DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > Archives

Extraits de la revue Partage international
Septembre 2002




Ceci est une version abrégée de la revue Partage international, version française du magazine Share International.
La revue existe grâce à ses abonnés, pour soutenir sa parution et la diffusion de ses informations, cliquez ici.



Sommaire (en rouge = sélection du mois)

Maitreya hâte son émergence - par le Maître --, un des membres aînés de la Hiérarchie des Maîtres de Sagesse, dont le nom est bien connu des cercles ésotériques. Pour diverses raisons, son identité n'est pas révélée. Benjamin Creme se trouve en contact télépathique permanent avec ce Maître qui lui dicte ses articles.  

Point de vue - L’illusion des solutions finales                 

Retour sur la vie après la mort - interview de Raymond Moody par McNair Ezzard

FAITS ET PREVISIONS - Ovnis : des centaines de rapports d’observation

Les jeunes au service du monde - par Marc Gregory

PRIORITES DE MAITREYA                

Au-delà du sommet du G8 : un seul peuple, une seule planète - par D. Holland et T. Lorentz

LES ENSEIGNEMENTS DE MAITREYA - Peur, intrépidité et intégrisme

TENDANCES - Accord de paix entre le Congo et le Rwanda

SIGNES DES TEMPS - Miracles en Argentine

Le monde n’est pas un compte d’exploitation - interview de Joseph Stiglitz par Katharina Koufen

Le traitement des drogués en prison permet de réduire le taux de récidive

Courrier des lecteurs - Le Maître de chant

Questions-Réponses - par Benjamin Creme


Maitreya hâte son émergence

Nombreux sont ceux qui, aujourd’hui, seraient stupéfiés par les perspectives que nous, vos Frères aînés, voyons s’ouvrir devant l’humanité. En dépit des crises et des périls, de la détresse et de l’urgence, nous savons que l’homme surmontera les obstacles et créera les temps nouveaux. Nous savons que l’heure des épreuves est quasi achevée, qu’un cap décisif a été franchi, et que l’homme se tient au seuil de découvertes qui dépassent l’imagination.

Bien sûr, nous voyons les problèmes qu’affrontent les hommes. Nous connaissons l’appréhension qui tue la joie dans tant de coeurs humains. Nous partageons le martyre de ceux qui, en si grand nombre, vivent et meurent dans le désespoir. 

Un nouvel équilibre

Nous savons que, malgré les dangers et l’injustice, l’espoir est toujours prêt à renaître pour inspirer les actes les plus nobles, parce qu’il est le divin en l’homme et ne peut jamais s’éteindre.

« C’est juste avant l’aube que règne l’obscurité la plus profonde » dit un vieil adage, et il en est ainsi aujourd’hui pour les hommes. Au milieu du chaos et de la peur, de la perplexité et de la souffrance, nous voyons la résolution et la fin des conflits, nous apercevons la lumière qui éveillera les hommes à la promesse de l’avenir.

Tout opère selon la loi, et une nouvelle situation d’équilibre est créée progressivement par nos soins. En dépit des apparences, un nouveau rythme s’affirme qui ramènera à l’équilibre ce monde discordant.

Maitreya lui-même manie cette puissante loi d’origine cosmique, l’amenant dans les affaires humaines. Ainsi naîtra un nouvel espoir chez les hommes, ainsi prendront-ils les mesures nécessaires pour remodeler leur avenir en accord avec le Plan. 

Prêtez l’oreille

Maitreya se tient devant la porte, prêt à frapper. Prêtez bien l’oreille, pour ne pas le manquer. Il vient pour accomplir la Loi ; pour servir le Plan ; pour enseigner à l’humanité ; pour conduire ses frères vers l’avenir qui leur est destiné. Il vient pour voir s’accomplir la promesse qu’il a faite aux hommes en un lointain passé : celle de les racheter par son amour, et de les éveiller à leur divinité.

