DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > Archives

DECEMBRE 2001 - EXTRAITS



Ceci est une version abrégée de la revue Partage international, version française du magazine Share International.
La revue existe grâce à ses abonnés, pour soutenir sa parution et la diffusion de ses informations, cliquez ici.


Sommaire (en rouge = sélection du mois)

Maitreya entre en scène - par le Maître --, un des membres aînés de la Hiérarchie des Maîtres de Sagesse, dont le nom est bien connu des cercles ésotériques. Pour diverses raisons, son identité n'est pas révélée. Benjamin Creme se trouve en contact télépathique permanent avec ce Maître qui lui dicte ses articles. 

POINT DE VUE - Ben Laden : ramenez-le vivant - par Emma Bonino

des paroles prophEtiques - Le déclin de l’intégrisme - par le Maître --

FAITS ET PREVISIONS - Un terrain de jeu inégal - L’économie américaine est chancelante

Une affaire de croyances - par McNair Ezzard

Mines antipersonnel : des engins de mort embusqués

signes des temps – Un bébé avatar - Création d’un « Crop circle » devant témoins - L’adombrement de Benjamin Creme

les prioritEs de maitreya - Des millions d’Afghans menacés de famine

Pourquoi le terrorisme existe-t-il ?

Courrier des lecteurs - L’amour est la réponse, pas la guerre

TENDANCES - Changement d’attitude des Américains à l’égard de la politique étrangère

Questions-REponses - par Benjamin Creme


Maitreya entre en scène

 par le Maître --, à travers Benjamin Creme

Lorsque, comme maintenant, l’homme se tient à la croisée des chemins et attend qu’on lui indique la direction à prendre, il lance un appel invocatoire pour recevoir de l’aide. Inévitablement, quand cet appel atteint un certain niveau d’intensité, nous, vos Frères aînés, y apportons réponse. Ainsi en est-il aujourd’hui, tandis que les hommes s’enlisent dans le chaos qu’ils ont eux-mêmes créé, craignant de prendre les seules mesures qui leur éviteraient de s’y enfoncer davantage.

C’est dans ce maelström que Maitreya s’apprête à entrer, pleinement conscient de la tâche qui l’attend. Seul un être de son incommensurable sagesse peut accepter pareille charge. Seul un être de son incomparable courage peut entreprendre semblable mission. A partir des conditions anarchiques de l’époque actuelle, il doit construire un nouvel ordre meilleur. A partir du tourment que vivent les multitudes, il doit façonner un monde nouveau.

Qui y a-t-il pour l’aider dans son œuvre salvatrice ? Qui donc est prêt à se rallier à sa cause, en venant en aide à ses frères et sœurs ? Maintenant, plus que jamais, se présente l’opportunité de servir un monde en proie aux douleurs de l’enfantement, un monde nouveau qui n’attend que de naître.

L’héritage de l’homme

Maitreya aspire à élever l’homme jusqu’à l’héritage qui l’attend. Son dessein est de lui inspirer la création d’un monde nouveau et plus heureux.

Le Grand Seigneur entend conférer un caractère digne et sacré à la vie de chaque être humain. Il aspire à délivrer le monde de la violence et de la guerre.

Où trouvera-t-il ceux dont il a besoin pour lui prêter main forte ? Ceux qui sont prêts à  répondre à son appel ? Ceux qui ont le courage de venir en aide au Seigneur de l’Amour ?

Déjà, il connaît ceux sur qui il peut compter.

Préparez-vous à le voir. Faites preuve d’une détermination nouvelle. Ne vous laissez pas abattre par l’immensité de la tâche. Agissez en toutes circonstances avec simplicité et avec cœur.

Maitreya s’approche rapidement, chevauchant un coursier d’un blanc éclatant.

Il a pour mantram : n’ayez nulle crainte !

Avec le temps, tout sera renouvelé.

Avec le temps, tout retournera à la lumière.

Réfléchissez à cette parole : « Faites que votre action soit à la mesure des besoins de vos frères, et résolvez les problèmes du monde. Il n’y a pas d’autre voie possible. »

Un monde d’infortune

Maitreya pénètre maintenant dans votre monde d’infortune. Mieux encore que vous il connaît vos tourments et vos souffrances, car il connaît aussi la joie qui est votre droit de naissance.

