DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
 Abonnement
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > Archives

Extraits de la revue
Partage international

    Juin 2013 - N° 298

 

Ceci est une version abrégée de la revue Partage international, version française du magazine Share International.

© Share International/Partage international, Tous droits réservés.
La reproduction de ces articles est autorisée dans des revues, journaux ou bulletins, sous réserve d'en mentionner la source (Partage international) et d'en adresser coupure à : Partage international, BP 242, 42014 Saint-Etienne cedex 2.

Pour recevoir notre lettre d'information mensuelle et rester informé de la mise en ligne des dernières parutions :

 

La revue existe grâce à ses abonnés, pour soutenir sa parution et la diffusion de ses informations, cliquez ici.


Sommaire

  • Où allons-nous ? par le Maître --, un des membres aînés de la Hiérarchie des Maîtres de Sagesse, dont le nom est bien connu des cercles ésotériques. Pour diverses raisons, son identité n'est pas révélée. Benjamin Creme se trouve en contact télépathique permanent avec ce Maître qui lui dicte ses articles.
  • POINT DE VUE
    • Apprendre des enfants par Gordon Brown
  • Un cadeau des dieux compte rendu de lecture de Betsy Whitfill
  • S.O.P. SAUVONS NOTRE PLANETE
    • Etiqueter les aliments issus de l'élevage industriel par Ronnie Cummins
  • Réveillons-nous ! compilation
  • La campagne Si s'en prend aux leaders du G8
  • SIGNES DES TEMPS
    • Bangladesh : la survie miraculeuse d'une couturière
    • Des statues « boivent » du lait et de l'eau
    • Audition citoyenne sur les ovnis
  • Des solutions à la violence juvénile interview de Diane Latiker par Jason Francis
  • Prix Goldman pour l'environnement 2013
  • COURRIER DES LECTEURS
    • Une impression magistrale
    • Une réponse unique
    • Retour sur le passé
    • Un guide omniscient
    • Un festival de lumière
    • L'« étoile » de Maitreya
    • Un confident Respect
    • Une mise en garde prophétique
  • QUESTIONS-REPONSES par Benjamin Creme

Où allons-nous ?

par le Maître , par l'entremise de Benjamin Creme, 9 mai 2013

Il apparaît de plus en plus clairement que les systèmes économiques existants ne fonctionnent plus. Trop nombreux sont ceux qui se voient refuser le droit à une nourriture suffisante pour répondre à leurs besoins vitaux, alors que la capacité de production alimentaire de cette planète est immense. En fait, les méthodes de distribution actuelles sont si inadéquates et si injustes que des centaines de millions d'hommes souffrent et meurent sans raison. Les hommes connaissent bien la réalité de cette situation, de ce crime, mais ne font pas grand-chose pour y remédier.

Où allons nous donc ? Combien de temps les pauvres devront-ils encore souffrir de cette façon ? Combien de temps encore les nations pourront-elles entretenir cette injustice avant que le monde ne soit anéanti par une immense catastrophe ?

N'est-il pas surprenant que jamais les hommes n'aient cherché à remédier à cette situation tragique et immuable, dans laquelle des millions d'entre eux souffrent et meurent dans l'indigence au sein d'un monde d'abondance ? Il semblerait que la solution, si simple soit-elle, ne soit jamais venue à l'esprit de ceux qui ne manquent de rien. Pourquoi le simple sens de la justice ne suffit-il pas à résoudre le problème ? Que les riches doivent partager les richesses qu'ils contrôlent ne relève pas seulement du bon sens, c'est également essentiel pour la paix du monde et le bien de tous, car la survie de tous en dépend.

Ne vous y trompez pas, les hommes devront comprendre que le partage n'est pas seulement un idéal bon et juste : il est indispensable à la survie de l'humanité. Seul un partage équitable amènera la paix à laquelle aspirent tous les hommes. Car sans un tel partage, la confiance ne pourra jamais s'instaurer. Soyez certains que Maitreya lui-même dira aux hommes cette simple vérité, et qu'il leur ouvrira les yeux sur les bienfaits qui découleront de sa mise en uvre. Rejoignez tous ceux qui travaillent pour lui, et faites valoir la nécessité du partage et de la justice. Rappelez-vous que nul n'est isolé ou séparé ; que tous les hommes, qu'ils le sachent ou non, sont unis par des liens invisibles au cours de leur long voyage jalonné de révélations successives. Renoncez donc à la voie de la séparation, et venez en aide à vos frères et surs sur le chemin.


La Transmission : une méditation pour le nouvel âge, de Benjamin Creme

Un cadeau des dieux

compte rendu de lecture de Betsy Whitfill

Quelle activité pourrait-elle mieux convenir aux principes de synthèse et au travail de groupe de l'ère du Verseau qu'une méditation de groupe ouverte à tous, qui facilite l'envoi d'énergies spirituelles de transformation au monde entier pour le bien de tous ?

Le manuel écrit pour cette activité du Verseau est le livre de Benjamin Creme : La Transmission : une méditation pour le nouvel âge. Il s'agit d'un ouvrage pratique destiné à ceux qui sont prêts à intégrer la méditation et le service dans leur existence. De nombreux groupes de méditation de transmission se sont déjà créés après l'annonce historique de B.Creme que l'Instructeur mondial attendu sous différents noms par toutes les traditions, religieuses comme non religieuses, et son groupe, les Maîtres de Sagesse, sont de retour dans le monde pour nous donner leur enseignement. Ces groupes constituent pour les individus de tous horizons une porte leur permettant d'accéder à un sentier, à une vie au service, qui en même temps transforment leur existence personnelle.

Pour ceux qui abordent ces informations pour la première fois, B. Creme traite de thèmes tels que : la Hiérarchie spirituelle des Maîtres ; le fait que tout est constitué d'énergie vibrant à un niveau ou un autre ; l'immense pouvoir de la pensée ; l'importance du rythme et de la discipline dans la vie ; le sentier que chaque étudiant peut créer pour lui-même. Ainsi, le lecteur peut découvrir certains aspects de sa vie intérieure éclairée d'une lumière nouvelle. Pendant la Transmission , le méditant s'aligne avec son âme, qui est le Maître intérieur. Le désir de méditer, si ténu soit-il, est l'expression d'un appel de l'âme qui veut établir un contact avec l'homme ou la femme en incarnation, et la méditation est la « voie royale » permettant de développer ce contact.

Une méditation de service

A ceux qui ont l'habitude des diverses techniques d'amélioration de soi par la méditation et le yoga, B. Creme propose un enrichissement extraordinaire : la méditation au service du monde. Le fait de pouvoir méditer et en même temps servir le monde de manière puissante et positive semble incroyable, si l'on considère l'impuissance dont certains sont saisis devant la situation chaotique dans laquelle semble se trouver le monde aujourd'hui. Cependant, il existe un Plan, et nous pouvons tous aider.

Dans le chapitre 1 : Qu'est-ce que la Méditation de transmission ? B. Creme traite de la place et du rôle de l'homme dans l'organisation et la dynamique énergétique des différents règnes. Du minéral le plus élémentaire au végétal supérieur, puis à l'animal, à l'homme et finalement au royaume spirituel, chaque règne stimule énergétiquement le règne qui le précède. Le règne des âmes que la Bible appelle le Royaume de Dieu ou règne spirituel, naît à partir du règne humain. En d'autres termes, un être humain n'est pas vraiment une entité physique automatique inerte et séparée si merveilleuse que soit sa complexité , mais une étincelle du Divin, qui se trouve dans un champ d'énergie et est reliée à tout ce qui est, y compris l'Être que nous appelons Dieu. Nous sommes des dieux en devenir qui, petit à petit, par la méditation et le service, deviennent conscients, de façon de plus en plus inclusive, de niveaux d'être de plus en plus élevés. Le lecteur découvre ainsi l'existence de l'âme ou divinité intérieure , il apprend que la stimulation vient du règne des âmes lors de la méditation, et que la méditation de transmission constitue une technique de contact, de développement et d'expression de cette divinité sur le plan physique : c'est tout un monde de signification et d'espoir qui s'ouvre à lui, un nouveau sens de la vie qui lui est proposé.

