DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > Archives

AVRIL 2000 - EXTRAITS



Ceci est une version abrégée de la revue Partage international, version française du magazine Share International.
La revue existe grâce à ses abonnés, pour soutenir sa parution et la diffusion de ses informations, cliquez ici.


Sommaire (en rouge = sélection du mois)

Les exigences de l’avenir - par le Maître --, un des membres aînés de la Hiérarchie des Maîtres de Sagesse, dont le nom est bien connu des cercles ésotériques. Pour diverses raisons, son identité n'est pas révélée. Benjamin Creme se trouve en contact télépathique permanent avec ce Maître qui lui dicte ses articles.

Point de vue - Le développement de l’aide sanitaire - par Gro Harlem Bruntland

Un aperçu de notre futur

Tendances - Le livre 1999 des " crop circles " - compte rendu de lecture par Gill Fry

Rapport 1999 sur le développement - Une mondialisation à visage humain

Réflexions sur la Baghavad gita - Le but de la vie - d’après une conférence de swami Nirliptananda

Faits et prévisions - L’économie japonaise : une bombe à retardement

Signes des temps - Les stock options contre les pauvres - par Scott Champion

Courrier des lecteurs

Timor oriental : enfin la naissance d’une nation - par Xanana Gusmao

Questions-Réponses - par Benjamin Creme


Les exigences de l’avenir

par le Maître --, à travers Benjamin Creme

D’ici peu, les hommes commenceront à se rendre compte que des changements d’une réelle portée sont en cours. Presque imperceptiblement, se produit une profonde transformation dans les rapports entre eux, au plan local, national et international, et ce nouveau mode de relation se voit déjà accepté comme la norme.

Bien entendu, nombreuses sont les atteintes à la dignité et les transgressions du libre arbitre humain qui entachent les actes des gouvernements comme des individus, et il est pour le moins affligeant d’assister à de tels abus. Pourtant, insensiblement, un nouvel esprit de tolérance et de compréhension commence à se faire sentir.

Dans le même temps, l’on tolère moins que par le passé ceux qui font fi de la loi, œuvrent contre le bien commun, et engendrent désordre et violence. Cela est de bon augure pour l’avenir de la race humaine. Nous, les Maîtres, n’avons pas de tolérance envers le mal.

Une nouvelle phase

En essence, tous les hommes sont uns. Le jour où ils réaliseront qu’il en est ainsi s’approche à grands pas. A l’aube d’un tel jour, grande sera la joie qu’ils connaîtront tous.

En attendant, une nouvelle phase de l’histoire commence. Pas à pas, les hommes feront le nécessaire pour satisfaire aux exigences de l’avenir. En premier lieu, la destinée et le libre arbitre de chacun devront être respectés. Le droit de tous aux nécessités fondamentales de la vie, nourriture et logement, santé et éducation, devra déterminer les priorités des gouvernements. La protection de l’environnement, avec tout ce qu’elle comporte, doit devenir une obligation sacrée qui permettra aux hommes, avec le temps, de rétablir la santé de cette planète.

Ainsi doit-il en être, si les hommes veulent prendre possession de leur héritage et retrouver le chemin qui mène à Dieu.

La tâche de Maitreya

Pour aider les hommes sur cette voie, Maitreya annoncera bientôt sa présence, et montrera à tous l’attention qu’il leur porte. Nullement décontenancé par l’ampleur de la tâche, il prendra en main l’humanité et guidera en douceur son embarcation vers des eaux plus calmes, loin des écueils perfides sur lesquels les hommes semblent vouloir chavirer. Maitreya leur montrera comment s’éloigner du danger et leur servira de pilote pour rentrer à bon port. Ainsi facilitera-t-il leur entrée dans le nouvel âge, épargnant aux hommes beaucoup de souffrances et de déchirements.

Une époque à nulle autre pareille

Nombreux sont ceux qui acceptent la présence du Christ dans le monde, se montrent impatients d’assister à son émergence publique, mais se contentent d’attendre et d’espérer, laissant à d’autres le travail de préparation. Comment ne pas s’attrister qu’ils gaspillent l’opportunité qui leur est offerte de servir de manière unique en cette époque unique — pareille à nulle autre, et à laquelle aucune ne ressemblera.