Quand vous verrez Maitreya, ne soyez pas déconcertés par la réserve dont il fera preuve initialement ; il lui faut commencer par gagner la confiance de ceux qu’il veut aider. En temps opportun, il tiendra les propos qui s’imposent pour éveiller la conscience des hommes. Dès lors, il leur inspirera les actions nécessaires pour supprimer les barrières qui les séparent actuellement, et les condamnent par millions à souffrir de la faim et à mourir dans la misère.

Ainsi en sera-t-il, et ainsi les hommes prendront-ils enfin conscience de la condition de leurs frères et soeurs qui, eux aussi, ont appelé Maitreya à la rescousse. Maitreya hâte son émergence.


FAITS & PREVISIONS

Ovnis : des centaines de rapports d'observation

« Observez le ciel en Grande-Bretagne, en Europe, partout dans le monde, conseille le collaborateur de Maitreya. Il y régnera une grande activité[...]. Des êtres hautement évolués vivent dès à présent dans le monde, dans chaque pays, accordant des expériences aux gens, leur montrant l’exemple d’une vie et d’une sagesse supérieures. » [Partage international, avril 1990]

Monténégro – Des centaines de Monténégrins ont rapporté avoir vu un ensemble d’ovnis géants. Dans le village de Godijevo, les habitants, alertés par une série de puissantes déflagrations, se sont précipités hors de chez eux. Ils ont alors pu voir, planant au-dessus de leurs têtes, d’immenses objets lumineux. Les services officiels étudient les témoignages qui affluent, mais sont dans l’incapacité de donner la moindre explication. Selon le journal Vijesti, nombre de témoins affirment que les ovnis ont changé de forme avant de prendre rapidement de la hauteur et de disparaître de leur vue. « C’était la nuit, rapporte un témoin, Sead Hodzic. J’ai entendu une grande explosion, et je suis sorti. Il y avait dans le ciel une vingtaine de grands cercles lumineux. C’était comme si un ovni planait au-dessus de nos têtes. Le ciel devait être éclairé sur plusieurs centaines de mètres. »

[Source : <www.unknowncountry.com>]

[Le Maître de Benjamin Creme confirme qu’il s’agissait d’une flotte de 20 vaisseaux venant de Mars.]

Canada – En 2001, 374 rapports d’observation d’ovnis on été recensés, soit une augmentation de 42 % sur l’année précédente. « Chaque cas a fait l’objet d’une enquête de la part de divers chercheurs du pays », déclare Chris Rutkowski, l’un des auteurs du rapport sur les ovnis publié chaque année au Canada. Ce travail d’enquête a permis d’éliminer un certain nombre d’observations, soit pour insuffisance d’informations, soit parce qu’elles correspondaient à des phénomènes connus. Il en reste 15 % pour lesquels aucune explication n’a pu être donnée. Voici quelques-uns de ces cas :

– « Il y avait un objet en forme de cigare qui sautillait, volait en quelque sorte par bonds, au-dessus de Whitehorse, déclare Rutkowski. Il était 10 h 30 du matin, et l’objet laissait derrière lui un sillage, un peu comme un avion. Il a disparu derrière une montagne, puis est réapparu. »

– Les pilotes d’un avion ravitailleur ont observé au-dessus du Nunavut, une région inhabitée, une lumière stationnaire, et qu’ils n’ont pu expliquer.

– Six objets oranges volant en formation en V, au-dessus de Portage la Prairie, Manitoba.

– Un objet lumineux apparaissant deux nuits consécutives au-dessus de Hull (Québec) avant, selon les témoins, d’exploser.

– Des pilotes de ligne survolant Craik (Saskatchewan) ont vu des lumières, qu’ils ont d’abord prises pour celles d’un autre avion. Les contrôleurs aériens contactés leur ont déclaré qu’aucun autre appareil  que le leur ne figurait sur leurs radars.

– Trois points de lumière blanche qui « jouaient à chat » au-dessus de Richmond (Colombie britannique).