Cette joie, il aspire à vous la restituer dans sa pleine et juste mesure. C’est pour cela qu’il est parmi vous.

Prenez-le dans votre cœur et laissez-le vous servir. Reconnaissez en lui votre ami et frère de jadis. Permettez-lui de vous guider, et de vous prodiguer son enseignement ; ainsi grandirez-vous dans votre divinité.

L’heure est venue où vous allez le voir. L’amour présent dans son sourire vous servira de signal pour marcher à ses côtés. Votre propre amour, vous le verrez, s’en trouvera infiniment magnifié. En offrant cet amour en service à sa cause, vous entrerez dans le Plan dont vous faites partie.


FAITS & PREVISIONS 

Un terrain de jeu inégal

« La nouvelle religion est l’argent[…]. Chaque idée susceptible de promouvoir le bien-être de l’humanité est utilisée comme moyen d’enrichir quelques individus aux dépens de tous les autres. C’est la nature même des forces de marché. Elles reposent sur le mensonge énorme qui consiste à faire croire que nous faisons tous du commerce sur un terrain équitable[...]. L’esclavage accompagne chaque transaction boursière. Le temps est venu d’en finir avec ce terrible système et c’est son effondrement qui y mettra un terme. » [The Great Approach, juillet 2000, p 25]

Le financier George Soros écrit dans son ouvrage The Crisis of Global Capitalism (la Crise du capitalisme mondial)(1998) : « Le développement d’une économie mondiale n’a pas été accompagné du développement d’une société mondiale. La référence de base pour la vie politique et sociale demeure l’Etat nation. La loi et les institutions internationales, dans la mesure où elles existent, ne sont pas assez fortes pour empêcher la guerre ou l’atteinte aux droits de l’homme à grande échelle dans certains pays. Les menaces écologiques ne sont pas abordées correctement. Les marchés financiers mondiaux échappent dans une large mesure au contrôle des autorités nationales ou internationales. J’affirme que l’état actuel du monde des affaires est malsain et insoutenable. »

S’exprimant dans une interview télévisée, en octobre 2001, sur la situation financière actuelle dans le monde, George Soros a fait les commentaires suivants sur la mondialisation et les effets possibles des attentats du 11 septembre :

« Je pense que la mondialisation est là pour rester, mais ce qui importe est le genre de mondialisation que nous aurons. Je pense que celle que nous avons actuellement est très déséquilibrée. Nous avons des marchés mondiaux, mais un système politique fondé sur l’Etat souverain, et c’est un terrain d’action très inégal. Je pense que nous devons faire davantage pour aplanir ce terrain, et à mon avis les événements du 11 septembre ont rendu cela plus urgent que jamais auparavant[…].

La mondialisation accroît les inégalités entre riches et pauvres. Elle est dirigée par les pays riches, et ne bénéficie en rien aux pays pauvres. Je pense donc qu’il faut prendre davantage en compte les intérêts des pays les plus pauvres, les pays en marge. Pensez par exemple à un pays comme le Brésil, qui a fait tout ce qu’il fallait pour s’en sortir, mais qui doit actuellement payer deux fois plus d’intérêts que les Etats-Unis, en raison de la prime de risque qu’il doit accorder à ses créanciers[...].

Ce que nous avons découvert aux Etats-Unis, c’est que nous ne sommes pas invulnérables, qu’en fait ce qui se passe à l’intérieur des autres pays est d’une importance vitale pour notre propre sécurité, et que par conséquent nous devons réellement avoir une vision constructive et positive d’un monde meilleur, et pas seulement faire la guerre au terrorisme, car cela ne suffira pas. Nous devons également envisager de construire ce monde meilleur. »

[Source : BBC-tv, Grande-Bretagne]

L’économie américaine est chancelante

« La bulle [économique] éclatera et cela entraînera la chute des marchés boursiers aux Etats-Unis et dans le reste du monde. Le gouvernement américain ne peut maintenir cette bulle, qui est sans rapport avec la productivité réelle de la nation. C’est tout simplement impossible, et Maitreya n’est pas le seul à avoir donné cet avertissement, il y aura un krach boursier mondial. » [The Great Approach, pp 23/24]

