DECOUVRIR
  Présentation
  Maitreya
  Benjamin Creme
  Signes des temps
  Méditation
  Pour les médias
  Qui sommes-nous ?

ACTUALITE
  Évènements
  Communiqués
  Agenda

REVUE PARTAGE
  Présentation
  Dernier numéro
 Abonnement
  Articles du Maître
  Archives

APPROFONDIR
  Question/Réponse
  Défis de l'humanité
  Spiritualité
  Livres
  Audio / Vidéo

     Commandes/Dons
     Autres langues
     Plan du site
     Contact

Radio Partage

Abonnement à notre
lettre d'information

  captcha
 Page précédente   Page suivante

Accueil > Revue Partage > Archives

Extraits de la revue
Partage international

    Mars 2014 - N° 307

 

Ceci est une version abrégée de la revue Partage international, version française du magazine Share International.

© Share International/Partage international, Tous droits réservés.
La reproduction de ces articles est autorisée dans des revues, journaux ou bulletins, sous réserve d'en mentionner la source (Partage international) et d'en adresser coupure à : Partage international, BP 242, 42014 Saint-Etienne cedex 2.

Pour recevoir notre lettre d'information mensuelle et rester informé de la mise en ligne des dernières parutions :

 

La revue existe grâce à ses abonnés, pour soutenir sa parution et la diffusion de ses informations, cliquez ici.


Sommaire


  • L'article du Maître



  • Point de vue
    • La nécessité d’une loi contre l’écocide par Charles Eisenstein


  • Signes des temps


  • Les priorités de Maitreya


  • La voix du Peuple
    • Ukraine : des prêtres se dressent entre les manifestants et la police
    • Turquie : manifestations pour préserver les libertés civiques
    • Bosnie-Herzégovine : manifestations après la fermeture d’usines


  • Courrier des lecteurs


  • Compte rendu de lecture


  • Interviews
    • La jeunesse se mobilise pour le climat - Interview de Esperanza Garciapar Jason Francis


  • Rayons
    • Quelques personnalités et leurs rayons


  • Compilation


  • S.O.P. — Sauvons notre planète
    • Energies propres : treize percées majeures en 2013 par Kiley Kroh et Jeff Spross





L'article du Maître

HomeLe sentier de l’élévation

par le Maître –

par l’entremise de Benjamin Creme, le 4 février 2014

En tout homme et toute femme réside un dieu, encore en devenir, mais éternel. Au travers des expériences de ce que nous appelons la vie, chacun de nous fait un long voyage qui, sur sa fin, révèle son véritable but : l’union avec ce dieu par la prise de conscience de la réalité de l’âme, notre Soi supérieur divin.

Jusqu’à présent, notre connaissance de l’âme a reposé sur les textes religieux. Ceux-ci ont laissé l’homme dans l’impression qu’elle est très éloignée de lui et qu’il doit juste accepter qu’elle existe, et l’adorer à distance. Pourtant, à mesure qu’il progresse, l’homme en vient à comprendre que l’âme est sa nature essentielle ; une partie de lui-même qui, si élevée et si pure soit-elle, n’en est pas moins lui-même. Ainsi avance-t-il, en développant la connaissance de son être véritable, et du but de sa vie.

Aujourd’hui, des milliers de personnes ont conscience d’être engagées dans un voyage évolutif ; pour elles, le sens de la vie s’approfondit au fil de leur quête de connaissance et d’expérience. Ainsi, avec le temps, elles se tournent vers la méditation, qui les amène à une découverte majeure : pas à pas, il leur devient évident qu’elles sont des âmes, et que l’âme n’est pas une idée lointaine mais constitue leur être même. Progressivement le tempo de leur vie change, tandis qu’une compréhension plus profonde de l’existence et de sa finalité donne une portée accrue à tout ce qu’elles font. Ainsi les hommes avancent-ils dans leur voyage vers la perfection en reflétant de plus en plus la divinité et la sagesse de l’âme.

Chacun fait route à sa manière : certains cheminent vite, impatients d’arriver au but, tandis que d’autres vont d’un pas plus lent, moins assuré. Mais tous franchissent tôt ou tard les différentes portes qui ponctuent leur progression. Aujourd’hui, en réponse à l’appel de leur âme, des millions d’individus empruntent ce chemin, sans même savoir qu’il existe. Ils perçoivent les besoins du monde actuel et, en cherchant à y répondre, ils remplissent leur rôle.

Consciemment ou non, sous l’influence de leur âme, ils répondent à l’appel de Maitreya et entrent dans la mêlée pour régénérer ce monde par leur ferveur et leur courage. Ils se rendront bientôt compte que leurs efforts n’auront pas été vains.





HomeBenjamin Creme répond aux questions

par Benjamin Creme

En mars 1974, Benjamin Creme a créé le premier groupe de méditation de transmission à Londres, et peu après, il a entamé le travail destiné à ouvrir la voie à l’émergence de Maitreya, l’Instructeur mondial, et des Maîtres de Sagesse. En mai 1975, il a donné sa première conférence publique à Londres. Aujourd’hui, en mars 2014, il continue de répandre son «  message d’espoir » à travers le monde.

Q. Voilà maintenant quarante ans que vous faites ce travail. Comment avez-vous réussi à tenir tout ce temps ?
BC. En ne comptant pas les années. Si vous savez que ça va durer quarante ans, il y a des chances que vous ne teniez pas. Mais les années passent, vingt, trente, quarante ans s’écoulent. Vous avancez au jour le jour et perdez le fil. Le temps n’entre pas en ligne de compte, et vous faites le travail. C’est la même chose que pour une peinture : vous faites le travail sans vous préoccuper du temps.
Quand j’ai commencé ce travail, j’ai demandé au Maître combien il faudrait de temps à Maitreya et aux Maîtres pour apparaître dans le domaine public ; il m’a répondu : « Environ neuf ans ». Huit ans ont alors passé très rapidement, ce qui nous a menés à 1982. Au début, Maitreya espérait pouvoir faire son apparition publique et parler au monde en tant que Maitreya en 1982. C’est ce qu’il espérait, c’était une possibilité, si les médias répondaient à ce qu’il avait à dire. Malheureusement, les médias n’ont pas répondu, et Maitreya a été obligé d’emprunter l’itinéraire le plus long pour faire son émergence. Aujourd’hui, je suis persuadé qu’il ne nous reste que très peu de temps pour préparer le monde en vue du Jour de Déclaration.

