DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
 Abonnement
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > Archives

Extraits de la revue
Partage international

Mai 2009 - N° 249



Ceci est une version abrégée de la revue Partage international, version française du magazine Share International.

© Share International/Partage international, Tous droits réservés.
La reproduction de ces articles est autorisée dans des revues, journaux ou bulletins, sous réserve d'en mentionner la source (Partage international) et d'en adresser coupure à : Partage international, BP 242, 42014 Saint-Etienne cedex 2.

Pour recevoir notre lettre d'information mensuelle et rester informé de la mise en ligne des dernières parutions :

 

La revue existe grâce à ses abonnés, pour soutenir sa parution et la diffusion de ses informations, cliquez ici.


Sommaire

  • Le fléau de la mercantilisation par le Maître --, un des membres aînés de la Hiérarchie des Maîtres de Sagesse, dont le nom est bien connu des cercles ésotériques. Pour diverses raisons, son identité n'est pas révélée. Benjamin Creme se trouve en contact télépathique permanent avec ce Maître qui lui dicte ses articles.
  • POINT DE VUE
    • Développer une économie de cols verts par Mark Sommer
  • Belo Horizonte : la fin de la faim par Frances Moore Lappé
  • FAITS ET PREVISIONS
    • Une heure pour la Terre
    • Forêts : mesures d'urgence requises
    • Arctique : fonte des glaces plus rapide que prévu
    • Energies renouvelables : les promesses de l'hydrogène
    • La pollution atmosphérique réduit l'espérance de vie
    • Emissions de CO 2 et changement climatique
  • Un G192 pour réformer la finance mondiale par Kumi Naidoo
  • SIGNES DES TEMPS
    • L'étoile qui annonce l'émergence de Maitreya
    • Courriers de lecteurs
    • Questions-réponses
    • Espagne : « l'étoile » à la télévision
    • Malte voit « l'étoile »
    • Miracle du vendredi saint
    • Une pierre miraculeuse
  • TENDANCES
    • Confirmation de l'authenticité du suaire de Turin
    • Des cas d'immunité au VIH
    • Un appareil intelligent
    • Avancées dans les énergies alternatives
    • Les fondements de la foi
    • La foi : un effet secondaire ?
  • LA VOIX DE LA RAISON
    • Ce n'est pas aux pauvres de payer pour la crise
    • Des solutions pour tous
    • Pas d'argent, pas de nourriture
  • QUESTIONS-REPONSES par Benjamin Creme

    Le fléau de la mercantilisation

    par le Maître —, par l'entremise de Benjamin Creme, le 17 avril 2009

    Si l'humanité doit sauver cette planète du réchauffement global avec tout ce qu'il implique, il lui faut prendre des mesures autrement drastiques pour limiter les émissions de carbone, et cela, dans un laps de temps plus court qu'on ne l'admet généralement. Les hommes ont tardé à reconnaître les dangers, et aujourd'hui encore nombreux sont ceux qui refusent de prendre le problème au sérieux. Il est hors de doute qu'une telle attitude met en péril l'avenir de la planète Terre. Il reste tout au plus dix à quinze ans pour créer une situation d'équilibre avant que des dommages irréparables ne se produisent.

    Pour y parvenir, les hommes doivent changer radicalement leur manière de vivre, et adopter des modes de vie et de travail plus simples. L'époque est révolue où ils violaient et ravageaient la planète à leur guise sans penser un seul instant aux générations à venir, sans se soucier le moins du monde d'un environnement qui, c'était inévitable, n'a cessé de se dégrader.

    Chaque année, depuis longtemps déjà, d'immenses étendues de forêt primaire se voient dépouillées de leurs arbres, vecteurs de vie séculaires, à des fins purement commerciales. La mercantilisation, cette calamité, saisit l'humanité à la gorge et ne cesse de resserrer son étau. Comme le dit Maitreya, la course au profit est plus dangereuse pour les hommes que la bombe atomique, et c'est par le chaos économique qui règne aujourd'hui dans le monde que se manifeste sa puissance de destruction.

    La prise de conscience

    Combien de temps faudra-t-il encore aux gouvernements des nations et à leurs peuples pour comprendre cela ? Combien de temps faudra-t-il à la mercantilisation pour vider l'humanité de son sang, avant de s'étioler et de mourir elle-même ?

    La réalité de ce fléau s'impose de plus en plus à la conscience des millions d'hommes et de femmes réduits au désespoir de se retrouver, du jour au lendemain, au chômage et à la rue.

    La situation est telle que Maitreya peut commencer son travail en public sans porter atteinte au libre arbitre de l'humanité. Pendant de longues années il a patiemment attendu ce moment, sachant que les événements actuels devaient inévitablement se produire. La mercantilisation qui s'affiche toutes griffes dehors a révélé sa capacité de nuire. L'acceptation complaisante des multitudes se mue en haine et en défiance à l'égard de la course au profit et de l'ordre établi. De toutes parts les hommes sont prêts, enfin, pour une nouvelle interprétation du sens et du but de la vie ; pour le partage, la justice et la paix ; pour les relations justes et la fraternité, pour une vie plus heureuse. Ils sont prêts, enfin, pour l'appel de Maitreya.

    La fin de l'ordre ancien

    Bien sûr, ce changement ne s'est pas opéré chez tous les hommes. Nombreux sont ceux qui s'imaginent pouvoir faire le gros dos jusqu'à la fin de la « récession » pour recommencer à s'enrichir ensuite. Ceux qui sont très riches et très habiles n'ont rien perdu du tout : l'écart qui les sépare des autres s'est simplement accru en leur faveur. Ce dont ils ne se rendent pas compte, c'est que cette époque n'est semblable à nulle autre. L'ordre ancien touche à sa fin. Les forces cosmiques dictent les changements qui doivent se produire et qui surviendront inévitablement, faute de quoi la vie ne pourrait plus s'épanouir sur la planète Terre.

    Ceux qui sont prêts ne tarderont pas à répondre à l'enseignement de Maitreya, quand il exprimera avec simplicité et éloquence ce dont ils ressentent profondément le besoin. D'autres, plus longs à renoncer à leurs habitudes, commenceront par s'y opposer. Avec le temps, c'est par millions que les hommes, à travers le monde, comprendront la nécessité et la logique des changements qui seuls sauveront la planète et ses habitants.


    FAITS ET PREVISIONS

    Une heure pour la Terre

    On prend de plus en plus conscience que seule une action prudente et concertée à l'échelle mondiale peut remédier aux nombreuses atteintes à l'ordre naturel dont, par ignorance et cupidité, les hommes se sont rendus coupables . C'est un début, mais il faudra de nombreuses années de travail assidu ne serait-ce que pour mettre un terme à la pollution et à la déprédation qui menacent l'homme aujourd'hui. [Eveil à la responsabilité, Un maître parle]

    Dans le cadre de « la plus grande manifestation mondiale sur le changement climatique », des centaines de millions de personnes et d'entreprises ont éteint leurs lumières pendant une heure, le 28 mars 2009, à titre d'action symbolique. Ce qui a commencé il y a deux ans, à Sydney (Australie), est devenu l'événement Une heure pour la Terre , auquel ont participé plus de 4 000 villes dans 88 pays.