Le taux de croissance de l’économie américaine est descendu à 0,4 % au cours du troisième trimestre 2001, le plus faible depuis plus de dix ans. La consommation, qui constitue les deux tiers de l’ensemble de l’activité économique, a chuté de 1,8 % en septembre 2001, la plus importante baisse mensuelle depuis quinze ans. Par ailleurs, plus de 400 000 personnes ont perdu leur emploi aux Etats-Unis en octobre 2001, le maximum jamais vu en un seul mois depuis plus de vingt ans, la réaction du monde des affaires face à la détérioration de l’économie étant d’accroître les licenciements. Le taux de chômage est passé de 4,9 % en septembre à 5,4 % en octobre, le plus haut niveau depuis 1996.

Environ un quart des licenciements ont pour cause directe les attentats terroristes du 11 septembre, selon les chiffres du gouvernement américain.

La question que se posent les analystes n’est plus de savoir si les Etats-Unis sont en récession, mais quelle sera la gravité de cette récession, et combien de mois il faudra attendre avant de retrouver le plein emploi. « Le plus grave, c’est que les choses vont en empirant, a déclaré Michael Evans, responsable de l’American Economic Group, un cabinet de consultation de Washington. Les investissements se font rares, l’immobilier commence à battre de l’aile, les exportations sont en chute. Nous sommes dans une récession générale. En faisant l’addition de tout cela, on ne peut s’attendre à aucune bonne nouvelle avant au moins six mois. » 

[Sources : CNN, New York Times, San Francisco Chronicle, Etats-Unis]

L’économie japonaise en mauvaise posture

L’économie japonaise se détériore davantage que prévu, selon le ministère de l’Economie et des finances. « La situation économique devient de plus en plus critique », a déclaré Heizo Takenaka. Un économiste
japonais réputé a indiqué que le gouvernement réviserait à la baisse ses prévisions de croissance économique pour l’année fiscale 2001 ; elles passeraient de 1,7 % à 1 %, suivant ainsi la courbe descendante de la Banque du Japon.

[Source : The Japon Time, Japon]


SIGNES 

Un bébé avatar

Satyam, dix-huit mois, qui vit dans la ville de Amersfoot, aux Pays-Bas, n’est pas un bébé ordinaire. Ses parents hindous, originaires du Suriman, sont des dévots de Saï Baba. La naissance du garçon a été prédite en rêve à sa grand-mère par Saï Baba. Il lui a dit qu’un avatar naîtrait dans la famille.

Presque depuis sa naissance, Satyam matérialise la même sorte d’objets que Saï Baba (vihbuti, statuettes de divinités hindous, ornements et lingams, et il guérit aussi des personnes). Les dévots néerlandais de Saï Baba lui présentent leurs respects avec des mandirs, comme pour tout avatar.

On prétend que Saï Baba a prédit la naissance et l’apparition de douze avatars (dont Satyam) à notre époque. Un autre petit avatar de ce genre aurait été découvert à Melbourne (Australie).

[Le Maître de Benjamin Creme a confirmé que ce bébé était un avatar.]

Le bison qui change de couleurs

Toutes les cultures et toutes les croyances reçoivent des signes qui leur sont propres. Les Indiens d’Amérique ne font pas exception. Il y a sept ans est née une petite bisonne blanche – un miracle en soi, et ceci pour deux raisons : d’abord, cette naissance avait été prédite il y a longtemps et était devenue une partie intrinsèque de la culture populaire transmise de génération en génération, et ensuite, parce que la naissance d’un bison blanc symbolise une époque de régénération.

Membre de la communauté des Sioux Lakota, Crow Dog, âgée de 70 ans, parcourt le monde afin de répandre les croyances des Amérindiens. Elle se souvient avoir entendu ses grands-parents parler de la venue d’un bison blanc, symbole d’un renouveau pour l’humanité. Maintenant, la petite bisonne a grandi, et un autre miracle la rend célèbre : au fil des ans, elle a changé plusieurs fois de couleurs, passant du blanc au roux, et puis du brun foncé au blond. Ces couleurs symbolisent les races de la Terre. On s’attend à ce qu’elle redevienne blanche et, son septième anniversaire étant imminent, on surveille de près tout changement de couleur.