Pour ceux-ci, je forme sincèrement le vœu suivant : qu’ils saisissent cette opportunité de se rendre utiles envers le Christ, et envers leurs frères et sœurs qui ne savent pas encore qu’il est parmi nous. Dites-leur ce que vous croyez : que le Grand Seigneur est ici ; que Maitreya frappe fort à la porte. Il ne reste que très peu de temps pour le faire, et pour les préparer à cette précieuse expérience. Mettez à profit ce temps, et agissez.


Conférences de Benjamin Creme

Grande-Bretagne – Londres : conférences le mardi 2 mai et le jeudi 8 juin. Conway Hall, 25 red Lion Square, Londres WC1 (métro Holborn). Ouverture de la salle à 18 h 30. Conférence de 19 h 00 à 21 h 30. Entrée libre.

Renseignements : Share International, PO Box 3677, London NW5 1RU. Tél : 0171 4821113. Fax : 0171 267 2881.

France – Paris : conférence le samedi 15 avril. Transmission le dimanche 16 avril. Tél : 01 45 42 48 22.


Les Fêtes de printemps

De nombreux groupes de transmission célébreront les trois fêtes du printemps en organisant des Transmissions de douze ou vingt-quatre heures. Au moment des pleines lunes du printemps, les énergies spirituelles sont au summum de leur puissance, en raison de l’alignement Terre-Lune-Soleil et du pouvoir de ces anciennes fêtes, ce qui fournit une opportunité unique pour le service spirituel.

A Londres, cette année, les méditations de transmission se dérouleront les jours suivants (de 20 h à 20 h) : Pâques (Bélier) : les vendredi 21 et samedi 22 avril ; Wesak (Taureau) : les vendredi 19 avril et samedi 20 mai ; Fête du Christ (Gémeaux) : les vendredi 16 et samedi 17 juin.

Maitreya donnera une bénédiction à 15 h, heure de l’endroit où vous vous trouvez, les dimanches 23 avril, 21 mai et 18 juin.


FAITS ET PREVISIONS

L’économie japonaise, une bombe à retardement

" Lorsque la nouvelle énergie frappera les marchés boursiers, les forces d’avidité commenceront à refluer. Ceux dont la vie est consacrée à maintenir le système et à faire de l’argent verront disparaître leur intérêt pour ce système et tout ce qu’il représente. Lorsque l’énergie s’épuisera, la Bourse commencera à s’effondrer. " [Partage international, mars 1990]

La dette publique galopante du Japon, accentuée par le gaspillage des ressources publiques dans des chantiers inutiles, est une bombe à retardement qui pourrait détruire l’économie mondiale, selon deux spécialistes japonais. Akyo Ogawa et Takayoshi Igarashi, professeurs de droit à l’Université Hosei de Tokyo, se sont exprimés publiquement sur la nécessité de réduire au maximum les dépenses engagées dans des travaux publics, ainsi que la dette, si le Japon veut retrouver sa puissance économique.

Pour tenter de faire rebondir l’économie, le gouvernement a dépensé des sommes extravagantes dans la construction de ponts menant à des îles peu habitées, de murs de béton le long de rivières et de routes menant nulle part, ont-ils affirmé.

Le pays, au deuxième rang par sa richesse, est le plus endetté du monde. Sa dette publique dépasse 5 500 milliards de dollars. Une partie du problème concernant la dette résulte des emprunts lancés par le gouvernement pour combler les déficits des administrations locales. On peut lire dans le New York Times : " Le gouvernement s’efforce de contenir son déficit galopant, face aux signaux indiquant que l’économie dépend de mesures de stimulation qui ne font qu’augmenter la dette. " Selon David Asher, spécialiste de l’économie japonaise au MIT : " Le barrage se montre de plus en plus fissuré et ils essaient de le consolider. Peuvent-ils continuer à dépenser de l’argent pour couvrir les déficits des administrations locales ainsi que le système de pensions ? Si la réponse est non, la crise est inévitable. "

[Source : New York Times, Etats-Unis.]