[Source : The Canadian Press]

[Le Maître de B. Creme confirme que ces objets étaient des vaisseaux martiens. Celui qui a « explosé » au-dessus de Hull était un engin à implosion, destiné à absorber et à neutraliser les rayonnements nucléaires.]

Crise économique en Amérique du Sud

Le mercantilisme, dans le monde entier, fait partie de tout un processus qui conduira à l’effondrement des marchés boursiers.

Pour Maitreya, tout gouvernement qui suit aveuglément les forces du marché conduit son pays à la destruction… nous assistons à l’agonie de la civilisation actuelle car elle repose sur de mauvais principes. [La Mission de Maitreya, tome II et III.]

Un certain nombre de pays d’Amérique du Sud sont touchés de plein fouet par la plus grave crise économique qu’ait connue la région au cours des deux dernières décennies. Après l’effondrement financier de l’Argentine au début 2002 et les strictes restrictions sur les retraits en argent liquide qui s’ensuivirent, la crise s’étend maintenant à l’économie des pays voisins, provoquant une fuite des investissements qui frappe tout particulièrement le Brésil, l’Uruguay et le Paraguay. Cette crise menace également d’engloutir l’économie de pays instables sur le plan politique, comme la Bolivie et le Venezuela où les experts prévoient une profonde récession pour l’année 2002. « Le reste de l’Amérique latine s’est arrangé pour se dissocier avec un certain succès de l’Argentine, mais lorsque l’économie brésilienne a commencé à son tour à décliner il y a eu des répercussions sur les filiales brésiliennes en Colombie, au Pérou et en Equateur », a déclaré Javier Kulesz, stratège de la dette latino-américaine à UBS Warburg.

Le Paraguay est confronté à la perspective d’un effondrement bancaire et d’une récession grandissante. Au Brésil, l’économie la plus importante d’Amérique latine, les bons du trésor émis par le gouvernement ont perdu la moitié de leur valeur par crainte de défaut de paiement et à la fin du mois de juillet 2002 une chute de 7 % par rapport au dollar a fait descendre le réal au plus bas niveau jamais atteint. Selon Mario Battistel, principal agent de la maison de courtage Novaçao de Sao Paulo : « A un certain moment, le marché s’est complètement figé car la monnaie et les liquidités avaient atteint des niveaux ridiculement bas. »

En Uruguay, les épargnants, pris de panique, ont retiré environ un tiers de leurs dépôts dans les banques du pays depuis janvier 2002, poussant la banque centrale à suspendre toute transaction et à imposer des « vacances banquières » au niveau national. Les réserves de la banque centrale de l’Uruguay sont passées de 3 milliards de dollars en janvier 2002 à 655 millions de dollars à la fin juillet 2002, et, au cours de la même période, les dépôts bancaires ont diminué de 40 % et on a assisté à toute une série de faillites bancaires dans l’un des systèmes financiers les plus solides d’Amérique latine. Environ 60 % des dépôts du secteur privé appartenaient à des Argentins qui considéraient l’Uruguay comme « un abri sûr » pour leurs épargnes en dollars, mais bon nombre d’entre eux ont été forcés, à la suite des contrôles de capitaux effectués dans leur propre pays, de résilier leurs comptes bancaires en Uruguay.

Devant les signes précurseurs d’une incapacité à rembourser sa dette et d’une dévaluation monétaire, le gouvernement uruguayen essaie d’obtenir des crédits du FMI, du Trésor américain et d’autres organismes de crédit étrangers. Le ministre de l’économie de l’Uruguay Alejandro Atchugarry a certifié qu’il n’y aurait pas de corralito, terme argentin pour désigner les limites strictes imposées sur les retraits bancaires. Cependant de longues files d’Uruguayens faisant la queue devant les distributeurs ont dû constater que ceux-ci avaient été programmés pour ne fournir que 50 % des retraits normalement autorisés pour une journée.