Pour plus d’informations voir Partage international janvier 2000 <www.homestead.com
whitebuffalomiracle/miracleEarlyYears.html>.

[Le Maître de B. Creme a indiqué que les changements de couleurs de la jeune bisonne ont pour auteur un Maître américain.]

Création d’un « crop circle » devant témoins

La neuvième formation géométrique dans un champ de céréales, à Stadskanaal, dans la province de Groningen (Pays-Bas), est apparue soudainement, alors que des spécialistes en la matière se trouvaient sur place, occupés à mesurer d’autres formations apparues peu auparavant. Cet événement a fait les grands titres des médias internationaux. « C’est la première fois qu’un « crop circle » s’est formé sous nos yeux, tout près de nous », déclare Robert Boerman, spécialiste de l’étude de ces formations.

La formation en question est apparue  dans le champ de Jan Adams, alors que Robert Boerman et son collègue, le physicien Eltjo Haselhoff,  étaient en train d’examiner une formation représentant un scorpion : en quelques minutes une formation complète fut ajoutée à la queue du scorpion. R. Boerman et E. Haselhoff sont absolument certains qu’il n’a pas fallu plus de sept minutes pour créer cette nouvelle formation : « Quand nous l’avons examinée, le sol était encore chaud et nous avons ressenti comme des douleurs musculaires. » E. Haselhoff a également constaté que la pile de sa caméra semblait déchargée, alors que quelques minutes plus tôt il avait noté qu’elle avait encore une autonomie de 35 minutes.

[Source : Nieuwsblad van het Noorden, Pays-Bas.]

[Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que ce crop circle de Stadskanaal a été créé par un vaisseau spatial martien.]

Guérison miraculeuse

Le Papworth Hospital, dans le Cambridgeshire, en Angleterre, a signalé l’étonnante guérison d’une jeune malade cardiaque. Agée de dix-huit ans, Leanne Faulkner, d’Alconbury, dans le Cambridgeshire, a été équipée d’un stimulateur cardiaque après avoir contracté une myocardite (maladie due à un virus qui fait enfler le cœur) et elle attendait pour subir une transplantation qu’un organe soit disponible. Cependant, au bout de quatre mois, on découvrit que son cœur s’était guéri tout seul et le stimulateur cardiaque fut enlevé.

Le Papworth Hospital n’a enregistré qu’un seul autre cas similaire.

[Source : Ceefax, BBC-tv, G.-B.]

[Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que Maitreya avait guéri la maladie cardiaque de Leanne et que l’autre cas signalé était une guérison faite par le Maître Jésus.]

Des ovnis en Bourgogne

Pas moins de sept apparitions d’ovnis ont été enregistrées en Bourgogne au cours de l’été 2001.

En trois semaines, dix-sept témoins ont confirmé avoir observé des «  boules lumineuses » dans le ciel, au dessus de la ville de Chalon-sur-Saône ainsi que d’autres bourgades et villages aux alentours.

[Source : Le Bien Public, France]


QUESTIONS - REPONSES 

Q. Maitreya est-il apparu à nouveau devant des groupes ?

R. Le dimanche 21 octobre 2001, Maitreya est apparu à un groupe d’environ 100 chrétiens, à Lloydminster, au Canada. Il a parlé pendant 18 minutes. Une source a été magnétisée auparavant dans les environs.

Le dimanche 4 novembre, Maitreya est apparu à un groupe d’environ 150 chrétiens, en Italie. Il a parlé pendant 18 minutes. Une source a été magnétisée auparavant dans les environs.

La ville où Maitreya est apparu le dimanche 7 octobre, au Maroc, est Rabat.

 

Q. Y aura-t-il un avertissement dans Partage international, ou quelque « indication », avant que Maitreya ne parle sur les ondes pour la première fois ?

