DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > Archives

AVRIL 2001 - EXTRAITS



Ceci est une version abrégée de la revue Partage international
Partage international
, version française du magazine Share International.
La revue existe grâce à ses abonnés, pour soutenir sa parution et la diffusion de ses informations, cliquez ici.


Sommaire (en rouge = sélection du mois)

Le temps nouveau - par le Maître --, un des membres aînés de la Hiérarchie des Maîtres de Sagesse, dont le nom est bien connu des cercles ésotériques. Pour diverses raisons, son identité n'est pas révélée. Benjamin Creme se trouve en contact télépathique permanent avec ce Maître qui lui dicte ses articles.  

POINT DE VUE - La guerre contre les enfants - par Graça Machel

Les cercles de lumière - par J. D. Rabbit

L’enseignement des valeurs humaines selon Saï Baba -      par Richard J. Wallis

FAITS ET PREVISIONS - Plongeon des Bourses américaines - Les finances japonaises au bord de l’effondrement

Sierra Leone : l’utilisation des enfants soldats

SIGNES DES TEMPS - Témoignages sur les croix de lumière - par Buddy Piper

La vision morale de Kofi Annan - La souveraineté n’est pas un bouclier

les  priorités de maitreya

Rapport mondial sur le développement humain - La mondialisation, les droits de l’homme, le capital et le commerce

Courrier des lecteurs

TENDANCES

Questions-Réponses - par Benjamin Creme


Le temps nouveau

par le Maître —, à travers Benjamin Creme

 Jour après jour, l’humanité se voit confrontée au spectacle des calamités qui résultent de son mauvais usage du libre arbitre. De nature divine, le libre arbitre de l’homme est son plus grand trésor, mais c’est seulement quand il est utilisé en harmonie avec le plan du Logos, qu’il est juste et conforme à la Loi. Cette vérité, l’homme l’a depuis longtemps perdue de vue, et il récolte la tempête des pensées et des actions erronées qu’il sème. C’est ainsi que des millions d’êtres humains souffrent sans raison de la pénurie dans un monde d’abondance, faute de moyens d’existence que d’autres considèrent comme leur droit le plus élémentaire. L’homme ne pourra guère plus longtemps supporter un tel clivage ; la Loi exige la répartition des ressources alimentaires et, face à son absence, elle agit pour produire les ajustements nécessaires.

En outre, les nouvelles énergies de Synthèse cherchent à s’exprimer de plus en plus, conduisant l’humanité chaque jour davantage vers ce but d’équilibre. Partout dans le monde, les hommes ont du mal à supporter une tension qui va croissant, et se débattent frénétiquement au milieu du chaos qu’elle engendre.

Dans l’attente d’un signe

Au plus profond d’eux-mêmes, les hommes pressentent que l’avenir repose sur le changement, mais ils ne voient guère quel chemin emprunter pour y parvenir. Ils n’attendent qu’un signe pour leur indiquer que Dieu connaît leurs besoins et y pourvoira, mais refusent de croire à la multitude de signes qui, de toutes parts, annoncent l’arrivée de l’aide. Ils vivent à la fois dans l’espoir et dans la peur, et rejettent la possibilité de ce à quoi ils aspirent. Ainsi en a-t-il toujours été.

Et puis, il y a ceux qui s’enivrent de leur propre réussite, s’émerveillant sans fin des fortunes faciles dont ils jouissent. Leur cupidité les rend aveugles à la montée des tensions, et sourds aux avertissements qui se font entendre. La maladie de la spéculation les tient sous son emprise, évoquant le déclin de la Rome antique et ses abus.

Des attitudes discordantes

La Hiérarchie observe ces attitudes dans leur diversité discordante, cherchant à porter assistance partout où elle le peut. Seul le libre arbitre humain l’empêche d’intervenir directement, mais la Loi est la Loi, et doit toujours être respectée. Pourtant, beaucoup d’aide est fournie à l’humanité sans qu’elle en ait connaissance.

Maitreya évalue de jour en jour la situation, car il espère émerger avant l’effondrement boursier prévu. Certaines mesures sont prises, d’ores et déjà, à cet effet. Ainsi, il ne reste plus que très peu de temps avant le commencement de sa mission publique. Regardez autour de vous, soyez attentifs et veillez à n’en pas manquer les premiers signes.

