DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > Archives

JUILLET/AOUT 2000 - EXTRAITS



Ceci est une version abrégée de la revue Partage international, version française du magazine Share International.
La revue existe grâce à ses abonnés, pour soutenir sa parution et la diffusion de ses informations, cliquez ici.


Sommaire (en rouge = sélection du mois)

Entrer dans la divinité - par le Maître --, un des membres aînés de la Hiérarchie des Maîtres de Sagesse, dont le nom est bien connu des cercles ésotériques. Pour diverses raisons, son identité n'est pas révélée. Benjamin Creme se trouve en contact télépathique permanent avec ce Maître qui lui dicte ses articles.

POINT DE VUE - La crise financière de 1997 peut ressurgir à tout moment - par Rubens Ricupero

FAITS ET PREVISIONS - Regroupements boursiers - Réchauffement climatique en Grande-Bretagne

DOSSIER - Le problème du mirage - par Benjamin Creme

Onzième Prix Goldman

Les hommes font la guerre – les femmes et les enfants en subissent les conséquences - par Catherine Bertini

Richesse réelle et besoins de première nécessité - par Scott Champion

COURRIER DES LECTEURS - Un invité - L’anneau perdu

TENDANCES - Première thérapie immunogénétique contre le cancer - Les cristaux de sel et le laser dans la fusion atomique

Questions-Réponses - par Benjamin Creme


Entrer dans la divinité

par le Maître --, à travers Benjamin Creme

Dans le monde entier, les hommes commencent à se rendre compte que des certitudes et des croyances qu’ils tenaient pour inébranlables se révèlent plus précaires qu’ils ne l’avaient supposé. L’effondrement de leurs institutions sociales et politiques met en question la valeur des schémas de pensée établis, et les place devant un dilemme : tandis que les modes de pensée et d’action présents semblent ne plus fonctionner, ceux que recèle l’avenir sont encore flous et incertains. Ainsi les hommes se tiennent-ils dans l’indécision, attendant qu’on les guide, s’égarant en vaines tentatives de perpétuation du passé ou de prédiction du futur. En de telles circonstances, les hommes sont mûrs pour le changement.

Une vie dénuée de sens

Il en est peu qui connaissent la direction ou l’étendue de la transformation nécessaire, ou encore la manière dont elle peut s’accomplir, mais graduellement, beaucoup commencent à s’apercevoir que l’actuelle manière de vivre des hommes est dénuée de sens, dépourvue de toute perspective de bonheur pour l’humanité. Ainsi, en nombre croissant, ils " décrochent " de la lutte, cherchant réconfort et équilibre dans des religions, des philosophies ou des " cultes " de plus en plus nombreux, anciens ou d’apparition récente. Les changements nécessaires leur semblent trop vastes et trop radicaux pour s’y atteler avec quelque chance de succès, et ils se tournent intérieurement vers le Dieu qui, leur semble-t-il, gouverne les affaires des hommes.

Qu’ils en aient conscience ou non, ce Dieu n’est autre qu’eux-mêmes, et n’attend que l’occasion de se manifester. C’est eux-mêmes qui contrôlent leur vie, en bien ou en mal. C’est eux qui, par leurs actions, font tourner la roue des événements, générant le conflit ou la paix, semant la mauvaise ou la bonne volonté.

Les hommes doivent apprendre leur rôle dans la vie et le pouvoir inné qui est le leur, prenant ainsi la responsabilité de la qualité et de la direction de leur vie. A moins qu’ils ne le fassent, ils ne laisseront jamais derrière eux leur enfance.

Un potentiel divin

Maitreya pénètre maintenant dans l’arène du monde pour apprendre aux hommes qu’ils sont potentiellement des dieux, que grande est leur puissance, et que seul leur conditionnement les rend esclaves de la superstition et de la peur, de la compétition et de la cupidité. Il leur montrera comment renoncer au passé pour construire, sous sa sage supervision, une civilisation digne des hommes qui entrent dans leur divinité. Le jour n’est pas éloigné où les hommes, entendant son appel, y répondront. Le jour n’est pas éloigné où ils sauront que la longue et sombre nuit prend fin, et que l’heure est venue d’accueillir la lumière nouvelle qui pénètre dans le monde.