R. Oui, très probablement.

 

Q. Selon votre avis et celui de votre Maître, quel rôle devrait jouer les Nations unies dans la recherche de solutions à la crise internationale due aux attentats du 11 septembre ?

R. Elles devraient au moins réunir tous ses membres afin de discuter ouvertement des problèmes liés au terrorisme, y compris de ses causes, et informer de leurs résolutions et de leurs recommandations.

 

Q. Dans le numéro de novembre 2001 de Partage international, vous avez écrit : « Ce à quoi les Américains et leurs alliés doivent s’attendre, c’est à la possibilité d’une réaction de la part des terroristes qui sont en place, depuis des années peut-être, aux Etats-Unis et en Europe. » Est-il possible pour votre Maître d’indiquer la nature possible de cette réaction terroriste ? [1] Y aura-t-il d’autres attentats similaires à celui du 11 septembre en utilisant des avions, ou [2] des tentatives de bombardement de ponts, d’installations nucléaires, ou d’autres endroits sensibles, ou [3] peut-être des actions terroristes utilisant des armes biochimiques ou des armes nucléaires ?

R. [1] Ceci est improbable, étant donné les nouvelles mesures de sécurité, mais ne peut être totalement exclu. [2] Ce genre d’éventualité est plus vraisemblable. [3] L’utilisation d’armes nucléaires, à court terme, est improbable. La contamination du courrier par le bacille de l’anthrax est le fait d’extrémistes américains d’extrême droite, des terroristes eux aussi. L’Amérique va-t-elle, en conséquence, se bombarder elle-même en tant que nation abritant des terroristes ? On devrait se souvenir que les talibans ont déjà proposé de livrer Oussama Ben Laden pour qu’il soit jugé dans un pays neutre si les Etats-Unis apportent la preuve de son implication dans les attentats du 11 septembre.

 

Q. [1] Quelle serait la meilleure façon pour les hommes politiques et les diplomates de régler la situation au Moyen-Orient ? [2] Pensez-vous que le problème israélo-palestinien est la cause et la clé de la crise mondiale actuelle ?

R. [1] Par la reprise des discussions entre Palestiniens et Israéliens. Les Etats-Unis doivent user de leur influence pour que cela puisse s’effectuer sur une base totalement équitable. [2] C’est l’un des facteurs clés de la tension qui règne aujourd’hui. Deux autres facteurs tout aussi importants sont l’extrême différence de niveau de vie entre l’Orient et l’Occident, et l’hégémonie américaine en tant que seule superpuissance.

 

Q. Tout récemment, j’ai entendu sur la BBC un reportage mettant en évidence des preuves archéologiques enlevant tout crédit aux revendications israéliennes sur certaines parties de la Palestine. Il fut question des murs de Jericho et d’autres sites et, selon le reportage, bon nombre de revendications israéliennes basées sur « d’anciens droits de propriété » n’ont aucun fondement réel. Qu’en pensez-vous ?

R. C’est également l’avis des Maîtres.

 

Q. Ceux qui travaillent pour l’Emergence devraient-ils essayer d’entrer en contact, plus particulièrement maintenant, avec des groupes musulmans, des mosquées, des mollahs, pour leur donner l’information concernant Maitreya ?

R. Pourquoi pas, maintenant comme toujours. Mais il est important de se souvenir que tous les musulmans n’attendent pas l’Imam Mahdi. Les chiites l’attendent, mais pas les sunnites. Tous, cependant, comme chacun d’entre nous, ont besoin d’être guidés.

 

Q. Une image filmée pendant l’attentat sur le World Trade Center montre une traînée noire se déplaçant à grande vitesse auprès du World Trade Center au moment où l’un des avions s’est écrasé sur le bâtiment. Certains ont supposé qu’il s’agissait peut-être d’un ovni. Des ovnis étaient-ils présents auprès du World Trade Center au moment de l’attentat ?