Q. Comment pouvez-vous conserver pareille foi et croire que ce que vous dites est exact, que cela va réellement se produire ?
BC. Je pense que c’est la foi qui vous soutient, mais il faut comprendre ce qu’est la foi. La foi n’est pas une croyance aveugle. La vraie foi vient de l’expérience de l’âme, et si vous connaissez l’expérience de l’âme, vous avez automatiquement la foi. Vous n’avez pas besoin de davantage de foi, de toujours plus de foi pour continuer d’avancer, vous travaillez simplement en vous basant sur votre foi : vous croyez totalement dans l’expérience qui est la vôtre, dans l’offre que Maitreya vous fait de jouer un rôle dans son Emergence, et dans le contact permanent, à tout instant, que vous entretenez avec l’un des Maîtres de Sagesse. Quand vous avez tout cela, comment pourriez-vous perdre la foi ? Il y a de nombreuses, de très nombreuses années, avant ma première conférence publique, le Maître m’a dit : « C’est parce que cette seule qualité leur manquait que beaucoup de disciples prometteurs ont échoué. Garde la foi et annonce sa venue ! » Comme je viens de vous le dire, il ne s’agit pas de foi aveugle, mais de foi dans la validité de mon expérience personnelle. Quand vous l’avez, vous ne pouvez plus la perdre. Vous avez donc la foi. Il vous faut alors le courage de proclamer cela et d’annoncer la nouvelle au monde. Il a fallu que le Maître me bouscule un certain nombre de fois pour que je m’y mette.
Je crois totalement, absolument dans la vérité de ce que je dis. Bien entendu, lors de mes conférences, je présente cela comme une hypothèse que je soumets à la considération du public, mais, pour ma part, je crois en ce que Maitreya et le Maître m’ont dit. Je sais que c’est la réalité, et je ne n’ai jamais perdu cela de vue.
Depuis son arrivée parmi nous en 1977, Maitreya a fait de nombreuses prédictions qui sont devenues réalité, comme la fin de la Guerre froide, la réunification de l’Allemagne, l’explosion de l’Union soviétique, la libération de Nelson Mandela, et, jusqu’au 11 Septembre, les perspectives n’ont cessé de s’améliorer.
Par l’intermédiaire de leur service diplomatique, les Etats-Unis ont été avertis avant le 11 Septembre qu’une attaque aurait lieu contre des bâtiments importants, Maison blanche et Pentagone compris, et que le gouvernement américain ne devait pas se laisser aller à une réaction viscérale contre les responsables terroristes. Malheureusement les Américains et les Britanniques se sont lancés dans une guerre qui continue encore à ce jour, et qui est responsable de beaucoup des difficultés que nous rencontrons aujourd’hui.

Q. Dans le climat actuel, comment les gens vont-ils réagir lorsqu’ils verront Maitreya ?
BC. Beaucoup réagiront favorablement quand ils verront et entendront Maitreya, particulièrement lors du Jour de Déclaration, lorsqu’il adombrera l’humanité et fera sa déclaration historique au monde entier dans la langue de chacun d’entre nous. Mais tous les hommes ne répondront pas. Beaucoup croiront qu’il est l’antéchrist. Il y a un gigantesque malentendu à ce propos : l’antéchrist est en fait une énergie destructrice, le Premier Rayon dans son aspect destructeur, qui est volontairement libérée dans le but de détruire l’ancienne civilisation inutile et rétrograde pour préparer la voie au principe christique.
Maitreya a dit : « Beaucoup me suivront et me considéreront comme leur guide. Beaucoup ne me connaîtront pas. » Beaucoup ne cherchent pas un nouvel instructeur, ils ne croient pas en ces choses. Beaucoup ne vont plus à l’église. Ils n’ont plus aucune base pour apprendre ce qui se passe dans le monde. Mais aujourd’hui, partout dans le monde, nos groupes informent les gens de la réalité de la présence du Christ et du retour des Maîtres de Sagesse dans le monde – ce qui a avant tout pour effet de leur donner de l’espoir. A l’époque où je n’avais pas encore commencé à faire ce travail, le Maître me disait déjà : « Informe le monde – dis aux hommes ce que tu sais et nourris leur espoir, garde vivants l’espoir et le courage du monde. » Et je me disais : « Ce n’est pas possible, il n’est pas sérieux – moi, attendre de moi, de ma petite personne, que je nourrisse à moi tout seul l’espoir et le courage de millions de personnes dans le monde – ça ne peut pas être la tâche d’un seul homme ! » Et il me répondait que non, qu’il n’avait jamais attendu cela d’un seul homme, mais qu’il me donnait simplement des indications sur la façon dont je devais m’y prendre. Mais j’ai travaillé avec un groupe mondial d’âmes enthousiastes qui ont entrepris cette tâche et sont en train de la mener à bien.
Il y a encore des milliards de personnes dans le monde qui ne savent pas ce que nous savons, mais tout le monde peut participer au travail de préparation, simplement en parlant de l’événement et en annonçant que Maitreya et son groupe sont dans le monde. Des millions de gens croient déjà ce que je dis à propos de Maitreya et des Maîtres, ils attendent, dans l’espoir que la preuve ne va pas tarder.

Q. Combien de personnes sont-elles aujourd’hui au courant ?
BC. D’après mon Maître, environ trente-six millions de personnes, dont un tiers, soit environ douze ou treize millions croient que mon histoire est vraie ; un tiers ne savent pas, mais n’y sont pas hostiles, et un tiers la rejettent totalement.
 Il s’est produit beaucoup de choses ces dix dernières années ; des événements négatifs, mais beaucoup d’événements positifs également. En termes de « pouvoir du peuple », par exemple, nous avons assisté au Printemps arabe, aux mouvements Occupy, et à d’autres. Nous avons eu en 2008 l’apparition de l’« étoile » de Maitreya, qui annonçait ses apparitions publiques, et, depuis 2010, Maitreya intervient incognito à la télévision dans divers pays du monde.

Q. Que pouvez-vous nous dire de l’évolution de la conscience de l’humanité ces dernières années ?
BC. Les changements sur le plan physique sont le résultat du changement de conscience lors des dix dernières années. Partout, les gens s’éveillent et commencent à exiger le respect de leurs droits – nourriture, éducation, santé et justice. Cette puissante énergie d’éveil ne peut pas être arrêtée. Elle est soutenue par l’aspiration à l’unité des énergies du Verseau. Il est évident que le changement global ne se fera pas du jour au lendemain, et que la solution ne réside pas dans la révolution, mais dans l’évolution basée sur la prise de conscience que les hommes sont un et reliés les uns aux autres, ce qui mènera l’humanité aux relations justes.