    De nombreux monuments mondialement connus comme le Golden Gate Bridge de San Francisco, la façade de Big Ben à Londres, les Pyramides d'Egypte et l'Opéra de Sydney ont été plongés dans l'obscurité durant cette heure. « Une heure pour la Terre manifeste un réel désir de la population mondiale en faveur d'une action urgente et demande aux dirigeants de fixer de nouvelles politiques à Copenhague , explique James Leape, directeur général de l'organisation écologique WWF (World Wildlife Fund).  Notre travail continue, car dans les huit mois à venir, les dirigeants mondiaux décideront des moyens de relever le défi climatique, et nous devons ensemble nous assurer qu'ils prendront les bonnes décisions. »

    [Sources : CNN, E.-U. ; earthhour.org]

    Forêts : mesures d'urgence requises

    Selon la fondation Earthwatch, il est vital que le sommet mondial sur le changement climatique de décembre 2009, organisé par l'Onu, parvienne à un accord de réduction de la déforestation. « Cette année est cruciale pour les forêts et le changement climatique, déclare Dan Bebber, responsable de la recherche d'Earthwatch. Si nous n'abordions pas la question des forêts comme méthode pour atténuer le changement climatique, nous perdrions réellement la bataille pour maintenir la concentration des gaz à effet de serre en dessous du niveau que beaucoup considèrent comme dangereux. »

    La déforestation participe pour environ 20 % des émissions de CO 2 , largement dues à la coupe des forêts tropicales et au brûlis. La déforestation ne figure pas au Protocole de Kyoto sur le changement climatique, qui expire en 2012, et qui doit être réexaminé d'urgence, affirment les scientifiques.

    Gro Harlem Brundtland, émissaire des Nations unies pour le changement climatique, a fortement recommandé aux pays en développement d'exploiter durablement les forêts. Plusieurs suggestions ont été mises en avant pour réduire la déforestation, y compris les compensations financières. Un récent rapport commandé par le premier ministre britannique Gordon Brown, rédigé par l'industriel suédois Johan Eliasch, affirme que l'argent épargné dans les pays riches par la réduction du CO 2 pourrait être transféré vers les pays dont il faut sauver les forêts tropicales. J. Eliasch estime qu'un tel plan réduirait la déforestation de 75 % d'ici 2030, et compenserait, grâce à la plantation de nouvelles forêts, les émissions de carbone faisant suite à la déforestation.

    [Source : BBC, G.-B.]

    Arctique : fonte des glaces plus rapide que prévu

    La glace de l'Arctique fond si rapidement qu'elle pourrait avoir disparu d'ici trente ans, selon une récente étude scientifique publiée dans la revue Geophysical Research Letters : « L'Arctique est souvent appelée le réfrigérateur de la Terre car la banquise aide à rafraîchir la planète en renvoyant les radiations du soleil vers l'espace, explique Muyin Wang, un des auteurs de l'étude. S'il y a moins de glace, la chaleur du soleil est absorbée par l'eau libre, et contribue à réchauffer la température de l'eau et de l'air. »

    Selon cette étude : « En raison du récent rétrécissement de la banquise, la température de la surface au centre de l'Arctique, au cours des automnes 2005-2008, était plus élevée de cinq degrés que les prévisions, et a atteint le niveau attendu pour 2070. »

    Ces chercheurs prévoient que la surface couverte l'été par la banquise diminue de 4,2 millions de km² d'ici trente ans.

    [Source : Associated press]

    Energies renouvelables : les promesses de l'hydrogène

    On enregistre des progrès dans l'utilisation de l'hydrogène comme combustible propre et renouvelable.

    Des chercheurs du département de Chimie organique de l'Institut Weizmann de Rehovot (Israël), ont déclaré avoir trouvé une nouvelle méthode pour séparer l'hydrogène et l'oxygène de l'eau, première étape dans la création d'un système catalytique artificiel efficace, indispensable si l'on veut utiliser l'hydrogène comme combustible. Le professeur David Milstein et son équipe ont utilisé un composé métallique à base de ruthénium pour libérer l'hydrogène et l'oxygène de l'eau par une séquence de réactions, grâce à de la lumière, mais sans utiliser de composés chimiques intermédiaires.

    [Source : sciencedaily.com]

    La pollution atmosphérique réduit l'espérance de vie

    Après vingt-cinq ans de recherches, des chercheurs américains savent précisément dans quelle mesure la pollution atmosphérique urbaine affecte l'espérance de vie.

    Dans le cadre de recherches menées par le département Environnement et santé de l'Ecole de santé publique de Harvard, à Boston, la qualité de l'air est examinée dans 51 villes américaines depuis les années 1980.

    Des facteurs tels que l'alimentation, les soins médicaux et l'amélioration du cadre de vie ont certainement contribué à l'augmentation de l'espérance de vie de plus de deux ans et demi, l'amélioration de la qualité de l'air contribuant pour au moins 15 % à cette augmentation.

    « Nous pensons qu'environ cinq mois de cette augmentation sont dus à l'amélioration de la qualité de l'air, a déclaré le Dr Dockery . Si cette même recherche était menée dans des villes fortement polluées telles que Pékin ou Mexico, on constaterait que la pollution y réduit l'espérance de vie de trois ou quatre ans. 

    Nous avons observé les particules fines qui pénètrent profondément dans les poumons, celles qui ne sont pas bloquées dans le nez et la bouche et qui endommagent directement les vaisseaux sanguins. La majorité d'entre elles proviennent des échappements de voitures, de camions et d'autobus, ainsi que des centrales thermiques. »

    Le Dr Dockery espère que ses découvertes encourageront les gouvernements à travailler pour rendre l'air encore plus propre dans les vingt-cinq prochaines années.

    [Source : Climateark.org]

    Emissions de CO 2 et changement climatique

    Selon le dernier rapport du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), il est prévu d'ici 2100 un accroissement de 1,1 à 6,4 degrés des températures par rapport à la période 1980-1999. Si l'accroissement des émissions de CO 2 se poursuit au rythme actuel, la température de la Terre peut grimper d'au moins 4 à 6 degrés d'ici la fin du siècle.

    Une évaluation récente montre que nombre de « points de non retour » – seuils au-delà desquels il deviendrait difficile voire impossible d'inverser le réchauffement – pourraient être atteints si la planète se réchauffait de plus de 3 degrés au-dessus des niveaux de l'ère préindustrielle. Toutefois, un certain nombre de points de non retour, comme la disparition de la banquise du Groenland, pourraient être atteints avec un réchauffement de 1,5 à 2 degrés seulement.

    Lorsque les concentrations de gaz à effet de serre seront stabilisées, la température moyenne globale continuera dans son élan à augmenter pendant plusieurs décennies, mais elle se stabilisera vraisemblablement après cette période.

    On s'attend à ce que la moitié du dioxyde de carbone (CO 2 ) émis aujourd'hui reste dans l'atmosphère pour une durée d'un siècle, et qu'il en reste même de grandes quantités dans 10 000 ans.

    De récentes études montrent qu'il est techniquement et économiquement possible de réduire les émissions de gaz à effet de serre assez rapidement pour atteindre des concentrations atmosphériques autour de 400 parts d'équivalent CO 2 pour un million.

    [Source : Worldwatch.org]


    SIGNES DES TEMPS

    Miracle du vendredi saint

    Le site Internet néerlandais Niburu a publié plusieurs photographies d'une barre de chocolat montrant le visage de Jésus. Les photographies ont été envoyées par un Néerlandais identifié sous le nom de Mart, qui a déclaré avoir eu la surprise
    en mordant dans la barre de chocolat d'y voir un visage. Alors que Mart admet être légèrement sceptique, ses collègues étaient convaincus qu'ils voyaient le visage de Jésus.

    Le site montre l'image sur la barre de chocolat KitKat à côté d'une image du visage de Jésus sur le suaire de Turin. La ressemblance est remarquable, même si évidemment les deux images diffèrent énormément par la taille.

    [Le Maître de B. Creme a indiqué qu'il s'agissait d'un miracle manifesté par Maitreya.]