Maitreya galvanisera les hommes et femmes de bonne volonté à travers le monde, les poussant à agir. Beaucoup parmi eux n’attendent que son appel. Ainsi s’instaurera une consultation de grande envergure, dans le cadre de laquelle seront étudiés et évalués les besoins fondamentaux des hommes, où qu’ils se trouvent. De la sorte, on pourra connaître les possibilités qu’offre le changement, les mettre à l’essai, et trouver ainsi le courage d’entreprendre les transformations nécessaires. Ainsi en sera-t-il, ainsi le Grand Seigneur prodiguera-t-il aux hommes ses conseils, ainsi inaugurera-t-il le Temps nouveau.


Faits et prévisions

Plongeon des Bourses américaines

« La fin du mercantilisme est imminente. D’une manière générale, les marchés boursiers tels qu’ils fonctionnent aujourd’hui n’auront plus leur place dans la société nouvelle. » [Partage international, mai 1989]

Après l’annonce d’une chute des bénéfices accompagnée de licenciements, les valeurs technologiques américaines ont fortement souffert à la Bourse américaine. Le Nasdaq a chuté de plus de 5 % le 9 mars, et le 12 mars, après un nouveau plongeon, il terminait la journée en baisse de plus de 60 % sur son record atteint seulement un an auparavant. Intel, principal fabricant de semi-conducteurs, avait annoncé que ses ventes avaient chuté de 25 % au cours du dernier trimestre et qu’il allait supprimer 5 000 emplois. De son côté, la société d’informatique Cisco Systems avait déclaré que la chute de l’économie américaine, et en particulier celle de la vente d’ordinateurs, l’avait obligée à supprimer 8 000 emplois. Ces licenciements, et ceux effectués dans d’autres sociétés, sont pour certains économistes le signal que la baisse enregistrée par l’économie américaine pourrait empirer.

Le Dow Jones et l’indice Standard & Poor étaient également en forte baisse le 12 mars, les autres places boursières mondiales faisant de même, le Nikkei ayant touché son niveau le plus bas depuis 16 ans.

[Source : San Francisco Chronicle, Etats-Unis]

Les finances japonaises au bord de l’effondrement

« Comme nous l’avons déjà annoncé dans notre numéro de décembre 1988, un krach boursier mondial prendra naissance au Japon. Maitreya réaffirme que ce krach boursier est inévitable. La fin est en vue. Les marchés boursiers ressemblent à des maisons de jeu où chacun devient dépendant de cette drogue qui consiste à faire de plus en plus d’argent. Les opérateurs en arrivent à dissimuler leur richesse et à créer une atmosphère de criminalité. La situation ressemble à une bulle de savon sur le point d’éclater. »

Les finances japonaises sont « au bord de l’effondrement », selon le ministre des Finances Kichi Miyazawa. Ce dernier met en cause la dette publique qui ne cesse de croître, et qui s’élève à 130 % du produit intérieur brut du pays, le taux le plus élevé dans les démocraties industrielles avancées.

Selon les analystes, cet aveu public de K. Miyazawa montre bien que le gouvernement n’est plus en mesure de s’appauvrir davantage pour éviter une crise économique. Au cours des dernières années, l’Etat a consacré une grande partie de l’argent des contribuables au financement de divers projets, notamment à la construction de routes, de ponts, ou de barrages. Mais les dépenses engagées n’ont guère profité à l’économie. Les experts espéraient que le Japon avait entamé une reprise économique à la fin de l’année 2000, mais la plupart d’entre eux reconnaissent maintenant que l’économie japonaise se contracte à nouveau. 

Au début du mois de mars, l’indice Nikkei a chuté jusqu’à son plus bas niveau depuis seize  ans. La chute des valeurs boursières est de plus en plus difficile à supporter pour les banques nationales, qui détiennent d’énormes portefeuilles d’actions. Avec un actif de moindre valeur, de nombreuses banques ne sont plus en mesure de passer des provisions pour leurs créances douteuses qui ne cessent de croître. Les faillites et les défauts de paiement augmentent tandis que la faiblesse de l’économie japonaise fait de nombreuses victimes.

On craint également qu’une chute continue des valeurs boursières n’entraîne tout le système financier du pays dans une spirale descendante qui forcerait les banques à vendre leurs portefeuilles pour respecter les ratios de solvabilité et continuer à verser leurs dividendes, ce qui ferait chuter encore davantage la valeur des actions et exercerait une pression supplémentaire sur le marché.