Q. Qu’est-ce que cela signifie en ce qui concerne le Jour de Déclaration ?
BC. Il ne s’agit pas d’une prédiction et tout dépend de la réponse de l’humanité, mais je crois que le Jour de Déclaration pourrait avoir lieu dans les deux à trois ans à venir. Comme vous le voyez, il ne nous reste guère de temps pour préparer le monde pour Maitreya et son groupe de Maîtres.

Q. Vous avez déclaré que l’ère du Verseau a vraiment commencé en 2009. Pouvez-vous nous préciser ce que cela signifie pour le monde ?
BC. Nous sommes aujourd’hui depuis cinq ans dans l’ère du Verseau, ce qui, d’un point de vue astrologique, n’est rien du tout. Depuis 1675, les énergies du Verseau ont petit à petit vu leur impact sur nos vies augmenter. Aujourd’hui, elles font venir en incarnation de plus en plus de jeunes gens qui appartiennent essentiellement au Verseau dans leur disposition et leur structure énergétique.
Néanmoins, nous vivons aujourd’hui à une époque où toutes les structures – politiques, économiques, religieuses, culturelles et éducatives – restent dominées par l’énergie des Poissons, et où le monde est mené par des personnes à qui elles sont très chères. Le gouffre terrible et dangereux qui existe entre les riches et les pauvres, par exemple, est une menace pour l’existence même de ce monde. Il reste donc encore beaucoup à faire, mais les gens ordinaires dans le monde s’éveillent à leurs responsabilités et à leur pouvoir. De plus, Maitreya nous a assuré que : « Tout ira bien, tout se passera bien. »


L’impact de Partage international

Nous avons récemment demandé à nos lecteurs de nous raconter en quoi Partage international avait eu un effet sur leur vie. Nous avons reçu de nombreuses réponses, venant du monde entier. Voici quelques extraits mettant en évidence l’effet transformateur de Partage international.

– Toute ma vie j’ai cherché une approche cohérente et intelligente de Dieu. Après de nombreuses fausses routes, je vous ai trouvé (ou vous m’avez trouvé) il y a trente ans. Ma vie est redevenue d’autant plus supportable que tout ce que vous dite fait sens absolu. Ma vie est devenue un parcours de croissance et de service envers mes frères humains et la planète. J’ai hâte d’être au jour où le reste de l’humanité aura atteint cette paix et cette consécration. GB, Royaume-Uni

– J’ai lu les informations publiées sur le site de Partage international, ce fut comme rallumer une lampe d’espoir qui s’était éteinte. Ce fut comme le son d’une cloche qui réveilla ce que je savais en moi-même : que la vie est belle, qu’il y a bien des choses à voir au-delà des difficultés, de la douleur, de l’injustice, de la séparation, du déséquilibre [...], que le monde allait être beau, dans l’harmonie et l’unité, et que l’avenir de l’humanité est lumineux ! AS, Grande-Bretagne

– A la conférence de M. Creme je ressentis le contact avec l’amour de Dieu et ce fut une expérience écrasante de plénitude et de bonheur qui m’a convaincu que ce qu’il disait était vrai. J’ai ressenti une grande effusion de guérison lors de la Bénédiction. Cela a été l’expérience la plus puissante de ma vie jusqu’à ce moment-là ! A Londres [...] j’ai été très impressionnée par l’enseignement de M. Creme quant à la pratique de l’honnêteté, la sincérité et le détachement. Je me suis efforcée d’appliquer ce conseil et y ai trouvé une guidance immensément secourable sur la façon de vivre dans ce monde. MA, Allemagne

– Ce message a été extrêmement édifiant pour moi et m’a apporté un sentiment d’espoir dans ma vie. Je suis absolument convaincu de la véracité des informations délivrées par Partage international, de l’éveil des personnes à travers le monde, demandant la justice et la paix, et j’en vois désormais les preuves sur une base quotidienne. Cette connaissance me donne non seulement l’espoir mais aussi la force et l’énergie pour maintenir un engagement avec le monde autour de moi et jouer mon rôle, où je le peux. VG, Royaume-Uni

– Avec Partage international et le travail de la Réapparition j’ai vraiment trouvé un chemin de service qui a rempli ma vie et mon cœur. J’ai une meilleure compréhension du monde et de notre rôle sur Terre. Je suis devenue une meilleure personne, moins centrée sur moi-même et mon confort. L’état du monde et de la planète est une préoccupation réelle maintenant, et je suis désireuse de suivre ce que mon âme me dicte pour aider en quelque façon. MD, Belgique

– Spirituellement, ma vie a été considérablement et merveilleusement améliorée par les enseignements de Partage international sur « l’honnêteté du mental, la sincérité de l’esprit, et le détachement » tels que mis en avant par Maitreya. L’honnêteté du mental et la sincérité de l’esprit m’ont aidé à être de plus en plus fidèle à moi-même et à me présenter aux autres plus authentiquement, plus comme l’être divin que je suis (et nous le sommes tous). Devenir de plus en plus détaché (avec amour) des autres m’a aidé à tolérer et accepter les autres tels qu’ils sont et m’a aidé à vivre une vie nécessitant moins de choses matérielles – recherchant et appréciant plus les cadeaux et les aspects spirituels de la vie. DL, Etats-Unis

– J’avais peur de mourir, peur de faire confiance aux gens, de les atteindre et de m’ouvrir à eux. J’avais peur de l’avenir. Toutes ces craintes ont disparu. J’avais perdu tout espoir et le retrouver est littéralement un miracle. SQ, Espagne




HomeDe nouveaux messages de Maitreya, l’Instructeur mondial

Au cours des dix dernières années, Partage international a publié de nouveaux messages de Maitreya. Reçus par télépathie mentale par B. Creme au cours de bénédictions de Maitreya, ce sont des messages inspirants, d’espoir et d’encouragement. En voici une sélection.

Un message de Maitreya, le 6 avril 2006

Mes amis, je suis plus proche de vous que vous ne pourriez le croire. Mon cœur bat au même rythme que le vôtre ; il est plein de tristesse face aux souffrances de tant d’hommes.