    Une pierre miraculeuse

    En janvier 2009, Ponari, écolier originaire de Balongsari, village situé sur l'île de Java, fut frappé par la foudre. Lorsqu'il revint à lui, une pierre se trouvait sur sa tête. Il la jeta, mais elle revint, aussi l'emporta-t-il à la maison. Il découvrit les propriétés curatives de la pierre lorsque la fièvre d'un garçon du village céda soudain après que Ponari l'eut simplement touché. Le chef du village fut guéri d'une douleur tenace au bras, et un officier de police, fervent musulman, affirme avoir été témoin de la guérison par Ponari d'un jeune garçon qui ne parlait plus depuis cinq ans.

    Lorsque les nouvelles de guérisons miraculeuses se répandirent, les gens commencèrent à affluer dans le petit village de Balongsari. Ils vinrent d'abord par dizaines, puis par centaines, et maintenant ils sont des milliers qui apportent divers récipients remplis d'eau pour que Ponari y plonge sa pierre, supposée transformer l'eau et lui donner un pouvoir de guérison miraculeuse.

    [Source : de Volkskrant, Pays-Bas]

    [Le Maître de Benjamin Creme a indiqué qu'il s'agissait d'un miracle authentique manifesté par Maitreya. La pierre aux propriétés curatives transforme réellement l'eau.]

    L'étoile qui annonce l'émergence de Maitreya

    « Dans un avenir très proche, les gens auront partout l'opportunité d'observer un signe extraordinaire, et d'une grande portée. L'unique occasion, au fil de l'histoire, où un signe semblable se soit manifesté, a été la naissance de Jésus. Selon la tradition chrétienne, dans les cieux est alors apparue une étoile qui a guidé trois mages venus d'Orient jusqu'à son berceau. Bientôt, une fois encore, on verra autour du monde une source de lumière d'un puissant éclat, ressemblant à une étoile. » [Le Maître de Benjamin Creme, La première interview de Maitreya, Partage international, janvier-février 2009]

     

    Le 12 décembre 2008, Partage international a émis un communiqué de presse annonçant que, dans un avenir très proche, une grande étoile particulièrement brillante allait apparaître dans le ciel, visible partout dans le monde, de jour comme de nuit. Ce communiqué précisait qu'environ une semaine plus tard Maitreya donnerait sa première interview sur l'une des plus grandes chaînes de télévision des Etats-Unis. Depuis début janvier 2009, cette étoile est apparue dans le monde entier et nous recevons chaque jour des témoignages de plus en plus nombreux à son sujet .

    Partage international a également reçu de nombreux témoignages qui, selon le Maître de Benjamin Creme, ne concernent pas « l'étoile » mais la planète Vénus. Mais même si parfois ils s'avèrent erronés, nous sommes heureux de recevoir ces témoignages. Cela montre que des personnes de plus en plus nombreuses s'intéressent aux informations que nous publions.

    Nous publions ici une sélection de photographies que nous avons reçues, ainsi que d'images provenant de YouTube. Le Maître de B. Creme a confirmé qu'il s'agissait de l'étoile qui annonce l'émergence de Maitreya

    Espagne : « l'étoile » à la télévision

    Le 5 avril 2009, dans l'émission populaire Cuarto Milenio, sur la chaîne de télévision espagnole Cuatro, il a été question du signe de « l'étoile ».

    On a montré une séquence d'une vidéo prise à Los Arenales, province de Cordoue, par l'écologiste Bartolome Olivares qui marchait dans la montagne lorsqu'il vit une grande lumière orange à l'horizon.

    Le journaliste Iker Jimenez a déclaré aux téléspectateurs : « C'est important. Faites attention à ceci, mes amis qui êtes attentifs en regardant le ciel. Dans les derniers jours de mars, nous avons reçu de nombreux témoignages, des vidéos et des photographies. Que se passe-t-il ? Regardez cette vidéo – une sorte d'objet orange, circulaire, sphérique, qui se rapproche puis s'éloigne, et qui semble pulser. »

    [Source : Cuatro TV, Espagne]

 

Photographie extraite de la vidéo prise à Los Arenales, province de Cordoue, (voir compte rendu ci-contre).

     

     

    Malte voit « l'étoile »

    « Quelle est cette étoile mystérieuse dans le ciel nocturne ? écrit le Times of Malta dans son numéro du 23 mars 2009 ? Depuis plus d'un mois une brillante étoile dans le ciel plonge dans la stupéfaction ceux qui la voient », déclare Cynthia Busuttil, journaliste du Times. « Presque chaque soir, peu après le coucher du soleil, la brillante étoile apparaît au-dessus de l'église de Florina, se déplaçant ensuite jusqu'à Lija, puis jusqu'à Ta'Qali. Une heure plus tard elle disparaît tout simplement. S'agit-il d'une étoile, d'une planète, d'un ovni ? Selon les témoins, cette étoile est plus brillante que n'importe quelle étoile et elle semble se déplacer à plus faible altitude que les avions. »

    La Société astronomique de Malte déclare cependant que des turbulences atmosphériques peuvent provoquer des changements de couleur importants sur Vénus lorsqu'elle se trouve à une faible hauteur dans le ciel. Mais un observateur a déclaré : « Tout d'abord, j'ai pensé qu'il s'agissait de Vénus ou de Saturne... mais j'ai bientôt réalisé que parfois l'étoile brille même lorsque le ciel est nuageux. »

    [Source : timesofmalta.com]

    « Nous observons cet objet depuis les deux dernières semaines (mars 2009). Il apparaît généralement entre 19 h et 21 h et a été filmé au nord-ouest au-dessus des Montagnes de Catskill. Si vous écoutez attentivement, vous m'entendrez dire que je n'utilise pas le bouton zoom et à ce moment-là, l'objet se transforme lui-même. C'est assez spectaculaire. » (YouTube : PolarEight)

     

    Les photographies de cette page et de la suivante sont extraites de la vidéo intitulée « L'étoile la nuit dernière », filmée en Grande-Bretagne, le 5 mars 2009, entre 19 h 45 et 20 h 15. Elles montrent clairement « l'étoile » changeant de couleurs à maintes reprises. (YouTube : kiuhy7)

     

     

    Nishi Tokyo, Japon

     

     

     

     

    Filmé à Senelnikovo, dans la région Dnipropetrovsk (Ukraine),en février 2009. (YouTube : remanuelli)

     

     

    Photographie prise par Tony Walker, en direction du nord-ouest, le 10 mars 2009, vers 19 h 15 à Crewe, Cheshire (Grande-Bretagne).

     

     

     

     

    Filmé à Newcastle upon Tyne, Angleterre, en janvier 2009. (YouTube : hopicondor)

     

     

     

     

    Pays-Bas, 26 décembre 2008. (YouTube)

     

     

     

     

    Ozarks, Arkansas, Etats-Unis, 3 mars 2009. (YouTube)

     

     

     


    LA VOIX DE LA RAISON

    Ce n'est pas aux pauvres de payer pour la crise

    Selon le président brésilien Lula da Silva, l'Amérique latine devrait jouer un rôle central dans la création d'un nouvel ordre économique mondial. Dans son allocution d'ouverture au Forum économique régional qui s'est tenu à Rio de Janeiro (Brésil), en avril 2009, Lula a reproché aux pays les plus riches d'être à l'origine de la crise financière mondiale. « Nous ne devons pas rester prisonniers des vieux paradigmes qui se sont effondrés au cours des derniers mois, a t-il expliqué, l'Amérique latine a les moyens de proposer un système financier mondial qui ne serait pas « synonyme de spéculation déchaînée, profits faciles et socialisation des pertes. Nous devons comprendre qu'au 21 e siècle, après le désastre des subprimes et du manque de régulation, le système financier doit être relié, étroitement et d'une manière éthique, au secteur productif. »

    De son côté, Álvaro Uribe, président colombien, a déclaré que ce ne sont pas les pauvres qui doivent payer pour la crise qui a commencé aux Etats-Unis. Il a également appelé à une nouvelle conception du capital : « Le capital devrait être utilisé pour la construction de la richesse sociale. »

    [Source : aljazeera.net]

    Des solutions pour tous

    L'Assemblée générale de l'Onu a approuvé une résolution invitant les dirigeants de ses 192 Etats membres à un sommet sur la crise financière mondiale, en juin prochain. La résolution, adoptée par consensus, autorise une conférence « au plus haut niveau » au siège de l'Organisation, du 1 er au 3 juin 2009, sur « la crise économique et financière mondiale et son impact sur le développement ».

