DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > Archives

JANVIER/FEVRIER 2000 - EXTRAITS



Ceci est une version abrégée de la revue Partage international
Partage international
, version française du magazine Share International.
La revue existe grâce à ses abonnés, pour soutenir sa parution et la diffusion de ses informations, cliquez ici.
pour soutenir sa parution et la diffusion de ses informations, cliquez ici.



Sommaire (en rouge = sélection du mois)

Le nouveau millénaire commence - par le Maître --, un des membres aînés de la Hiérarchie des Maîtres de Sagesse, dont le nom est bien connu des cercles ésotériques. Pour diverses raisons, son identité n'est pas révélée. Benjamin Creme se trouve en contact télépathique permanent avec ce Maître qui lui dicte ses articles.

POINT DE VUE - Le combat citoyen arrive à maturité - par Mark Sommer

Un amour infini - interview de Glenda Green - par Betsy Whitfill

FAITS ET PREVISIONS

Rechercher la justice en Bolivie - par Mike Ceaser

SIGNES DES TEMPS

Rencontre avec des anges - interview d'Emma Heathcote par Gill Fry

Pourquoi partager? par Gary Gardner

De la conscience du Soi à la culture du Soi - d'après une conférence de swami Nirliptananda

LES PRIORITES DE MAITREYA

Apparitions de la Vierge à Marpingen - interview du père Jörg Müller par Andrea Bistrich

Un nouvel ordre mondial identique à l'ancien - par Marcio Pochmann

COURRIER DES LECTEURS

TENDANCES

QUESTIONS-REPONSES - par Benjamin Creme


Le nouveau millénaire commence

par le Maître --, à travers Benjamin Creme

C'est en retenant son souffle que l'humanité attend l'apparition de Maitreya. La "fièvre du millenium" a maintenant atteint le stade de l'autocombustion et, tels des chevaux rongeant leur frein, les hommes commencent à s'agiter, impatients de passer à l'action. Bien que la plupart ne sachent guère quelle forme et quelle direction cette action pourrait prendre, nombreux sont ceux qui pressentent que des changements d'une portée considérable sont sur le point de se produire.

Dans le monde entier, des hommes et des femmes de tout âge ont fait entendre leur vœu le plus cher, celui de pouvoir vivre en paix. Mieux que les hommes politiques, ils savent reconnaître l'impérieuse nécessité de la paix. Pendant une courte période, un sens nouveau de l'unité du genre humain a montré à tous qu'un monde de paix et de bonne volonté était possible, n'attendant que de se construire dans la durée. Ce simple fait est de bon augure pour l'avenir.

Un aperçu de l'Unité

A travers les célébrations du millenium, les hommes ont pris conscience qu'une ère tout entière prenait fin tandis que commençait un nouvel âge, et cette réalisation s'est imposée avec une intensité croissante dans leur cœur et leur esprit. Une nouvelle atmosphère d'attente et d'aspiration a remplacé l'apathie ambiante, ravivant les espoirs d'une vie meilleure pour tous. De nouveaux programmes d'aide aux démunis ont déjà été lancés, reflétant un sens des responsabilités qui ne cesse de se développer dans toutes les générations.

L'inspiration de Maitreya est désormais la seule chose dont les hommes aient besoin pour donner libre cours à leur volonté d'agir et de servir. Ils ont eu un aperçu de l'Unité qui leur a ouvert le cœur à la beauté de l'amour et du partage, et fait mûrir en eux l'aspiration à créer un monde meilleur.

En tant que guide et leader, Maitreya ne décevra pas les attentes. Il suscitera l'espérance et l'aspiration de tous. Il libérera ce que les hommes ont en eux de plus élevé, ce qui pour l'instant sommeille dans l'ombre parce qu'ils craignent de l'exprimer et ignorent parfois même son existence. Il conquerra la peur des hommes et fondera, en vérité, une humanité nouvelle.