Il va sans dire que la méditation de transmission est unique, puisqu'elle est assurée par certains membres du groupe des Maîtres de Sagesse qui guident l'évolution de l'humanité depuis l'aube des temps. B. Creme a passé une grande partie de sa vie en contact télépathique avec l'un de ces Maîtres ; depuis des décennies, il parcourt le globe, préparant le public à leur venue parmi nous sur le plan physique. Les Maîtres, écrit-il, connaissent parfaitement les réussites et les échecs qui sont ceux des hommes, car ils ont parcouru avant eux le chemin de l'expérience évolutionnaire humaine ; ils reviennent travailler parmi nous au grand jour pour la première fois depuis des millénaires. Si tel est notre désir, ils souhaitent nous indiquer le sentier qui nous mènera à un avenir brillant, mais c'est de notre plein gré que nous devons suivre leurs conseils. Ce chemin est celui du partage des ressources et d'une vie selon le principe que l'humanité est une, que nous sommes tous les fils et les filles d'un seul et même Dieu. La méditation de transmission est fondamentale car elle donne à tous, croyants ou non, l'opportunité de croître en conscience, tout en travaillant directement avec les Maîtres et leur leader, Maitreya, à la sauvegarde et à la réhabilitation du monde. Nombreux sont ceux, dans les groupes de méditation, qui ont le sentiment qu'ils sont venus en incarnation pour accomplir ce travail.

Dans le chapitre : La nature de la Transmission , B. Creme nous explique que la transmission des énergies a toujours eu lieu partout dans le cosmos. Concernant la nature des énergies transmises, il explique que c'est Maitreya, l'incarnation de l'Amour sur Terre, qui reçoit et dirige les énergies spirituelles (provenant de sources cosmiques interplanétaires, extraplanétaires ou plus) vers un ou deux Maîtres, lesquels les envoient de manière scientifique dans les chakras des participants. Ainsi les puissantes énergies spirituelles baissent d'intensité, et elles sont redirigées par Maitreya dans le monde. L'humanité peut alors les absorber et les utiliser pour, dans l'unité, la synthèse et la coopération, résoudre sagement les problèmes et mettre en uvre de façon pacifique les principes du Verseau sur lesquels se construira la nouvelle civilisation. Les Maîtres savent combien d'énergie chaque individu peut recevoir, et ils les répartissent en conséquence. Les méditants n'ont plus qu'à rester assis tranquillement, à dire ensemble à haute voix la Grande Invocation , et à maintenir leur attention au centre ajna, entre les sourcils. La croissance spirituelle, le développement de la conscience des transmetteurs, se trouvent en sécurité entre les mains des Maîtres, qui sont de grands scientifiques. La méditation de transmission est une combinaison de Laya Yoga (le yoga des énergies, des centres ou chakras) et de Karma Yoga (le yoga du service) ; elle permet à ceux qui la pratiquent d'avancer rapidement ; c'est une véritable « serre » pour le développement spirituel.

Des informations transmises par télépathie

Si les renseignements ésotériques donnés dans ce livre sont présentés si simplement, c'est en raison du rapport télépathique permanent existant entre Benjamin Creme et son Maître, qui répond aux questions. C'est ce même Maître qui fut à l'origine du premier groupe de méditation de transmission à Londres en 1974. Pendant les décennies où il a sillonné le monde pour donner ses conférences, B. Creme a en même temps assuré des méditations de transmission lors desquelles Maitreya l'a adombré ainsi que son public. Les participants font l'expérience des énergies, et beaucoup d'entre eux ont formé des groupes de Transmission sur leur lieu de résidence. Naturellement, les questions n'ont pas tardé à affluer : « Combien de temps dois-je transmettre ? », « Comment rester aligné avec mon âme ? », « La Transmission est-elle compatible avec toutes les croyances ? », « Peut-on transmettre tout en continuant de pratiquer la méditation transcendantale ? », et ainsi de suite.

La lecture de ce manuel est essentielle à la compréhension de cette méditation et de l'opportunité exceptionnelle qu'elle représente. Cela est si vrai que le livre est disponible en version électronique sur le site de Partage international (par-tageinternational.org) où l'on peut le télécharger gratuitement. La méditation de transmission, comme l'écrit Benjamin Creme, « est un cadeau des dieux. »

Benjamin Creme : La Transmission : une méditation pour le nouvel âge, 2004, Partage Publication.


Réveillons-nous !

Nous publions ci-dessous une compilation des citations de Maitreya (Messages de Maitreya le Christ et Enseignements de Maitreya : les lois de la vie), du Maître de Benjamin Creme (Un Maître parle) et de Benjamin Creme (divers ouvrages).

 

Mes amis, si comme moi vous pouviez voir les transformations qui, maintenant, surviennent, votre cur tressaillirait de joie comme le mien car, à travers le monde aujourd'hui, l'homme s'éveille au changement, proclamant des pensées nouvelles et des idéaux qui, à présent, saisissent le cur des hommes. [Message n° 129 (Maitreya)]

 

Bien qu'ils n'en aient guère conscience, les hommes sont au seuil d'une renaissance à la finalité et au sens même de leur existence. [Les Lois de la vie (Maître )]

 

Les prophéties ont annoncé notre venue et ravivé l'espoir des disciples, dont beaucoup dorment encore profondément, inconscients de l'importance de ce qui se passe. Nombreux sont ceux qui aspirent à notre arrivée mais l'envisagent dans un futur lointain. Ne savent-ils pas que c'est maintenant que notre main frappe à la porte ? Réveillez-vous, amis ! Réveillez-vous, serviteurs du bien ! Nous avons besoin de tous ceux qui veulent travailler à nos côtés à la transformation du monde. Nous avons besoin de votre aspiration, de votre joie. Votre espoir et votre confiance nous sont chers. Tenez-vous prêts pour notre arrivée. [Appel au service (Maître )]

 

Au cur de l'angoisse des hommes, un phare s'est allumé, rassemblant autour de lui tous ceux qui sont prêts à alléger les souffrances de l'humanité. L'appel au service a retenti, les Instructeurs se tiennent prêts. Eveillez-vous, éveillez-vous ! [Les Instructeurs sont prêts (Maître )]

 

Si nous constatons, grâce à leur exemple, que l'amour total et inconditionnel, la sagesse extraordinaire, l'incroyable intelligence des Maîtres ne sont pas si éloignés de nous que nous ne puissions jamais y aspirer, cela éveillera en nous le désir d'acquérir ces qualités. Cela nous montrera que c'est possible. [Le Grand Retour (B. Creme)]

 

La Terre se trouve environ à mi-chemin, au milieu de sa quatrième ronde. Arrivée à ce niveau, une planète commence à trouver sa voie, sa destinée. Ses habitants commencent à s'éveiller. C'est ce qui se passe aujourd'hui dans le monde. L'humanité s'éveille d'un long sommeil pendant lequel elle a perdu contact avec la réalité, avec le dessein et le sens de la vie. Elle s'est enfoncée dans un profond matérialisme dont elle est prisonnière. Maitreya est venu pour éveiller l'humanité. [Le Rassemblement des Forces de lumière (B. Creme)]

 

Nous entrons dans une ère où, pour la première fois, l'humanité s'éveillera d'elle-même à sa nature divine. Je ne veux pas dire au sens mystique, mais dans un sens réel, pratique. Nous commencerons à reconnaître notre divinité et à la manifester. [Le Grand Retour (B. Creme)]

 

Le monde se prépare aujourd'hui à l'avènement d'une ère nouvelle totalement différente de celles qui l'ont précédée, au cours de laquelle l'humanité sortira de son long sommeil, enlèvera de sur ses yeux le bandeau de l'ignorance et de la peur, entrera enfin dans la lumière de la connaissance et de la vérité et recevra l'héritage qui lui revient de droit. [L'âge de lumière nous attend (Maître )]

 

L'époque actuelle est faite de crises et de promesses. Le Nouveau lutte pour prendre forme. L'Ancien s'efforce de survivre au cur du changement inéluctable. L'humanité est prête, le long sommeil prend fin ; les dormeurs se réveillent. L'appel à la liberté et à la joie résonne dans le cur des peuples les poussant à l'action. [Les collaborateurs de Dieu (Maître )]

 

La réapparition du Christ, pour ce qui est de l'humanité, concerne fondamentalement la naissance du principe christique dans le cur des hommes. C'est cela qui éveille l'aspect amour et garantit le partage et la justice, en un mot de justes relations, pour l'ère qui vient. Les justes relations ne peuvent se mettre en place toutes seules. C'est l'humanité qui doit accomplir cette tâche. L'éveil par Maitreya du principe christique dans le cur de tous les hommes est la méthode par laquelle sa mission principale, qui se situe sur le plan astral, est menée à bien. Ce processus suscitera la réponse du cur de l'humanité. Non seulement il éveillera chez les hommes l'aspiration à la fraternité, mais il les incitera à exprimer concrètement cette fraternité, en instaurant le partage, la justice, la paix et la liberté pour tous en tous lieux. [Le Grand Retour (B. Creme)]

 

Maitreya fera prendre conscience aux hommes de leur destinée, et les libérera de la peur et du doute. Il les libérera également d'un sentiment permanent de défiance et d'aliénation. La longue traversée du désert qu'ont connue les hommes les a préparés pour les temps plus simples et plus heureux qui les attendent. [Le Héraut du renouveau (Maître )]

 