    En annonçant cette résolution, le président de la 63 e session de l'Assemblée générale des Nations unies, Miguel d'Escoto Brockmann, a appelé la communauté internationale à « participer ensemble à la création d'un système économique et financier plus juste et plus durable ».

    M. d'Escoto, prêtre responsable d'une communauté, a une longue expérience d'homme d'Etat. Il fut ministre des Affaires étrangères du Nicaragua, de juillet 1979 à avril 1990.

    « Au milieu de la plus grave récession économique depuis la Grande Dépression , nous avons maintenant l'occasion et la responsabilité de rechercher des solutions qui prennent en compte les intérêts de toutes les nations, les riches et les pauvres, les petites et les grandes. Telle est la mission du G192. 

    Ces derniers temps, des milliers de milliards de dollars ont été dépensés ou engagés pour restaurer la confiance dans les institutions et les marchés financiers. Toutefois, la confiance ne concerne pas que l'argent. Il est également question de valeurs, d'éthique et de justice. »

    M. d'Escoto a ensuite renvoyé aux causes de la crise actuelle : « L'absence d'éthique, la cupidité effrénée, le dénigrement délibéré du bien commun et un déni de tout sens de la justice sociale. Il en a résulté une concentration continue des revenus, de la richesse et du pouvoir, une instabilité accrue, et un véritable risque de catastrophe. »

    Evoquant la nécessité d'une approche concertée, il a déclaré : « Nous sommes confrontés à une crise mondiale qui exige une solution globale. Nous sommes tous touchés par la rupture de l'ordre économique, et nous devons tous participer à la création d'un système économique et financier plus juste et plus durable. Pour cela, il faut faire appel aux experts et aux personnes de terrain provenant du monde entier, de pays à chaque stade de développement, ainsi que d'organisations internationales, des milieux universitaires, du secteur privé et de la société civile. »

    Une semaine plus tard, M. d'Escoto a déclaré lors d'une conférence de presse que le sommet de juin sur les crises financières et économiques visait à donner une voix aux nations qui ne sont pas responsables de la tourmente, mais qui sont les plus touchées par elle. Parlant de l'importance d'une approche internationale pleinement représentative, il a rappelé que ce qu'on appelle le Groupe des 8 (G8) et le Groupe des 20 (G20) ne représentent qu'une fraction des pays du monde. « Nous travaillons en faveur de la démocratisation de notre monde, de notre Organisation, et nous voulons un système inclusif où les 172 pays qui ne participent pas à tous les processus de prise de décision soient en mesure de jouer un rôle. »

    En mars 2009, un groupe d'experts a souligné que les structures de la finance internationale doivent être radicalement remaniées face à la crise, appelant les pays riches à consacrer 1 % de leurs programmes de relance économique pour aider les pays en développement à lutter contre la pauvreté. Une approche coordonnée – rassemblant non seulement les pays du G8 ou du G20, mais le G192 représentant tous les membres de l'Assemblée – est nécessaire pour sortir le monde de la récession, selon les recommandations de la Commission d'experts sur les réformes de la finance internationale et des structures économiques.

    D'autres recommandations portaient sur la création au sein de l'Onu d'un Conseil de coordination économique mondial élu et représentatif, qui se réunirait chaque année au niveau des chefs d'Etat afin d'évaluer le développement et de servir d'alternative démocratique et représentative au G20.

    [Sources : un.org ; The Hindu, Inde]

    Pas d'argent, pas de nourriture

    Pendant que de nombreux travailleurs dans les pays riches craignent de perdre leurs bonus ou leur emploi, des millions de gens dans les pays les plus pauvres vont se coucher le ventre vide.

    La crise économique signifie davantage de faim pour ceux qui sont déjà sous-alimentés ou qui ont faim. D'après Olivier Schutter, rapporteur spécial de l'Onu, toutes les six secondes un enfant meurt de malnutrition. Cet expert de l'Onu pour la sécurité alimentaire a déclaré lors d'une récente réunion de l'Onu qu'environ un milliard de personnes dans le monde sont au bord de la famine. « La crise alimentaire mondiale est loin de diminuer. Bien au contraire, la volatilité des prix et les changements climatiques vont inévitablement aggraver la situation en 2009, et ce sont les pauvres qui seront les plus durement touchés. »

    Le prix des denrées alimentaires reste plus élevé qu'avant la crise alimentaire de 2008. De nombreux pays arrivent au bout des réserves dont ils ont besoin pour acheter de la nourriture, avec pour conséquence que le nombre de victimes de la pénurie augmente. Au début de cette année, le Kenya a déclaré l'état d'urgence avec quelque 10 millions de personnes en danger à cause de la faim.

    Pendant ce temps, plusieurs pays riches ne tiennent pas leurs promesses d'aide. A ce jour, l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture n'a reçu que 10 % de l'aide promise mi-2008.

    La réduction de la production, et la croissance de la population et de la demande pourraient entraîner une nouvelle hausse des prix de l'alimentation. Paul Krugman, prix Nobel d'économie en 2008, a annoncé en mars que l'augmentation du prix des denrées alimentaires n'était pas une fausse alerte due à la spéculation. L'année dernière, des violences ont éclaté dans plus de 30 pays, depuis les Caraïbes jusque dans le sud du Sahara, en raison de l'augmentation du prix de la nourriture. Les problèmes liés à l'alimentation pourraient finir par mettre en péril la sécurité et la stabilité mondiales.

    Miguel d'Escoto, président de l'Assemblée générale de l'Onu, a lancé un appel en faveur d'une « nouvelle politique alimentaire », car les méthodes actuelles de production alimentaire industrielle « ne sont plus supportables ». M. d'Escoto recommande un système alimentaire orienté vers les populations au niveau local, régional et international afin de remplacer la « domination des multinationales de l'industrie alimentaire ». Il a aussi recommandé une réévaluation des modes de production et du commerce, afin qu'ils soient mis au service du développement, du droit à la nourriture et de l'amélioration des conditions de vie des travailleurs agricoles.

    [Source : The Shanghai Daily, Chine]


    COURRIER DES LECTEURS

    Cher Monsieur,

    Le 25 mars 2009, vers 11 h 30, j'ai vu dans le ciel, à une hauteur d'environ 2 à 300 m, un grand objet, très brillant, ressemblant à une étoile, au-dessus du port de Wellington. L'étoile semblait stationnaire, ne se déplaçant ni dans la direction de Wellington ni dans le sens contraire, mais semblant plutôt se balancer doucement de haut en bas et de gauche à droite, au gré du vent. En même temps elle scintillait et envoyait de doux rayons de lumière. Bien que cette région de l'espace aérien se trouve près de l'aéroport de Wellingon, même la nuit les feux d'atterrissage des avions à l'approche ne sont jamais aussi grands et brillants que cette étoile à 11 h 30 du matin, par un jour très ensoleillé.

    Pourriez-vous me dire s'il s'agit de « l'étoile » mentionnée sur votre site ?

    L. V.,Wellington, Nouvelle-Zélande

    [Le Maître de B. Creme a confirmé qu'il s'agissait du signe de « l'étoile ».]