Pourtant je sais que ceux qui m’entendent maintenant ont le cœur ouvert, prêt à aider. N’ayez pas peur, mes amis. Donnez avec courage et de bon gré à tous ceux qui en ont besoin. Ce faisant, vous pénétrez dans le domaine de la divinité dont vous êtes issus, car donner est le propre de la divinité elle-même. Aussi, mes amis, n’attendez pas davantage la manifestation des grands changements qui doivent venir. Amenez-les par votre action. Elargissez vos horizons de pensée ; songez que vos frères et sœurs sont vous-mêmes, partout les mêmes à travers le monde. Faites cela, mes amis, et vous me verrez très bientôt. Mon cœur vous étreint tous. [PI, mai 2006. Message reçu à la fin de l’interview de Benjamin Creme sur Radio Ici et Maintenant, le 6 avril 2006, à Paris.]

Un message de Maitreya, le 27 septembre 2007

Mes chers amis, je suis maintenant proche de vous. Nombre d’entre vous attendent ma présence depuis longtemps. Je suis sur le point de m’avancer ouvertement devant tous les hommes et de commencer ma mission extérieure. Il n’existe aucune distance entre nous. Sachez-le. Comprenez-le. Lorsque vous me demandez de l’aide à travers la « main », ou directement, cette aide, soyez-en sûrs, vous est assurée. Vous ne réaliserez peut-être pas que cette aide vous a été apportée, mais elle le sera. Faites-moi confiance pour vous aider, car c’est pour le faire que je viens. Je vous exhorterai à travailler avec moi pour le bien de tous.

C’est l’opportunité de grandir plus vite, plus rapidement que vous ne l’avez jamais fait auparavant, et d’accéder ainsi aux pieds de celui que nous appelons Dieu. Ne soyez pas effrayés des nombreux problèmes qui surgissent maintenant presque chaque jour dans le monde. Ces événements sont transitoires et les hommes comprendront bientôt qu’ils ont devant eux un avenir baigné de lumière. Ainsi en sera-t-il. [PI, novembre 2007. Reçu à la fin de l’interview de B. Creme, lors d’un documentaire télévisé, à Amsterdam (Pays-Bas)]

Un message de Maitreya, le 26 octobre 2008

Mes amis, écoutez attentivement, car je vous apporte à tous l’espoir que vos ennuis vont prendre fin, qu’une nouvelle vie va commencer pour tous ceux qui sont prêts à accepter la nécessité de la justice et de la paix. L’absence de la justice et de la paix est l’obstacle majeur sur votre chemin aujourd’hui. La voie de la justice et de la paix est facile à trouver. Il suffit d’accepter le partage. Partagez et connaissez l’avenir. Refusez le partage et il n’y aura pas d’avenir pour l’homme. Simple est la vie, vue avec l’œil qui sait. Apprenez, mes amis, à vivre simplement et à vous aimer vraiment les uns les autres. Mes amis, soyez assurés, car il en est ainsi, que vous me verrez plus tôt que vous ne pouvez l’imaginer.

Dès maintenant, je suis à votre porte, prêt à avancer et à commencer plus ouvertement ma mission. Gardez espoir et courage, mes amis, car tout ira bien. Tout se passera bien. [PI, décembre 2008. Reçu pendant que B. Creme était interviewé par une télévision slovène, à Munich (Allemagne)]

Un message de Maitreya, le 26 mars 2010

Donnez-moi la possibilité de vous aider ; c’est pour cela que je suis venu. Si vous m’acceptez, je vous conduirai à votre destinée, au destin qui est le vôtre depuis le début de ce monde. Tout dépend de vous : vous devez prendre les mesures qui rendent cela possible. Nous devons nous considérer comme des frères et des sœurs qui ne font qu’un et travailler ensemble pour le bien de tous. Nous ne sommes pas séparés, en dépit des apparences, nous formons un groupe, dont je fais partie, et pour lequel je travaille à chaque instant de ma vie.

Sachez qu’en ce moment ma Bénédiction est sur vous. Acceptez ma Bénédiction et vivez dans la simplicité et l’amour. Ces qualités sont chères à mon cœur. [PI, mai 2010. Reçu durant une interview de B. Creme, à Paris]

S.O.P. — Sauvons notre planète !

Le Maître de Benjamin Creme donne régulièrement des conseils sur le besoin urgent de sauver notre planète. En raison des conditions météorologiques de plus en plus perturbées, du changement climatique et de la destruction de l’environnement, le titre de son article, S.O.P., (octobre 2012) a été choisi dans l’espoir qu’il devienne un mot d’ordre international de ralliement de tous afin d’agir pour sauver notre planète.

Il écrit : « Si l’on examine d’un œil attentif la situation mondiale, on constate que deux problèmes présentent une importance primordiale : le risque de guerre, et l’aggravation rapide du déséquilibre de notre écosystème. […] A tout moment, dorénavant, les changements climatiques montrent sans l’ombre d’un doute que la planète est malade, qu’elle a besoin de soins immédiats et attentifs pour retrouver l’équilibre. Le temps nous est compté pour mettre fin aux ravages que subit quotidiennement la planète Terre. Chaque homme, chaque femme, chaque enfant a son rôle à jouer dans sa restauration. Oui, le temps presse. S. O. P., sauvons notre planète ! »

Benjamin Creme adombré par Maitreya durant une bénédiction, Tokyo, le 10 mai 2008.





Signes des temps

Home2004-2014 : une rétrospective sur dix années

A l’occasion de cet anniversaire des 40 ans de préparation de la voie pour Maitreya, l’Instructeur mondial, Partage international revient sur la dernière décennie pour montrer comment les évènements s’accélèrent. Tant de choses se sont produites : des miracles extraordinaires, dont l’« étoile » de Maitreya observée dans le monde entier ; les interviews de Maitreya à la télévision, inaugurant son émergence publique ; des observations d’ovnis de plus en plus nombreuses ; et parallèlement, l’éveil tant attendu de l’humanité et l’inexorable montée du pouvoir du peuple. Nous incluons ci-dessous une sélection des meilleurs moments tirés de la revue au cours de ces dix ans.

L’éveil de l’humanité

Les manifestations pour la paix de 2003 ont rassemblé 12,5 millions de personnes à travers le monde pour protester contre la guerre en Irak, dont certaines manifestaient pour la première fois. Maitreya lui-même a été filmé le 15 février à Londres au grand rassemblement pour la paix. « Réveillons-nous ! Réveillons-nous ! Le monde appartient à la race humaine, mon frère […] Je suis réellement heureux ! Nous nous réveillons ! » a-t-il déclaré. [PI, avril 2003]

Au cours de la décennie qui a suivi, la voix du peuple a gagné en force et en nombre, et en 2011 le Printemps arabe et le mouvement Occupy ont appelé à la liberté, à la justice et à un monde meilleur pour tous.

