DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > Archives

DECEMBRE 2000 - EXTRAITS



Ceci est une version abrégée de la revue Partage international, version française du magazine Share International.
La revue existe grâce à ses abonnés, pour soutenir sa parution et la diffusion de ses informations, cliquez ici.


Sommaire (en rouge = sélection du mois)

Un nouveau départ - par le Maître --, un des membres aînés de la Hiérarchie des Maîtres de Sagesse, dont le nom est bien connu des cercles ésotériques. Pour diverses raisons, son identité n'est pas révélée. Benjamin Creme se trouve en contact télépathique permanent avec ce Maître qui lui dicte ses articles.  

POINT DE VUE - La mondialisation et  les femmes - par Noeleen Heyzer

La méditation - interview de swami Nirliptananda - par Devi Linda Gumahin

faits et prévisions - ESB : inquiétude grandissante

Mandela : un invité d’honneur

Femmes, population et crise mondiale - compte rendu de lecture par Carmen Font

signes des temps - La vogue des anges

Rapport de la banque mondiale sur le développement - Combattre la pauvreté

La dette : un cercle vicieux - par Alfredo Allende

Rencontres et phénomènes surnaturels : Des Maîtres parmi nous - compte rendu de lecture par Phyllis Power

Courrier des lecteurs

TENDANCES
CE : ouvrir le marché européen aux pays les plus pauvres

Questions-Réponses - par Benjamin Creme


Un nouveau départ

par le Maître --, à travers Benjamin Creme

Quand les hommes prendront conscience de l’abîme dans lequel ils sont tombés, ils feront le point de leur situation, et emprunteront le sentier du retour à la sagesse et à la sécurité. Bien sûr, cela prendra du temps, car la perte de la Grâce et la plongée dans la corruption et le chaos actuels ont une longue histoire. Au fil des millénaires, l’humanité a connu une déchéance continue, s’éloignant toujours davantage des fondements spirituels qui, en des temps lointains, réglaient sa vie. Elle oublia son origine et sa destinée, tandis que l’âge des Ténèbres troublait sa mémoire et prenait son cœur. Longtemps perdu dans les deux mirages indissociables de la Matière et du Temps, l’homme s’éveille seulement maintenant de ses rêves et de ses illusions.

Inutile de dire que certains individus se sont élevés au-dessus de la foule et, par leur combat, se sont frayé un chemin à travers les nuées de l’inconscience pour parvenir à une certaine lumière. Ceux-ci sont restés fidèles à la connaissance et au dessein de leur âme, et tels des étoiles brillant dans la nuit ils servent de guides pour tous les autres. Grâce à ces hommes et femmes d’exception, une vérité fondamentale a pu être préservée dans les périodes les plus sombres : celle de l’éternelle odyssée de l’homme dans une conscience en expansion constante.

Des progrès hésitants

Maintenant, comme nous entrons dans la sphère d’influence du Verseau, un nouveau chapitre s’ouvre et l’espèce humaine se voit accorder un nouveau départ.

Pendant des millénaires, l’humanité s’est débattue dans l’ombre, ne portant aucune attention au groupe des Frères aînés qui observent ses progrès hésitants, et veillent à la guider dans la résolution des problèmes et des difficultés qu’elle a elle-même engendrés.

Maintenant, enfin, les Frères peuvent apparaître en pleine lumière et se montrer aux hommes.

Maintenant, enfin, ils peuvent enseigner et guider ouvertement.

En tant que Frères, les Maîtres amènent avec eux une compréhension nouvelle de la vraie relation existant entre les hommes. 

En tant que Maîtres, les Frères montreront aux hommes la sagesse et la connaissance qui seront un jour les leurs, et stimuleront ainsi leur aspiration.

En tant qu’Amis et Guides, ils tiendront devant les hommes le miroir de ce qu’ils peuvent devenir, et accéléreront ainsi le parcours évolutif de l’espèce.

Ils viennent pour enseigner et guider, et pour apporter à tous leur secours.