L'enseignement de Maitreya stimulera l'aspiration la plus élevée chez les hommes, leur faisant prendre conscience à la fois des difficultés et des périls de cette époque, et des moyens simples de venir à bout pour toujours des problèmes et dangers actuels. Ainsi en sera-t-il. Ainsi les hommes recevront-ils les directives et la vision qu'ils appellent de leurs vux, ainsi réclameront-ils les changements si nécessaires à leur existence. [L'accueil réservé à Maitreya (Maître )]

 

Nous sommes sur le point d'entrer dans une ère où la nature spirituelle innée de l'humanité commencera à s'exprimer de façon massive. Des millions d'individus dans le monde prendront conscience du but réel de leur vie. Une attitude plus profonde, plus équilibrée à l'égard de la vie se développera, et les gens se reconnaîtront en tant qu'âmes âmes en incarnation. Ils comprendront enfin le but de leur incarnation et prendront une part de plus en plus consciente à leur évolution personnelle, créant des modes d'expression de la justice et de la liberté tels que le monde n'en a jamais connus. La liberté, la justice et par conséquent la paix permettront à l'aspect spirituel divin de l'humanité de passer au premier plan et de s'exprimer, non seulement en tant qu'expérience religieuse, mais dans toutes les sphères de la vie. Dans les domaines de la politique, de l'économie et de l'éducation, des arts et des sciences, la prise de conscience de notre nature spirituelle se manifestera de façon croissante. Cela conduira à la découverte d'une nouvelle science et à la maîtrise des forces de la nature, ce qui donnera à l'humanité un pouvoir illimité sur son environnement. [ La Mission de Maitreya, tome III (B. Creme)]

 

Aujourd'hui, une grande lumière vient éveiller l'humanité à son but et à sa destinée. Son éclat révélera aux hommes le Dessein sous-jacent à la Volonté de Dieu et incitera l'humanité à créer les relations et les formes qui permettront à ce Dessein de se manifester dans toute sa beauté et toute sa puissance. [La nouvelle révélation (Maître )]

 

L'intention de Maitreya est d'éveiller l'humanité aux périls qui la menacent et de lui montrer comment éviter l'autodestruction. Selon lui, ce serait chose très simple si nous pouvions faire ne serait-ce que les premiers pas. [L'Instructeur mondial pour l'humanité (B. Creme)]

 

Maintenant, nous nous trouvons confrontés à un nouveau concept : celui de la révolution post-industrielle. Nous avons dépassé le stade de l'industrialisation du XIX e siècle et de son perfectionnement au XX e siècle, et nous ne savons pas ce qui nous attend désormais. Il faudra bien fabriquer des objets de consommation, mais la plupart des gens ignorent que cela se fera d'une manière toute différente, en utilisant des méthodes totalement nouvelles qui ne saccageront plus la planète. Nous prenons maintenant conscience du problème planétaire que constituent la sauvegarde de l'environnement et le respect de l'écologie. [L'Art de la coopération (B. Creme)]

 

Des organisations non gouvernementales spécialisées contribuent également, par leur clairvoyance et leurs recherches, à éveiller les hommes aux dangers de cette course effrénée à l'exploitation abusive des ressources de cette planète déjà bien malade. [Une perspective plus saine (Maître )]

 

dans le monde entier, les gens s'éveillent à la nécessité et à la possibilité du changement. Pour qualifier la situation actuelle, politiciens et économistes parlent de « ralentissement » et de « récession ». En vérité, nous sommes témoins des derniers soubresauts d'un ordre mourant. Les hommes prennent massivement conscience que la cupidité et la compétition sans frein ne sont pas le chemin le plus sûr, que les doctrines matérialistes créent une « pente savonneuse » pour les inconscients et finissent par engendrer des crises internationales comme celle que nous connaissons aujourd'hui. [La première interview de Maitreya (Maître )]

 

Avec l'effondrement des marchés boursiers, les hommes prendront conscience que la spéculation détruit la substance même de leur vie. [Aujourd'hui, le monde est un (Maître )]

 

Les Etats-Unis et l'Union soviétique ne sont plus des superpuissances. La superpuissance, c'est l'humanité. La volonté de la nation et du pays reposera sur la volonté du peuple. Le peuple s'assurera que les hommes politiques ne commettent pas d'erreurs. En Afrique, en Inde, au Pakistan, au Japon et dans de nombreux autres pays, les peuples se sont réveillés. A présent ils exigent leurs droits. [Les lois de la vie (Maitreya)]

 

Dans le monde entier les hommes s'ouvrent à l'idée qu'une vie meilleure est possible, fondée sur la liberté et la justice. Soyez sans crainte : la voix du peuple s'élève, ses revendications se répandent de façon contagieuse. Maitreya soutient ceux qui vivent ou meurent pour la liberté, la justice et l'unité du genre humain. Ce sont les jeunes qui montrent la voie, et l'avenir leur appartient. [L'Epée de clivage en action (Maître )]

 

Les événements du Printemps arabe indiquent que les jeunes répondent à l'appel de Maitreya. Avant leurs aînés, ils se sont éveillés aux énergies du Verseau et à la promesse de vie nouvelle qu'elles apportent. Ils ont perdu toute crainte et se sacrifient avec joie pour une liberté et une dignité qu'ils découvrent tout juste. Une splendeur nouvelle fleurit au sein de la jeunesse. [ La Grande Décision (Maître )]

 

Les despotes et « hommes forts » des pays voisins suivaient ces événements jour après jour à la télévision, horrifiés et incrédules, s'attendant à une réaction ferme et décisive du pouvoir en place qui mette fin à cette folie. Cette folie était la voix de l'ère nouvelle, ère de justice et de partage, de liberté et d'amour. Elle n'est autre que la voix du peuple, un peuple qui a pris conscience de son unité et de sa puissance. Quant aux vieux tyrans, leurs jours sont comptés. [La voix du peuple se fait entendre (Maître )]

 

La voix du peuple se fait déjà entendre, et une forme de gouvernement représentatif remplacera l'actuel contrôle des masses par l'idéologie. Tout va maintenant si vite que les hommes politiques ne peuvent plus contrôler les événements. Une nouvelle ère politique a commencé, dans laquelle la conscience éveille chaque homme à ses droits fondamentaux d'être humain, à ses libertés et à ses responsabilités envers lui-même et envers les autres. [ La Mission de Maitreya, tome II (B. Creme)]

 

Bien sûr, nombreux sont ceux qui continuent à concevoir et perfectionner des engins de guerre, s'assurant richesse et puissance par ce commerce de mort. Pourtant les gens s'éveillent ; un nouveau tambour bat un rythme différent, auquel répondent les peuples.

Dans presque tous les pays les hommes sentent la présence d'une lumière nouvelle, d'une pensée plus vive, d'un espoir qui monte. Ils commencent à percevoir la liberté, la justice et la paix comme plus proches, plus réelles et à portée de main que jamais auparavant. Les communications globales leur donnent un sens nouveau d'eux-mêmes en tant que membres de l'humanité une. Bien entendu cet éveil de la conscience n'est ni total ni parfait, mais nous voyons clairement se dessiner une tendance pleine de promesses qui, à vrai dire, nous réjouit le cur car elle laisse présager une réponse correcte de l'homme aux énergies des temps nouveaux. [Le peuple s'éveille (Maître )]

 

Dans les temps modernes, ils [les hommes] se sont essentiellement consacrés à la science et au développement de la connaissance, ouvrant ainsi la voie à un extraordinaire éveil de l'esprit humain à une échelle jusqu'à présent totalement inconcevable. L'homme se trouve au seuil de nouvelles lumières et de découvertes qui feront tomber dans l'oubli toutes les réalisations précédentes. [L'Age de la Lumière (Maître )]

 

De plus en plus, les gens s'éveillent à la nécessité d'un changement. D'instinct, ils savent que l'ordre ancien touche à sa fin, et n'attendent qu'un signe du destin pour prendre une nouvelle direction. Quand Maitreya se révélera au monde, il orientera le regard et les pensées des hommes vers le partage, la justice, et la paix, sans lesquels il n'y aurait pas d'avenir pour l'humanité.