Le Maître de Benjamin Creme se réfère fréquemment à ce désir croissant de changement, particulièrement parmi les jeunes, qui démontre que la conscience de l’humanité évolue : « Les événements du Printemps arabe indiquent que les jeunes répondent à l’appel de Maitreya. Avant leurs aînés, ils se sont éveillés aux énergies du Verseau et à la promesse de vie nouvelle qu’elles apportent. Ils ont perdu toute crainte et se sacrifient avec joie pour une liberté et une dignité qu’ils découvrent tout juste. Une splendeur nouvelle fleurit au sein de la jeunesse. » [La Grande Décision, PI, janv./fév. 2012]

« Aujourd’hui, enfin, apparaît dans l’aura de l’espèce humaine une lumière nouvelle qui augure bien de l’avenir. D’où vient donc cette lumière ? Bien sûr, elle procède de nombreuses évolutions et bénédictions, mais surtout elle est le signe que les hommes commencent à se voir sous un jour nouveau, à se rendre compte qu’ils sont au moins potentiellement divins, que leur vie a certainement plus de valeur et de sens qu’ils ne le croyaient, et qu’ils sont capables de créer un monde dont ils pourront être fiers. » [Une nouvelle lumière au sein de l’humanité, PI, sept. 2010]

Le rassemblement des forces de Lumière

Dans son article intitulé Le rassemblement des forces de Lumière, le Maître de B. Creme rapporte, dans le numéro de Partage international de mars 2007, que de nombreux signes et prodiges accompagneront l’entrée de Maitreya dans le monde : « Un nombre sans précédent de personnes verront des vaisseaux spatiaux en provenance des planètes proches de la nôtre, Mars et Vénus en particulier. Ce net accroissement de l’activité extraterrestre, couvrant de vastes zones de la Terre, créera une situation totalement inédite. […] Les miracles de toute nature continueront de se produire, augmentant à la fois en quantité et en diversité. Les hommes seront stupéfiés par ces manifestations ; plongés dans la perplexité, ils seront amenés à s’interroger profondément. C’est dans ce monde de prodiges et d’énigmes que Maitreya fera sans bruit son entrée pour commencer son travail public. Recherchez donc les signes de l’entrée en scène de Maitreya, faites-la connaître, et fortifiez l’espoir de vos frères. »

Depuis 2007 on assiste à une augmentation spectaculaire des observations d’ovnis à travers le monde, y compris des regroupements de vaisseaux spatiaux, particulièrement en Amérique du Sud. Le livre de Benjamin Creme Le Rassemblement des Forces de Lumière les ovnis et leur mission spirituelle, publié en juin 2010, délivre des informations exceptionnelles sur les Frères de l’espace et leur vraie mission sur Terre : aider l’humanité dans notre crise mondiale.

Depuis 2007, les médias, le public, des vidéos sur YouTube, des photographies, des témoignages et la déclassification de documents auparavant secrets contribuent à faire connaître beaucoup plus d’observations d’ovnis. A cela s’ajoute un large ensemble d’éléments de preuves attestant de la réalité des ovnis.

Au cours des dix dernières années, Partage international a publié un nombre croissant de photographies de vaisseaux spatiaux authentifiées. Benjamin Creme a affirmé que les Frères de l’espace travailleront de plus en plus ouvertement à mesure que nous approcherons du Jour de Déclaration.
 

Maitreya sous l’aspect d’un « ange blanc » dans une zone de combat, sauvant des victimes de violence en Syrie.
PI, juillet-août 2012]

 

Maitreya apparaît sous l’aspect d’une silhouette éthérée vêtue de blanc chevauchant un cheval blanc
au milieu de la foule, durant l’occupation de la place Tahrir, au Caire, en février 2011. [PI, mars 2011]

 

Agroglyphe vénusien en forme d’étoile, créé le 3 juillet 2010 dans un champ de céréales, à Wiltshire (G.-B.).
[PI sept. 2010]


Croix de lumière à Krasnodar (Russie), en août 2012 [PI, déc. 2012]


L’« étoile » de Maitreya, Senelnikovo, Ukraine, février 2009.

 

L’« étoile » de Maitreya, Constanta, Roumanie, 19 avril 2012.


L’« étoile » de Maitreya, Costa Rica, 3 janvier 2009.


L’« étoile » de Maitreya, Boston, Etats-Unis, 11 avril 2010.


Une miraculeuse silhouette de Maitreya d’un blanc éclatant (l’Imam Mahdi des musulmans) est apparue
sur une vidéo, dansant lors de la cérémonie Ashura, à Karbala (Irak), le 6 janvier 2008. [PI, avril 2009]


Une énergie dorée inonde la salle de conférence à Amsterdam (Pays-Bas), le 20 septembre 2006,
alors que Benjamin Creme est adombré par Maitreya. [PI, novembre 2006]


Icônes antiques miraculeusement redorées dans une église
de Macédoine,à Pâques 2012.[PI, mai 2012]
 

La foule témoigne que les statues hindoues « boivent » du lait et de l’eau dans un temple du
Guyana (Amérique du Sud), en mars 2013. [PI, juin 2013]

 

Des symboles sacrés apparaissent sur le visage d’une jeune musulmane, 
à Kaboul (Afganistan), en 2012.
[PI, oct. 2012]
 

Un bébé naît avec un Coran miniature dans la main, à Lagos (Nigeria),
en mai 2012. [PI, novembre 2013]



Une petite fille naît avec un chapelet autour du cou,  au Niger, en juillet 2013. [PI, septembre 2013]
 

   

Gigantesque « ange » filmé près du soleil par la Nasa, le 20 février 2013. [PI, avril 2013]


Vaisseau spatial apparu au-dessus du Mont Fuji, en mars 2006. Selon B. Creme, il s’agit
d’un vaisseau mère de taille moyenne. Le sommet du Mont Fuji fait plus d’un kilomètre de diamètre. 
[Le Maître de B. Creme indique qu’il s’agissait d’un vaisseau vénusien.]

 

L’aéroport d’Hangzhou a été fermé pendant une heure en juillet 2010. L’objet, également apparu sur les
écrans radar, était un vaisseau spatial martien.
 
 

L’« étoile » de Maitreya descendant au-dessus du Dôme du Rocher, sur le Mont du Temple de Jérusalem.
Filmée par des témoins, le 28 janvier 2011. [PI, mars 2011]

 

Spirale formée par un ovni. Israël, 7 juin 2012.
[Le Maître de B. Creme indique que l’objet était un vaisseau spatial martien.] 