Les pays développés sont également vulnérables. En juillet 2002, on a pu constater une chute vertigineuse de la valeur boursière des deux plus grandes banques d’Espagne, en raison de la menace d’une extension de la crise économique de l’Argentine : une chute de 10 % des recettes annuelles prévues par Santander Central Hispano fut assortie d’une mise en garde sur les bénéfices émanant de BBVA. Par ailleurs, l’effondrement des monnaies latino-américaines réduit les intérêts perçus par les organismes internationaux de crédit.

[Source : Washington Post, Etats-Unis]

Chute de la Bourse américaine

Les Etats-Unis seront pris dans le krach économique mondial, comme l’a prédit Maitreya. Aucune nation n’est isolée aujourd’hui. [Le Grand retour, page 101]

Entre avril et juillet 2002, la chute précipitée des principaux indices boursiers américains a atteint 20 % pour le Dow Jones, 25 % pour le Standard & Poor et 35 % pour le Nasdaq, indices approchant leur plus bas niveau depuis cinq ans. Bien qu’ils aient ensuite légèrement remonté, les marchés sont restés extrêmement volatiles et ont vite retrouvé leur tendance à la baisse.

La persistance du déclin de l’ensemble des valeurs boursières reflète le manque de confiance des investisseurs, suite aux scandales, liés à la falsification des comptes, qui ont secoué des directions de grandes sociétés. Les tentatives du Congrès américain et du président Bush pour rassurer le public sont restées sans succès. En conséquence, les
sociétés ont des difficultés à trouver des capitaux et les Américains voient fondre non seulement leurs portefeuilles d’actions mais également leurs comptes en banque. On craint de plus en plus que la chute soit générale et qu’elle affecte toute l’économie mondiale.

[Source : New York Times, Etats-Unis]


SIGNES

Miracle à Bethléem

Au Moyen-Orient déchiré par les conflits, près de l’église de la Nativité à Bethléem, une étonnante apparition a poussé les soldats à s’agenouiller, tandis que d’autres parmi les centaines de témoins sont restés cloués sur place, fixant le ciel.

Le 10 mai 2002, des centaines de Palestiniens et d’Israéliens ont vu une imposante silhouette prendre forme peu à peu, et s’élever d’une « fumée tournoyante ». Cette silhouette en suspension était celle d’un homme barbu, portant une robe blanche et une couronne d’épines, et « exprimant une immense tristesse ». L’apparition semblait pleurer. Des fleurs poussaient là où les larmes tombaient.

De nombreux témoins de l’apparition ont immédiatement cru qu’ils étaient en train de voir le Christ : « Ma première pensée fut que c’était le Christ lui-même revenu pour nous juger, raconta Rumi Khalaf, un chrétien palestinien qui s’était agenouillé instantanément. Je pouvais voir de nombreux musulmans et même des soldats juifs priant de l’autre côté de la rue. Mais je n’ai jamais détaché mes yeux de la vision du Christ. »

Cette apparition s’est produite tout près de l’église de la Nativité, qui a subi récemment un siège prolongé. Tandis que la foule regardait, la silhouette d’environ sept mètres de haut commença à parler, dit-on, dans une langue inconnue.

Heureusement, l’un des soldats eut la présence d’esprit de griffonner les mots phonétiquement. La langue semblait être de l’ancien araméen : « Je suis appelé avant mon heure. Mes enfants souffrent et mes oreilles ne sont pas sourdes à leurs pleurs. Changez de conduite ou comptez les semaines jusqu’à ce que je marche parmi vous. » On dit que le message a ensuite duré encore quelques minutes, donnant des descriptions plutôt effrayantes d’événements futurs, mais contenant également des mots d’encouragement.

La silhouette ressemblant au Christ attira aussi l’attention sur les conditions de pauvreté et de famine. Il parla d’un gouffre
s’élargissant sans cesse entre ceux qui n’ont pas assez et ceux qui ont plus que le nécessaire. On rapporte que le message était parsemé d’avertissements de désastres à venir si l’humanité « ne changeait pas sa conduite ». Cela fut interprété en tous cas comme si l’humanité se dirigeait vers l’Armageddon, à moins qu’elle ne change sa course et se tourne à nouveau vers Dieu. On dit que les messages se référaient également à la reconstruction du Temple, un événement qui annonce, dans la foi juive, la venue du Messie.