La mère de toutes les bulles

" Les marchés boursiers ressemblent à des maisons de jeu où chacun devient " dépendant " de cette drogue qui consiste à faire de plus en plus d’argent. C’est une bulle prête à éclater." [Partage international, juin 1989.]

Le marché financier d’Athènes, en Grèce, fut l’un des plus chauds de l’année 1999, le cours des actions atteignant en moyenne 80 fois leurs revenus escomptés. La décision de l’Union européenne de soutenir le drachme est considérée comme l’une des meilleures décisions jamais prises en faveur de la Bourse. Il semblerait que la Grèce entière ne pense plus qu’à acheter des actions : agriculteurs, fonctionnaires, ruraux ignorant tout ou presque du monde des échanges internationaux. Les gens empruntent des sommes énormes pour financer leur rêve de fortune rapide. Ils spéculent, risquant leurs retraites, leurs économies ; les agriculteurs vendent leur bétail. Un scénario identique se joue sur l’île de Chypre, que les commentateurs comparent à un gigantesque tripot.

On estime que près d’un million de personnes ont acheté des actions, cette " armée d’investisseurs " comptant dans ses rangs des archevêques, des hommes politiques et le ministre des Finances lui-même.

Les économistes lancent des cris d’alarme, et décrivent la place financière d’Athènes comme " la mère de toutes les bulles ", où les cours sont largement surélevés. En dépit de ces avertissements, la file d’attente ne cesse de s’allonger devant la Bourse.

[Source : Guardian Weekly, G.-B.]

Liban : retrait des troupes israéliennes

" Des événements miraculeux se produiront au Moyen-Orient, alors que toutes les forces impliquées au Liban regagneront leur pays d’origine. L’armée israélienne se retirera également des zones occupées. "

Le gouvernement israélien a voté à l’unanimité le retrait des troupes israéliennes du Liban, après dix-huit années d’occupation. Au cours de sa campagne électorale, le premier ministre Ehud Barak a fait la promesse de retirer ses troupes du Liban. Depuis la mort de soldats israéliens au Liban, la colère et le ressentiment de la population ont ajouté à la demande publique croissante du retrait. Ce retrait des troupes est prévu avant le mois de juin de cette année.

[Source : BBC World Service News]

Les médias prennent conscience de leur responsabilité

" Les communications modernes transmettront les pensées et les paroles, les idées et les espoirs de Maitreya, jusque dans l’intimité du foyer de millions de gens… " [Le Maître de Benjamin Creme, PI, novembre 1995.]

Le souci d’améliorer le sort des hommes, partout, ne cesse de grandir. On s’efforce de donner la parole aux pauvres et aux marginaux. The Guardian vient d’annoncer la parution d’un nouveau dossier mensuel consacré " au travail des œuvres de bienfaisance internationales et des diverses ONG. Dans un monde où les riches deviennent de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres, les efforts de ces organisations et de leurs équipes travaillant sur le terrain n’ont jamais revêtu une si grande importance pour la santé et le bien-être de milliards d’individus… " Le journal donne des détails sur les questions d’environnement qui seront examinées " car le manque d’eau et les modifications climatiques sont susceptibles de perturber la vie de millions de gens au cours de ce siècle. " Il souligne la confiance accordée aux ONG et aux mouvements de citoyens. " L’aide bénévole offre d’immenses opportunités de se rendre utile. "

[Source : The Guardian, G.-B.]


SIGNES DES TEMPS

Un train échappe à la catastrophe

Au mois de février, dans le Hampshire (Grande-Bretagne), la partie arrière d’un train est sortie des rails, et a continué à rouler sur 350 mètres. Le train de six wagons, allant de Salisbury à Waterloo, à Londres, et transportant des centaines de banlieusards, a eu la chance d’éviter un désastre. Les passagers ne sont pas tombés de leurs sièges pendant toute la durée de l’incident, et aucun ne fut blessé, même si tous furent fortement secoués au sens littéral du terme.