 

Californie, Etats-Unis – Une femme qui avait pris des photographies à Santee, en Californie, près de San Diego,
a découvert plus tard l’image d’un ovni sur l’une des photos. Une télévision locale d’information, ABC10news,
a rapporté le témoignage et diffusé l’image de l’ovni. [Sources : huffingtonpost.com, ABC10news.com, YouTube] 
[Le Maître de Benjamin Creme a indiqué que l’objet était un vaisseau spatial martien.]

 

Ovni photographié par Elena Smirnova, à Krasnodar (Russie), en juillet 2012.
[Le Maître de Benjamin Creme indique qu’il s’agissait d’un vaisseau spatial martien.]


Norvège – Ovni apperçu au nord de la Norvège, en août 2012. L’objet est resté visible plusieurs minutes
avant d’accélérer extrêmement rapidement et de disparaître. [Source : YouTube.com/1976thetruth)
[Le Maître de B. Creme indique qu’il s’agissait d’un vaisseau martien.]



Vaisseau spatial martien au-dessus d’un agroglyphe, aux Pays-Bas, en 2009. Photo Robbert van den Broeke.


Gigantesque formation au-dessus du Mont Shasta (E.-U.), photographiée par Yoj Chase et postée
sur Facebook le 5 oct. 2011. [Le Maître de B. Creme indique qu’il s’agissait d’un vaisseau jupitérien.]





Les priorités de Maitreya

Home85 personnes possèdent autant que la moitié de la population mondiale

Source : oxfam.org ; commondreams.org

D’après Oxfam : « Les élites les plus fortunées ont coopté le pouvoir politique afin de truquer les règles du jeu économique, saper la démocratie et créer un monde où les 85 personnes les plus riches possèdent la même fortune que la moitié de la population mondiale. »

Le rapport récemment publié par Oxfam, Travailler pour quelques uns, détaille l’impact destructeur des inégalités croissantes et comment les plus riches sapent les processus démocratiques et induisent des politiques qui favorisent leurs intérêts au détriment du reste de l’humanité.

Le rapport affirme qu’il existe une prise de conscience croissante de l’opinion publique mondiale sur ces questions. Des enquêtes réalisées dans six pays (Brésil, Inde, Afrique du Sud, Espagne, Royaume-Uni et Etats-Unis) montrent que la plupart des personnes interrogées pensent que les lois sont biaisées en faveur des riches.

Selon le rapport d’Oxfam, les conséquences de ce déséquilibre sont désastreuses : « Cette concentration massive des ressources économiques dans les mains d’une infime minorité présente une menace importante pour les systèmes politiques et économiques. Au lieu de progresser ensemble, les gens sont de plus en plus séparés par le pouvoir économique et politique, ce qui accroît inévitablement les tensions au sein de la société et augmente le risque de désintégration sociale. »

Le rapport a constaté qu’au cours des dernières décennies, les riches ont réussi à influencer le monde politique afin d’orienter les décisions en leur faveur sur des questions telles que la dérégulation financière, les paradis fiscaux, les pratiques anticoncurrentielles, la baisse des taux d’imposition sur les hauts revenus et sur les dividendes, ainsi que sur la réduction des investissements dans les services publics. Depuis la fin des années 1970, les taux d’imposition pour les plus riches ont diminué dans 29 des 30 pays pour lesquels des données sont disponibles.

Cette mainmise des riches, au détriment des pauvres et des classes moyennes, a conduit à une situation où 70 % des hommes vivent dans des pays où les inégalités augmentent depuis les années 1980, et où 1 % des familles possèdent maintenant 46 % de la richesse mondiale (110 000 milliards de dollars).

« La concentration des richesses aux mains de quelques-uns mène à des influences politiques indues, qui au bout du compte aboutissent à des politiques fiscales injustes, encouragent les pratiques de corruption et remettent en question le pouvoir des gouvernements. Prises ensembles, toutes ces conséquences affaiblissent la cohésion sociale », indique le rapport.

Winnie Byanyima, directrice exécutive d’Oxfam, déclare : « Dans les pays développés tout comme dans ceux en développement, nous observons de plus en plus que les taux d’imposition les plus bas, les meilleurs soins, la meilleure éducation ainsi que les possibilités d’influencer la politique sont donnés non seulement aux plus riches, mais également à leurs enfants. Sans un effort concerté pour lutter contre les inégalités, elles perdurent à travers les générations. Nous allons bientôt vivre dans un monde où l’égalité des chances constituera juste un rêve. »

Oxfam lance un appel d’urgence aux gouvernements afin qu’ils prennent des mesures immédiates pour inverser ces tendances. Ils demandent un impôt juste et progressif, l’élimination des paradis fiscaux, un salaire décent pour les travailleurs, l’élimination de l’influence indue des plus riches sur les politiques ainsi que l’inversion des programmes d’austérité des gouvernements en utilisant les recettes fiscales pour financer des soins de santé universels, l’éducation et la protection sociale.





Courrier des lecteurs

HomeUn doux rêve

Cher Monsieur,

Il y a quelques années, j’ai fait ce rêve : je suivais un aigle qui me conduisit à un homme aimable aux cheveux blancs assis sur une chaise. L’homme se mit à parler et je le bombardai de questions. Il me répondit d’arrêter de parler et d’écouter les réponses. Puis, je donnai un coup d’œil au sol et j’y vis le nom de Maitreya écrit parfaitement. Connaissant vaguement ce nom, je fis une recherche sur Internet et, avec stupéfaction, je reconnu le visage de M. Creme. J’ai eu de nombreuses expériences au cours de ma vie mais cela a récemment pris de d’ampleur. C’est comme si un dessein était sur le point de m’être révélé. Le temps a passé, M. Creme a pris de l’âge et j’ai le sentiment que je ne peux plus ignorer ce rêve. Je ne sais pas si vous pouvez me donner une indication. J’ai suivi l’aigle pour ainsi dire et je suis prête à entendre ce que vous avez à me dire.

E. K., Longview, Texas, Etats-Unis

Toute l’information dont vous avez besoin est sur le site de Partage international. L’homme aimable aux cheveux blancs, c’était moi, Benjamin Creme (« aimable », je ne sais pas !) et le rêve a été mis dans votre mental par Maitreya.


HomeTransmettre le message

Cher Monsieur,

Je crois qu’un Maître ou l’un de ses disciples a de nouveau rendu visite à notre Centre d’information d’Amsterdam.

Ce dernier événement ressemble fort à la précédente visite au Centre, du Maître Jésus, sous les traits d’un jeune homme légèrement brun de peau qui avait approuvé la décision de consacrer notre vitrine à l’environnement, et parlé de notre site web, faisant ainsi écho à nos préoccupations du moment.