Les portes de l'Initiation

Ainsi le Grand Seigneur préparera-t-il la voie à l'étape suivante de sa mission: l'instauration du royaume de Dieu parmi les hommes. Il ne s'agit pas de ce royaume éthéré qu'imaginent la plupart des croyants, mais de la Hiérarchie spirituelle des Maîtres et des initiés, à la tête de laquelle se tient Maitreya. Il a pour tâche de créer un reflet de cette expression divine dans le monde physique extérieur, un royaume que tous les hommes pourront voir et vers lequel, au fil du temps, tous seront attirés sur le chemin de la perfection.

Les disciples franchiront les portes de l'Initiation, et de là passeront dans les salles de la sagesse où ils prendront leurs places en tant que serviteurs conscients du Plan. Ainsi en sera-t-il, et ainsi les Grands Etres conduiront-ils les hommes de demain vers leur destinée de fils de Dieu.

Maitreya s'apprête à frapper fort aux portes qui donnent sur la liberté, la justice et la paix. Prêtez l'oreille, reconnaissez les coups, et préparez-vous à le suivre en alliant l'audace à la sagesse.


Prochaines conférences de Benjamin Creme


LES PRIORITES DE MAITREYA

Dans cette rubrique, notre rédaction aborde les questions relatives aux priorités énoncées par Maitreya et présente des expériences orientées dans cette direction.

Un site Web pour lutter contre la faim

Un simple clic de souris d'ordinateur dans un site Web récemment créé permet d'offrir une aide alimentaire sans aucun frais pour le visiteur du Web. Un groupement de sponsors, réunis sur le site "www.thehungersite.com" effectue alors un don au Programme d'alimentation mondial de l'ONU (WFP) en échange d'une petite publicité et d'un lien à leur propre site. N'importe qui peut visiter le site une fois par jour, et générer ainsi un don. Depuis son démarrage, le 1er juin 1999, ce site a envoyé assez d'argent au WFP pour acheter plus de 10 millions de denrées de base.

Le site est géré bénévolement par John Breen, un programmeur américain qui souhaitait initialement soutenir l'éducation dans les pays en voie de développement. Mais il s'est vite rendu compte que la faim était prioritaire. Un responsable de WFP a déclaré que le site était "un témoignage extraordinaire du pouvoir d'Internet".

Avancée dans la protection du système immunitaire

Aux Etats-Unis, une équipe de scientifiques affirme avoir été les premiers à réussir à accroître le nombre de cellules sanguines - cellules mères qui ont la capacité, dans des conditions appropriées, de se différencier en cellules variées ou en différents types de tissus. Cette percée pourrait permettre aux médecins de réactiver des systèmes immunitaires déficients et d'éviter ainsi les greffes de moelle osseuse.

[Source: Ceefax, BBC-tv, G.-B.]


FAITS ET PREVISIONS

La bulle continue à grossir

"L'obéissance aveugle aux forces du marché, dont les règles myopes causent aujourd'hui tant de souffrances, cédera la place à une politique plus éclairée et plus juste, qui prendra en considération les besoins de tous." [Le Maître de Benjamin Creme, Partage international, juillet 1995.]

"Les marchés boursiers semblent pris d'un vent de folie", si l'on en croit le bilan de fin de siècle de la Bourse dressé par un grand quotidien néerlandais. La valeur boursière combinée de Microsoft et d'Intel, qui fournissent respectivement des logiciels et des ordinateurs, atteint presque le dixième du produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis. Le service Internet Yahoo vaut deux fois General Motors. La valeur de Microsoft sur le marché dépassera bientôt le PIB du Canada, ce qui fait dire en plaisantant à l'économiste-statisticien américain David Hale que le président de Microsoft, Bill Gates, pourrait réclamer un siège aux sommets du G7. Quant à l'économiste Edward Yardeni de la Deutsche Bank, il a estimé en décembre 1999 que le prix des actions aux Etats-Unis dépassait de 60 % leur valeur réelle.