Alors, les disciples de tous les pays montreront ce dont ils sont capables. Avec un altruisme éclairé, ils présenteront leur vision aux nations. Aux côtés de Maitreya, ils prendront position pour le changement et indiqueront aux hommes comment l'accomplir au mieux. Ils inspireront confiance et seront élus à des postes de responsabilité où ils réaliseront la volonté du peuple. [Les disciples et le Plan (Maître )]

 

Ma tâche consiste à éclairer le chemin vers cet avenir glorieux pour l'humanité, à éveiller en vous le principe d'Amour, à vous amener à manifester cet Amour les uns envers les autres et, ainsi, à attirer tous les hommes à Dieu. [Message n° 120 (Maitreya)]

 

Maitreya veut que vous donniez votre amour au monde. Il vient précisément pour vous inspirer en ce sens, pour éveiller en vous l'amour qui est inhérent au cur de chaque être humain, mais dont l'expression est frustrée, principalement en raison de l'injustice des conditions politiques, économiques et sociales dans lesquelles nous vivons. Lorsque ces conditions auront changé, l'amour de l'humanité, inspirée par Maitreya, se manifestera d'une manière qu'il vous est sans doute impossible d'imaginer aujourd'hui, et cet amour transformera le monde. [Le Grand Retour (B. Creme)]

 

Dites au monde que Maitreya est ici. Dites cela, mes frères, et éveillez ainsi un espoir inébranlable en l'avenir. [Message n° 118 (Maitreya)]

 

Vous aussi, lorsque vous me verrez, vous répondrez de même, j'en suis convaincu, car en vous tous demeure la même lumière de vérité, de justice et de liberté que j'éveille en tous ceux qui m'entendent. Par conséquent, mes amis, ne craignez pas que l'humanité me rejette. Mes Plans sont en sécurité entre vos mains. [Message n° 65 (Maitreya)]

 

Ainsi, petit à petit, Maitreya tirera-t-il les hommes de leur long sommeil, éveillant en eux le désir du changement. Ainsi se développera une opinion publique mondiale puissante et informée, la plus grande des forces qui soit sur Terre. A pareille force, aucun courant réactionnaire ne peut résister. L'humanité elle-même, inspirée et vitalisée par Maitreya, réinventera l'avenir et, par la liberté et la justice pour tous, instaurera l'ère de la bonne volonté et de l'Amour manifesté. [L'éveil (Maître )]

 

Réveillons-nous ! Réveillons-nous ! Le monde appartient à la race humaine, mon frère Je suis fier aujourd'hui d'entendre mes frères et mes surs dire la vérité et dénoncer les mensonges. C'est tellement magnifique ! Toute la jeune génération, les Noirs, les Blancs, tous sont là, et j'aime voir cela. Ah, mes amis, je n'aurais voulu manquer ce spectacle pour rien au monde ! Tous mes jeunes frères, mes jeunes frères et mes jeunes surs, qui ont parcouru tout ce chemin ! Je suis heureux. Je suis réellement heureux ! Nous nous réveillons ! Réveillez-vous, frères, gardez la foi ! Ne quittez pas l'enjeu des yeux ! L'enjeu, c'est l'humanité ! Car la race humaine appartient à nous tous ! [Maitreya sous l'apparence d'un Antillais, lors de la manifestation du 15 février 2003, à Hyde Park, à Londres, PI avril 2003]


La campagne Si s'en prend aux leaders du G8

Le prochain sommet du G8 doit se tenir à Enniskillen, en Irlande du Nord, les 17 et 18 juin. Le Royaume uni doit y prendre la présidence du G8. En préalable à ce sommet, la campagne Assez de nourriture pour tous Si organise pour le 15 juin un rallye dans Hyde Park (Londres) et le 8 juin au Botanic Gardens de Belfast.

La campagne Si, présidée par Oxfam, est une coalition de plus de 150 organisations caritatives et groupes cherchant à forcer le premier ministre David Cameron et autres leaders mondiaux du G8 à mettre fin au scandale de la faim dans le monde. « Un scandale qui fait qu'une personne sur huit n'a pas assez à manger... et qu'un enfant meurt de faim toutes les 15 secondes, une injustice silencieuse de notre époque, affirment les militants de la campagne . Nous pouvons faire la différence Si nous exigeons des leaders mondiaux qu'ils apportent une aide pour sauver des vies, mettent fin aux taxes qui accablent les pays les plus pauvres, et arrêtent les saisies des terres et la production d'agrocarburant à la place de nourriture. »

[Source : enoughfoodif.org) (Voir aussi PI, mars 2013]

 

Les quatre grands Si

IL PEUT Y AVOIR ASSEZ DE NOURRITURE POUR CHACUN :

Si nous apportons une aide suffisante pour empêcher les enfants de mourir de faim et que nous aidons les familles les plus pauvres à se nourrir ;

Si les gouvernements empêchent les grandes compagnies d'accabler les pays pauvres de taxes pour que des millions de gens puissent se libérer de la faim ;

Si nous empêchons que les paysans pauvres soient forcés de céder leurs terres et qu'ils puissent les cultiver pour nourrir les habitants et non les véhicules à moteur ;

Si les gouvernements et les grandes compagnies sont honnêtes et que leurs actions sont transparentes et cessent d'empêcher les habitants d'avoir suffisamment à manger.

[Source : Oxfam, UK]


SIGNES DES TEMPS

Bangladesh : la survie miraculeuse d'une couturière

Le 10 mai, Reshma Begum, une couturière âgée de 18 ans, a été miraculeusement sortie des ruines de la fabrique de vêtements Rana Plaza après y être restée prisonnière durant 17 jours. Le bâtiment de neuf étages, situé près de Dhaka (Bangladesh), s'était effondré le 24 avril 2013, dans ce qui fut l'une des pires catastrophes industrielles de tous les temps. Cette tragédie s'est produite alors que 3 000 ouvriers étaient à leur poste de travail dans l'immeuble. Ils gagnaient pour la plupart 40 dollars par mois et fabriquaient des vêtements pour des marques occidentales comme Primark en Grande-Bretagne et Benetton en Italie. L'enquête préliminaire a mis en cause les vibrations provoquées par quatre générateurs géants situés dans les étages supérieurs.

Les sauveteurs ont été sidérés d'entendre ses appels au secours et son sauvetage a été diffusé en direct à la télévision. La foule criait : « Allah Akbar » (Dieu est grand). Enfermée dans une poche d'air, Reshma a survécu grâce à des biscuits et de l'eau de pluie. Elle « n'a jamais perdu l'espoir d'être sauvée ». Le capitaine d'armée Ibrahimul Islam n'a pas compris « par quel miracle elle avait pu survivre après 17 jours passés dans une telle chaleur et humidité ». Elle a été découverte des heures après que les sauveteurs aient abandonné tout espoir de retrouver d'autres survivants. Le nombre de personnes décédées a dépassé le millier. Sa famille, submergée par la joie, crie au « miracle ».

[Sources : AFP ; hindustantimes.com ; The Times of India]

[Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que Reshma a été aidée par le Maître Jésus.]

 

Des statues « boivent » du lait et de l'eau

 

 

 

Avinash Sing, Guyana

 

 

 

Au Guyana (Amérique du Sud), en mars 2013, des statues de divinités hindoues ont « bu » le lait et l'eau qu'on leur offrait.

 

 

 

Priya Devi Pitamber, Guyana

 

 

 

 

 

 

Sachia Persaud, Guyana

 

 

Deux jours après la fête hindouiste de la Maha Shivaratri , qui s'est déroulée le 10 mars, des gens à travers le Guyana ont commencé à témoigner avoir vu disparaître le lait et l'eau offerts à des statues de Shiva et d'autres divinités. Alors que la nouvelle de ce phénomène miraculeux se répandait, des foules se sont rassemblées dans les temples et les résidences privées où se trouvaient ces statues.

Des habitants de Golconda, localité située sur l'île de Trinidad, dans les Caraïbes, ont rapporté que pendant la fête de la Shivaratri , une statue de divinité hindoue a accepté des offrandes de lait.

 

 

 

 

YouTube:Staceeey13, New York, Etats-Unis

 

 

 

Une habitante de New York a raconté qu'après avoir entendu parler des statues miraculeuses au Guyana, elle offrit, le 14 mars, de l'eau à sa statue de divinité hindoue et que l'eau disparut.

 

 

Le même jour au Canada, Anjalie Mangroo mit en ligne sur Internet une vidéo où l'on voit sa statue de Shiva en train de boire le lait qu'elle lui offrait.

 

 

 

On peut voir sur YouTube plusieurs des statues miraculeuses.

[Sources : www.guardian.co.tt ; www.guyanachronicleonline.com YouTube : Avinash Singh, Sachia Persaud, Priya Devi Pitamber ; staceeey13 ; Anjalie Mangroo]

[Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que ces miracles ont été manifestés par Maitreya. Le même miracle s'est déroulé à l' échelle mondiale en septembre 1995. Voir Partage international de novembre 1995.]

 

Cher Monsieur,

Je vous suis si reconnaissante pour le grand bien-être que vous m'apportez, et pour votre travail fantastique sur l'Emergence. Je voudrais vous informer d'un événement que j'ai vécu récemment. Le 24 septembre 2012 vers 19 h, je me rendais à vélo à ma répétition de chorale.

En regardant vers le nord, je vis des nuages formant une immense croix.

Pendant la journée, j'avais accompagné ma belle-sur, qui est très diminuée physiquement, à son rendez-vous médical.

Je voudrais savoir s'il y a un certain message, et de qui provenait cette expérience de la croix dessinée dans le ciel.