R. Non.

 

Q. Hitler aurait pu se soucier du sort du peuple allemand, écrasé sur le plan économique et humilié à la fin de la première guerre mondiale, en partie à cause du Traité de Versailles. Cependant, il se trouvait sur le sentier de la main gauche et il utilisa la détresse allemande pour accomplir ses noirs desseins personnels. Staline, comme vous l’avez dit, fut responsable de certaines atrocités, mais il ne se trouvait pas sur le sentier de la main gauche. Quelle est votre opinion sur Oussama Ben Laden ? [1] Peut-on le comparer (lui ou les responsables de l’attentat du 11 septembre) à Hitler ? Se sert-il de la détresse de bon nombre de ses coreligionnaires pour réaliser ses propres intentions maléfiques ? Est-il un agent des Seigneurs de la matérialité qui souhaitent nous pousser vers une troisième guerre mondiale, dans une dernière tentative pour arrêter l’extériorisation de la Hiérarchie ? [2] Ou est-il plutôt, comme Staline, quelqu’un qui ne se trouve pas sur le sentier et qui se soucie réellement du sort de ses coreligionnaires, mais accomplit des actes horribles, poussé par un sentiment de colère et un radicalisme excessif ?

R. [1] Non. On ne devrait pas, comme le fait le gouvernement américain, assimiler automatiquement Oussama Ben Laden aux auteurs de la tragédie du 11 septembre. D’après mes informations, il a peut-être applaudi cet événement, pensé que c’était bien fait et bien mérité, mais il n’en est pas directement responsable. [2] Oui. C’est un fondamentaliste extrémiste (comme il en existe des milliers dans les Eglises chrétiennes aux Etats-Unis) mais, au lieu d’être chrétien, il est musulman. Le fondamentalisme est une phase traversée actuellement par les deux religions, leurs fidèles se sentant menacés par tout ce qui est nouveau.

 

Q. Vous avez affirmé qu’Hitler (et les autres dirigeants des puissances de l’Axe) incarnaient les énergies de l’antéchrist. [1] Se savaient-ils en relation avec ces énergies ? [2] Quand Hitler était totalement possédé par l’un ou l’autre des Seigneurs de la matérialité, au moment de ses discours enflammés, sa conscience observait-elle ce qui se passait ou était-il si impliqué qu’il croyait qu’il s’agissait de ses propres paroles et de ses propres idées ?

R. [1] Non. [2] Il croyait que c’étaient ses propres idées et cela correspondait effectivement à ses visées personnelles. Sa personnalité était profondément négative, ce qui rendait possible sa possession par les « forces du mal ». L’énergie, la force destructrice de l’antéchrist, put être focalisée à travers Hitler et ses alliés.

 

Q. Dans un article du journal anglais The Independant, concernant le service des grands brûlés du Cornwell University Medical Center, où les médecins travaillèrent vingt-quatre heures sur vingt-quatre pour sauver des survivants de l’attentat du World Trade Center, on dit ceci : « Le fait que [les chirurgiens et les médecins] aient réussi à maintenir en vie tant de victimes a été décrit comme miraculeux ». Faut-il y voir une intervention des Maîtres ?

R. Dans des circonstances ordinaires, bon nombre de ces personnes seraient décédées. Le fait qu’un si grand nombre ait survécu est dû à l’action constante de Maitreya et des Maîtres, à la fois au moment de la tragédie et après.

 

Q. Pourriez-vous donner quelques explications sur l’oracle qui se trouve sur la couverture de votre revue, ainsi que sur votre nouvel ouvrage la Grande Approche ? Qu’est-ce qu’un oracle ?

R. Dans l’Antiquité, l’oracle était une source d’inspiration, de révélation ou de prophétie. Dans le mythe grec, Œdipe consulta l’oracle de Thèbes qui lui annonça qu’il tuerait son père et épouserait sa mère, ce qu’il fit, sans le savoir. La tradition de l’oracle d’Etat persiste aujourd’hui encore, notamment au Tibet. L’oracle est le prophète ou le devin, celui qui sait ce que les autres ne savent pas et qui, pour cette raison, est consulté au sujet des événements futurs.

 

Q. Sous la photographie de votre adombrement par Maitreya, à Amsterdam (Share international, novembre 2001)(voir photo page 19 du présent numéro), Maitreya est décrit comme portant une chemise au col ouvert. S’agit-il réellement d’une chemise ou d’un autre vêtement, par exemple une tunique pakistanaise traditionnelle ?