Leur grand leader, Maitreya, se tient prêt à s’engager dans une aventure sans égale qui le conduira ouvertement, en pleine lumière, au plus près du cœur et de l’esprit des hommes.

Son enseignement inspirera les hommes, les amenant à transformer leur vie, à la reconstruire en mieux, et à façonner un futur qui reflétera plus fidèlement le Plan.

L’ascension de l’humanité

Ainsi l’humanité recommencera-t-elle à s’élever, et à se rapprocher du point culminant qu’elle avait connu dans un lointain passé. Rien ne saurait empêcher une telle ascension, si ce n’est la volonté de l’homme lui-même.

Ainsi les hommes font-ils face à une mise à l’épreuve sans précédent dans leur longue histoire ; mais l’avant-garde des Maîtres se trouve parmi eux, et leur avenir est assuré.

Maitreya lui-même se tient dans les coulisses, prêt à émerger pour affronter l’ignorance de cette époque. Il a rassemblé autour de lui des aides de tous les continents, hommes et femmes de toutes races et convictions. Ensemble, ils sont prêts à livrer bataille à l’ignorance et à la cupidité, à l’égoïsme et à la cruauté, et ils sont certains de remporter la victoire.  


QUESTIONS - REPONSES

Q. Maitreya est-il apparu à nouveau devant des groupes ?

R. Le dimanche 29 octobre, Maitreya est apparu à un groupe d’environ 150 chrétiens, à Libreville, au Gabon. Il a parlé pendant 20 minutes. Une source a été magnétisée auparavant dans les environs.

Le dimanche 5 novembre, Maitreya est apparu à un groupe de 250 chrétiens, aux Etats-Unis. Il a parlé durant 18 minutes. Une source a été magnétisée dans les environs auparavant.

La ville où Maitreya est apparu le dimanche 24 septembre, est Laval, au Québec.

 

Q. Quelle sera pour nous la meilleure attitude à adopter lorsque Maitreya apparaîtra à la télévision ?

R. Manifester votre joie !

 

Q. Comment se fait-il que c’est toujours Maitreya ou le Maître Jésus qui apparaît aux gens et jamais un autre Maître, ou le prophète Mahomet, par exemple, ou l’un des saints : saint Pierre, saint Paul, saint Georges, etc., et à quel niveau se situent ces saints dans la Hiérarchie ?

R. Ces saints sont maintenant des Maîtres et il est probable qu’ils apparaissent à certaines personnes comme le font Maitreya et le Maître Jésus. Cependant nous ne pouvons publier que les récits qui nous sont adressés, et qui, jusqu’à présent, n’ont concerné principalement que Maitreya et Jésus. Au Japon, le Maître de Tokyo apparaît fréquemment.

Les gens pourront trouver saint Pierre (le Maître Morya), saint Jean (le Maître Koot Hoomi) et saint Paul (le Maître Hilarion) dans le premier groupe des Maîtres qui seront présentés par Maitreya après le jour de la Déclaration.

 

Q. M. Creme a déclaré que plusieurs Maîtres étaient venus dans le monde en 1975. Cela signifie-t-il qu’ils sont nés cette année-là ?

R. Non. Ils sont sortis de leurs retraites pour émerger dans le monde moderne.

 

Q. Maitreya a-t-il un nombril ? 

R. Non. Il n’est pas né d’une mère. Il a construit lui-même son propre corps.

 

Q. Le Maître décrit le Christ comme « l’aîné d’une grande famille de frères » (Partage international, octobre 1997). Dans quel sens le mot « aîné » est-il utilisé ? Il y a des Maîtres dans la Hiérarchie qui sont plus âgés ? Maitreya fut, me semble-t-il, l’un des premiers de l’humanité terrestre à passer les initiations. Est-ce en ce sens qu’il est considéré comme l’aîné d’une grande famille de frères incluant tous les autres Maîtres ?