La faiblesse du marché boursier japonais « pèse lourdement dans le bilan des banques » affirme James Fiorillo, analyste financier à l’ING Barings de Tokyo. Il estime qu’il y a « 75 % de chances » que le Japon soit obligé de prendre cette année de nouvelles mesures de soutien en faveur des banques, des mesures similaires au pactole de 70 milliards de dollars qui avait servi à renflouer les banques japonaises en difficulté en 1998. Mais un haut responsable de l’organe de régulation bancaire a déclaré que le gouvernement n’utiliserait plus les fonds publics pour venir en aide aux organismes de crédit en difficulté.

Pendant la crise financière du Japon en 1998, le président de la réserve fédérale américaine, Alan Greenspan, avait affirmé que les difficultés bancaires au Japon pourraient entraîner un processus de « pertes en cascade » susceptible de toucher les banques américaines et européennes. Depuis, les banques japonaises ont sérieusement réduit leurs prêts à l’étranger, mais elles détiennent des centaines de milliards de dollars d’avoirs à l’étranger, notamment sous forme d’obligations et de bons du Trésor.

On ne peut guère espérer que le gouvernement actuel sera capable de gérer cette crise financière imminente. « Je pense qu’il existe un risque élevé pour que quelque chose de vraiment inquiétant se produise ici cette année, avertit Robert Alan Feldman, économiste de Morgan Stanley Dean Witter. Et ce qui est réellement préoccupant, c’est qu’il n’est pas évident que ce gouvernement soit capable d’apporter une réponse. » Tadashi Nakamae, analyste économique indépendant, déclare de son côté : « Le scénario d’un krach au Japon est maintenant presque certain. Le système financier actuel ne peut résister bien longtemps. »

[Sources : Washington Post ; Wall Street Journal ; Cable News Network, Etats-Unis ; BBC News Online, Grande-Bretagne]


Signes des temps

Les cercles de lumière 

par J. D. Rabbit

Depus 1997, on recense une nouvelle forme de miracle : le cercle de lumière. Ces cercles apparaissent généralement sur les murs extérieurs des bâtiments, et l’on a pu en observer toute une variété dans plus de soixante endroits différents,  dans le Vermont, ainsi que dans d’autres villes, toujours au nord-est des Etats-Unis.

Dans la plupart des cas, ces cercles apparaissent lorsqu’il y a du soleil, et que les rayons de lumière arrivent sous un certain angle, leur permettant d’atteindre une ou plusieurs fenêtres et de se refléter sur le mur d’une maison voisine. Certains sont visibles seulement de bonne heure le matin ; d’autres apparaissent à midi, ou en fin d’après-midi pendant quelques heures ; d’autres ne sont visibles qu’au printemps et en automne ; et certains apparaissent même au clair de lune. Beaucoup ont pu être observés au même endroit plusieurs années de suite, alors que d’autres apparaissent pendant un instant puis disparaissent. Ils se déplacent de manière typique vers le haut ou vers le bas, suivant l’angle du soleil et la rotation de la Terre, certains descendant parfois si bas qu’ils apparaissent sur le sol. Certains sont étonnamment brillants, et l’on a pu voir six cercles différents, parfois doubles, au même endroit. Parfois ils apparaissent sur plusieurs maisons voisines.

De nombreux cercles ont également été signalés, et même photographiés, dans d’autres circonstances. Ils sont apparus sur les murs d’une chambre dont les occupants avaient lu un article à leur sujet ; ils sont apparus sur le trottoir apparemment pour répondre au souhait de personnes qui espéraient en voir ; on en a même vus sur des voitures et des vêtements, l’un d’entre eux est même demeuré sur la chemise d’un homme lorsqu’il est entré à l’intérieur d’une maison. Un autre homme était assis dans un café lorsqu’il vit un cercle sur un bus qui passait ; quelqu’un d’autre a raconté qu’il avait vu en se promenant des cercles sur toutes les maisons de la rue.

Des formes exceptionnelles sont également apparues, par exemple un X brillant, au milieu d’un rectangle. On a pu voir certains motifs se transformer de manière significative en l’espace de quinze minutes.

Dans deux cas particuliers, la lumière s’est réfléchie sur la maison de membres d’un groupe de transmission, formant des cercles sur les maisons voisines. On n’a signalé aucun cas de guérison en relation avec ces cercles, mais certains affirment que les motifs deviennent plus brillants lorsque des personnes méditent à proximité.

