Est-ce vrai ?

R. Non. L'incarnation de Jésus a pris fin à la Crucifixion. Il revint sept ans plus tard, en tant qu'Apollonius de Tyane et devint un Maître.



Q. Krishnamurti, parlant de la maîtrise mentale, dit qu'il suffit de ne plus prêter attention à une pensée pour qu'elle disparaisse. Cela s'applique-t-il à nos souvenirs ?

R. Oui.



Q. Pourquoi la Hiérarchie, après avoir aidé les Alliés à disposer de l'énergie atomique avant les puissances de l'Axe, permet-elle les abus actuels sans intervenir ?

R. Par respect pour le libre-arbitre de l'humanité, qu'elle n'enfreint jamais.



Q. Puis-je réclamer un traitement équitable de la Corée du Nord (à propos de son potentiel nucléaire), de la part des médias, américains en particulier, qui spéculent sur l'éventualité d'un raid contre ses centrales ?

R. Vous pouvez. Dans une démocratie, la responsabilité appartient aux citoyens.



Q. Selon la liste des initiés de la Mission de Maitreya (première édition), Salomon régna de 1015 à 977 avant J.-C., et David de 1000 à 960. Si ces dates sont les bonnes, Salomon n'a jamais pu être le fils et le successeur de David ?

R. Je ne sais d'où viennent ces dates. Selon mes informations, David régna de 1090 à 1059 et Salomon, de 1059 à 1013 avant J.-C.



Q. Où se trouvent actuellement Rama, Hercule et Hermès, et quelle est leur mission ?

R. Je ne peux rien dire de leurs missions respectives, mais Rama et Hercule se trouvent sur Sirius. Hermès siège au Conseil du Seigneur du monde, à Shamballa.



Q. La liste des initiés contenue dans la Mission de Maitreya fait de Moïse un initié de degré 2,3. Ce qui semble très avancé pour le XIIe siècle avant J.-C. Cela signifie-t-il qu'il fut vraiment capable [1] de séparer les eaux de la Mer Rouge ? [2] de s'entretenir régulièrement avec Dieu ? [3] de recevoir de lui, sur le mont Sinaï, les dix commandements gravés sur les deux tables de la Loi ?

R. Ce degré d'initiation était effectivement exceptionnel pour l'époque. Mais Moïse lui-même n'était pas un homme ordinaire, c'était un avatar (humain). Il n'a cependant pas séparé les eaux de la Mer Rouge, pas plus qu'il ne conversait avec Dieu (mais avec son Maître), ni n'a reçu de Dieu, ou de qui que ce soit, aucune tablette de pierre sur le mont Sinaï : il a simplement formulé ce qu'il avait entendu intérieurement. L'Ancien Testament ne doit pas être davantage pris littéralement que le Nouveau ; tous deux sont écrits en langage symbolique.






Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.