Sur les marchés boursiers, aujourd'hui surévalués, on constate un important phénomène d'auto-amplification. Lorsque les banques et les compagnies d'assurance, par exemple, comptabilisent leurs profits sur investissements comme profits opérationnels, le prix de leurs propres actions augmente. De même, lorsqu'une société fait entrer en Bourse une filiale dont elle stimule les cours, le cours du holding augmente de façon vertigineuse. En outre, certains analystes en investissement n'ont plus une vision objective des valeurs qu'ils surveillent, car les institutions qui les emploient ont aussi la main mise sur les émissions de titres ou autres opérations financières concernant ces mêmes valeurs boursières.

Convaincus qu'ils seront renfloués dans l'éventualité d'un krach, comme cela s'est produit lors du krach asiatique de 1998, les investisseurs boursiers prennent des risques de plus en plus grands pour maximiser leurs profits, comptant sur le fait que personne ne peut se permettre de faire éclater la bulle.

[Source: NRC Handelsblad, Pays-Bas]

Un grand économiste japonais annonce l'éventualité d'un krach

"La fin du mercantilisme est maintenant à portée de main… D'une manière générale, les marchés boursiers tels qu'ils fonctionnent aujourd'hui n'auront plus leur place dans la société nouvelle." [Un collaborateur de Maitreya, Partage International, mai 1989]

Le Conseil de stratégie économique du Japon a publié, en 1999, un rapport préconisant de profondes réformes. Heizo Takenaka, directeur de la célèbre Fondation de Tokyo et professeur d'économie à l'Université Keio de Tokyo, critique de longue date de la politique économique du gouvernement, ne parle pas d'une crise économique mais d'une crise politique. "A moins d'une profonde démocratisation allant du domaine de l'administration et de la justice jusqu'à celui de l'éducation, l'économie sera toujours en danger de s'effondrer", affirme-t-il, en dépit des investissements massifs du gouvernement dans des travaux publics destinés à stimuler la croissance économique.

"Il existe des hôtels dans les montagnes d'Hokkaido [île la plus septentrionale du Japon], où personne ne séjournera jamais, et des usines destinées à la production de voitures de luxe qui ne seront jamais construites, même si l'économie redémarre." Selon H. Takenaka, les autorités japonaises n'engagent pas de débat public sur leur politique, mais se contentent de consulter des conseils institutionnels composés de théoriciens et de représentants de sociétés dont le seul souci est de préserver le statu quo. Même les médias et les universités sont incapables de défier les pouvoirs en place. C'est pourquoi, déclare-t-il: "Le Japon court à sa perte."

H.Takenaka prédit que les effets néfastes de l'éclatement de la "bulle économique" japonaise sont encore à venir. "Il existe deux facteurs qui obligeront les entreprises à passer leurs créances en pertes et profits et à se restructurer. Tout d'abord, l'an 2000 verra la fin des garanties illimitées du gouvernement sur les dépôts bancaires. Ensuite, les sociétés ne pourront plus bien longtemps produire des bilans en utilisant des filiales pour cacher leurs pertes, comme cela est apparu à l'occasion des banqueroutes dans le secteur financier." Selon H. Takenaka, ces réformes ne sont qu'un préliminaire, mais le Kasumigaseki, l'Administration japonaise, a brusquement refusé les propositions les plus importantes émises par le Conseil de stratégie économique.

"La démocratie est indispensable, affirme H. Takenaka. Les études menées dans les pays en voie de développement montrent que la croissance économique augmente lorsqu'un pays devient plus démocratique et jouit d'une plus grande liberté politique." De son point de vue, les réformes auxquelles se trouve confronté le Japon représentent un énorme défi, couvrant tous les aspects de la société, y compris la notion de responsabilité individuelle et non plus collective, si les individus et les institutions veulent assumer la responsabilité de leurs propres actes. "Sans réformes structurelles, l'économie pourrait encore s'effondrer. Dans ce cas, nous connaîtrions un état de choc similaire à celui qui a suivi la défaite lors de la Seconde Guerre mondiale." [Source: NRC Handels-blad, Pays-Bas]