Le vendredi 17 janvier 2014, un jeune homme à casquette est entré dans le Centre en quête d’informations. Des années auparavant, il avait vu un DVD au sujet de Maitreya ; il voulait surtout savoir si nous donnions des « cours », et si les gens avaient la possibilité, entre autres, de venir bavarder avec nous et nous poser des questions.

Justement, la veille au soir, nous avions cherché, avec le groupe, le meilleur moyen de ne plus limiter les activités du Centre à des conférences et à des méditations de transmissions, et d’en faire au contraire un endroit où les gens pourraient entendre parler de la « Sagesse éternelle » tout en savourant un café, parler eux-mêmes de façon informelle du retour des Maîtres, et, s’ils sont intéressés, recevoir un enseignement en deux ou trois parties. Nous envisagions d’appeler chacune de ces parties « atelier » ou « séminaire », et l’ensemble « mini-séminaire » ou « mini-stage ». Ainsi, les questions de ce jeune homme et ses centres d’intérêt semblaient valider les projets que nous voulions expérimenter.

Taha – c’était le nom du jeune homme – repartit bientôt en promettant de revenir avec un ou deux amis, en prévenant auparavant par téléphone, pour avoir davantage d’informations. Il avait déjà téléphoné la veille pour savoir si nous donnions des « cours » au sujet de la Transmission. Ce fut tout : rien d’extraordinaire, mais, de nouveau, cela ressemblait fort à un encouragement – comme la dernière fois, lorsque le Maître Jésus était venu.

PS. Depuis cette dernière visite, nous envisageons une façon un peu différente d’inciter les gens à participer aux méditations de transmission.

F. E., Mienke Lamain, Amsterdam, Pay-Bas

Le Maître de Benjamin Creme indique que « Taha » était un disciple du Maître Jésus.


HomeUne bénédiction inattendue

Cher Monsieur,

Je voudrais partager une rencontre qui a eu lieu le samedi 12 janvier 2013 dans l’église du Sacré Cœur à Angoulême (France). A la messe du soir, j’ai ressenti une immense présence des Maîtres pendant l’eucharistie. Pourtant, avant d’aller à la messe, j’avais dit en plaisantant que les Maîtres n’allaient quand même pas nous rendre visite à la messe. Mais à la fin de la messe, au moment des échanges de l’accolade et de la paix du Christ, je serrai la main de l’homme à ma droite. Il semblait avoir entre 30 et 40 ans et avait les cheveux foncés. Il portait une croix chrétienne autour du cou et ses yeux foncés étaient différents de l’homme de la rue. Derrière moi je serrai aussi la main d’une dame très aimable, âgée de 50 ou 60 ans. Plus étonnant, l’homme sur ma droite avait le livre des sept Prières de saint Bridget que je souhaitais lire.

Pourriez-vous me dire qui était l’homme sur ma droite et la dame ? Merci encore pour votre travail et votre réponse.

G. B., Loule, Algarve, Portugal

Le Maître de Benjamin Creme indique que l’homme sur votre droite était le Maître Jésus.


HomeInoubliable

Cher Monsieur,

Le 3 janvier 2014, j’ai vécu une journée extraordinaire à danser et chanter avec un ami au bord de l’océan, heureuse d’être à l’essai dans un nouvel emploi. Toute la journée m’a paru très différente avec plein de merveilleux cadeaux.

En rentrant chez moi, je passai par le marché d’Adélaïde. Un homme se tenait là parmi les gens qui attendaient le bus. Je fus tellement fascinée par ses yeux bleus si brillants que je ne pus m’empêcher de le regarder bien en face. Il était grand, âgé d’un peu plus de cinquante ans et portait des vêtements usagés. Son visage buriné avait une expression de douceur. Je ne pouvais le quitter des yeux alors que je marchais dans sa direction. Un peu gênée, je répondis machinalement à son regard interrogatif et je m’entendis murmurer : « Voulez-vous de l’argent ? » En souriant doucement il répondit : « Non, merci, je travaille au square Victoria je suis seulement fatigué. » Reconnaissant que j’avais pris cet ouvrier du bâtiment pour un sans-abri, je répliquai : « Je suis désolée », en espérant que le sol s’ouvre et que je disparaisse. Mais je ne fus pas fâchée de l’entendre dire avec un sourire si doux : « Pas de problème. » Assez confuse, je continuai mon chemin, me demandant s’il ne pourrait pas s’agir de Maitreya. Je me retournai pour voir s’il avait disparu, mais il était toujours là. Depuis je ressens la douceur de son regard et de son amour ; cela semble se produire quand je médite ou dois franchir une étape qui exige que je fasse confiance à un mode de vie plus intuitif.

Pourriez-vous, s’il vous plaît, me dire si ces yeux bleu clair très doux étaient ceux du Maître Jésus ou de Maitreya

Merci beaucoup pour votre travail, votre inspiration et soutien. Je vous souhaite mes meilleurs vœux.

M., Adélaïde, Australie

Le Maître de Benjamin Creme indique que l’homme aux yeux bleus était le Maître Jésus.


HomeBien informé

Cher Monsieur,

En mars 2012, un ami et moi tenions un stand au salon Holistic de Drogheda en Irlande. Un couple excentrique entra et ne sembla pas nous remarquer. Je pris une photo du stand et pivotai pour faire un panorama. Je remarquai que l’homme prenait lui aussi des photos de la salle et se mettait à pivoter ! Il semblait m’imiter en se moquant de moi ! Plus tard ils se dirigèrent droit sur notre stand.