Le moteur diesel arrière a lâché, après que l’un des verrous fixant le volant d’entraînement au vilebrequin ait cédé. L’énorme moteur diesel, qui est fixé sous le wagon, fut traîné le long de la voie et il arracha les rails sur plus de deux kilomètres, alors que les wagons arrière furent propulsés hors de la voie. D’après les reportages, la partie arrière du train a miraculeusement rebondi et s’est retrouvée sur les rails un peu plus loin. Les passagers ont eu doublement de la chance : que ce soit la motrice arrière qui ait lâché et non celle qui se trouvait à l’avant du train, et que les attelages entre les wagons soient restés intacts.

[Source : Evening Standard, G.-B.]

[Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que le Maître Jésus était venu au secours du train.]

Des ovnis en Chine

Alors que le calendrier lunaire traditionnel chinois s’ouvrait sur l’année du dragon, inaugurant une ère de changements tumultueux, des signes et des présages sont apparus dans le ciel de Chine. Des ovnis ont été signalés au-dessus de 13 villes chinoises, y compris Pékin, et des dizaines d’observations ont été rapportées. La Chine dispose d’un magazine bimensuel, tiré à 400 000 exemplaires, entièrement consacré aux ovnis, et même les journaux d’Etat publient des reportages sur les ovnis. De nombreux scientifiques semblent ouverts à l’idée de l’existence de vaisseaux venus de l’espace. " Certaines de ces observations sont réelles, d’autres sont fausses ou peu convaincantes, affirme Shen Shituan, un spécialiste en fusées, président de l’Université aérospatiale de Pékin, et directeur honoraire de l’Association chinoise pour la recherche sur les ovnis. Mais tous ces phénomènes méritent d’être étudiés. " L’association pour la recherche sur les ovnis, approuvée par le gouvernement, compte 50 000 membres.

Pour beaucoup d’habitants de Pusalu, dans les collines arides, à une vingtaine de kilomètres de Pékin, les ovnis sont bien réels. En décembre 1999, ils ont vu un objet de la taille d’une personne, entouré d’une lumière dorée, s’enfonçant dans la profondeur du ciel. " Il était si beau, de couleur jaune, a déclaré un villageois. C’était comme si quelqu’un s’envolait vers le ciel. " Beaucoup d’habitants de cette région sont de fervents bouddhistes, et certains disent que c’était un ovni ; d’autres affirment que c’était un " rayon de Bouddha ". Quel qu’ait été cet objet, le secrétaire du parti communiste du village a déclaré : " Je dis à tout le monde de considérer cet objet comme un signe de bon augure. "

[Sources : Nando Media ; Associated Press]

Une soucoupe volante dans l’Illinois

Elle s’est déplacée lentement au-dessus des champs de céréales, de la voie ferrée et des maisons de Millstadt, dans l’Illinois, parfaitement silencieuse, le 5 janvier au milieu de la nuit. Elle mesurait environ 100 mètres de long, avait la hauteur de deux étages et une forme triangulaire, comme la pointe d’une flèche. De brillantes lumières étincelaient à l’arrière du véhicule. Des lumières rouges brillaient au-dessous.

Quatre policiers qui faisaient respectivement leur ronde dans quatre communes rurales du sud-est de l’Illinois l’ont vue, de même qu’une autre personne. Chacun des témoins a donné séparément une description identique de l’objet. Celui-ci a survolé la région à environ 300 mètres du sol, pendant au moins vingt minutes, émettant un faible bourdonnement et a poursuivi sa route en direction du sud-ouest.

Un porte-parole de la base aéronavale locale a affirmé que le personnel ne savait rien au sujet de l’ovni. De même, l’Administration fédérale de l’aviation a affirmé que les contrôleurs aériens n’avaient rien remarqué de particulier sur leur radar cette nuit-là.

Peter Davenport, directeur du service centralisant les rapports concernant les ovnis, à Seattle, dans l’Etat de Washington, a déclaré qu’il s’agissait d’un cas idéal car les officiers de police étaient des témoins " excellents et irréfutables. " L’un d’entre eux, Craig Stevens, a essayé de prendre une photographie de l’objet mais n’a obtenu au développement que trois lumières brillantes. Bien qu’il soit à peu près convaincu que le vaisseau ait été entièrement de fabrication humaine, " il existe cependant une légère possibilité, a-t-il déclaré, qu’il soit venu d’ailleurs. "

[Source : Los Angeles Times.]