R. Il est l’aîné car il est le plus évolué (depuis que le Bouddha se trouve à Shamballa).

 

Q. Je ne crains pas la mort, mais il semble que la peur de la mort soit programmée dans mon corps en temps que mécanisme de survie, et qu’elle se manifeste dans des circonstances extrêmes. Existe-t-il un moyen d’empêcher la peur physique d’envahir le mental ? Est-ce d’ailleurs souhaitable ?

R. Le mécanisme de survie du corps n’est pas réellement de la peur, mais un instinct d’auto-préservation. C’est notre conditionnement qui crée la peur de la mort, de la maladie et de la vieillesse. On peut s’en débarrasser. Essayez de penser comme Krishnamurti.

 

Q. Dans les dernières années du XXe siècle, une femme peu ordinaire, connue sous le nom d’Elenia, est apparue à Santa Monta (la Montagne sainte), près de San Lorenzo, une petite ville au sud-est de Caguas (Porto Rico). Elle accomplit de nombreux miracles et fit un certain nombre de prédictions qui se sont avérées exactes. Elle était considérée comme une incarnation de la Vierge Marie. Il y avait alors, et il y a toujours, de nombreuses apparitons d’ovnis dans la région. [1] Qui était cette femme, et quels étaient son origine et son but ? [2] Pourquoi ces apparitions d’ovnis ?

R. [1] C’était une disciple de l’un des Maîtres et une initiée du troisième degré. [2] Caguas est situé près d’un terrain d’atterrissage d’ovnis. 

 

Q. Pourriez-vous donner votre avis sur le fait d’aider les autres sous forme d’argent ou d’aide matérielle. D’un côté, on souhaite aider les plus défavorisés, mais, d’un autre côté, il a été démontré que « l’aide alimentaire », par exemple, peut diminuer la capacité des gens de se nourrir eux-mêmes. De plus, il semblerait que les différentes formes d’aide peuvent annuler les leçons qu’une âme a décidé d’apprendre, ou les défis qu’elle a décidé de relever. Un autre exemple d’aide mal orientée serait de donner de l’argent ou de la boisson alcoolisée à un alcoolique. Certaines formes d’aide peuvent tout simplement entraver les efforts personnels de l’individu. Il est clair qu’il faut faire preuve d’une sagesse considérable si l’on veut porter assistance aux autres. Dans la mesure où cette sagesse nous fait défaut, et étant donné qu’il existe des situations où donner, dans un but de partage, peut avoir finalement des conséquences néfastes, pourriez-vous nous dire comment faire pour que notre aide soit réellement utile.

R. Sans vouloir vous critiquer, à mon avis, les réserves ci-dessus ne sont qu’une façon de justifier un refus de donner. Comme le dit Maitreya : « Le partage est divin. Lorsque vous partagez, vous reconnaissez Dieu en votre frère. » Il appartient à ce « frère » d’uti-liser au mieux ce qui a été partagé avec lui.

 

Q. Vous avez affirmé que la faim et la pauvreté seraient éliminées « à jamais » sur cette planète. Alléluia ! Mais qu’a voulu dire Jésus lorsqu’il a déclaré, comme il est écrit dans la Bible : « Vous avez toujours les pauvres avec vous ; mais moi, vous ne m’avez pas toujours. » [Mat 26 : 11]. Ou bien cette affirmation est-elle apocryphe ?

R. Il n’a pas voulu dire que cette situation durerait indéfiniment. Il a voulu dire que lui, Jésus, était parmi eux seulement pour une courte période, alors qu’il y avait toujours des pauvres autour d’eux.  

 

Q. Je crois comprendre que chacun vient au monde pour régler son karma. Il est donc inévitable qu’il existe une certaine inégalité. Partager et donner à chacun des conditions de vie identiques me semble contraire à la loi du karma. Qu’en pensez-vous ?

R. Il existe de nombreuses façons de « régler » son karma. Mourir de faim n’en fait pas partie.

 

Q. Qui décide des différences existant entre ceux qui naissent dans les pays riches et ceux qui naissent dans les pays pauvres ?