     

    Cher Monsieur,

    Je vis à Barquisimeto, capitale de l'Etat de Lara (Venezuela). Début janvier 2009, j'ai vu pendant quelques jours, à l'ouest, une brillante étoile (ressemblant à Vénus). J'aimerais que vous me confirmiez qu'il s'agissait, comme je le crois, de « l'étoile ».

    S. F. C., Venezuela

    [Le Maître de Benjamin Creme a confirmé qu'il s'agissait bien de « l'étoile. »]

     

    Cher Monsieur,

    Le 26 décembre 2008, entre 20 h 15 et 20 h 30, je promenais mon chien avec ma fille. Le ciel était magnifique et il y avait de nombreuses étoiles. Mon attention fut attirée par un grand objet lumineux rouge orangé qui se déplaçait lentement dans la même direction que nous. L'objet avait la forme d'une étoile de Noël. Il sembla ensuite se trouver juste au-dessus de nous, puis soudain il s'éleva à l'oblique à une vitesse assez rapide. J'ai été très impressionnée par cette étoile.

    [1] A-t-il un lien avec Maitreya ? [2] Le 30 décembre, vers 19 h, j'ai vu dans le ciel une énorme étoile brillante, ne pouvant passer inaperçue, se déplaçant très lentement. Cette étoile était-elle également liée à Maitreya ?

    M. G., Mijdrecht, Pays-Bas

    [Le Maître de Benjamin Creme a confirmé que les deux étoiles étaient effectivement « l'étoile » annonçant la première interview de Maitreya à la télévision.]

     

    Cher Monsieur,

    Le 4 avril 2009, au stand tenu par notre groupe dans un salon, une dame, Mihana Rose Rodin, nous a raconté qu'elle pensait avoir vu l'étoile à deux ou trois occasions. La première fois, c'était environ deux semaines auparavant, le soir de bonne heure. Elle s'était sentie très attirée par une étoile qui se trouvait à l'ouest du ciel, environ à mi-hauteur. Elle pensa d'abord qu'il s'agissait d'une réflexion du soleil. La couleur semblait changer. A un moment donné, l'étoile avait une teinte bleuâtre et elle émettait des rayons de lumière. Après s'être absentée cinq minutes, la dame observa que l'étoile semblait avoir bougé. Par la suite, une de ses amies lui a également raconté avoir vu une étoile inhabituelle dans le ciel environ au même moment. Votre Maître pourrait-il confirmer s'il s'agissait de « l'étoile » ?

    M. S., Nouvelle-Zélande

    [Le Maître de Benjamin Creme a confirmé qu'il s'agissait de « l'étoile ».]

     

    Cher Monsieur,

    En rentrant chez moi le 9 avril 2009, j'ai entendu mentalement quelqu'un dire : « prends une photo ». J'ai donc regardé à travers ma caméra mobile et j'ai découvert « l'étoile » qui se déplaçait autour de la lune. Je me suis précipitée à la maison, et mon fils, ma fille et moi, nous sommes allés sur la véranda et nous avons observé le ciel avec émerveillement à travers nos caméras mobiles. Ci-joint une photographie prise par ma fille. Etait-ce « l'étoile » ? (Photo ci-dessous)

    K., W., Nishi, Tokyo, Japon

    [Le Maître de Benjamin Creme a confirmé qu'il s'agissait de « l'étoile »]

     

    Cher Monsieur,

    Le 1 er janvier 2009, vers 18 h 50, je quittai la maison de ma sœur à Goirle pour prendre le bus afin de rentrer chez moi. En me dirigeant vers la station, j'aperçus un point lumineux dans le ciel sombre.

    En regardant mieux, je remarquai une sorte de cadre rectangulaire, avec une lumière rouge qui semblait plus brillante vers le milieu, comme dans une cheminée d'où sortent des flammes allant du blanc au rouge. Au centre je vis une étoile avec quatre rayons, qui brillait autant qu'un cristal de roche. Du centre de l'étoile sortait une lumière blanche très brillante s'étendant dans toutes les directions ; j'avais l'impression que la lumière sortait d'un noyau circulaire auquel le centre de l'étoile était relié.

    Les rayons de l'étoile ressemblaient à des pyramides allongées, mais au lieu d'être pointus au sommet, ils étaient arrondis comme des ellipses. C'était un spectacle merveilleux et je le regardais en pensant : « Comment est-ce possible ? C'est irréel. » Mais au fond de moi, je savais que c'était réel.

    L'étoile resta visible dans le ciel pendant au moins trente secondes, assez haut, mais comme si elle me disait de bien regarder tous les détails.

    C'était d'une beauté indescriptible et d'une grande complexité, comme si l'on me disait télépathiquement : « Sachez que nous sommes ici, que vous êtes toujours parfaitement protégés et en sécurité et que rien ne peut arriver. Vous êtes en sûreté. »

    Puis je vis l'étoile se déplacer à travers le ciel de gauche à droite avant d'accélérer à une vitesse extraordinaire et de disparaître à ma vue. Tout ceci s'est passé de manière extrêmement rapide. Je vis l'étoile devenir de plus en plus petite, comme si elle était reprise par l'univers. Finalement il n'en resta qu'un point lumineux.

    L. v. G., Pays-Bas

    [Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que c'était « l'étoile » de Maitreya.]

     

    Cher Monsieur,

    Le 31 mars 2009, vers 20 h 15, une amie m'appela sur mon balcon, au cinquième étage, à Londres, pour voir une boule orange très lumineuse, éclairée de l'intérieur, qui venait de l'horizon au nord-ouest et se déplaçait lentement vers nous. Mon amie venait juste de dire qu'elle aimerait que « l'étoile » s'approche davantage. Je pensais tout d'abord qu'il devait s'agir d'un hélicoptère, mais l'objet était trop silencieux pour cela. Il se rapprocha progressivement d'un grand immeuble voisin, puis disparut. Nous attendîmes qu'il réapparaisse de l'autre côté de l'immeuble, mais il ne revint pas.

    Mais cela se reproduisit. De nouveau, il se dirigea lentement vers nous. Nous étions fascinées, c'était si beau. Puis, nous vîmes une flamme jaune orangée à l'intérieur, allant jusqu'au sommet. Cette fois encore l'objet s'éloigna et disparut.

    I. Le G., Notting Hill, Londres, G.-B .

    [Le Maître de Benjamin Creme a confirmé que c'était « l'étoile ».]

     

    Cher Monsieur,

    Le 30 décembre 2008, à 22 h, je regardais les étoiles à Scherpenzeel (province de Gelderland), lorsqu'un brillant objet orange attira mon attention. Il ressemblait à une étoile mais son intensité était plus grande et il continuait à grossir. L'objet se déplaçait lentement en direction du sud, soudain il fit lentement demi-tour, puis disparut. Au bout de quelques minutes il fut à nouveau visible revenant à grande vitesse, plus vite qu'un avion, comme s'il s'agissait d'une boule de feu traversant l'atmosphère. J'avais mes jumelles et je vis qu'il s'agissait d'un vaisseau spatial inconnu sur Terre.

    Le même objet fut également visible le 1 er janvier 2009 à minuit, mais cette fois il venait d'une autre direction.

    Etait-ce l'étoile ?

    R. T., Pays-Bas

    [Le Maître de Benjamin Creme confirme que c'était bien « l'étoile » annonçant l'émergence de Maitreya.]


    QUESTIONS-REPONSES

    Q. Depuis plus de vingt ans l'émergence publique n'a pas eu lieu car il devait y avoir tout d'abord un krach boursier mondial. Maitreya avait prédit un krach en 1988. Finalement le krach boursier a eu lieu et les gens du monde entier peuvent maintenant voir la nécessité du changement prôné par Maitreya. Il n'y a toujours pas d'émergence publique. Maintenant il y a une « étoile » dans le ciel annonçant son apparition, mais il doit y avoir un débat public sur la signification de l'étoile avant que l'émergence puisse avoir lieu. Je ne comprends pas pourquoi il semble y avoir une nouvelle condition à l'émergence de Maitreya. Pourriez-vous expliquer pourquoi les choses se passent ainsi ?