Ainsi les hommes commenceront-ils la tâche de reconstruction, tâche qui réclamera la force et la volonté de tous. Tous doivent voir en cette période une opportunité de servir et de grandir, d’accomplir la destinée qui les a amenés maintenant dans le monde. Quand, dans les temps à venir, les hommes se tourneront vers l’époque exceptionnelle que nous vivons, ils s’étonneront de l’iniquité présente, et auront peine à croire que nous ayons pu tolérer si facilement toute la cruauté et les souffrances inutiles dont notre vie est entachée. Maitreya vient livrer bataille à ce mal séculaire, et conduire les hommes vers l’ère de la Lumière. Accueillez-le en lui tendant la main, et permettez-lui de vous guider vers votre Soi véritable.


FAITS ET PREVISIONS

Regroupements boursiers

" Tandis que les marchés boursiers se révèlent de plus en plus incontrôlables, et chancellent sous l’assaut conjoint de l’avidité et de la peur, les " hommes d’argent " cherchent maintenant à consolider leur pouvoir, et créent entre les principaux marchés des liens plus étroits afin de les unifier […] Une fois abandonné l’effet modérateur de la dispersion, rien ne pourra plus prévenir la chute vertigineuse. " [Le Maître de Benjamin Creme, Partage international, juin 2000]

Euronext, l’association nouvellement créée entre les Bourses de Paris, Bruxelles et Amsterdam, cherche maintenant des alliances mondiales. Des négociations sont en cours avec les Bourses de New York, Tokyo, du Canada, du Mexique, de Hong Kong et d’Australie, visant à créer un marché boursier mondial où les transactions financières se poursuivraient vingt-quatre heures sur vingt-quatre.

L’ensemble représenterait une capitalisation supérieure à 20 000 milliards de dollars, soit 60 % de la valeur de toutes les sociétés cotées dans le monde. New York compterait pour la moitié dans le chiffre d’affaires de l’ensemble. La Bourse de New York est optimiste à ce sujet. " J’espère que nous aurons un projet définitif avant l’été ", a déclaré son directeur, Dick Grasso.

Au moment où Euronext fut créé, au printemps 2000, les Bourses de Frankfort et de Londres annonçaient leur fusion, constituant ainsi le plus grand marché financier européen à ce jour, qui essaie à son tour de se joindre au Nasdaq, le marché américain des valeurs technologiques.

[Source : De Volkskrant, Pays-Bas]

Marche de réconciliation en Australie

" De vieilles plaies seront soignées et d’anciennes injustices pardonnées. " [Le Maître de Benjamin Creme, Partage international, juin 1995]

" Maitreya dit que, désormais, tous les gouvernements seront exercés par le peuple, pour le peuple[…] Nous sommes témoins de la galvanisation de l’humanité, des différents peuples du monde, pour prendre en charge la responsabilité de leurs propres vies. " [La Mission de Maitreya, tome III]

Une marche de réconciliation a réuni près de 250 000 personnes à Sydney, en juin 2000, au cours de l’un des rassemblements les plus importants que l’Australie ait jamais connus. L’importance de ce rassemblement, dix fois plus important que le précédent, en faveur de la réconciliation avec les aborigènes, a étonné les organisateurs eux-mêmes. Ce fut considéré comme le signe d’une détermination pacifique mais puissante visant à obliger le gouvernement à se plier à l’opinion publique. Alors que d’autres pays du Commonwealth, notamment le Canada et la Nouvelle-Zélande, ont négocié des traités avec leurs populations indigènes, cette idée est pour l’instant rejetée par le gouvernement australien.

[Sources : New Zealand Herald, InterPress Service]

Des cabines téléphoniques solaires

" L’environnement deviendra la question prioritaire dans le monde entier. " (un collaborateur de Maitreya, PI, juin 1989)

Téléphoner à partir de cabines téléphoniques dépourvues de câbles électriques et téléphoniques est désormais possible. Les usines Siemens fabriquent actuellement des cabines mobiles utilisables dans les régions où il existe des stations radio utilisant le standard GSM. Cette innovation est particulièrement utile dans les régions de faible infrastructure. Ces nouvelles cabines téléphoniques fonctionnant à l’énergie solaire sont déjà utilisées au Cameroun, en Europe, en Chine et en Australie. [Source : Markt & Technik, Suisse.]