Ces splendides phénomènes inspirent un sentiment de respect mêlé de crainte. Des personnes familiarisées avec la géométrie sacrée ont pu identifier certains motifs, par exemple la vesica pisces, ou Fleur de Vie, à l’intérieur de nombreux cercles.

Michael Glickman, qui fait des recherches sur les figures géométriques dans les champs de céréales et qui est éditeur de la revue Crop Circle Radius, s’est intéressé aux images lumineuses et il pense qu’elles ont une origine similaire à celle des pictogrammes dans les champs de céréales.

Kate Lanxner, auteur d’articles sur ces cercles de lumière, parus dans une publication locale s’intéressant aux questions métaphysiques, propose une série de cartes postales en couleurs de quelques-uns des sites les plus marquants, et est prête à servir de guide aux visiteurs qui le souhaiteraient – à condition qu’il y ait du soleil – Burlington compte en effet davantage de journées nuageuses par an que n’importe quelle autre ville des Etats-Unis. On peut joindre Kate Lanxner par e-mail : <lanxner@ yahoo. com>

[Le Maître de B. Creme a indiqué que ces images de lumière étaient créées par Maitreya avec l’aide des Frères de l’espace.]

J. D. Rabbit est un de nos collaborateurs qui vit dans le nord du Vermont (Etats-Unis).


Témoignage sur les croix de lumière

par Buddy Piper

En juin 2000, une petite église de Pine Bluff (Arkansas) est soudainement devenue le lieu d’apparition d’une étonnante série de phénomènes miraculeux. Sept croix de lumière aux propriétés curatives se sont manifestées sur sept fenêtres de l’église missionnaire baptiste dénommée le Temple de l’Evangile.

Des personnes du monde entier qui ont vu des croix semblables, témoignent d’une guérison spirituelle, émotionnelle ou physique.

La presse locale de Pine Bluff et de Little Rock a largement couvert l’événement, et la nouvelle s’est répandue dans le monde entier via Internet, attirant des milliers de visiteurs. Betty Foster, la tante de Brit Murray, le garçon de 12 ans qui a découvert les croix dans l’église, nous a assuré que les fenêtres étaient installées depuis quarante ans, et qu’il n’y avait jamais eu de croix dessus. « Elles sont des signes de Dieu.  C’est si réconfortant de voir les gens touchés par leur beauté. »

Debra Long, une infirmière de Pine Bluff, nous a déclaré : « J’ai amené  mes deux enfants voir les croix. Il y a plusieurs années, j’habitais près de Los Angeles et j’avais entendu dire que des croix curatives étaient apparues sur des fenêtres de salle de bains près d’El Monte, en Californie. Mais je ne suis jamais allée les voir parce que je n’y croyais pas. Quand j’ai entendu dire que des croix identiques s’étaient manifestées à Pine Bluff, où nous vivons maintenant, et que j’ai parcouru le site web de Share international* où il est question de ces croix et d’autres miracles, j’ai ressenti le besoin d’aller les voir. En tant qu’infirmière qui a tout vu, je croyais que plus rien ne me touchait. Combien je me trompais. La première croix  m’a complètement bouleversée et je suis tombée à genoux. Des larmes ont commencé à couler tandis que je sentais comme un lourd manteau chaud m’envelopper les épaules. »

Lazeter Rayford, un vétéran du Vietnam, raconte : « Quand je suis revenu de la guerre, j'étais comme une âme perdue. Durant des années, j’ai cherché ma voie. De dépressions en dépressions, cherchant toujours une façon de gagner ma vie, et chaque fois que cela paraissait possible, quelque chose bloquait mon chemin. Le stress permanent m’avait rendu diabétique. C’était sans espoir. »

« Juste après la guerre, j’ai sollicité une indemnité de vétéran (600 ou 700  dollars par mois, de quoi survivre). Mais les années passant, rien n’est arrivé malgré mes réclamations répétées.

Quand les croix sont apparues, je fus l’un des premiers à venir les voir et  je fus si heureux. Je suis tombé à genoux en remerciant. J’ai décidé de rester aider les visiteurs lorsque l’église était ouverte, la nuit, car je ne pouvais pas les quitter. J’ai été bénévole chaque nuit durant six semaines, voyant défiler des milliers de gens, des drogués, des vieillards, des prostituées, ou des personnes qui n’étaient jamais entrées dans une église de leur vie, tous heureux d’être là.