R. C’était effectivement une tunique pakistanaise traditionnelle.

 

Q. [1] Quel est le pourcentage de nourriture consommée en trop par un individu moyen dans le monde développé ? [2] Quel est le pourcentage de nourriture qui fait défaut à un individu moyen dans les pays en développement ? [3] Il est difficile d’évaluer combien de nourriture est gaspillée par la surproduction, les stocks inutiles, etc. Sur l’ensemble de la nourriture produite dans le monde, savez-vous quel pourcentage est effectivement gaspillé ?

R. [1] 40 %. [2] 45 %. [3] 30 %.  

 

 Q. [1] Votre Maître est-il en mesure de nous dire s’il existe actuellement des dirigeants et des hommes politiques qui commencent à désespérer de l’état dans lequel se trouve aujourd’hui le monde, et si c’est le cas, [2] demandent-ils de l’aide à un être supérieur ou à Dieu? [3] Certains d’entre eux se tournent-ils vers Maitreya ou l’un des Maîtres (qu’ils aient conscience ou non de leur identité réelle) ?

R. [1] Oui, dans de nombreux pays. [2] Oui, à leur manière. [3] Oui, dans certains cas.

 

Q. Pourquoi depuis 1992, si mes souvenirs sont exacts, Partage international n’a-t-il pas mentionné cette citation : « Les Palestiniens auront leur propre patrie, les Israéliens considèreront les Palestiniens comme des frères ; les Syriens quitteront le Liban » ? A la lumière de la situation actuelle qui ne cesse d’empirer au Moyen-Orient, pouvons-nous tirer certaines conclusions de ces deux faits séparés ?

R. Ces prédictions furent faites par Maitreya en 1988 et elles sont citées dans tous les envois destinés à la presse et dans chaque présentation des prédictions de Maitreya aux médias. En fait, elles ont été mentionnées chaque année dans la rubrique « Faits et Prévisions » de notre revue depuis 1988. Nous nous efforçons d’autant plus de faire connaître cette information que la situation se dégrade davantage au Moyen-Orient.

 

Q. Il semblerait que l’ensemble du monde naturel envoie des signaux désespérés à l’humanité pour lui dire que tout l’écosystème est au bord de l’effondrement. Il semble parfois qu’il ne reste plus aucune nourriture saine sur notre planète. Pouvons-nous espérer que les hommes politiques, les cultivateurs et les consommateurs écouteront enfin cet avertissement ? Que peut faire le consommateur ordinaire pour aider à améliorer la situation ?

R. D’après les Maîtres, la pollution est responsable de la majorité des décès dans le monde. La pollution, spécialement les radiations nucléaires, diminue les défenses immunitaires des individus, laissant la porte ouverte à toutes sortes de maladies contre lesquelles existerait normalement une immunité naturelle. Le consommateur ordinaire peut participer à des campagnes contre la pollution de l’air, du sol et des mers, il peut également acheter uniquement ou principalement des produits biologiques. Je considère comme essentielle l’installation d’un système de filtrage de l’eau (le meilleur que l’on puisse se permettre).

 

Q. Quel est votre avis sur le Grand Monarque, le roi qui est supposé s’installer bientôt sur le trône de France et réunir le matériel et le spirituel ? De nombreuses traditions prédisaient sa venue entre 1998 et 1999. S’agit-il de Maitreya ou d’un de ses disciples ?

R. Tout cela est dénué de réalité.

 

Q. Qu’en est-il d’Issaa, le Christ cosmique, qui devait se manifester en France vers l’an 2000. Est-ce une prophétie ayant un lien avec Maitreya et les Maîtres ?

R. Cela n’a aucun sens.

 

Q. Vous avez déclaré être l’une des cinq personnes dont la Hiérarchie avait espéré qu’elles accepteraient de parler publiquement de l’émergence de Maitreya. [1] La Hiérarchie espérait-elle également qu’un plus grand pourcentage de ceux d’entre nous qui savent (ou qui croient) que Maitreya est présent dans le monde travaillerait activement à faire connaître sa présence, et si c’est le cas [2] quel pourcentage de ceux qui savent réorientent leur chemin pour faire ce qu’il demande ? [3] Le fait d’ignorer sa requête (faire connaître sa présence) est-il considéré comme une forme de trahison ?