    R. Maitreya avait effectivement prédit, à la mi-1988, un krach boursier mondial devant commencer au Japon. En 1989, le Nikkei se tenait à 40 000 points. Il s'effondra soudain à 7 000 points. Aujourd'hui il tourne autour de 10 000 points. Selon Maitreya la prospérité connue par le Japon jusqu'en 1989 était une « bulle qui devait inévitablement éclater ». Ceci fut suivi par l'effondrement des marchés des pays de la bordure du Pacifique : Thaïlande, Malaisie, Hong Kong, Singapour, Indonésie. Puis les marchés s'effondrèrent en Russie, au Brésil, au Mexique et en Argentine. Les Etats-Unis et l'Europe ont survécu à une série d'effondrements évités de justesse jusqu'à la débâcle récente.

    Imaginez-vous réellement que Maitreya puisse émerger du jour au lendemain ? Ce qu'il a donné c'est « une source de lumière d'un puissant éclat, ressemblant à une étoile » en tant que signe, annonçant son retour. Il désire qu'il y ait un débat ouvert dans les médias pour créer une attente générale de son émergence. Je n'ai pas dit que son émergence en dépend. Ce n'est pas le cas, mais évidemment un tel débat attirerait l'attention de millions de personnes sur ce qui se passe. Vous savez et vous attendez, avec impatience, de voir et d'entendre Maitreya, mais pour des milliards de personnes il n'en est rien. N'ont-elles pas aussi le droit de savoir ? Existe-il une meilleure façon de leur parler de Maitreya et, en même temps, d'affirmer la réalité des Frères de l'espace et de leurs vaisseaux spatiaux que nous appelons des ovnis.

    Les gens ne connaissent rien de l'énormité de cette entreprise ni des lois qui la gouvernent. Ils désirent quelque chose et ils sont impatients de voir leur désir réalisé. Mais que font-ils pour aider à ce que cela arrive ? Généralement pas grand chose ou rien. Comme le dit Maitreya : « Rien ne se fait tout seul. L'homme doit agir et manifester sa volonté. »

    Mes collaborateurs et moi-même travaillons de toutes nos forces depuis de nombreuses années pour faire connaître l'information. Nous ne mettons pas une date sur l'apparition de Maitreya : nous savons qu'il est ici et qu'il émergera ouvertement le plus vite possible.

     

    Q. J'ai assisté à votre conférence à Londres, le 23 avril 2009, et vous avez indiqué qu'il était urgent de faire en sorte que les médias (radios, télévisions, Internet, etc.) soient informés de l'existence de cette étoile de manière à ce qu'il y ait un débat public sur sa signification. Pourquoi est-ce si important ?

    R. Comme le dit Maitreya : « Rien n'arrive tout seul. L'homme doit agir et manifester sa volonté. » Maitreya souhaite un débat public aussi large que possible, sinon la fonction de « l'étoile » en annonçant son approche est perdue.

     

    Q. J'ai suivi les nouvelles concernant « l'étoile ». J'espère beaucoup que ce que les gens voient est l'étoile miraculeuse. Mais je me demande si certaines apparitions inhabituelles ont été signalées par ceux qui passent leurs journées à regarder les étoiles avec des télescopes géants, etc. Si la communauté scientifique avait observé quelque chose de nouveau, je serais assuré qu'il ne s'agit pas simplement de Vénus prise pour quelque chose d'inhabituel. Ceci est-il déjà arrivé ?

    R. La réponse des observateurs d'étoiles professionnels a été un silence assourdissant. Pourquoi ce silence ? Suivent-ils des ordres gouvernementaux leur demandant de garder le silence au sujet de n'importe quelle apparition inhabituelle (comme les ovnis) ? D'un autre côté, des témoignages d'apparitions ont afflué du monde entier – depuis la Norvège jusqu'à la Nouvelle-Zélande , et des Etats-Unis au Japon. YouTube est rempli de témoignages dont beaucoup concernent « l'étoile », même si le témoin n'a généralement aucune idée de ce qu'il voit en réalité. Certains des premiers témoignages concernaient Vénus, mais depuis le 28 mars Vénus n'est plus visible. Aussi maintenant n'existe-t-il plus de possibilité de confusion. L'étoile est plus brillante que Vénus, elle change fréquemment de couleur et de position. Il est donc évident qu'il ne s'agit pas d'une véritable étoile. Il existe en fait quatre « objets lumineux ressemblant à une étoile » couvrant le monde. Il s'agit de gigantesques vaisseaux spatiaux (chacun d'entre eux ayant environ la taille de cinq terrains de football réunis). Ils viennent tous de planètes de notre système solaire. Ils sont un signe, ils annoncent la première apparition publique sur une chaîne de télévision américaine de Maitreya, l'Instructeur mondial.

     

    Q. Je vous remercie pour l'immense travail que vous avez accompli pendant tant d'années. J'ai une question qui ne cesse de me venir à l'esprit depuis plusieurs semaines : pourquoi appelez-vous l'objet lumineux qui apparaît dans le ciel « l'étoile », alors que certains de vos lecteurs habituels savent qu'il s'agit d'un ou de plusieurs ovnis ?

    Il semblerait que de nombreuses personnes sont rendues très perplexes par vos références à « l'étoile », spécialement après avoir regardé les photographies et le texte qui les accompagne sur le site de Partage international, indiquant clairement que « l'étoile » apparaît et disparaît dans des endroits très divers, sous des couleurs et des formes différentes et qu'elle se déplace au hasard (contrairement à n'importe quelle autre étoile), comme pourrait le faire un vaisseau spatial.

    A mon avis, l'appeler une « étoile » fait qu'il peut être très tentant pour le public (y compris pour tous ceux qui sont ouverts au phénomène ovni) de rejeter l'histoire comme fallacieuse. Pourquoi ne pas couper court à ce faux-semblant et l'appeler un ovni ?

    R. Il ne s'agit pas de faux-semblant. Connaissant la nature de « l'étoile », en fait quatre gigantesques ovnis venant de différentes planètes de notre système solaire, j'éprouve une grande difficulté à décider comment présenter ceci au public en général et aux médias. J'ai décidé de suivre l'exemple de mon Maître. Il l'a appelé un « luminaire d'une grande puissance ressemblant à une étoile » et a fait un lien avec « l'étoile » qui a guidé « les rois mages » vers l'endroit de la naissance de Jésus. Certains d'entre nous savent que cette « étoile » était aussi un vaisseau spatial, mais elle est considérée par des millions de personnes comme une étoile miraculeuse.

    Ceci s'est passé juste avant Noël. Je l'ai donc appelée une « étoile de Noël », certain que cela serait plus intéressant et plus attirant qu'une prédiction concernant un ovni. En Grande-Bretagne, notamment, les gens sont beaucoup plus septiques en ce qui concerne les ovnis qu'aux Etats-Unis par exemple. Bien sûr à l'occasion de chaque conférence, je montre clairement que ce qui ressemble à une étoile est en fait l'un des quatre énormes vaisseaux spatiaux. Lors d'une conférence, on a le temps et l'opportunité d'approfondir le sujet et d'expliquer le sens et le but du phénomène. Dans un communiqué de presse ou une annonce, on est limité par l'espace et il est nécessaire d'être succinct. Le résultat venant du public a été encourageant – il a été attiré et émerveillé par la simple beauté du spectacle. La réponse des médias a été presque nulle comme s'il y avait un interdit sur le fait de mentionner quelque chose d'aussi important annonçant la venue du Christ. Cependant, il se pourrait que l'intérêt des médias commence à se manifester maintenant.