L’énergie éolienne

En août 2000, la plus grande station éolienne offshore du monde entrera en service. Située au large du Northumberland, en Grande-Bretagne, l’une des côtes les plus venteuses d’Europe, elle aura une capacité de 4 mégawatts, et fournira de l’énergie à 3 000 foyers. C’est l’aboutissement d’un projet de 40 millions de francs, financé par la Communauté européenne et diverses compagnies électriques européennes. En février 2000, le gouvernement britannique, dans le cadre de sa campagne de lutte contre l’effet de serre, avait déjà fixé comme objectif à ces compagnies de pouvoir fournir, d’ici 2010, dix pour cent de l’électricité totale à partir d’énergies renouvelables.

A une échelle encore plus vaste, le Danemark projette d’installer une station éolienne, d’une capacité de 750 mégawatts, d’ici la fin 2004, et un projet irlandais prévoit la construction d’une centrale éolienne de 200 mégawatts, au large de la baie de Dublin.

[Source: The Guardian]

Réchauffement climatique en Grande-Bretagne

" Appréciez la douceur du climat, le printemps précoce et la vie qui s’épanouit autour de vous. Cette douceur climatique n’a rien à voir avec les trous dans la couche d’ozone ou " l’effet de serre ".

Ce changement climatique est dû à une diminution de la vitesse de rotation de la Terre ainsi qu’à un rapprochement de la Terre du Soleil. Ce phénomène s’est produit afin qu’une plus grande quantité de végétation puisse se développer pour nourrir le monde. Cette chaleur et cette floraison se poursuivant, les êtres humains apprendront à ouvrir leur cœur aux éléments naturels et commenceront à prendre soin les uns des autres. " [PI, mai 1989]

" Les moissons abondantes deviendront la norme dans tout l’hémisphère nord, et bien sûr dans le monde entier. Il y aura de la nourriture en abondance pour toute la population terrestre, et ceci sans l’utilisation de produits chimiques nocifs. " [La Mission de Maitreya, tome II]

Le ministre de l’Agriculture de Grande-Bretagne a lancé, au printemps dernier, un ouvrage donnant des conseils aux agriculteurs afin de les aider à s’adapter aux changements climatiques. Les fermiers britanniques se mettent à cultiver de nouvelles variétés de haricots, du maïs, des oignons et des herbes très hautes destinées au fourrage.

Cet ouvrage montre aux cultivateurs comment concevoir de nouveaux bâtiments afin d’éviter que le bétail meure d’insolation, quels arbres fruitiers résisteront à la chaleur croissante, et quelles sont les nouvelles récoltes à essayer. Etant donné les nouvelles conditions climatiques, le maïs est maintenant cultivé à plus grande échelle et la saison de récoltes qui durait deux ou trois semaines dure maintenant six semaines dans les endroits bien exposés.

[Source : The Guardian, G.-B.]

Une nouvelle thérapie contre les maladies hépatiques

" Le développement de la recherche génétique permettra de découvrir l’information génétique qu’il est nécessaire de donner à un organe pour lui permettre de se régénérer, parfois en quelques heures. Cette technique sera utilisée d’ici quelques années. " [Benjamin Creme, Partage international, septembre 1989]

Des expériences impliquant des cellules hépatiques génétiquement manipulées, cultivées dans des éprouvettes et transplantées à des rats, ont suscité de grands espoirs envers une nouvelle thérapie capable de combattre les maladies hépatiques. Cette nouvelle étude, à paraître dans la revue Science, a consisté à cultiver des millions de cellules hépatiques, appelées hépatocytes, et à les transplanter à des rats qui avaient perdu 90 % de leurs fonctions hépatiques. Les nouvelles cellules se sont montrées capables de palier les fonctions des organes défaillants.

Auparavant, on ne pouvait isoler qu’un nombre insuffisant de cellules hépatiques, mais une nouvelle technique insérant un gène du cancer permet une reproduction illimitée des cellules hépatiques. Ces nouvelles cellules sont alors traitées avec un enzyme désactivant le gène du cancer inséré, et utilisées pour restaurer la fonction hépatique.