R. Nous-mêmes qui vivons dans les pays riches, par notre autosatisfaction.

 

Q. Saï Baba enseigne ouvertement dans le monde. Pourquoi Maitreya ne peut-il faire de même sans y être invité par l’humanité ?

R. C’est la loi. Ils ont tous deux des fonctions différentes.

 

Q. L’ère du Verseau est supposée être l’ère de la synthèse. Saï Baba affirme que l’unité est divine. Nous sera-t-il plus facile de nous unir avec le divin au cours de cette ère ?

R. Oui, mais la divinité réside en nous-mêmes. Il s’agit de reconnaître cette divinité en chaque être.

 

Q. Si un enregistrement est fait, avec une caméra vidéo ou un magnétophone, au moment de votre adombrement par Maitreya ou Saï Baba lors de  vos conférences ou pendant les méditations de transmission, [1] les bandes vidéo et les cassettes audio sont-elles énergétisées ? [2] Si oui, par quel type d’énergie et dans quelles circonstances sera-t-il bénéfique de passer ces bandes afin de libérer les énergies, en admettant que ce soit possible ? [3] Ces énergies peuvent-elles être transmises à de nouvelles cassettes vidéo et audio lorsque l’on fait des copies ?

R. [1] Oui. [2] L’énergie d’amour. [3] Oui.

 

Q. La création d’une seule monnaie européenne est-elle un petit pas en avant permettant de « sceller la porte de la demeure du mal », étant donné qu’avec un seul marché financier en Europe au lieu de neuf, les spéculateurs ont un champ de manœuvre plus réduit,  ou, au contraire, cette monnaie européenne cause-t-elle encore davantage de divisions entre les pays du G8 et ceux du tiers monde ?

R. Elle cause davantage de divisions.

 

Q. Récemment, Partage international a publié une question sur les immigrés et les demandeurs d’asile ; le conseil de la Hiérarchie était d’ouvrir les portes. Récemment 58 immigrés clandestins chinois ont été trouvés morts dans le container d’un camion entrant en Grande-Bretagne. Les gouvernements et les peuples des différents pays européens ont vraiment peur d’ouvrir les portes et d’autoriser un afflux d’étrangers qui pourraient menacer le niveau de vie de leurs ressortissants. Les facteurs qui font que des gens sont si désespérés qu’ils risquent une mort aussi terrible demeurent. Ouvrir les portes n’est certainement pas la seule solution.

R. Bien sûr, « ouvrir les portes » n’est pas la seule solution. On m’a demandé le point de vue de la Hiérarchie sur un problème difficile. La réponse se trouve dans le principe du partage. Si les ressources mondiales étaient distribuées de manière plus équitable, personne ne serait incité à risquer sa vie comme c’est le cas aujourd’hui. « Ouvrir les portes » signifie en fait « partager les ressources ».

 

Q.  Si l’on en juge d’après les photographies publiées dans Share international et d’après l’expérience des photographes eux-mêmes, il semblerait que le phénomène de « bénédiction de lumière » non seulement ne cesse de croître dans le monde entier, mais évolue vers des motifs de plus en plus précis et des images de plus en plus claires. (J’ai parlé récemment à un certain nombre de photographes qui m’ont déclaré jeter presque chaque jour des dizaines de photos présentant des raies de lumières identiques, me semble-t-il, aux « bénédictions de lumière » montrées dans votre revue.) Est-ce effectivement le cas ? Est-ce parce que les appareils photos deviennent meilleurs ou parce que les Maîtres chargés de manifester ces phénomènes y excellent de plus en plus ?

R. Ni l’un ni l’autre. C’est simplement parce qu’il y a davantage de bénédictions que l’on croit. Progressivement les gens finiront par comprendre ce qu’elles sont et cesseront de jeter les photographies où elles apparaissent.