     

    Q. De nombreuses personnes à l'étranger ont eu le plaisir de voir « l'étoile », mais je ne pense pas qu'elle ait été beaucoup vue en Angleterre. Je vis dans le sud-est et je n'ai entendu parler de personne l'ayant vue dans ma région. Le ciel est souvent nuageux, mais je la cherche chaque jour et chaque nuit. Est-il encore possible qu'elle apparaisse ici ? J'ai téléchargé la photographie prise au-dessus d'Oslo et je l'ai donnée à de nombreuses personnes dans l'espoir de répandre les nouvelles concernant Maitreya. Que Dieu vous bénisse tous à Share International . J'aime beaucoup votre revue.

    R. Nous avons quelques photographies excellentes envoyées à Share International par des personnes vivant en Grande-Bretagne, mais il est certain que notre ciel nuageux est un obstacle. Continuez à regarder le ciel et si possible prenez des photographies. Merci pour vos commentaires sur la revue.

     

    Q. J'ai remarqué que les conférences de M. Creme doivent se poursuivre tout au long de 2009. Pourquoi aurions-nous besoin d'autres conférences ? Lorsque nous aurons tous vu l'étoile, Maitreya ne sera-t-il pas le principal orateur, ou l'étoile va-t-elle continuer sa ronde une autre année avant l'apparition de Maitreya ? Je suis astronome amateur depuis vingt-cinq ans. Les étoiles sont des soleils, elles ne se déplacent pas en suivant une orbite. Pourriez-vous me donner des éclaircissements sur une étoile qui se déplace ? Peut-être s'agit-il d'un autre objet qui a une orbite programmée ?

    R. Les conférences sont destinées à communiquer notre information à de nouvelles personnes. Cela signifie environ six milliards de gens qui n'ont pas entendu parler de ce qui est en train d'arriver dans notre monde. L'étoile est là pour une période limitée, en tant que signe de la présence de Maitreya et de sa première interview publique. Les étoiles, comme vous le dîtes, ne se déplacent pas. Je ne pense pas non plus qu'elles changent de couleur constamment et disparaissent à grande vitesse. Il y a quatre « luminaires ressemblant à des étoiles » que voient maintenant de nombreuses personnes à travers le monde. Il s'agit d'immenses vaisseaux spatiaux venant de différentes planètes de notre système solaire. Leur présence parmi nous est une preuve supplémentaire de la réalité des ovnis et d'une vie intelligente et bienveillante à notre égard dans notre système solaire.

     

    Q. [1] Comment pouvez-vous reconnaître le signe de « l'étoile » et ne pas le confondre avec des corps célestes ? [2] Je sais qu'elle est vue à l'ouest. Se déplace-t-elle d'une manière ou d'une autre ? Je la cherche dans mon voisinage mais je ne pense pas l'avoir remarquée jusqu'à présent. Y a-t-il une chance qu'elle fasse une petite apparition au-dessus de l'Ecosse ?

    R. [1] Tout d'abord, il s'agit d'une étoile très brillante, plus brillante que Vénus, qui change de couleur et se déplace. [2] Je ne pense pas que nous ayons eu des témoignages venant d'Ecosse, mais nous en avons du Canada et de Nouvelle-Zélande où vivent de nombreuses personnes d'origine écossaise, comme vous le savez. Je verrai si je peux faire quelque chose pour une magnifique apparition au-dessus de Glasgow, ma chère ville natale !

     

    Q. Alors que je séjournais dans l'Etat brésilien de Minas Gerais, en mars 2009, j'ai remarqué une empreinte de main sur la fenêtre de ma chambre. De retour chez moi à São Paulo, je réalisai qu'il y avait également des empreintes de doigts sur le miroir de ma salle de bain. [1] Ces empreintes ont-elles été manifestées par Maitreya ? (si c'est le cas, cela devient un phénomène fréquent dans ma maison !) [2] Est-ce le signe que l'apparition de Maitreya est proche ? [3] Le 14 avril, à 21 h 30, je rentrai chez moi à São Paulo lorsque je vis une étrange étoile qui changea très rapidement de couleur, puis disparut. [3] Etait-ce « l'étoile » et quelqu'un d'autre a-t-il réalisé quelle se trouvait là ? [4] Le 6 avril 2009, me trouvant à l'extérieur de la maison, j'ai remarqué un objet dans le ciel au loin. Il émettait une lumière intermittente et je me suis souvenu que certaines personnes qui avaient vu «l'étoile » lui avaient demandé de devenir plus brillante. Je décidai de faire la même chose et l'étoile devint réellement plus brillante, même lorsqu'elle se trouva derrière les nuages, et plus brillante seulement lorsque je le demandais. Ce fut un grand moment, et comme une confirmation. Etait-ce « l'étoile » ?

    R. Oui, c'est un signe de sa présence. Les empreintes de main apparaissent dans de nombreuses parties du monde. [2] OUI, très proche. [3] Oui, c'était « l'étoile » et de nombreuses autres personnes l'ont vue. [4] C'était encore « l'étoile ».

     

    Q. J'ai vu la photographie de « l'étoile », prise en Nouvelle-Zélande, sur votre site Internet. Si quelque chose d'inhabituel est remarqué dans le ciel, on en parle normalement immédiatement sur tous les programmes de radio et dans les médias. Pas la moindre allusion jusqu'à maintenant ! Si cette « étoile » a été observée dans de nombreux pays, cela me surprend que les astronomes n'aient pas commencé à en parler et à en discuter ! Le fait qu'ils ne le fassent pas semble illogique. J'ai cherché en vain un commentaire dans la communauté locale d'astronomie. Ce silence assourdissant ne m'inspire pas confiance ! J'espère de tout mon cœur qu'une telle « étoile » existe, mais pour le moment cela me semble difficile à accepter !

    R. Je suis d'accord. Ce silence des médias et des professionnels est assez surprenant. L'étoile est aperçue dans le monde entier, quelquefois même en plein jour, cependant les médias et les astronomes refusent d'en parler. Cela commence à donner l'impression qu'ils suivent des instructions venant de quelque part.

     

    Q. J'ai lu ce qui concernait « l'étoile » sur votre site Internet. J'ai interrogé mon oncle au sujet de la nouvelle étoile mais il n'a pas été capable de trouver quelque chose de plus à son sujet, bien qu'il possède des télescopes et un équipement photographique très performants. Il ne peut trouver l'étoile dans le ciel (il vit à Toronto, Canada). Pourriez-vous donner quelques informations astronomiques sur cette « étoile » de manière à ce que nous puissions la voir plus facilement ? Je sais que vous avez déjà des photographies sur votre site, mais elles ne semblent pas avoir suffisamment d'arrière plan pour déterminer où se trouve « l'étoile ».

    R. Cherchez une lumière brillante ressemblant à une étoile, qui change de couleur, se déplace et quelquefois disparaît soudain. Il ne s'agit pas d'une « étoile » réelle d'un point de vue astronomique, mais d'un vaisseau spatial.

     

    Q. Je pense avoir vu « l'étoile », le 14 avril, vers 20 h 45, Alors que je revenais d'une séance de méditation de transmission à Ladbroke Grove, Londres. Elle se trouvait à l'ouest, elle était très brillante comme l'était Vénus récemment. J'ai pris le métro pour rentrer chez moi. Le trajet a duré environ une heure, et elle était toujours là. Etait-ce « l'étoile » ?

    R. Oui, c'était « l'étoile ».

     

    Q. A la rencontre du G20 à Londres en avril 2009, les dirigeants mondiaux ont annoncé qu'ils consacreraient 1 000 milliards de dollars pour empêcher une récession prolongée et revigorer l'économie. Ceci ralentira-t-il l'effondrement du système économique mondial, maintenant ainsi le statu quo plus longtemps ?