TENDANCES

Le monde uni dans la célébration du nouveau millénaire

Le troisième millénaire a commencé sur une vague d'optimisme, alors que la bonne volonté et un sentiment de fraternité se répandaient dans le monde à l'occasion des célébrations inaugurant l'année 2000. Certains craignaient une catastrophe informatique, de l'agitation sociale ou même l'Armageddon. Mais rien de tout cela ne s'est matérialisé, tandis que partout les gens se rassemblaient pour célébrer l'ère nouvelle. En Grande-Bretagne et ailleurs, l'atmosphère rappelait celle qui régna lors des funérailles de la princesse Diana, quand Maitreya fit déferler une vague d'amour sur la foule afin de créer une inoubliable expérience d'ouverture du cœur. Le Maître de Benjamin Creme a déclaré que Maitreya a également déversé son énergie d'amour sur le monde le 1er janvier 2000, de minuit à trois heures du matin, heure de Londres.

Même les médias, prêts à faire des reportages empreints de tristesse et de découragement, furent touchés par le sentiment positif. Celui-ci s'est reflété dans les gros titres des journaux britanniques: "Six milliards d'individus s'unissent dans un moment de paix." [Observer]; "La fin du monde tel que nous le connaissons." [The Guardian]

Voici une sélection extraite de ces journaux:

"L'aube se lève aujourd'hui sur un nouveau chapitre de l'histoire humaine. Un millénaire s'ouvre sur le renouveau." [The Guardian]

Fergal Keane évoque les "raisons d'espérer", et remarque: "Il est surprenant de constater qu'il reste autant d'idéalisme", reprenant les paroles prononcées en 1941 par le président Roosevelt dans son discours sur les quatre libertés (liberté de la parole, du culte, affranchissement de la pauvreté et de la peur): "Ce n'est pas la vision d'un millénaire lointain. C'est la base même d'un monde envisageable pour notre époque et notre génération." [The Independent]

The Independent raconte également comment Nelson Mandela a célébré l'aube de l'an 2000 dans la cellule de son ancienne prison de Robben Island, en tendant une bougie allumée à son successeur, Thabo Mbeki, qui la passa ensuite à un enfant: "La flamme de la liberté ne peut jamais être éteinte."

Dans son Millenium essay (Essai sur le millénaire), Paul Johnson fait référence aux dangers d'autodestruction qui nous menacent "à moins qu'une religion du cœur ne nous retienne." [The Daily Mail]

Jonathan Freedland écrit: "Partout dans le monde on a l'impression d'entrer dans une ère nouvelle. L'espace d'un instant, nous sommes unis en tant que race humaine attendant que le soleil se lève sur un nouveau jour." [The Guardian]

En première page du Daily Telegraph, l'éditorial intitulé "Après deux mille ans, il est temps d'être libres" se termine par cette affirmation: "C'est quelque chose de célébrer deux mille ans de civilisation commune. Cela donne une raison d'espérer. Quelle joie et quelle solennité de s'embarquer pour un troisième millénaire, compté à partir de la naissance de celui dont le service est parfaite liberté."

Le Dalaï Lama s'adresse aux New Yorkais

A la fin de l'année dernière, une foule estimée à 40 000 personnes s'est rendue à Central Park afin d'écouter le Dalaï Lama, leader spirituel du Tibet, s'exprimer sur le thème de la transformation mentale qui mène à la paix intérieure et à l'illumination.

Parmi les thèmes abordés: la résolution de nos problèmes ne dépend pas de nos possessions matérielles; c'est par la coopération plutôt que par la compétition, et par la compassion, qu'on atteint la paix intérieure; l'humanité dans son ensemble est interconnectée, si bien que la destruction de notre voisin est inévitablement la nôtre. Le Dalaï Lama a également insisté sur le fait que le développement spirituel ne se réduit pas à une simple pratique religieuse.

Parmi la foule présente à Central Park se trouvaient des fidèles ainsi que de simples curieux, mais derrière leur présence se dessinait apparemment une même motivation commune: la recherche de la paix intérieure et de l'accomplissement spirituel à New York, mégapole trépidante où règne en maître la compétition. Bien que, selon certains, beaucoup soient riches sur le plan matériel grâce à la forte croissance économique, il existe un vide spirituel qui reste à combler. D'après une femme: "Les New Yorkais aiment vivre passionnément, mais le Dalaï Lama inspire une passion pour la vie elle-même."