[Source : New York Daily News, E.-U.]


TENDANCES

Première thérapie immunogénétique contre le cancer

La clinique Daniël den Hoed pour le traitement du cancer à l’hôpital de Rotterdam, aux Pays-Bas, attend l’approbation du gouvernement pour devenir la première clinique au monde à utiliser la thérapie immunogénétique pour le traitement du cancer du rein. Cette thérapie, résultat de huit années de recherches scientifiques, repose sur le fait que le système immunitaire humain est normalement capable d’éradiquer les cellules aberrantes et que, s’il n’y parvient pas, les cellules défensives peuvent être modifiées afin d’attaquer les cellules cancéreuses.

" Cette thérapie est naturelle, déclare le Dr R. Bolhuis, qui est à la tête de l’immunologie tumorale et clinique des hôpitaux. Nous nous contentons d’encourager le système immunitaire des malades à prendre la bonne direction en apportant aux cellules défensives l’information génétique adéquate pour reconnaître les cellules cancéreuses. Pour le moment, cette thérapie est appliquée au cancer du rein car les spécialistes ont connaissance d’un récepteur du rein qui reconnaît la plupart des variantes de ce cancer. "

[Source : De Gelderlander, Pays-Bas]

Les cristaux de sel et le laser dans la fusion atomique

En Californie, au Lawrence Livermore National Laboratory, des chercheurs font pousser des cristaux de sel géants, certains atteignant 300 kg. Ces énormes cristaux de sel sont ensuite coupés en larges disques et utilisés par le National Ignition Facility, pour le plus grand système laser du monde (aussi grand qu’un terrain de football). Il s’agit d’un ensemble de 192 faisceaux laser combinés pour constituer le plus puissant faisceau laser du monde utilisé pour déclencher des réactions de fusion nucléaire dans une capsule de petite dimension contenant de l’eau lourde.

La réaction obtenue lors de ces expériences est analogue aux réactions observées lors d’une explosion atomique, à la grande différence qu’elle ne s’accompagne d’aucune production de radioactivité. Les Etats-Unis orientent leurs recherches sur les explosions produites de cette manière, au lieu de celles produites par les essais nucléaires souterrains. Le rôle des cristaux de sel est capital car ils permettent la transformation des rayons laser à infrarouge en rayons ultraviolets nécessaires à ce type d’expérience.

[Source : Parool, Pays-Bas]

[Interrogé au sujet de cette expérience, le Maître de Benjamin Creme a indiqué que le même résultat pourrait être obtenu de manière beaucoup plus simple.]

Chine : Campagne anti-esclavage

Le ministre chinois de la Police vient de lancer une campagne anti-esclavage à l’échelle nationale. Déjà, en l’espace de deux semaines, plus de 1 400 marchands d’esclaves ont été arrêtés et plus de 5 000 personnes enlevées ont été retrouvées et libérées.

Les principales victimes de l’esclavage sont des femmes et des enfants issus de villages pauvres et de régions peuplées de minorités ethniques. En 1999, la police a enregistré 7 257 enlèvements, dont 6 800 concerneraient des femmes. Le kidnapping est souvent violent, mais il arrive également que les gens soient vendus par leur famille. Les femmes échouent dans des maisons closes ou deviennent les esclaves de fermiers. Les enfants enlevés finissent souvent par travailler pour les familles riches du Sud de la Chine et beaucoup sont forcés de mendier ou de voler.

L’esclavage est un commerce lucratif. La vente d’une femme peut rapporter jusqu’à 1 000 dollars. La police vient de constituer une banque de données comprenant plus de 140 000 marchands d’esclaves. Des éléments d’identification, comme des échantillons d’ADN, sont également enregistrés. La Chine prévoit d’accentuer les mesures à l’encontre des ravisseurs et de leurs clients.