Les autorités locales rejettent globalement l’incident en tant « qu’hystérie collective», mais ceux qui ont vu la silhouette majestueuse sont inflexibles. Informé, le Vatican a envoyé un émissaire interroger des témoins oculaires. Le journal américain Sun, ayant rapporté l’événement, affirme que des dirigeants religieux et quelques
politiciens ont pris à coeur le sens du message et ont entamé de nouvelles initiatives de paix sur une grande échelle.

[Source : Sun, Etats-Unis]

[Le Maître de Benjamin Creme confirme que cette apparition a été manifestée par Maitreya et que l’histoire est en grande partie vraie. Cependant, la plupart des détails ont été déformés et embellis ; la silhouette n’avait pas sept mètres de haut mais environ 1,80 m (la taille de Maitreya est de 1,90 m) ; il avait une expression d’infinie tristesse, mais il ne pleurait pas et aucune fleur n’a jailli ; Maitreya ne donna pas son message en araméen mais télépathiquement, en arabe et en hébreu. Il n’a pas dit : « ... ou comptez les semaines, mais : vous pouvez compter les semaines... » Aucune référence à la reconstruction du Temple  n’a été faite.]

Maitreya, le porteur d’eau

Arton Salman, un avocat de Bethléem, a joué un rôle primordial dans les négociations pour libérer l’église de la Nativité, entre les forces militaires israéliennes et les militants palestiniens, les forces de sécurité et les civils qui s’étaient réfugiés à l’intérieur du bâtiment. A. Salman, qui se trouvait à l’intérieur parmi les assiégés, a raconté que l’eau avait été coupée dans tout l’édifice. Les personnes enfermées dans l’église ont été privées d’eau durant plusieurs jours, jusqu’à ce qu’elles découvrent que de l’eau coulait encore d’un robinet dans le couvent. « Nous n’avons jamais compris d’où elle provenait. L’arrivée d’eau avait été coupée par les Israéliens. Les réservoirs d’eau étaient vides, et cependant l’eau continuait de couler de ce robinet, ce qui suffit à nous approvisionner. »

[Source : The Leaven, Etats-Unis]

[Le Maître de B. Creme indique que cette eau a été manifestée par Maitreya et qu’elle avait des propriétés nourrissantes et fortifiantes.]

Miracle dans une église vénitienne

Dans l’église dominicaine de Sante Giovanni e Paolo (San Zanipolo) à Venise, en Italie, se trouve le cercueil en verre de Marcantonio Bragadin, qui fut tué par les Turcs après un siège de onze mois, à Famagusta (Chypre), en 1571.

Ses restes furent emmenés à Constantinople par les Turcs, mais plus tard, ils furent volés par l’un des survivants du siège de Famagusta et retournèrent à Venise.

De récents visiteurs ont remarqué quelque chose ressemblant à du sang coagulé suintant à travers les joints des morceaux de marbre du cercueil en verre, ainsi qu’à travers la pierre elle-même. L’endroit est bien entretenu, propre et sans infiltration d’eau. Bien que les tâches soient brunes et épaisses, elles semblaient tout à fait récentes.

[Le Maître de B. Creme a indiqué qu’il s’agit d’un miracle manifesté par Maitreya.]


QUESTIONS - REPONSES 

Q. [1] La Corée du Nord et la Corée du Sud sont-elles destinées à demeurer deux pays séparés, ou [2] pourront-elles être réunies dans l’avenir tout comme le furent l’Allemagne de l’Ouest et l’Allemagne de l’Est ? [3] Pensez-vous que la recrudescence actuelle du conflit pourra être maîtrisée ou [4] pourrait-il y avoir une escalade ?