[Sources: New York Times, New York Daily News, Etats-Unis]

Kofi Annan pour une ONU plus interventionniste

S'adressant aux dirigeants mondiaux, Kofi Annan, secrétaire général de l'ONU, a averti ceux-ci que le Conseil de sécurité ne pouvait plus se permettre de traîner les pieds pour prévenir le massacre des victimes piégées dans les guerres civiles. Ses critiques ont notamment visé l'impuissance de l'ONU face au génocide du Rwanda et son indécision à l'égard des atrocités serbes au Kosovo.

Kofi Annan a déclaré que les gouvernements ne pouvaient plus avancer l'excuse de la souveraineté nationale quand il était évident que les droits de l'homme étaient violés. A l'encontre de ceux qui ont insinué que l'ONU était mal adaptée pour intervenir face à la violence intérieure des Etats, K. Annan a clairement fait savoir qu'il pensait qu'ils avaient tort.

[Source: New York Times, Etats-Unis]


SIGNES DES TEMPS

Un miracle en Russie

Des responsables de l'Eglise russe vont examiner un portrait du dernier tsar qui semble verser des larmes, afin de déterminer s'il s'agit vraiment d'un miracle. Presque chaque jour, de la myrrhe s'écoule d'une icône représentant le tsar Nicolas II, depuis qu'elle a été apportée dans l'église par un paroissien, le 7 novembre 1998, jour anniversaire de la révolution de 1917. Les Bolcheviques ont exécuté Nicolas II en 1918; ses restes ont été découverts en 1991. Selon la tradition orthodoxe, l'apparition de liquides parfumés comme la myrrhe sur des reliques pourrait être considérée comme un miracle.

[Source: Associated Press]

[Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que le Maître Jésus était à l'origine de ce miracle.]

Le suaire de Turin vient de Jérusalem

Une nouvelle analyse des grains de pollen et des empreintes de plantes sur le suaire de Turin en situe l'origine à Jérusalem, avant le VIIIe siècle. L'étude réfute l'examen pratiqué en 1988 qui concluait que le suaire avait été tissé en Europe, entre 1260 et 1390.

"Parmi les empreintes et les grains de pollen trouvés sur le suaire, nous avons identifié des variétés végétales qui ne poussent que dans la région de Jérusalem, a affirmé Avinoam Danin, professeur de botanique à l'Université hébraïque de Jérusalem. Les affirmations selon lesquelles le suaire aurait une origine européenne ne peuvent être maintenues."

Selon le professeur, une analyse des empreintes florales rejoint les conclusions d'une analyse des grains de pollen réalisée par un autre botaniste, Uri Baruch, et permet d'identifier un mélange d'espèces de plantes que l'on ne peut trouver que dans la région de Jérusalem, en mars et en avril. Les chercheurs ont également découvert qu'une autre variété de plante identifiée sur le suaire avait été cueillie dans le désert de Judée, ou dans la vallée de la Mer Morte, entre trois et quatre heures de l'après-midi, et déposée le jour même sur le suaire.
A. Danin a trouvé une proportion élevée de pollen de gundelia tournefortii. L'analyse a également montré la présence de pollen de câprier. Les deux espèces coexistent dans une zone limitée autour de Jérusalem, a affirmé A. Danin. On peut également voir une empreinte de gundelia tournefortii sur le suaire, près de l'épaule de l'homme. Certains experts ont suggéré que cette plante avait été utilisée pour la "couronne d'épines".

Deux grains de pollen de la même espèce ont également été trouvés sur le sudarium d'Oviedo, linge qui est supposé avoir recouvert le visage du Christ dans son tombeau. Le sudarium d'Oviedo a été déposé dans la cathédrale de cette ville d'Espagne au VIIIe siècle, et A. Danin pense que la similitude des grains de pollen indique que le suaire de Turin remonte à la même époque que le sudarium. Les deux morceaux de tissu portent également des traces de sang de groupe AB, disposées de la même façon. "Il est impossible que des traces identiques de sang, appartenant visiblement au même groupe sanguin, et coexistant avec le même type de grains de pollen, n'aient pas une origine commune, a affirmé A.Danin. Le même pollen et la similitude des taches de sang sur les deux morceaux de tissu prouvent de toute évidence que l'origine du Suaire de Turin est antérieure au VIIIe siècle."