 

Q. L’Organisation mondiale de la santé et d’autres institutions médicales avertissent que les « super-virus » résistant aux antibiotiques rendent certains traitements médicaux quasiment impossibles et présentent un énorme risque pour la santé. Votre Maître a-t-il quelque conseil d’ordre général à donner qui permettrait d’aider la profession médicale à faire face à ce danger croissant ?

R. Il n’appartient pas à mon Maître (ni à aucun Maître) d’aider l’humanité en ce qui concerne les formes résistantes de « super-virus ». C’est à nous de trouver le moyen de résoudre un problème que nous avons nous-mêmes créé. Il y a eu un usage tout à fait abusif des antibiotiques qui, inévitablement, a conduit à la situation actuelle;


FAITS ET PREVISIONS

ESB : Inquiétude grandissante

« Les forces du marché sont à l’origine de la maladie de la vache folle. Cette maladie affecte déjà les êtres humains. Les symptômes sont des pertes de mémoire, de conscience et de connaissance. » [Partage international, juillet/août 1990]

Le gouvernement britannique a reçu les résultats longuement attendus d’une enquête officielle sur l’ESB (l’encéphalite spongiforme bovine) en octobre dernier, dans la semaine même où le nombre de décès atteignait en Grande-Bretagne 80 personnes.

Ce rapport indique que l’ESB est devenue une épidémie en raison des pratiques d’élevage intensif, plus particulièrement du recyclage des protéines animales en nourriture pour le bétail, pratique qui s’est largement répandue dans les années 1970 et 1980.

« Personne n’a prévu la possibilité de l’entrée dans la chaîne alimentaire animale d’un agent mortel beaucoup plus virulent que les bactéries et les virus habituels, et qui serait capable d’infecter le bétail même après le processus de transformation des déchets en farine animale », indique le rapport. Il critique sévèrement les responsables gouvernementaux pour leur manque de prévoyance lourd de conséquences.

Un nouveau diagnostic a montré récemment qu’un homme de soixante-quatorze ans décédé en 1999, était mort non pas de la maladie d’Alzheimer, mais de la maladie de Creutzfeldt-Jakob, ce qui a conduit à réévaluer les prévisions de mortalité : cet homme avait vingt ans de plus que les précédentes victimes de cette maladie qui touche habituellement des personnes âgées de douze à cinquante-cinq ans. La maladie ne peut être identifiée avec une certitude absolue qu’après le décès du patient.

L’inquiétude causée par la maladie de Creutzfeldt-Jakob ne cesse de croître. Selon un récent sondage effectué en Ecosse pour la chaîne alimentaire Iceland, près de la moitié des personnes interrogées ont déclaré qu’elles étaient très préoccupées par le risque de contracter la maladie, soit 18 % de plus que l’an passé, en dépit des déclarations officielles selon lesquelles la consommation de viande de bœuf ne présente aucun danger.

[Sources : BBC News Online ; BBCtv Cee-fax ; The Independent, G.-B.]

Le pouvoir du peuple en Yougoslavie

« Les gens sont prêts pour le partage et pour la venue du Christ. Aucun gouvernement 
ne peut résister à la volonté focalisée et déterminée d’une opinion publique mondiale éduquée. » [B. Creme, octobre 1982]

Le peuple serbe a mis fin à la longue tyrannie du dictateur Slobodan Milosevic, lorsque le candidat de l’opposition Vojislav Kostunica, a remporté une victoire décisive dans les élections présidentielles yougoslaves.

S’inclinant devant le vaste mouvement de rébellion populaire, S. Milosevic s’est résigné. V. Kostunica a déclaré : « Ce qui me rend serein, c’est que le peuple m’a fait confiance. » Il s’est engagé à ne faire preuve d’aucun esprit de revanche à l’encontre de ceux qui ont servi l’ancien régime, et on dit qu’il est favorable à la création d’une commission de vérité chargée d’examiner les crimes commis par toutes les parties dans les conflits yougoslaves.