[Source : Süddeutsche Zeitung, Allemagne]

Des moyens de communications pour les pays pauvres

Des entreprises commerciales et des particuliers se sont associés pour le projet Little Intelligent Communities (Petites Communautés intelligentes) (Lincos), visant à faire bénéficier les pays en voie de développement des avantages de la technologie des communications modernes, afin d’éviter qu’ils perdent le contact avec le monde développé. Ce projet se fonde sur une idée de José Maria Figueres, ancien président du Costa Rica, et d’Alex Pentland, informaticien à l’Institut de technologie du Massachusetts (MIT), aux Etats-Unis. L’idée consiste à expédier dans les pays en voie de développement des containers de communications équipés de fax, téléphones, magnétoscopes, modems, en grande partie recyclés. D’autres membres du MIT participent à ce projet, de même que des salariés de Motorola et de Microsoft qui se sont chargés de couvrir les frais et d’assumer le transport des containers, dont plusieurs ont déjà été expédiés en Amérique centrale. Il est prévu d’en acheminer en Afrique dans un proche avenir.

" Avec l’aide de Lincos, des villages pauvres peuvent édifier leur propre avenir, explique A. Pentland. Nous fournissons l’équipement mais ne prescrivons aucun mode d’emploi. Un container peut servir de bureau de poste électronique, de cabine de soins, de banque, de bibliothèque, de poste émetteur, de bureau, de cinéma, etc. Chaque container fonctionne à l’énergie solaire et est muni d’une antenne parabolique qui le relie au reste du monde. C’est ainsi, par exemple, que des agriculteurs pourraient se tenir informés de l’évolution de l’agriculture et des prix du bétail et des semences grâce à Internet. Une caméra permet au médecin de la ville voisine d’examiner des malades à distance ou d’effectuer un électrocardiogramme. "

L’anthropologue Timothy Dye, du Center For Future Health (Centre pour la santé de l’avenir), à Rochester, qui collabore avec MIT, constate les possibilités uniques offertes par ce projet : la technologie nous permet de reconnaître les premiers signes d’une épidémie et d’éviter sa propagation.

[Source : Der Spiegel, Allemagne]


QUESTIONS - REPONSES

Q. Maitreya est-il apparu à nouveau devant des groupes ?

R. Le dimanche 28 mai, Maitreya est apparu à Tabora, en Tanzanie, devant un groupe d’environ 250 chrétiens. Il a parlé durant 17 minutes. Une source avait été énergétisée dans les environs auparavant.

Le dimanche 4 juin, Maitreya est apparu au Sénégal. Il a parlé durant 17 minutes. Une source a été énergétisée auparavant.

La ville où Maitreya est apparu le 30 avril en Argentine, est Bahia Blanca.

Q. Partage international semble être contre le libre-échange, pourquoi ?

R. Partage international n’est pas contre l’échange vraiment libre. Le problème aujourd’hui c’est qu’il n’y a pas de libre-échange. D’énormes barrières existent dans de nombreux pays riches afin de faire baisser les prix des produits importés des pays en voie de développement. Le protectionnisme sévit partout. Seule l’application du principe du partage peut conduire à un échange réellement libre, basé sur une valeur convenue des produits mondiaux.

Q. Est-ce que quelque chose m’échappe ? Je constate que l’on ne cesse de faire une différence entre les réfugiés qui ont quitté leur pays pour des raisons valables et ceux qui l’ont fait pour des raisons simplement économiques. On avance l’idée que les gouvernements ont la responsabilité de protéger ou de défendre leurs ressortissants, mais la xénophobie augmente, de même que le protectionnisme. Si les gens sont prêts à affronter de terribles dangers, et même la mort, justement parce qu’ils sont des réfugiés économiques, le monde devrait prendre leur situation au sérieux. Que conseille la Hiérarchie dans ce domaine ?

R. D’ouvrir les portes !

Q. L’industrie touristique, dans un certain nombre de pays occidentaux, demande aux régions ou aux municipalités de trouver une solution au problème des sans-logis. Leur présence a, dit-on, un effet négatif sur le tourisme et le commerce local. Est-ce un problème que la mise en place du partage pourrait résoudre, et de quelle manière ? Avancer l’idée du partage comme solution possible à de tels problèmes est parfois considéré comme utopique ou irréaliste.

R. Un système économique plus juste est la solution à ce problème social grandissant. La mise en place du partage est l’unique et évidente réponse.