C. V., Laval, Québec, Canada

[Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que la croix dans le ciel a été manifestée par Maitreya comme message d'encouragement.]

 

Audition citoyenne sur les ovnis

« Si le Congrès ne fait pas son travail, le peuple le fera », tel était le leitmotiv lors de l'audition citoyenne sur la Divulgation , qui s'est tenue au Club national de la presse de Washington du 29 avril au 3 mai 2013, et qui a été diffusée en direct dans le monde entier. Pour tenter de mettre fin à « l'embargo du gouvernement sur la vérité » concernant l'existence des ovnis, et grâce au soutien d'un mécène canadien, le coordinateur du groupe de recherche paradigm a conçu la rencontre sur le modèle d'une audition au Congrès. Des chercheurs, des scientifiques et d'anciens membres du gouvernement, de l'armée et du renseignement, ont témoigné pendant trente heures devant un ex-sénateur et cinq anciens membres du Congrès des Etats-Unis qui ont été visiblement impressionnés par ce qu'ils ont entendu. Les archives filmées de cette « audition » sont disponibles, et un film est prévu.

En novembre 2011, la Maison Blanche a nié qu'il puisse exister une vie en dehors de notre planète ou que la preuve en soit cachée au public. Les témoins sont venus de dix pays : Etats-Unis, Canada, Europe, Amérique du Sud et Chine. Ils ont parlé avec autorité tranquille et dignité. Différents groupes de travail ont abordé la dissimulation des autorités sur des sujets comme la désactivation de missiles nucléaires, Roswell, les témoignages des pilotes, et la technologie.

Un officier de police en activité au Royaume-Uni, qui a recueilli 430 rapports secrets d'ovnis impliquant plus de 940 policiers retraités ou en service, a demandé avec force que le voile du secret soit levé. Par contre, des chercheurs d'Amérique du Sud ont déclaré que l'existence des ovnis est ouvertement admise dans leur pays.

Au fur et à mesure de la semaine, les médias ont lentement commencé à réaliser l'importance de l'évènement et sont devenus moins médisants. Le journal britannique Daily Telegraph a parlé d'un « véritable exercice américain de démocratie représentative ». Le Comité a signé un communiqué appelant à une conférence mondiale organisée par l'Assemblée générale des Nations unies pour examiner la preuve d'une présence extraterrestre sur Terre. L'ancien ministre canadien de la Défense , Paul Hellyer, a déclaré : « La vraie monnaie du 21 e siècle ne sera pas l'or ou l'argent ou un panier de devises, mais la confiance. Il n'y a qu'une seule façon de regagner la confiance : trouver et dire la vérité. »

[Sources : citizenhearing.org ; paradigmresearchgroup.org ; telegraph.co.uk]

 

Yémen Un photographe yéménite a publié la photographie d'un étrange objet blanc de forme triangulaire qui survolait à grande vitesse et à travers les nuages une région montagneuse du Nord du Yémen. Selon lui c'était un ovni.

Au début du mois de mars, Aseel Badiyan photographiait des montagnes, à environ 90 km de la capitale Sanaa lorsque l'objet traversa brusquement son objectif. Des journaux saoudiens et yéménites ont cité A. Badiyan : « J'ai cherché sur Internet d'autres occurrences de ce type et j'ai constaté que ma photographie était la plus nette d'entre toutes. Je pense que les concepteurs de tels objets sont des êtres avancés issus d'une civilisation très intelligente. »

Le président de l'Association d'astronomie saoudienne, Sharaf Al Sifyati, a déclaré dans le journal saoudien Ajel qu'il avait examiné la photographie et avait conclu qu'elle n'était pas truquée : « En ce qui concerne cet objet, je pense qu'il est étrange et inhabituel, mais sans pouvoir affirmer qu'il s'agisse d'un objet venu de l'espace. Je pense que cet incident doit être investigué en profondeur. Le fait que nous ne sommes pas seuls dans ce vaste univers et qu'il existe d'autres êtres que seul Dieu connaît ne fait aucun doute. »

[Source : massufosightings.blogspot.nl]

[Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que cet objet était un vaisseau spatial martien.]

 

Gladstone, Australie Plusieurs habitants de cette région de la côte est de l'Australie affirment avoir vu un ovni orange dans le ciel, le soir du 4 mai 2013. Un témoin déclare que la lumière orange se déplaça d'abord rapidement, puis devint presque stationnaire avant de repartir. « Elle revint plusieurs fois et se déplaçait de la même façon à chaque passage, et il ajouta : nous la vîmes à trois reprises comme nos voisins et quelques amis de Gladstone. Sans aucun doute ce n'était ni un avion ordinaire ni un satellite. Ensuite elle a décru progressivement en s'éloignant. C'était incroyable ! » [Source : gladstoneobserver.com.au] [Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que l'ovni était un vaisseau spatial martien.]

 

Santiago du Chili Le 19 février 2013, plus d'une douzaine de lumières traversèrent en harmonie le ciel de Santiago. En se déplaçant, leur formation changea de forme avant de disparaître progressivement. [Source : YouTube : Jey Ufo] [Le Maître de B. Creme a indiqué que ces « lumières » étaient un vaisseau spatial martien.]

 

Abaza, Russie A Abaza, une ville de la République de Khakassie, une étudiante a photographié un ovni ayant la forme d'une soucoupe volante. Sonia Kudryavtseva vit un
grand objet rond traverser rapidement le ciel. Elle prit trois photos avant que l'objet ne disparaisse. L'ovni trembla et émit un sifflement, a-t-elle affirmé. [Sources : openminds.tv, YouTube : ADGUKNEWS] [Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que l'ovni était un vaisseau spatial martien.]


Des solutions à la violence juvénile

interview de Diane Latiker par Jason Francis

Kids Off The Block (Kob) (Sortir les enfants des quartiers) est une ONG de Chicago (E.-U.) qui lutte « contre la violence juvénile, un enfant à la fois », fondée par Diane Latiker en 2003. Cette association propose à des enfants issus de milieux défavorisés des alternatives aux gangs, à la drogue, à l'absentéisme scolaire et à la violence. D. Latiker vendit sa télévision pour fournir le financement initial et elle vendit aussi la table et les chaises de sa salle à manger pour faire de la place et créer dans sa maison un premier atelier d'informatique pour les jeunes. De nombreux médias ont parlé de Kob. D. Latiker a été nommée par CNN parmi les dix Héros de l'année 2011. Jason Francis l'a interviewée pour Partage international.

 

Partage international : D'où vous est venue l'idée de créer Kob ?

Diane Latiker : De ma fille Aisha et de ma mère, l'évangéliste Ruth Jackson. J'ai huit enfants, quatre garçons et quatre filles. Aisha est la dernière. Quand elle avait 13 ans, je l'emmenais avec ses amis à la patinoire, à la piscine, au cinéma, et autres choses pour leur éviter d'être tentés par des activités qui auraient pu leur attirer des ennuis. En voyant ça ma mère m'a dit : « Ces enfants t'aiment et te respectent. Tu devrais faire quelque chose avec eux. »

PI. Que proposez-vous aux enfants ? Comment les aidez-vous ?

DL. Nous leur faisons faire de la musique, du théâtre, du sport. Nous les aidons dans leurs études, nous les formons au leadership et à la résolution des conflits. Ces activités sont très importantes pour que les enfants libèrent leur énergie, expriment leur créativité, et gagnent en auto-estime.

PI. Combien d'enfants aidez-vous ainsi ?

DL. Entre 25 et 40 chaque jour. L'an dernier nous avons aidé un total de 300 enfants.

PI. Pourquoi ces enfants courent-ils le risque de tomber dans des gangs, dans la drogue et l'absentéisme scolaire ? Leurs parents ou leur famille ne peuvent-ils rien faire ?

DL. Ces jeunes tombent dans la marginalité car ils ne reçoivent pas suffisamment de soutien de leur famille, ou même pas du tout. Ils n'ont aucun modèle éducatif, et surtout, manquent d'amour. Et leurs familles sont le plus souvent moins bien loties qu'eux. Pauvres, confrontées au chômage, à la drogue, sans éducation, et ne sachant pas comment élever des enfants.

 

PI. Dans quel état se trouvent les enfants dont vous vous occupez ?

DL. Ils vivent tous bien en dessous du seuil de pauvreté. Ils sont en permanence en mode de survie. Ils voudraient bien réussir, mais les seules voies qui s'offrent à eux sont le trafic de drogue ou le vol.

PI. Vous avez vendu une partie de vos biens pour démarrer Kob. Avez-vous pu trouver d'autres sources de financement par la suite ?

DL. C'était il y a dix ans, et encore aujourd'hui, nous manquons d'argent. Nos bénévoles et moi-même continuons à donner ce que nous pouvons, et avec quelques dons extérieurs nous arrivons à survivre.