[Le Maître de Benjamin Creme a déclaré que l’ovni était un vaisseau spatial venant de Mars.]


QUESTIONS-REPONSES

Q. Maitreya est-il apparu à nouveau devant des groupes ?

R. Le 13 février, Maitreya est apparu à Bucaramanga, en Colombie, devant un groupe de 160 chrétiens. Il a parlé durant 17 minutes. Une source avait été énergétisée dans les environs auparavant.

Le 20 février, Maitreya est apparu devant environ 250 musulmans, en Ouzbékistan. Il a parlé durant 17 minutes. Une source avait été énergétisée dans les environs auparavant.

La ville où Maitreya est apparu en Australie, le 30 janvier 2000, est Canberra.

Q. Comment les choses se passeront-elles le jour de Déclaration, pour les personnes qui n’ont pas la télévision ?

R. Elles entendront dans leur tête ; il s’agira d’un rapport télépathique. Il n’est pas nécessaire de regarder la télévision, mais dans ce cas vous ne verrez pas le visage de Maitreya. Si vous vous trouvez sous votre voiture, en train de la réparer, vous l’entendrez vous dire : laisse cette clef à molettes et écoute !

Q. [1] Y a-t-il des Maîtres aux Pays-Bas ? [2] S’il n’y en a pas encore, est-il prévu qu’il en vienne un par la suite ? [3] Peut-être seulement après le jour de Déclaration ?

R. [1] Non. [2] Non. [3] Non.

Q. Les écoles de mystère du futur seront-elles destinées uniquement à ceux qui préparent la première initiation, et les écoles avancées uniquement à ceux qui préparent la seconde ?

R. Les écoles préparatoires prépareront les individus à la première initiation et les écoles avancées à la seconde.

Q. Selon les comptes rendus du quotidien américain The Atlanta Journal-Constitution et la télévision locale, le dimanche 5 décembre 1999, vers 5 heures 30 du matin, de brillantes lumières bleues et vertes ont pu être observées sur l’aéroport de la ville, Hartsfield International. On a appris par la suite que de nombreuses personnes avaient vu les lumières et téléphoné à la police et aux chaînes de télévision. Certaines explications ont été avancées, notamment que les lumières auraient pu être causées par un météorite entrant dans l’atmosphère terrestre. Ces lumières peuvent-elles avoir une autre origine ?

R. Il s’agissait des lumières de deux vaisseaux spatiaux venant de Mars.

Q. Connaissez-vous le point de vue de Maitreya sur les chrétiens fondamentalistes qui sont arrivés en Israël, s’attendant à ce que l’Armaggedon commence peu après le 1er janvier 2000 et que le Christ revienne après ?

R. Maitreya lui-même est dans le monde, aussi est-il probable qu’il contemple avec un sourire bienveillant leur simplicité et leur naïveté. Il sait que le principal obstacle à son acceptation en tant qu’Instructeur mondial viendra des fondamentalistes, qu’ils soient chrétiens, musulmans, juifs, hindous et même bouddhistes. Les bouddhistes attendent le Bouddha Maitreya (le nom est juste) dont la venue fut prédite par le Bouddha Gautama. Pour les bouddhistes japonais, cependant, il ne viendra pas avant 600 millions d’années. Pour d’autres bouddhistes, le délai est probablement différent, 20 000 ou 200 000 ans.

Les chrétiens sont divisés. Ils croient soit que ce sera à la fin du monde (qui se produira dans des millions d’années, et dans ce cas autant ne plus y penser) ou que la fin du monde est proche et que le début du nouveau millénaire marque le début de l’Armaggedon. L’Armaggedon est en fait derrière nous. L’Armaggedon qu’ils attendent fut la guerre de 1914-1945, qui devint sous-jacente en 1918 pour émerger à nouveau au grand jour en 1939. C’est cela l’Armaggedon attendu par les chrétiens avant la venue du Christ. La défaite des puissances de l’Axe (à travers lesquelles agissaient les forces du mal) a permis à Maitreya d’annoncer, en juin 1945, sa décision de revenir le plus rapidement possible.