[Source : New York Times, Etats-Unis]

Le pouvoir du peuple en Côte d’Ivoire

« L’appel intérieur de la liberté […] fera retentir à l’infini son écho jusqu’à ce que s’effondrent les derniers bastions de la tyrannie[…] » [Le Maître de B. Creme, PI, juillet 1992]

Un jour après qu’il se soit proclamé vainqueur des élections en Côte d’Ivoire, malgré l’évidence du contraire, le général Robert Guéi a été chassé du pouvoir par une révolte populaire. En dépit des menaces de violence et des représailles militaires, des dizaines de milliers de citoyens et des soldats déserteurs ont occupé les rues d’Abidjan. Laurent Gbagbo, professeur d’histoire et syndicaliste, principal adversaire du général Guéi aux élections, fut proclamé nouveau chef d’Etat. Il a promis d’apporter l’électricité et l’eau courante dans les villages ruraux, de donner une éducation gratuite dans les premières années de lycée, et d’instituer une assurance santé universelle. Bien que la tension politique dans le pays reste grande, la rébellion populaire a envoyé le message suivant : « Les peuples d’Afrique veulent la démocratie et des gouvernement justes ; et les dictateurs ne pourront plus désormais s’abriter derrière les militaires ».

[Source : Los Angeles Times, Etats-Unis]

La banqueroute des compagnies d’assurance secoue le Japon

« Lorsque la nouvelle énergie frappera le marché boursier, les forces de l’avidité commenceront à refluer. Lorsque l’énergie de ce système s’épuisera, la bourse commencera à s’effondrer. » [Maitreya, PI, mars 1990]

« La fin du mercantilisme approche » [Maitreya, PI, mai 1989] 

La Kyoei Life Insurance Company, qui se situe au onzième rang des compagnies d’assurance vie du Japon, est l’objet de la plus importante faillite enregistrée depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. L’effondrement de cette compagnie, avec ses 13 000 employés et son actif de 42,4 milliards de dollars, s’est produit moins de deux semaines après que la Chiyoda Mutual Life Company, ait déposé son bilan.

Les banqueroutes sont en hausse dans tous les secteurs. Au cours des six premiers mois de l'année fiscale, 9 543 affaires japonaises se sont déclarées en faillite, soit une augmentation de 19,6 % par rapport à 1999.

[Source : Metro, Pays-Bas]

Inondations sans précédent

On a toujours cru que la Grande-Bretagne était à l’abri des grandes catastrophes naturelles […] Mais Maitreya affirme que personne n’est à l’abri. Chacun a la responsabilité de s’occuper de son prochain. [Un collaborateur de Maitreya, PI, avril 1990]

Après les récentes inondations qui ont dévasté la France et l’Italie,  de vastes régions de l’Angleterre se sont retrouvées sous les eaux, à la suite des pluies torrentielles  qui ont frappé le pays en octobre et en novembre, provoquant les plus graves inondations que l’Angleterre ait connues depuis 1947. La rivière Severn, entre autres, est sortie de son lit et a inondé de vastes zones à l’ouest du pays, tandis que la ville d’York était à demi submergée par une inondation dont le niveau n’avait jamais été atteint depuis 1625.

Des ministres ont donné leur accord pour la création d’un fonds d’urgence destiné à améliorer les mesures de protection contre les inondations dans tout le Royaume Uni.

Les météorologues déclarent que le mauvais temps constaté depuis quelques années est dû au réchauffement de la planète ; ils préviennent que la Grande-Bretagne subira des tempêtes plus fréquentes et plus fortes dans un avenir prévisible.

[Sources : BBCtv ; Independent Television News ; Channel 4tv, G.-B.]

 

« Selon Maitreya, tout est étroitement lié. Chaque atome, chaque particule au sein de chaque atome, est reliée à chaque autre particule dans le monde entier. C’est pourquoi ce qui se produit dans un des aspects de la création exerce inévitablement une influence sur les autres. Les formes-pensées destructrices de l’humanité affectent les élémentaux déviques dont le rôle est de contrôler les schémas climatiques planétaires. » [B. Creme, la Mission de Maitreya, 1993]

Alors que des inondations ont ravagé certaines parties de l’Europe, le même destin avait frappé auparavant une vaste région de l’Asie du Sud-Est ainsi que les Philippines, la Corée du Nord et la Chine.