Q. Lorsqu’un miracle se produit, comme celui d’une icône ou d’une statue de la Vierge qui verse des larmes, ou récemment la statue du Bouddha Shakyamuni au Tibet dont les larmes étaient des perles, ou encore la jeune libanaise qui a versé des larmes de cristal, pourquoi les personnages sont-ils tous tristes ? S’ils sont supposés être des messagers d’espoir, pourquoi pleurent-ils ? Leur arrive-t-il parfois de sourire ?

R. Il leur arrive effectivement de sourire, ou même de cligner des yeux, mais reconnaissez que ce genre de manifestation est éphémère et facilement réfutable. Il est beaucoup plus difficile de mettre en doute l’apparition de perles réelles et de larmes de cristal (même si certains essaient de le faire).

Q. Il semble significatif qu’avec l’arrivée de l’ère du Verseau, le monde soit en train de faire l’expérience de nombreux problèmes liés à l’eau : accès à l’eau, pollution des rivières, inondations et cependant manque d’eau potable, débats sur la privatisation de l’approvisionnement en eau. Tout cela pourrait-il être lié à la nécessité d’une approche différente des hommes entre eux et à l’égard de leur environnement?

R. Oui, bien sûr.

Q. Des paléontologistes et d’autres scientifiques débattent des origines du langage. [1] Quand le langage est-il apparu, du point de vue ésotérique ? [2] L’homme de Neandertal parlait-il ?

R. [1] La communication est aussi vieille que le monde, c’est-à-dire qu’elle remonte à dix-huit millions et demi d’années selon la tradition ésotérique. Le langage, au sens où nous l’entendons, est né au milieu de l’époque lémurienne (qui a duré six millions d’années). [2] Oui.


Conférences de Benjamin Creme


Deux documentaires vidéo

Deux des nombreux phénomènes miraculeux créés par Maitreya font l’objet de reportages filmés de qualité professionnelle. Il s’agit d’une part des croix de lumière et d’autre part des sources curatives.

Nous signalons l’existence de ces documentaires, pensant que nos lecteurs pourront y trouver des informations intéressantes sur ces phénomènes, dont bien des témoins pensent qu’ils sont le signe du retour de l’envoyé du Dieu de leurs diverses religions.

Le mystère des croix de lumière

Depuis mai 1988, des croix de lumière apparaissent sur des vitres, chez des habitants du quartier d’El Monte, à Los Angeles.

Ce documentaire présente le témoignage de personnes chez qui elles sont apparues. Ces croix attirent de nombreux visiteurs et semblent être à l’origine de guérisons et de profondes transformations intérieures.

Frances Robinson s’entretient avec des scientifiques, des médecins, des membres de diverses communautés religieuses, et plusieurs hypothèses sont avancées.

Au cours du tournage de ce documentaire, une vingtaine de croix supplémentaires sont apparues à El Monte. Par la suite, de nouvelles croix ont été découvertes à San Francisco, à Seattle et à Washington, aux Etats-Unis, au Canada et aux Philippines…

Durée : 28 mn. Prix : 80 FF plus 25 FF de port.

Sources de vie

Memo Neupert s’est rendue sur quatre continents pour mener ce reportage sur les sources curatives énergétisées par Maitreya.

A Nadana, près de New Delhi (Inde), elle nous montre la source aux vertus curatives et recueille le récit de sa découverte et les commentaires des membres du village.

A Nordenau, près de Düsseldorf (Allemagne), elle interroge le propriétaire de l’hôtel Tomes, sur les terrains duquel se trouve la source dont les effets curatifs surprenants sont considérés avec sérieux par les autorités médicales locales.

A Tlacote, à 180 km de Mexico (Mexique), elle s’entretient avec Jesus Chahin, qui a découvert les propriétés d’une source visitée depuis par des centaines de milliers de personnes.

Enfin, à Kawangware, dans la banlieue de Nairobi (Kenya), Memo Neupert nous montre les lieux de l’apparition miraculeuse de celui que les 6 000 personnes présentes ont reconnu comme le Christ, le 11 juin 1988. Elle s’entretient avec Mary Akatsa, qui lui raconte comment Jésus lui permet de lire, inscrit sur leur poitrine, l’état de santé de certains malades, et comment il les guérit à travers elle.

Durée : 30 mn. Prix : 80 FF plus 25 FF de port.



Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.