R. [1] Non. Ils savaient déjà lesquels répondraient. [2] Environ 70 %. [3] Non, mais comme une opportunité de servir manquée.  

 

Q. Dans un Traité sur le Feu cosmique d’Alice A. Bailey j’ai lu ceci : « Le troisième effet de l’arrivée du septième rayon est quelque chose qui peut à priori choquer – il causera une grande destruction dans le règne animal. » [1] Faut-il voir dans l’épizootie actuelle de fièvre aphteuse un signe de cette prédiction faite par le Maître tibétain Djwhal Khul ? [2] Cela signifie-t-il que les éleveurs ne voudront plus désormais continuer à élever des animaux destinés à la consommation humaine ? Nous avons pu voir combien ils étaient chagrinés de voir leurs troupeaux abattus. [3] Cette crise est-elle destinée à nous faire comprendre que nous devrions cesser de manger de la viande ? [4] Les âmes des animaux massacrés évoluent-elles en tant qu’âme-groupe ? [5] Devrions-nous tous louer ou acheter une parcelle de terre des fermes abandonnées et cultiver nos propres fruits et légumes, notamment si le réchauffement de la Terre rend les choses plus faciles ?

R. [1] Non. Ceci fait référence au retrait délibéré d’incarnation de nombreuses espèces animales très anciennes, comme les rhinocéros, les hippopotames, les lions, les tigres, les crocodiles, les alligators, les requins. Il s’agit en fait de l’action du premier rayon (le destructeur des formes). Le septième rayon prépare le terrain, fait naître l’idéal spirituel, l’intention. [2] Pas nécessairement. Ceci dénote une relation mentale plus étroite entre le règne humain et le règne animal. [3] Non. [4] Oui. [5] Lorsque l’on vit en ville, comme la plupart des gens, ceci s’avère plutôt difficile. Si vous vivez à la campagne et désirez faire pousser vos propres légumes, pourquoi pas ?

 

Q. J’ai vu un jour à la télévision une femme qui semblait capable de communiquer avec les animaux ; elle les « écoutait » en silence, posait la main sur eux et donnait son diagnostic. Elle semblait parfois les guérir. Sa capacité de comprendre les animaux était souvent confirmée par les propriétaires de ceux-ci. [1] S’agit-il d’un don authentique, même s’il est assez rare ? [2] Est-ce une sorte de télépathie ? Elle semblait être capable d’entrer en contact avec l’état physique et émotionnel des animaux.

R. [1] Oui. [2] Oui. Cette sensibilité aux animaux deviendra une chose largement répandue au fil du temps. Elle fait partie de notre véritable relation avec le règne animal.

 

Q. Des Maîtres de Sagesse résident-ils au Mont Shasta (Californie, Etats-Unis) ?

R. Oui.


Benjamin Creme à Münich

La conférence de Benjamin Creme du 27 octobre, qui s’est déroulée à Munich, a attiré un public de 460 personnes, dont les deux tiers entendaient ces informations pour la première fois. Y ont assisté des membres des groupes de transmission de toutes les régions d’Allemagne, de Suisse, d’Autriche et de Slovénie.

Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que Maitreya lui-même avait visité le stand de vente des livres, sous l’apparence d’un homme ordinaire, et qu’il était parti avant la conférence.

L’auditoire s’est montré particulièrement ouvert d’esprit. Beaucoup de livres ont été vendus, et les photos de la « main de Maitreya » ont suscité un vif intérêt.

Le jour suivant, la séance de méditation a réuni 220 personnes, dont 60 venues de Slovénie. La salle était bondée. Un tiers des personnes présentes expérimentaient cette méditation pour la première fois. La plupart des participants restèrent jusqu’à la fin. L’exposition de photographies issues de Share International a suscité un vif intérêt de la part du public et des articles favorables de la part de médias locaux.



Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE

| CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.