J’ai commencé à me sentir de mieux en mieux et maintenant je ne prends plus aucun médicament pour mon diabète et je me sens bien. Mais ce n’est pas la  seule bonne chose qui me soit arrivée. J’ai reçu une lettre du gouvernement des Etats-Unis indiquant que mon dossier avait été retrouvé et que je recevrais ma pension plus les intérêts, depuis la fin de la guerre. Ils vont m’envoyer plus de 900 000 dollars avec leurs excuses ! Je suis vraiment ravi. »

[Le Maître de B. Creme a indiqué que ces croix sont énergétisées par Maitreya.]

Pour voir des croix de lumière

Buddy Piper est notre correspondant à Los Angeles, Etats-Unis.


Un immense ovni dans le ciel du Yukon

Dans la nuit du 11 décembre 1996, plus de trente habitants des territoires du Yukon (Canada) observèrent un énorme vaisseau volant se déplaçant lentement et silencieusement au dessus de la campagne, à seulement 100 mètres d’altitude. Seuls ou en petits groupes, les témoins oculaires du passage du vaisseau donnèrent tous des descriptions similaires sur sa forme, sa taille et son éclairage.

Comme à l’époque, aucun témoin n’avait contacté ni les autorités locales ni les médias, leurs observations ne furent rendues publiques qu’en 2000, dans un rapport compilé par Martin Jasek. Cet ingénieur enquête sur les témoignages concernant les ovnis, pour le compte de l’association Ovnis-Colombie britannique. Son rapport contient des descriptions détaillées ainsi que des schémas. D’après lui, toutes les personnes qu’il a interviewées avaient « les pieds bien sur terre » et la plupart ont voulu garder l’anonymat. Il raconte qu’un témoin se trouvait sur une montagne au même niveau que le vaisseau alors que celui-ci volait à seulement quelques centaines de mètres. Pour apercevoir le vaisseau dans son ensemble, le témoin devait tourner la tête d’un côté à l’autre.

Grâce à la triangulation (une opération de géométrie se basant sur l’observation simultanée d’un objet depuis au moins deux points différents) et à des références en arrière-plan telles que des montagnes ou des constellations, Martin Jasek a estimé (et les témoins l’ont approuvé) que la longueur de l’engin était comprise entre un et deux kilomètres.

[Source : www.ufobc.org]

[Le Maître de B. Creme a indiqué que l’objet volant était un vaisseau  provenant de Mars.]


Questions-Réponses

Q. Maitreya est-il apparu à nouveau devant des groupes ?

R. Le dimanche 11 février, Maitreya est apparu à un groupe d’environ 150 chrétiens, à Auckland, en Nouvelle-Zélande. Il a parlé pendant 17 minutes. Une source a été magnétisée auparavant dans les environs.

Le dimanche 4 mars, Maitreya est apparu à un groupe d’environ 120 bouddhistes, à Tangshan, en Chine. Il a parlé durant 18 minutes. Une source a été magnétisée auparavant dans les environs.

Le dimanche 11 mars, Maitreya est apparu à un groupe d’environ 150 chrétiens, en Pologne. Il a parlé pendant 17 minutes. Une source a été magnétisée auparavant dans les environs.

 

Q. Certains des principaux leaders des partis politiques britanniques (Tony Blair, William Hague, Charles Kennedy, etc.) ont-ils [1] entendu parler de l’émergence, [2] assisté à l’une des conférences publiques données (incognito) par Maitreya, sans réaliser qui était l’orateur, et [3] si oui, quelle a été leur réaction au message de Maitreya ?

R. Oui, Tony Blair. [1] Oui. [2] Oui. [3] Intéressant, mais trop difficile à réaliser, trop utopique.

 

Q. Partage international a publié un message récent de Maitreya où il dit ceci : « N’ayez nulle crainte dans la période qui va commencer. » C’est comme s’il nous assurait que, bien qu’il puisse y avoir des moments difficiles, ils seront de courte durée et que tout se déroulera finalement pour le mieux. [1] Est-ce une interprétation valable de cette partie du message et [2] faut-il y voir une référence aux troubles du Moyen-Orient ?

R. [1] Oui. [2] Non.

 

Q.Votre Maître pourrait-il nous dire quelle est la cause de l’épizootie de fièvre aphteuse ? Est-elle transmissible à l’homme ? Les mauvaises méthodes de nutrition des animaux en sont-elles responsables ?