Q. Où se trouve Jésus ?

R. Le grand instructeur qu’était Jésus en Palestine, il y a 2 000 ans, vit à Rome depuis huit ans. Il a la charge des Eglises chrétiennes quel que soit l’endroit où elles se trouvent. Le pape a découvert soudain, comme on l’a rapporté récemment, que le paradis et l’enfer résident dans la conscience humaine et n’ont rien à voir avec des lieux déterminés, contrairement à ce que les Eglises chrétiennes enseignent depuis deux mille ans. C’est un signe que le pape bénéficie de l’influence du Maître Jésus.

Q. Est-il possible d’entrer en contact avec Jésus ?

R. Certaines personnes le font, mais cela n’est pas de mon ressort. Il y a le cas très intéressant d’une religieuse africaine, sœur Anna, qui vit à Rome. Je ne l’ai pas rencontrée mais j’ai rencontré son évêque qui est l’un des cardinaux romains. Elle a écrit un livre intitulé, The Divine Call (l’Appel divin), et elle y montre des photos du Maître Jésus qu’il lui a donné l’autorisation de prendre. Elle le voit tous les jeudis, et le mercredi soir elle commence à avoir des stigmates. Le jeudi, il vient lui rendre visite. Une autre religieuse lui a prêté un appareil photo et elle a demandé au Maître Jésus si elle pouvait en prendre une. Il a acquiescé d’un signe de tête et elle a pris la photo que l’on peut voir dans le livre (disponible en librairie catholique). Les Maîtres, en particulier le Maître Jésus, apparaissent très fréquemment. Ils ne se tiennent pas à l’écart de l’humanité. Ils arrivent soudain chez les gens. Je connais des personnes qui ont vu le Maître Jésus ou Maitreya de nombreuses fois, souvent déguisés, mais pas toujours. Cela arrive tout le temps.

Q. Qui est votre Maître ?

R. Je ne suis pas autorisé à donner son nom. Peut-être le serai-je lorsque Maitreya se sera fait connaître. Je travaille avec des milliers de disciples de par le monde et si je devais vous révéler son nom, très familier à ceux qui connaissent le nom des Maîtres, les disciples concentreraient leur attention sur lui en permanence. Cela le gênerait dans son travail. Il pourrait élever une barrière, mais ce serait une perte d’énergie. Les Maîtres évitent tout gaspillage d’énergie. J’ai pour ma part un contact télépathique permanent avec lui, et il est déjà ennuyeux que je lui parle et ne cesse de lui poser des questions, sans que des milliers de personnes dans le monde agissent de même. Chacun peut spéculer sur son identité, mais spéculer n’est pas savoir et les gens ne focalisent pas leur attention sur lui. Lorsque le moment sera venu et qu’il me dira : " Tu peux leur dire ", je le ferai.

Q. Par lequel de vos ouvrages commencer afin de mieux comprendre le message que vous transmettez ?

R. Par le tout premier, la Réapparition du Christ et des Maîtres de Sagesse. Il couvre un vaste domaine et il est facile à lire. Il existe également une brochure intitulée Enseignements de la Sagesse éternelle. Elle convient très bien pour un début et vous pouvez également l’offrir comme cadeau de Noël ou d’anniversaire. Elle a l’avantage d’être très peu coûteuse.

Q. Pourriez-vous donner une explication ésotérique générale des allergies ?

R. Leur origine n’est pas ésotérique mais, au contraire, très terre à terre. L’augmentation des allergies (des millions de personnes souffrent aujourd’hui d’allergies qu’elles n’avaient jamais eu auparavant) est le résultat direct de la pollution de la planète. L’air, l’eau, la terre, la nourriture que nous absorbons sont pollués par des substances et des poisons nombreux. Les pires sont les radiations nucléaires qui s’échappent des centrales nucléaires ou proviennent des expériences nucléaires qui se poursuivent toujours. C’est le plus grand danger ; ces radiations détruisent le système immunitaire et les allergies sont le résultat de cette destruction. On constate maintenant des réactions allergiques dans le monde entier. Les Maîtres affirment que la pollution, notamment la pollution radioactive, est la principale cause de mortalité dans le monde. Plus tôt nous fermerons nos centrales nucléaires et renoncerons à toute expérience de fission nucléaire, mieux cela sera pour l’humanité.