PI. Quel est le rôle des travaux d'intérêt général au sein de Kob ?

DL. Très importants ! Tous les enfants participent au nettoyage de leur quartier, ils aident les personnes âgées, leur entourage, et participent aux soupes populaires.

PI. Les écoles locales, d'autres associations ou des membres de la communauté collaborent-ils avec vous ?

DL. Oui, beaucoup. Les enfants bénéficient ainsi de nombreuses ressources pour augmenter leurs chances de réussite.

 

PI. Vous reconnaissez donc la complémentarité de la famille, de l'école et de la communauté pour donner aux jeunes les bases qui leur permettront de donner au monde le meilleur d'eux-mêmes.

DL. Bien sûr. Un dicton dit : « Il faut tout un village pour éduquer un enfant. » Les enfants doivent sentir qu'ils ne sont pas seuls, que la communauté s'intéresse à eux et prend soin d'eux.

PI. Est-ce que la société n'abandonne pas trop vite quand les jeunes tombent dans les gangs, le crime et la drogue ?

DL. Oui, c'est exactement ça ! Combien de fois on m'a dit que ça ne vaut pas la peine d'aider ces jeunes ! C'est triste parce que les enfants le savent et ils perdent tout espoir.

 

PI. Comment ces enfants évoluent-ils quand quelqu'un leur donne de l'attention et leur montre qu'une autre vie est possible ?

DL. C'est vraiment étonnant, et c'est ça qui me motive pour continuer. Leurs yeux s'éclairent, leur monde s'élargit et devient plus positif. Ils deviennent loyaux envers la personne qui les aide, et expriment de la gratitude.

Pour plus d'information : www.kobchicago.org


COURRIER DES LECTEURS

Une impression magistrale

Cher Monsieur,

Le groupe de méditation de transmission de Westerlo (Belgique) doit présenter le 2 juin 2013 une vidéo de la conférence de Benjamin Creme à Nagoya (Japon) de 2010.

Comme je commençai à imprimer les prospectus annonçant la conférence, je remarquai une trace sur le papier. Tout d'abord, je pensais que j'avais gaspillé tout ce papier et que je devrais recommencer, mais en regardant de plus près, je remarquai les mots Samen Delen en Red de Wereld ( Partager et sauver le monde) qui étaient écrits en diagonale à l'encre décolorée.

Je me demande si j'ai reçu de l'aide de Maitreya ou d'un Maître pour imprimer ces prospectus.

P. D., Belgique

[Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que le message sur le prospectus a été manifesté par le Maître Jésus.]

 

Deux lettres de la même personne :

Une réponse unique

Cher Monsieur,

Le 28 avril 2013, lors de la « Fiesta Broadway » (festival latino-américain) à Los Angeles (Californie), un homme s'approcha du stand de Share International. C'était un asiatique d'environ 35 ans. Il commença par me demander qui était Maitreya et pourquoi il était dans le monde. En parlant, il regardait une photo de miracles et me demanda si j'avais entendu parler de la génisse rousse (voir Partage international de septembre 1997). Je répondis par la négative, alors il me donna des explications détaillées y compris l'information sur la foi juive. Il parla environ 15 mn des miracles et des autres religions comme le bouddhisme et l'islam. Puis il demanda si nous avions d'autres photos de Maitreya sous des aspects différents. Heureusement, nous avions à disposition des photos confirmées comme étant Maitreya et tirées du numéro de mars 2013 de Partage international. En me désignant les photos, une à une, il me demanda chaque fois : « Croyez-vous que c'est Maitreya ? » Et à chacune je répondis oui. Puis il ajouta : « Peut-être suis-je Maitreya et suis-je venu ici pour vous enseigner les miracles ? » Alors je répliquai : « Etes-vous Maitreya ? » Il se contenta de sourire sans rien dire. Je redemandai : « Etes-vous Maitreya ? » et une fois de plus, il ne répondit pas. Nous nous dévisageâmes encore quelques instants et je redis : « Etes-vous Maitreya ? » il répondit : « Oui », puis il partit. Etait-il vraiment Maitreya ?

[Le Maître de B. Creme a indiqué que l'homme était Maitreya.]

Retour sur le passé

Cher Monsieur,

En août 2010, à la fin d'un salon à San Pedro en Californie, comme j'évacuai les cartons, survint un homme intéressé par quelques-uns des livres. Il y avait quatre grands cartons de livres et il se dirigea vers un livre de Saï Baba. Nous parlâmes de Saï Baba quelques minutes. Puis il se dirigea vers un carton de cadres vides. Il en montra un et quand je le sortis, il n'était pas vide, il y avait une photo de mon ex-femme que je n'avais pas vue depuis 20 ans. Je fis une plaisanterie désobligeante à son sujet et il dit : « Les choses ne se produisent pas sans raison » . Je pensai qu'il était étrange de dire cela à une personne que l'on vient juste de rencontrer. Alors je lui demandai s'il voulait autre chose et il me répondit qu'il voulait les planches qui se trouvaient contre le stand. Je fus très surpris qu'il s'intéresse à ces planches de 2,50 m car il n'avait apparemment aucun moyen de transport. Il les paya quelques dollars et se mit à descendre la rue avec ces planches encombrantes. Comme je me retournai, il avait disparu.

Cet homme était-il un Maître ?

S. W., Alhambra, Californie, Etats-Unis

[Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que l'homme était le Maître Jésus.]

 

Un guide omniscient

Cher Monsieur,

En septembre 2011, je me rendis pour une semaine de vacances à Londres avec deux membres de ma famille. Je souhaitais me rendre à la pharmacie homéopathique Ainsworths. J'avais lu dans un guide qu'il y avait des boutiques branchées près de la pharmacie, à Marylebone High Street. Nous pourrions donc y aller après.

En fin d'après-midi, sortant du métro, nous consultâmes le plan. Du coin de l'il, je fus vaguement consciente d'un agent de sécurité sur un îlot directionnel. Dès que nous ouvrîmes le plan, il fut à nos côtés : « Vous cherchez votre chemin », constata-t-il.

Il était si plaisant et drôle et avait la voix chantante d'un Jamaïcain. Nous restâmes là, à discuter à quelques mètres de la pharmacie. Finalement nous nous séparâmes et comme il prenait la direction opposée, il dit par-dessus son épaule : « Ensuite vous pourrez aller faire des courses à Marylebone High Street » les termes exacts que j'avais employés quelques jours auparavant avec ma famille mais que je n'avais pas mentionné à cet agent charmant et secourable. Je me retournais pour le voir descendre gaiement la rue. Puis je dis à ma nièce : « C'était peut-être une rencontre avec Maitreya. » Avons-nous été bénis par la visite de Maitreya ?

S. S., Denver, Colorado, Etats-Unis

[Le Maître de B. Creme a indiqué que l'homme était Maitreya.]

 

Un festival de lumière

Cher Monsieur,

Durant le week-end du 6 et 7 avril 2013, nous tenions un stand au Festival de l'Inde du Mée en région parisienne. Nous y donnions également deux conférences et un atelier de méditation de transmission. Pendant la conférence, j'étais assise près de la porte du fond de la salle, et vers la fin, j'ai vu clairement une lumière blanche envahir toute la pièce. Je me suis demandée ce que cela ne pouvait pas être, pour tenter de découvrir ce que cela pouvait être. Cela a été bref, mais cette expérience intense m'a imprégnée durant plusieurs jours. Cela m'a fait penser à la lumière visible au moment où Benjamin Creme est adombré. J'ai donc pensé que c'était une manifestation de Maitreya. Les deux autres conférenciers m'ont dit ne pas avoir vu cette lumière blanche envahir la salle. Je serais vraiment heureuse de savoir que le public ait pu bénéficier d'une bénédiction de Maitreya ou d'un autre Maître. De quoi s'agissait-il ? Est-ce que tout le monde a bénéficié de cette expérience de lumière ?

M.-A. A. Paris, France

[Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que la lumière a été manifestée par le Maître Jésus. C'était une Bénédiction destinée à toutes les personnes réunies à l'occasion de ce salon.]

 

L'« étoile » de Maitreya

Cher Monsieur

Le 25 avril 2013, je consultai mon ordinateur chez moi, puis regardant par la fenêtre je vis une lumière rouge dans le ciel. Elle monta lentement puis se déplaça vers la droite, le tout pendant environ trois minutes. Il était 21 h 24. Dès que je la vis, je pensai en moi-même : « C'est l'« étoile » de Maitreya. »

Etait-ce le cas ? Je n'ai jamais vu d'avion se déplacer dans cette direction et il n'y avait aucune lumière clignotante comme on le voit sur les avions.

Identité non communiquée, Irlande

[Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que la lumière était l'« étoile » de Maitreya.]