La région du Mékong a connu les pires inondations enregistrées depuis soixante-dix ans. On estime que 4,5 millions de personnes au Cambodge, au Viêtnam, au Laos et en Thaïlande ont été touchées d’une manière ou d’une autre. Le nombre de sans logis est évalué à environ deux millions. Le niveau du Mékong est le plus élevé que l’on ait connu depuis 1929 et il est susceptible de monter encore davantage. Des infrastructures d’une valeur de 14 millions de dollars ont été anéanties. Les réelles difficultés commenceront dans les mois qui viennent, lorsque toute la région subira le choc de la disparition de la terre arable et de la destruction des récoltes qui n’ont pu être faites avant les inondations. Les victimes des inondations sont également confrontées au danger de maladies engendrées par la pollution de l’eau.

Les inondations ont été provoquées par la venue précoce de la mousson, environ quarante jours plus tôt que la normale. Des orages et d’abondantes chutes de pluie dans les régions situées en amont en Chine, en Thaïlande et au Laos, ont contribué à cette montée des eaux.

Le facteur humain a également joué un rôle : une exploitation intensive des forêts dans les régions en amont du bassin du Mékong a causé de l’érosion et accru la sédimentation. Des barrages construits le long des affluents de la rivière ont détruit des marécages naturels aggravant la situation en aval. Oxfam et les Nations unies préviennent que cette situation critique va durer plusieurs mois : des personnes déplacées au Viêtnam et au Cambodge seront confrontées à la famine à grande échelle au cours des mois qui viennent.

[Source : Oxfam America]


SIGNES DES TEMPS

La vogue des anges

Le journal régional néerlandais Gooi en Eemlander a consacré récemment une page entière aux anges. « Les anges annoncèrent la naissance de Jésus-Christ il y a deux mille ans. Mais les anges ne se manifestent pas seulement aux environs de Noël. On peut les rencontrer à toutes les époques et dans toutes les religions. Au cours des dix ou vingt dernières années, on a assisté à une recrudescence de comptes rendus les concernant. » L’article mentionne les différents types d’anges rencontrés : les anges sauveurs venant au secours d’une personne en danger ; les anges guérisseurs ; ou les anges apparaissant juste au moment où l’on a besoin d’eux. Le journal cite Hans Moo-lenburgh, un médecin néerlandais, de Harlem, qui avait prédit en 1983 que le retour des anges dans la conscience humaine serait l’une des grandes surprises du XXe siècle.

Le Dr. Moolenburgh a réuni un vaste dossier contenant les expériences de ses patients, présenté dans son ouvrage les Anges qui protègent et aident l’humanité. « Le ciel est sur le point de se manifester à la conscience humaine, » affirme le Dr. Moolenburgh.

[Source : Gooi en Eemlander, Pays-Bas.]

Les deux comptes rendus suivants sont des extraits des ouvrages du Dr. Moolenburgh publiés dans Gooi en Eemlander :

« Une de mes patientes m’a raconté qu’étant enfant elle vivait à la campagne. A proximité se trouvait une ferme. Un jour sa mère apprit par leur médecin que la fille du fermier était à l’article de la mort. Elle se rendit immédiatement auprès de la mère de l’enfant et se mit à prier avec elle. Soudain on frappa à la porte qui se trouvait à l’arrière de la maison. La mère de ma patiente alla ouvrir et elle vit un jeune homme qui se tenait sur le seuil. « Femme, que se passe-t-il ? » demanda-t-il et elle répondit : « Une enfant est en train de mourir. »

L’homme se rendit immédiatement au chevet de l’enfant, posa les mains sur elle et en invoquant le nom de Jésus, il chassa la maladie. Puis il sortit par la porte de derrière et personne ne le revit jamais…

L’enfant reprit conscience (elle se trouvait dans le coma) et fut même fort mécontente lorsqu’on lui interdit d’aller en classe le lendemain. Ceci s’est passé il y a trente ans. La fillette est maintenant une adulte qui se porte très bien. »

[H.C. Moolenburgh, les Anges qui protègent et aident l’humanité, Ankh-Hermes, 1983]

[Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que l’ange (le jeune homme) était le Maître Jésus.]