    R. Non. Les vieilles méthodes ne fonctionnent plus. Nous devons faire face aux problèmes actuels avec de nouvelles approches.

     

    Q. Pourriez-vous donner votre avis sur la manière de trouver un équilibre correct entre le détachement, la compassion, et de justes relations vis-à-vis de mes amis qui ne pratiquent pas la méditation ? Depuis ces deux dernières années de travail avec mon groupe, je trouve que mes amis qui ne participent pas à la méditation se sentent constamment blessés par mes relations avec eux.

    R. Si vous êtes réellement détaché, vous avez des relations justes. Il se pourrait que vous manquiez de patience envers vos amis qui ne pratiquent pas la méditation. Celle-ci doit être pratiquée volontairement, il faut respecter le libre arbitre de chacun.

     

    Q. [1] Votre Maître pourrait-il donner son opinion sur une question scientifique très difficile, l'idée que le fait d'accélérer le développement de la technologie verte au maximum possible ne suffira pas à écarter les dangers d'un réchauffement climatique, une opinion récemment exprimée par des personnes comme le journaliste scientifique Sharon Begles et l'éminent scientifique James Lovelock ? [2] Si c'est le cas, suggèreriez-vous la méthode consistant à transformer les déchets agricoles en charbon de bois, en les brûlant dans un environnement pauvre en oxygène, récupérant ainsi le carbone que les plantes absorbent dans l'air en se développant ? [3] Ou seriez-vous d'accord avec Freeman Dyson, l'un des hommes les plus intelligents dans le monde, selon lequel nous devrions cesser de nous inquiéter et que le problème s'avèrera tout aussi dépourvu de fondement que la question du code informatique Y2K au début du millénaire, rassurant ainsi les personnes comme moi dont l'opinion ne cesse de fluctuer dans un sens ou dans l'autre ?

    R. [1] Oui. Il existe d'autres facteurs à prendre en compte, par exemple la déforestation. La disparition de nombreux arbres anciens a occasionné une énorme perte d'oxygène qui doit être restaurée. [2] Oui, c'est une chose que nous pourrions faire pour commencer. [3] Non, cette attitude prônée par l'une des personnes les plus « intelligentes » du monde se terminerait par un total désastre.

    Q. Il y a quelques mois pendant une méditation de transmission, j'ai eu la vision d'un être portant une robe foncée avec un ovale d'un bleu intense et lumineux à l'endroit du visage. Cet être est venu vers moi, a tendu la main et fait une série de gestes rapides comme pour me gratter sur le côté gauche, sous le bras, à l'endroit où se situe le spleen. Je sentis alors un flux d'énergie sur le côté gauche. Puis cette vision s'éloigna.

    Pendant tout ceci, j'ai gardé à l'esprit l'idée qu'aucune force hostile n'est autorisée à se mêler à la méditation de transmission. Sinon, j'aurais été très effrayé, mais heureusement je maintins mon alignement et je continuai à méditer en laissant l'être en question faire son travail. Par la suite, j'appris à ma grande surprise que le spleen contrôle un afflux d'énergie dans le sang et qu'un grattement de ce genre est utilisé en kinésiologie, par exemple, pour ajuster l'énergie. [1] S'agissait-il d'un déva ou d'un disciple humain des Maîtres ? [2] Etait-ce un être éthérique ou astral, vu avec la vision astrale ou éthérique ? [3] Ces êtres ont-ils réellement cet aspect ou était-ce simplement dû à ma vision imparfaite ? [4] Ce genre de soin est-il habituel ? J'ai souvent l'impression de ressentir un picotement sur le bras ou le genou, si je cesse d'être focalisé sur la méditation et me met à rêver. [5] Comment puis-je éviter le danger d'une trop grande stimulation du centre ajna si je me focalise sur lui pendant la journée pour accélérer ma polarisation mentale ? Jusqu'à présent cela a tendance à m'étourdir un peu ce qui me rend heureux mais m'inquiète un peu.

    R. [1] C'était le Maître Jésus. [2] C'était éthérique. [3] Ce n'était ni l'un ni l'autre mais un déguisement délibéré. [4] Oui. [5] Mon avis est que vous devriez être plus relaxé – ne devenez pas fanatique !

     

    Q. Je suis intimement convaincu de la sincérité et de la vérité d'une grande partie de ce que vous dites sur ce qui va arriver. Cependant, j'ai de sérieux doutes sur votre suggestion selon laquelle la Bible (King James version) donne dans une large mesure un récit exact de la vie de Jésus. Comme vous le savez, il n'existe aucun récit historique vérifié concernant la vie d'un tel homme : les mythes ont fait surface seulement des décennies, si ce n'est des générations, après sa mort supposée. Aussi le fait de souscrire à de tels récits bibliques me fait me demander dans quelle mesure vous acceptez certaines choses en suivant une foi aveugle, ce qui inévitablement jetterait un doute sur la validité des autres sujets dont vous parlez. Peut-être que sur ce point, votre propre système de croyance personnelle interfère avec la générosité de vos visions du bien à venir. Il ne s'agit pas d'une critique de ma part, mais d'une question honnête. S'il vous plaît réexaminez la question : la science et la foi doivent aller de pair à notre époque – sur tous les sujets.

    R. Je dois préciser que je ne m'exprime ni oralement ni par écrit à partir d'un « système de croyance » chrétien. Je suis un ésotériste et je transmets la connaissance, cachée jusqu'à présent, des événements de cette période cruciale de notre histoire. Maintenant, nous allons être les témoins du retour du Christ, non plus à travers un autre (Jésus) mais lui-même. Le Maître Jésus, tel qu'il est maintenant, sera parmi les premiers Maîtres à suivre Maitreya aux yeux de tous et à travailler avec lui. Vous le verrez alors par vous-même.

     

    Q. Ceci n'est pas tant une question que le fruit de ma réflexion. En voyant combien leurs parents ont travaillé dur pendant de nombreuses années pour se trouver confrontés à la faillite, au chômage et la pauvreté, nos enfants en déduiront que travailler dur ne paie pas. Comment écarter mon fils de cette réalité ? Mon fils travaille dur lui aussi et je sais qu'il se demande si l'avenir lui apportera le fruit de son travail.

    La dure réalité pour des millions de gens est que travailler dur ne paie pas. Je suis mariée à un vétéran de la guerre du Vietnam handicapé et j'ai été licenciée de mon travail en janvier. J'essaie désespérément de trouver un autre travail, mais sans succès. Je serai SI HEUREUSE lorsque notre INSTRUCTEUR ARRIVERA ! Merci pour ce que vous faites.

    R. Je vous remercie de votre courrier, mais je crains de ne pas partager vos conclusions. Lorsque, en suivant les conseils de Maitreya, l'Instructeur du monde, et des autres Maîtres, nous rétablirons sur des bases justes les systèmes économiques et politiques, grâce au partage et à la justice, vos enfants et des millions d'autres seront incités à travailler pour le bénéfice du monde, plutôt que pour recueillir « le fruit de leur labeur ». Les jeunes seront pleins d'idéalisme lorsqu'ils verront un monde sain et juste. En attendant, j'espère que vous trouverez un travail bientôt.

     

    Q. Je suis un peu perplexe. Vous parlez de Maitreya comme d'un Dieu et il souhaite être approché comme un frère, pourquoi ?

    R. J'ai effectivement souvent parlé de Maitreya comme d'un homme à la ressemblance de Dieu, mais en même temps j'ai toujours cherché à montrer qu'il s'agit d'un homme, comme nous, mais un homme parfait. Si parfait en fait qu'il est l'Instructeur du monde, le Chef et le Leader de notre Hiérarchie planétaire, un Christ, un Bouddha, un Avatar puissant.

     

 

 


Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.
Grande conference Bruxelles novembre 2018