 

Deux lettres de la même personne :

Un confident

Ma sur qui est catholique, qui ne lit pas Partage international mais qui apprécie mes expériences de rencontres inhabituelles, me raconta qu'elle avait garé sa voiture près de la plage pour faire une promenade lorsqu'elle entendit quelqu'un l'appeler par son nom. Elle se retourna et vit un homme qu'elle était certaine de n'avoir jamais vu auparavant. Ils engagèrent la conversation et il lui donna des détails sur sa vie. Enfin elle lui demanda comment il connaissait son nom et il répondit : « Oh, je parle avec Dieu tout le temps. » Quand ils se séparèrent, il dit d'une voix amicale : « Très agréable journée à vous. » Etait-ce Maitreya, Jésus ou un homme ordinaire ?

[Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que l'homme était le Maître Jésus.]

Respect

Un autre jour, alors que je lisais un journal assis à une table extérieure de restaurant, un homme s'arrêta près de moi et se pencha pour regarder la page que je lisais. Il était de race blanche, grand et fort avec des cheveux noirs et épais et des traits saillants. Il avait un poing massif qu'il leva dans ma direction, ce qui m'effraya car c'était comme si il désapprouvait ma lecture et allait me le faire savoir en me frappant. Mais je réalisai alors qu'il m'adressait une sorte de salut avec le poing. Je répondis donc en heurtant mon poing avec le sien. Puis, sans un mot, il s'en alla. Etait-ce Maitreya ou Jésus ?

R. P., Denver, Colorado, Etats-Unis

[Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que l'homme était le Maître Jésus.]

 

Une mise en garde prophétique

Cher Monsieur,

Quelques semaines avant la grande tempête Sandy, je faisais des courses au supermarché et fis une rencontre inhabituelle. Je vis un homme âgé qui semblait apparaître devant moi chaque fois que je prenais une nouvelle allée. Il était petit, trapu et avait le teint roux d'un Irlandais. A un moment il me dit en plaisantant : « Vous me suivez ? » alors qu'apparemment c'était l'inverse ! Je souris et lui répondis en plaisantant : « Bien sûr », et nous rîmes tous les deux. Puis il dit, plus sérieux : « Méfiez-vous de qui vous suivez. » Ce conseil me rendit un peu perplexe.

A l'époque de la tempête, en octobre 2012, j'habitais chez une amie. Quand la tempête approcha nous étions indécises : soit nous faisions des provisions et attendions soit nous suivions les consignes d'évacuation. Il y avait déjà eu de violentes tempêtes et tout s'était bien passé. Nous fîmes des provisions et décidâmes d'attendre. Puis, après avoir vu les nouvelles et les voisins évacuer, nous décidâmes d'évacuer nous aussi. Alors que nous chargions les voitures, un autre reportage minimisa la sévérité de la tempête qui approchait. Nous décidâmes à nouveau d'attendre. Ce soir-là, un voisin qui avait déjà fait face à de nombreuses tempêtes était visiblement ébranlé par les derniers reportages. Il nous dit qu'il avait finalement décidé d'évacuer. Mon amie lui dit que nous avions décidé de rester. J'étais plutôt nerveuse. Cette pensée obsédante : « L'océan arrive, nous devons partir » me tint éveillée la nuit qui précéda la tempête. Le lendemain, nous fîmes un tour sur la péninsule et vîmes le niveau que l'eau avait déjà atteint alors que la tempête n'était pas encore complètement là. Alors je décidai : « Nous devons partir. » Nous chargeâmes les voitures une nouvelle fois et partîmes juste avant qu'il ne fût trop tard. Pendant tout le temps, ces mots résonnaient dans ma tête : « Méfiez-vous de qui vous suivez. » L'homme dans l'épicerie était-il un Maître ?

A. S., New York, Etats-Unis

[Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que l'homme dans le magasin était le Maître Jésus.]


QUESTIONS-REPONSES

Q. Maitreya continue-t-il d'apparaître à la télévision en Russie ? Si oui, combien d'interviews a-t-il données ?

R. Oui, dix en Russie (au 11 mai 2013).

 

Q. [1] J'aimerais savoir si l'extériorisation de la Hiérarchie des Maîtres se fera elle aussi « incognito », à la manière de Maitreya. [2] Fervent adepte de Benjamin Creme depuis de nombreuses années, je ne manque pas une occasion de diffuser ses informations. Je dois néanmoins reconnaître que quand j'en arrive, sans aucune preuve pour étayer mes propos, à l'annonce des interviews de Maitreya sur des chaînes internationales majeures de télévision, mes affirmations déjà incroyables deviennent quelque peu ridicules et je ne tarde pas à perdre mon public. Il était bien plus facile de partager ces informations avant que Maitreya n'ait vraiment commencé à donner ses interviews. Pour ma part, j'y crois fermement, et j'ai mon idée pour expliquer cette situation étrange. Mais je suis plongé dans l'ésotérisme depuis toujours, alors que les gens ordinaires qui n'ont jamais entendu parler de cet aspect de la vérité se montrent sceptiques dès le départ. Je rencontre davantage de succès quand je laisse de côté les interviews et leur mystérieux incognito. Je trouve cette situation tout à fait étrange.

R. [1] A l'heure actuelle, il y a quatorze Maîtres dans le monde, dont aucun ne travaille au grand jour, mais qui néanmoins rencontrent leurs disciples majeurs, leur prodiguant leur enseignement et les préparant pour la mission qui est la leur après le Jour de Déclaration. Maitreya travaillera incognito jusqu'au Jour de Déclaration, les Maîtres feront de même. Le Jour de Déclaration, Maitreya parlera de l' existence des Maîtres qui l'accompagnent, et qui seront présentés l'un après l'autre lorsque leur mission commencera au grand jour.

[2] Il ne fait aucun doute que les interviews télévisées de Maitreya sont difficiles à admettre, même pour ceux qui, comme vous, connaissent bien le processus de l'Emergence. Comme je l'ai dit plus haut, Maitreya doit demeurer incognito jusqu'au Jour de Déclaration, il n'a pas le choix. Il doit être certain que ceux qui préconiseront le partage, la justice et l'amour comme solution aux multiples problèmes de l'humanité demanderont cela du fond du cur, et pas seulement pour se conformer aux enseignements d'une grande figure d'autorité comme le Christ, le Messie, le Bouddha Maitreya, Krishna, l'Imam Mahdi, l'Avatar Kalki ou autre. C'est l'humanité qui doit décider, et cette décision doit être celle non pas simplement d'une majorité, mais d'une immense majorité de la population. C'est pourquoi Maitreya doit donner son enseignement comme s'il était l'un d'entre nous, un homme ordinaire. Bien entendu, le fait qu'il est Maitreya inscrit ce qu'il dit de façon indélébile dans le cur et le mental des multitudes qui aiment suffisamment leur prochain pour accepter les principes de partage et de justice pour tous.

 

Q. Eu égard aux interventions télévisées de Maitreya, il est probable que quelques personnes l'ont vu à la fois à la télévision et lors d'une de ses nombreuses apparitions devant des groupes religieux, comme celles qui ont été signalées dans La Mission de Maitreya, tome III . Ces personnes feraient-elles nécessairement le rapport et se rendraient-elles compte qu'elles ont vu le même homme, même si elles ne savent pas qu'il s'agit de Maitreya ?

R. Il a fait des centaines d'apparitions devant des groupes, mais dans aucune d'entre elles il n'est apparu tel qu'il est vraiment, sans un minimum de déguisement. Donc il est possible que certains puissent éventuellement le reconnaître, mais cela n'a pas vraiment d'importance.

 

Q. L'article du Maître Le rôle des Maîtres, par l'entremise de Benjamin Creme, le 9 mars 2013, implique que le changement sera progressif et que nous pourrions même devoir attendre des dizaines d'années pour voir le monde s'orienter de manière tangible et indiscutable dans une direction nouvelle et positive. Pendant ce temps, y aura-t-il : [1] des guerres et des soulèvements sanglants contre l'injustice comme c'est le cas aujourd'hui ? [2] des changements importants sur la Terre en raison du changement climatique, de séismes, de raz-de-marée, de sécheresses, d'inondations et autres éruptions volcaniques ? [3] des périodes de chaos dues à des effondrements financiers ? Merci de nous annoncer des choses nouvelles qui nous donneront espoir pour nos enfants et nos petits-enfants.

R. Le processus de changement sera en effet progressif parce qu'il faudra que l'immense majorité des populations du monde se mettent d'accord pour demander ces transformations : il faudra peut-être des décennies pour qu'elles soient menées à bien, mais pas pour qu'elles démarrent. Il s'agit d'un processus, qui commencera peu de temps après le Jour de Déclaration. Les divisions qui existent dans le monde sont créées par des individus qui seront présents et essaieront de faire obstacle aux changements. Il y aura donc des frictions, mais la réponse à Maitreya sera si puissante qu'il sera de plus en plus difficile de faire barrage au raz-de-marée de l'opinion publique mondiale.