« Par une journée ensoleillée de 1982, à Limburg (aux Pays-Bas), un jeune couple et leur petite fille d’un an et demi étaient assis à la terrasse d’un café situé au bord d’une rue passante. Il y avait beaucoup de circulation et le couple était en train de passer commande tandis que l’enfant jouait au soleil.

Soudain les parents réalisèrent que pendant quelques instants ils avaient cessé de surveiller leur petite Anna. Elle ne se trouvait plus sur la terrasse mais avait réussi à descendre les marches jusqu’au trottoir et lorsqu’ils la virent enfin elle se dirigeait  vers la chaussée. Les parents terrifiés bondirent en direction d’Anna, alors qu’elle allait s’engager sur la route. Soudain une belle petite fille blonde d’environ quatre ans apparut. Elle s’interposa entre l’enfant et la circulation ; elle étendit les bras et retint Anna en arrière. En une fraction de seconde, le père d’Anna se trouva près des deux fillettes, prit Anna dans ses bras, soulagé, mais en la grondant gentiment. Les parents voulurent remercier la jolie petite fille qui avait sauvé la vie d’Anna. Elle n’était nulle part ; contrairement à toute vraisemblance elle avait disparu. »

[Hans C. Moolenburgh, Un ange sur votre route : 101 expériences avec des anges.  Ankh-Hermes, 1991]

[Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que la « petite fille » était en fait le Maître Jésus.]

Un aveugle recouvre la vue

Un homme, aveugle depuis onze ans, a recouvré la vue. Philip Evans, âgé de soixante-seize ans, de Coventry, en Grande-Bretagne, considère comme un « miracle » le fait d’avoir recouvré la vue, comme l’a confirmé son médecin. Ash Choudri, un optométriste du cabinet d’opticiens Vision Express, qui l’a examiné, se dit absolument stupéfait.

[Sources : BBC Radio News ; BBCtv Cee-fax news service, Grande-Bretagne.]

[Le Maître de B. Creme a indiqué que le Maître Jésus était à l’origine de ce miracle.]

Une image de la Vierge

Mario Vergara et Silvia Aguilera, un jeune couple de San Juan (Argentine), ont été témoins d’un phénomène qu’ils qualifient de miracle. Ils ont allumé une bougie devant une carte postale de St Cayetano, et, en fondant, la bougie a pris la forme d’une Vierge, en prière ou tenant un bébé dans les bras. Mario et Silvia ne peuvent s’empêcher de dire une prière chaque fois qu’ils passent devant cette « sculpture ». Au début, seuls leurs parents et leurs amis étaient au courant du phénomène, mais la nouvelle se répandit rapidement et des gens de toute la province sont venus chez eux pour voir la Madone. « Nous ne voulions pas faire de publicité afin que tout ceci garde son caractère purement spirituel. »

D’autres phénomènes similaires ont eu lieu récemment dans la même région. Des images de Jésus, de la Vierge et d’un ange sont apparues sur le mur de la maison de la famille Gómez. Des personnes avaient été miraculeusement guéries en touchant ce mur. Au début d’avril 2000, dans la même province de San Juan, l’image d’une vierge locale, la Madone de Catamarca Valley, est apparue pendant dix jours dans la salle de séjour d’une maison de Valle Fértil.

[Source : Diaro de Cuyo, Argentine.]

[Le Maître de Benjamin Creme a confirmé que ces miracles étaient authentiques et qu’ils étaient l’œuvre du Maître Jésus.]



Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.