Q. Pensez-vous que la manipulation génétique va dans le sens de la loi de l’évolution, que DK décrit comme " le perfectionnement de l’expression de la forme " ? [Alice Bailey, Extériorisation de la Hiérarchie, p. 109.]

R. La réponse à cette question est oui et non. Les débats houleux et la controverse provoqués par l’attitude dogmatique de ceux qui prônent cette manipulation (pour des raisons diverses), et de ceux qui s’opposent à l’idée même de manipulation génétique, sont largement fondés sur l’ignorance. La manipulation génétique s’avèrera l’un des moyens les plus puissants de développer, pour le meilleur, les formes animales et végétales et, associée à la nouvelle technologie de la lumière, elle transformera l’usage de la chirurgie, en faisant de la transplantation d’organes comme le cœur, le foie, les reins, etc., une chose révolue.

Cependant, il y a manipulation génétique et manipulation génétique. Beaucoup de précautions, et d’expériences coûteuses, sont encore nécessaires avant que les résultats, sous forme de récoltes et d’animaux modifiés, puissent être proposés au public. Pour l’instant, l’attrait de retombées financières et l’enthousiasme excessif ont créé une situation difficile dans les deux camps, celui des partisans comme celui des adversaires. Par la suite, une approche plus rationnelle, et plus strictement scientifique, conduira à une vision plus sage des choses. Dans l’intervalle, la crainte des OGM (organismes génétiquement modifiés) a stimulé une expansion extraordinaire de l’agriculture biologique, dont on ne peut que se réjouir.

Q. Existe-t-il une relation entre les maladies auto-immunes, le cancer du sein et les implants au silicone ?

R. Normalement non, mais les implants pourraient bien être source de problèmes chez certaines personnes.

Q. Quelle est l’action de l’eau de Tlacote ?

R. J’ai fait préparer l’eau provenant de Tlacote, au Mexique, sous forme de remèdes homéopathiques de 6 ou 30 ch, qui sont disponibles à l’adresse suivante : Ainsworth’s Pharmacy, New Cavendish Street, à Londres. Cette eau possède des propriétés curatives extraordinaires. Elle est utilisée dans le monde entier. Je vous recommande de l’essayer. Vous pouvez demander au pharmacien comment l’utiliser. Normalement vous devriez en prendre tous les jours. Elle n’est pas destinée à une maladie spécifique. Elle soigne tout (dans les limites de la loi karmique qui sont élargies étant donné son énergie très élevée). Elle stimule l’organisme au fur et à mesure qu’elle imprègne la structure cellulaire et renforce le système immunitaire. Donc peu importe quelle est la maladie, si le système immunitaire est renforcé, comme c’est le cas avec tous les remèdes obtenus à partir de l’eau. Parfois la guérison prend longtemps, d’autres fois elle est très rapide. Cela dépend de l’individu et de sa situation karmique.

Q. Combien de personnes ont-elles été guéries de leur séropositivité ou du sida en buvant de l’eau provenant des sources aux vertus curatives énergétisées par Maitreya ? (septembre 1999)

R. HIV : 403, Sida : 76. Ces chiffres incluent bien sûr ceux qui ont été guéris en prenant des médicaments homéopathiques fabriqués à partir de cette eau.

Q. Certaines personnes font bouillir l’eau énergétisée par Maitreya, par mesure de précaution. Cela détruit-il ses propriétés curatives ?

R. Absolument pas. Mais cela n’est nécessaire que si cette eau a été diluée dans une eau d’une pureté douteuse.



Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE

| AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.
Grande conference Bruxelles novembre 2018