R. [1] Non. [2] Oui. [3] Oui. [4] A mon avis, non.

Q. Faudra-t-il la présence de Maitreya et l’atmosphère qui suivra le Jour de la Déclaration pour rassurer suffisamment les Etats-Unis et les pousser à abandonner progressivement leur position isolationniste ? A chaque occasion, le gouvernement américain semble privilégier un choix unilatéral au détriment du choix international – comme on a pu le constater récemment en ce qui concerne la Cour criminelle internationale des Nations unies. Comment aider les Etats-Unis à se joindre au reste du monde si tel est réellement le problème ?

R. Il est certain que seul Maitreya pourra inspirer un désir mondial de changer les structures actuelles injustes et il faudra que ses idées reçoivent un soutien croissant pour convaincre l’administration américaine de la nécessité du changement. Mais il existe de nombreux hommes et femmes de bonne volonté aux  Etats-Unis qui se rallieront à la cause de Maitreya et inspireront bien d’autres à réclamer la justice et le partage. Les Etats-Unis sont aujourd’hui la seule superpuissance et ils sont enivrés du sentiment de posséder un pouvoir illimité. L’effondrement des structures financières actuelles mettra un terme à ce mirage.

Q. Comment se fait-il que les hommes politiques semblent actuellement tout faire de travers et tout mettre sens dessus dessous ? je fais allusion à la question israélo-palestinienne. Pourquoi certains d’entre eux considèrent-ils les Palestiniens comme seuls responsables ?

R. La raison principale de cet état de fait est la propagande très efficace orchestrée par Israël et les Etats-Unis, et également le sentiment bien naturel d’horreur et de crainte suscité chez de nombreuses personnes par les attentats-suicides.

Q. [1] Pensez-vous (vous ou votre Maître) que Yasser Arafat
devrait démissionner ? [2] Sinon, pour quelle raison ?

R. [1] Non. [2] Il a été élu par le peuple palestinien et non pas par M. Sharon ou le gouvernement américain, et démissionner serait se plier aux pressions exercées sur lui par ces derniers qui n’ont aucun droit à demander cette démission. Ce n’est pas un terroriste et il a accepté depuis longtemps l’existence d’Israël dans la région. Mais, bien sûr, il réclame la justice pour son peuple et avec l’aide de Maitreya je suis persuadé qu’il l’obtiendra.

Q. Je crois me souvenir que Maitreya a déclaré qu’il était nécessaire que la corruption apparaisse au grand jour ; la dernière vague de scandales causée par la mise en évidence de la corruption régnant dans différentes grandes sociétés américaines fait-elle partie de ce processus ?

R. Oui.


La « main de Maitreya »

cette photographie montre le dernier et l’un des plus extraordinaires miracles : l’empreinte de la main de Maitreya lui-même, miraculeusement apparue sur le miroir d’une salle de bains, à Barcelone, en Espagne. Il ne s’agit pas d’une simple empreinte, mais d’une image en trois dimensions dotée de détails très précis. Publiée pour la première fois dans le numéro de novembre 2001 de Partage international, cette « main » est un moyen d’invoquer les énergies de guérison et l’aide de Maitreya. En posant votre main sur la photographie, ou simplement en la regardant, vous pouvez invoquer la guérison et l’aide de Maitreya (qui vous seront accordées dans les limites de la loi karmique). Jusqu’à ce que Maitreya apparaisse au grand jour et que nous puissions tous contempler son visage, c’est pour lui une manière de se rapprocher de nous au maximum.

Un tirage spécial sur papier bristol

Suite aux nombreuses demandes de nos lecteurs souhaitant recevoir des photographies de cette main afin de les diffuser autour d’eux, un document de 4 pages a été réalisé  au format 15x21cm. La photographie de la main, imprimée en couleurs, occupe la première page. Les deux pages intérieures sont vierges et la dernière page comporte un texte de présentation, ainsi que des extraits de messages de Maitreya.

Le prix de la carte est de 0,20 euros.



Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL

| RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.