[Sources: Associated Press, Reuter]

Une visionnaire sur une chaîne de télévision américaine

Katya Rivas, une femme bolivienne qui affirme avoir des visions de Jésus et de Marie, et recevoir des messages de leur part, a fait l'objet d'une émission spéciale de deux heures, en début de soirée, sur une chaîne de télévision américaine.

Katya Rivas a été filmée alors que des stigmates se formaient sur ses mains, ses pieds et son front, symbolisant les plaies de Jésus. A la fin du programme, elle a lu un message qu'elle a affirmé venir de Jésus: "Hommes du XXe siècle, vous m'avez oublié. Je reviendrai pour vous sortir de l'obscurité et vous montrer la vraie foi. Je viens pour vous serrer dans mes bras. Je veux mettre mon cœur auprès du vôtre, transmettre mon amour à toute l'humanité. Voulez-vous me serrer dans vos bras? Vos âmes ont la délicatesse d'un pétale de rose. Laissez-moi les imprégner de mon amour."

[Source: Fox Television, Etats-Unis]

[Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que le contact avec le Maître Jésus était authentique mais que les messages étaient exprimés par la visionnaire dans son langage personnel.]

Un jeune miraculé

A Cleveland, aux Etats-Unis, un jeune garçon de dix ans a récemment échappé à une mort certaine. Mickey Thornsley jouait avec le pistolet semi-automatique de sa grand-mère, lorsqu'il se tira malencontreusement une balle dans la tête. Il survécut mais resta inconscient. On informa la famille qu'il était inopérable et que "ce n'était plus qu'une question de temps..."

Ne voulant pas perdre espoir, la famille se mit à prier. Quatre jours plus tard, Mickey se réveilla miraculeusement et entama une complète guérison.

Après cette épreuve, Mickey déclara: "Je suis allé au Ciel et j'ai vu Jésus. Mon grand-père est venu vers moi et m'a dit de retourner à la maison car mon heure n'était pas encore venue."

[Source: The Dallas Morning News, Etats-Unis]

[Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que le maître Jésus est l'auteur de cette guérison miraculeuse.]


QUESTIONS-REPONSES

Q. Maitreya est-il apparu à nouveau devant des groupes?

R. Liste des apparitions publiques de Maitreya

Q. Vous affirmez que les Maîtres peuvent prédire l'avenir. Comment est-il possible de prédire quelque chose?

R. Pour les Maîtres le temps n'existe pas, tout au moins à la manière dont nous l'entendons. Pour eux le passé, le présent et l'avenir sont vécus comme un éternel présent. Ils peuvent donc prédire que tel événement "futur" (mais qui pour eux est déjà
en train de se produire) se précipitera sur le plan physique. La difficulté consiste pour eux à préciser exactement la "date" de cet événement. Cela dépend beaucoup de nos actes et nous disposons du libre arbitre.

Q. [1] Jeanne d'Arc est-elle devenue un Maître? [2] Se trouve-t-elle actuellement sur Terre?

R. [1] Oui. [2] Oui.

Q. Vous affirmez que l'humanité a dix-huit millions et demi d'années. Depuis tout ce temps un grand nombre d'hommes sont certainement devenus des Maîtres. [1] Votre Maître pourrait-il nous dire combien? [2] Pourquoi reste-t-il si peu de Maîtres sur la Terre?

R. [1] 950. [2] Les Maîtres se consacrant à l'évolution humaine sont toujours au nombre de 63. Les Maîtres ont leur propre évolution à poursuivre. Il existe sept sentiers sur la voie de l'Evolution supérieure et les Maîtres qui n'ont pas choisi la voie du service terrestre quittent la Terre pour des planètes supérieures de notre système solaire ou même pour Sirius.



Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.