R. La principale cause (il y en a plusieurs) est l’élevage intensif, comme pour l’ESB, avec ses tragiques conséquences. Une mauvaise alimentation est, là encore, la principale responsable. La fièvre aphteuse est la conséquence directe du fait d’avoir nourri les animaux avec des aliments d’origine animale. Il est incroyable que certains éleveurs soient incapables de voir que c’est du cannibalisme et qu’une telle nourriture est extrêmement malsaine pour des herbivores, mais ils sont en train de récolter (ainsi que les autres éleveurs) le karma de leur insensibilité.

Les conditions malsaines de l’élevage moderne augmentent les risques en affaiblissant le système immunitaire des animaux concernés, et, bien sûr, le transport inutile et abusif des animaux accroît encore les risques d’infection, la fièvre aphteuse étant une maladie extrêmement contagieuse. La réponse est la vaccination (que de nombreux pays ont adoptée), mais en Grande-Bretagne, la vaccination est considérée comme non rentable financièrement, d’où l’élimination de milliers de pauvres bêtes. La plupart des animaux guérirait de la maladie. Heureusement, contrairement à l’ESB, la fièvre aphteuse n’est pas transmissible à l’homme.

 

Q. La tension qui règne actuellement dans le monde semble particulièrement grande. Quelle en est la raison ? Est-ce un heureux présage, en ce sens qu’il pourrait indiquer que les gens sont devenus plus sensibles ? Y a-t-il davantage de tension parce que nous réalisons qu’il n’est pas possible de continuer plus loin sur le chemin de l’injustice, de la pollution de l’environnement, etc. ?

R. La tension croissante qui règne actuellement dans le monde est principalement le résultat de l’impact des énergies, totalement nouvelles et particulièrement puissantes, qui sont distribuées par la Hiérarchie. Elles causent l’effondrement des institutions surannées, ce qui en retour accroît la tension. Par ailleurs, l’humanité devient plus réceptive aux énergies supérieures. Elle les enregistre plus rapidement, et devient plus consciente des tensions. Avant tout, l’humanité, au fond d’elle-même, attend le Christ (quel que soit le nom que chacun lui donne) et elle se prépare au changement.  


Benjamin Creme à Paris - 

Conférence: L’avenir de l’humanité

samedi 21 avril à 19 h , Maison de la Mutualité, 24 rue Saint-Victor. Paris Ve , M° Monge, Maubert-Mutualité

Participation aux frais : 60 F

Transmission

Méditation de transmission, introduite par Benjamin Creme , dimanche 22 avril à 14 h 30.

Même lieu que la conférence.

Elle se terminera au plus tard à 19 h.

Rens. : Tél/fax : 04 74 96 49 59.

 

Les autres conférences de Benjamin Creme

Grande-Bretagne Londres : conférences les 3 avril, 12 juin et 5 juillet 2001. Conway Hall, 25 red Lion Square, Londres WC1 (métro Holborn). Ouverture de la salle à 18 h 30. Conférence de 19 h 00 à 21 h 30. Renseignements : Share International, PO Box 3677, London NW5 1RU. Tél : 00 020 7482  1113. Fax : 00 020 7267 2881.

Japon – Tokyo : conférence le 12 mai,  Transmission le 13. – Osaka : conférence le 19 mai,  Transmission le 20. – Fukuoka : conférence le 22 mai,  Transmission le 23. Renseignements : tél/fax : 00 81-427-99-2915.


Les Fêtes de printemps

De nombreux groupes de transmission célébreront les trois fêtes du printemps en organisant des Transmissions de douze ou vingt-quatre heures. Au moment des pleines lunes du printemps, les énergies spirituelles sont au summum de leur puissance, en raison de l’alignement Terre-Lune-Soleil et du pouvoir de ces anciennes fêtes, ce qui fournit une opportunité unique pour le service spirituel.

A Londres, cette année, les méditations de transmission se dérouleront les jours suivants (de 20  h à 20 h) : Pâques (Bélier) : les vendredi 13 et samedi 14 avril ; Wesak (Taureau) : les vendredi 4 et samedi 5 mai ; Fête du Christ (Gémeaux) : les vendredi 1er et samedi 2 juin.

Maitreya donnera une bénédiction à 15 h, heure de l’endroit où vous vous trouvez, les dimanches 15 avril, 6 mai et 3 juin.



Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.
Grande conference Bruxelles novembre 2018