[1] Pas des guerres, mais des manifestations de masse pour et contre les changements. [2] Les preuves de l'existence du déséquilibre écologique continueront de s'accumuler jusqu'à ce que Maitreya et les Maîtres soient acceptés et que leurs solutions bénéfiques soient mises en uvre pour résoudre les problèmes. [3] L'humanité doit comprendre que les problèmes financiers et autres sont le résultat de nos mauvaises actions. C'est nous qui sommes responsables du chaos qui règne dans le monde. Comme le dit Maitreya : « L'homme doit agir et accomplir sa volonté. »

 

Q. Notre groupe ne participe aux méditations de vingt-quatre heures que pendant la journée. Certaines personnes ne peuvent pas y prendre part parce qu'elles doivent à la même heure s'occuper de certaines activités pour la Réapparition vidéos publiques, participation à d'autres événements comme la Journée de la Terre , etc. Elles disent que la méditation de transmission de vingt-quatre heures et les activités pour faire connaître la Réapparition sont des services d'égale importance. Je suis d'accord, mais je pense tout de même que la méditation de transmission de vingt-quatre heures est plus importante, parce qu'elle est une opportunité à cette époque particulière de l'année.

Dans La mission de Maitreya, tome III, on lit : « Les trois grandes fêtes de printemps sont une occasion unique pour les groupes du monde entier d'établir ensemble un rythme puissant. Pendant vingt-quatre heures, la Hiérarchie peut relier tous les groupes qui travaillent ensemble dans le réseau global de lumière que les Maîtres créent et potentialisent en permanence. En outre, le stimulus supplémentaire à l'aspiration et au service que présentent ces fêtes est un avantage psychologique important. »

Du point de vue de l'utilisation correcte des opportunités, la participation aux Transmissions de vingt-quatre heures lors des fêtes de printemps est-elle recommandée en priorité à tous ceux qui pratiquent régulièrement la méditation de transmission ?

R. Oui.

 

Q. [1] Y a-t-il eu des fraudes lors des dernières élections au Venezuela ? [2] Si oui, de quel côté ? [3] Quel est le côté qui est à l'origine des violences post-électorales ? [4] Est-ce parce que le renversement du gouvernement pro-Chavez est à son programme que l'administration Obama a délibérément refusé de reconnaître les résultats de l'élection ? [5] Nicolas Maduro est-il le président légitime du Venezuela ? [6] Du point de vue des Maîtres, qui est le meilleur candidat pour le Venezuela, Nicolas Maduro ou Capriles Radonski ?

R. [1] Très limitées. [2] Des deux côtés. [3] Ni l'un, ni l'autre. [4] Oui, probablement. [5] Oui, c'est la volonté du peuple. [6] Les Maîtres ne soutiennent ni l'un, ni l'autre. Tout dépend de la volonté du peuple.

 

Q. Pourquoi l'Egypte est-elle devenue plus anti-femmes depuis les soulèvements du printemps arabe ?

R. La révolution a amené les Frères musulmans au premier plan et a fait d'eux le parti politique le plus important. C'est un groupe qui semble être plus anti-femmes, mais je doute qu'ils reconnaissent que tel est le cas.

 

Q. En avril 2013, la reine des Pays-Bas a abdiqué en faveur de son fils, qui est maintenant le roi Willem-Alexander. [1] La reine Elizabeth devrait-elle faire de même au Royaume-Uni ? [2] Quelle est l'importance de la monarchie pour un pays et son peuple ? [3] A notre époque, ne serait-il pas temps que nous passions à un système de gouvernement républicain non héréditaire ?

R. [1] C'est à elle de décider. [2] Elle peut constituer un symbole d'unité pour le pays. Telle est la thèse soutenue par toutes les nations qui ont une monarchie. Ce n'est évidemment pas la seule manière d'assurer l'unité, mais elle a la faveur de certains. [3] Je serais en faveur de cette solution, mais tout le monde n'est pas d'accord.

 

Q. C'est avec grand intérêt que nous lisons Partage international . Il se trouve que nous venons d'apprendre que le scientifique italien Andreas Rossi ne va pas tarder à commercialiser (avril 2013) un réacteur nucléaire basse énergie à fusion froide (LENR), le « E-Cat » (Energy catalyzer), qui utilise une technique de fusion froide nucléaire hautement controversée, non démontrée et souvent discréditée. [1] Depuis 1979, Benjamin Creme ne cesse de prédire l'avènement prochain de la fusion froide. En 1989, à la surprise générale, les professeurs Fleischman et Pons ont annoncé leur découverte fondamentale, qui a été par la suite scientifiquement contestée. Que devons-nous penser aujourd'hui de la technologie E-Cat ? [2] Aurions-nous raison de croire que la production d'énergie par fusion froide est possible et pratiquement réalisable prochainement dans notre monde qui en a tant besoin ? [3] Aurions-nous aussi raison de penser que l'annonce faite en 1989 par les professeurs Fleischman et Pons a été discréditée par des scientifiques représentant des intérêts très particuliers, comme par exemple ceux qui avaient tout à gagner du maintien de la dépendance du monde à l'égard du pétrole ? Merci de vos commentaires et de vos informations sur le sujet passionnant qu'est la fusion froide.

R. [1] A ma connaissance, ce procédé est utilisable, mais il n'est pas la technique la meilleure et la plus efficace pour maîtriser le processus de fusion froide. Il constitue un progrès dans la bonne direction. Le Maître DK, par l'entremise d'Alice Bailey, a prédit un processus de fusion réalisable au moyen d'un simple isotope d'eau et l'eau est disponible partout dans le monde. Le procédé d'Andreas Rossi est différent. [2] Oui, absolument. [3] C'est malheureusement vrai.

 

Q. Je voudrais vous poser une question sur l'une de vos toiles, « Le déva couleur de feu ». Je sais que cette uvre est « une incarnation du flamboyant Premier rayon de Volonté et de Pouvoir », comme vous dites. Quand je la regarde, je me sens dynamisé, mais j'éprouve en même temps une étrange sensation de froid. Cette impression de froid a-t-elle un rapport avec cette toile ? Est-elle liée au premier rayon ? Quelles sont celles de vos toiles qui ont des propriétés curatives ?

R. La radiation du premier rayon est celle de l'électricité, qui, pour l'essentiel, ne comporte aucune chaleur. Je dirais que la plupart de mes toiles ont des propriétés curatives.

 

Q. [1] Pourriez-vous nous éclairer à propos des allégations dirigées contre Saï Baba, qui est aujourd'hui décédé ? Que peut nous dire le Maître de Benjamin Creme au sujet des horribles accusations portées contre lui ? [2] Pourquoi le fait que Jésus n'était pas le Christ n'a-t-il jamais été révélé ? Comment se fait-il que l'on ait pu tromper la religion pendant deux mille ans et pourquoi ?

R. [1] La revue Partage international a répondu à une question similaire dans son numéro de juin 1992 : « Il va sans dire que jamais un Etre de la stature de Saï Baba ne pourrait se livrer à de telles pratiques. Saï Baba est incroyablement avancé et rien en lui ne pourrait succomber à pareilles tentations. Rumeurs et ragots circulent à foison parmi les multitudes qui sont attirées vers son ashram. C'est inévitable. L'expérience de sa présence enrichit la plupart de ses visiteurs, mais il y en a toujours dont le cur est fermé et dont la réponse n'est que jalousie et malveillance. Ce sont les arbres aux plus beaux fruits qui attirent les pierres. »

[2] Ce n'est pas une question de tromperie, mais de manque de connaissances et de mauvaise interprétation.

 

Q. [1] Peut-il arriver que la maladie d'Alzheimer fasse partie du plan et du dessein de l'âme dans la vie d'un individu ? [2] Si elle ne fait pas partie du plan de l'âme pour une vie particulière et qu'elle n'est pas personnelle, est-elle plutôt le résultat d'un karma humain de groupe dû à la pollution ? [3] Si un diagnostic précoce d'Alzheimer est fait, seriez-vous d'accord pour dire qu'une décision d'euthanasie pourrait être, le moment venu, la meilleure solution ? [4] Si vous n'êtes pas de cet avis, pourriez-vous expliquer pourquoi ?

R. [1] Non. Il s'agit d'un état strictement physique. [2] Dans une certaine mesure, oui. [3] Non. [4] On ne sait jamais exactement de quoi demain sera fait.

 

Q. [1] Toute souffrance, sur quelque plan qu'elle se situe, conduit-elle automatiquement à un développement personnel et à une expansion de conscience ? [2] Si une personne qui souffre de la maladie d'Alzheimer sait que son état ne cesse d'empirer, cela accélère-t-il automatiquement son évolution personnelle ?

R. [1] Non, en aucun cas. [2] Non.



Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYA

BENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.