Je leur demandai d’où ils venaient. Elle était originaire d’un Etat balte et lui d’Egypte. Je remarquai une grande force et une puissance qu’il semblait conserver à l’intérieur de lui comme s’il était très très âgé – et soudain je pensai qu’il avait peut-être été sur la place Tahrir ! Je lui montrai le titre du journal l’Emergence : « La voix du peuple se fait entendre » et la photo de la place Tahrir pendant le « Printemps arabe » sur la couverture. Je lui demandai s’il y avait été et il répondit : « Oui, oui. J’ai parcouru l’Europe et j’ai vu beaucoup de choses, mais je n’ai jamais visité votre pays (les Pays-Bas). J’ai visité l’Europe de l’Est au-delà du rideau de fer où les gens étaient privés de liberté. J’ai vu la chute du mur de Berlin, Thatcher, Reagan, etc. Combien de temps les gens accepteront-ils d’être dirigés par de tels dictateurs – n’avons nous pas eu assez des Staline, Hitler et Mussolini ? Ils ne prennent soin que de leur propre ego. Vous savez l’empereur Néron, il jouait du violon en regardant sa ville, Rome, en flammes : sa propre ville ! Fou, complètement fou ! Nous devrions construire une réserve, mettre de tels politiciens dans un zoo et venir les observer ! » Il a vu que ces remarques m’amusaient beaucoup (c’est un de mes dadas) et, montrant mon sourire, il fit remarquer à sa compagne : « Tu vois, il pense que c’est comique, il aime cela ! Puis continua, vous savez qui sont les vrais héros ? Les gens qui vont au fond des océans ou en Antarctique ! Les scientifiques, ils risquent leur vie pour approfondir nos connaissances ; ce sont de vrais humains, ils font de vrais sacrifices pour l’humanité ! »

Ils firent plusieurs remarques sur les étoiles, Vénus, Saturne, la Lune, etc., et leur mauvaise influence. Déjà, la première fois qu’ils avaient abordé ce sujet, cela avait évoqué en moi un commentaire de B. Creme dans le dernier Share International dans lequel il affirmait que la position de Vénus avait une influence très positive sur l’humanité. Je le leur dis et je remarquais immédiatement qu’ils furent soudain totalement attentifs, buvant mes paroles. Je leur dis que j’avais lu que tel ou tel astre avait une bonne influence et l’un dit à l’autre : « Tu vois, je t’ai dit que leur influence était bonne ! »

Il dit aussi : « L’argent, l’argent. Je n’aime pas les gens qui en parlent et qui courent après l’argent. Tout le monde ne parle que d’argent, d’argent ! Il dansait presque quand il disait cela puis continua : Les Britanniques souffriront parce qu’ils sont trop mercantiles. Il y aura un tremblement de terre », et je pense qu’il a aussi parlé d’inondations. Peu de temps après cette rencontre, j’ai vu dans les journaux des calamités, glissements de terrain, inondations au Royaume-Uni. Il fit aussi remarquer : « Oui, vous savez, les feuilles tombent au bon moment, tout se produit au bon moment. » Puis ils partirent en passant droit devant tous les autres stands. Leur présence attira de nombreuses personnes vers notre stand. L’Egyptien et sa compagne étaient-ils des personnes particulières ?

RG. Pays-Bas

Le Maître de Benjamin Creme indique que l’homme était un porte-parole de Maitreya et la dame un porte-parole du Maître Jésus.


HomeCoup double

Cher Monsieur,

Le 28 avril 2007, je fis une ballade au bord de mer. L’endroit était très fréquenté par des promeneurs et des joggers, je m’y rends souvent et fus surprise d’y entendre une musique forte mais très agréable. Je vis un homme qui jouait de la guitare assis sur le trottoir. Il avait environ 35 ans et portait des lunettes, un pantalon noir et une chemise noire. Mais je fus enchantée par les vieux succès internationaux qu’il jouait remarquablement. Je lui donnai de l’argent. Je m’assis à un endroit d’où je pouvais le voir et admirer le soleil couchant. J’étais chagrinée car peu de personnes appréciaient sa musique, aussi je m’approchai de lui et lui redonnai de l’argent. Cette fois un deuxième homme se trouvait près de lui. C’était un homme corpulent, plus âgé que le guitariste, qui me demanda, d’une voix franche ou peut-être en plaisantant, si j’aimais sa façon de jouer. Je lui répondis qu’il était très talentueux.

Le guitariste et l’homme fort étaient-ils Maitreya et le Maître Jésus ?

L. A., Athènes, Grèce

Le Maître de Benjamin Creme confirme que le guitariste était Maitreya et l’homme fort, le Maître Jésus.


HomeBénédiction de lumière à Natal

Cher Monsieur,

Ce groupe se trouve au nord-est du Brésil dans la ville de Natal. Janete et le groupe méditent depuis un an et commencent maintenant un travail sur la Réapparition. Cette photo a été prise le 4 février 2014, vers 18 h, après une séance de méditation de transmission alors qu’il faisait déjà sombre. Cependant, il semble qu’il y ait un effet lumineux sur le haut du cliché. Etait-ce une bénédiction ou juste un effet dû à l’appareil ?

R. F., Dallas, Etats-Unis

Le Maître de Benjamin Creme indique qu’il s’agissait d’une bénédiction de lumière manifestée par Maitreya.



Compte rendu de lecture

HomeLa nouvelle beauté

par Marc Gregory

De nombreux lecteurs de la revue Partage international, ainsi que ceux qui suivent l’histoire de la Réapparition, ont lu et relu les Messages de Maitreya, auxquels ils ne cessent de faire appel dès qu’ils ont besoin d’inspiration, guidance et réconfort. Mais quelle que soit la connaissance que l’on a et l’usage que l’on fait de ces Messages, le plus extraordinaire est tout simplement qu’ils existent et que l’Instructeur mondial ait décidé de s’adresser à l’humanité de cette manière – à savoir par l’entremise d’un homme exceptionnel – pour se faire connaître de nous et proclamer sa présence dans le monde d’aujourd’hui.

Depuis l’époque où ces Messages ont été donnés pour la première fois (entre l’automne 1977 et le printemps 1982), beaucoup de choses ont changé. Et pourtant, beaucoup reste à faire avant que nous ne vivions dans le monde que Maitreya envisage. Il ne fait aucun doute que sa venue parmi nous est un événement d’une importance prodigieuse, un tournant essentiel pour le monde et l’avenir de la vie qui y évolue. Etant donné la portée de l’événement et la nature des Messages eux-mêmes, c’est un véritable défi que d’écrire à leur propos.

Il y a quelques années de cela, un jeune homme allait parfois se changer les idées dans une librairie new age à deux pas de chez lui. Pas particulièrement bien informé en matière de spiritualité mais très méfiant à l’égard des religions institutionnelles, il remarquait à chaque fois un livre à la couverture insolite arborant un grand losange rouge au liseré argenté sur fond bleu vif, au titre de Messages de Maitreya le Christ. Chaque fois qu’il arpentait les allées du magasin, cet ouvrage particulier attirait tranquillement son regard. Sceptique, il n’y prêtait guère attention. « Maitreya, se disait-il, De quoi peut-il bien s’agir ? »

Après plusieurs visites, quel que fût son itinéraire parmi les étals, il se retrouvait invariablement face au losange rouge sur fond bleu. « Achetez-moi, s’il vous plaît », semblait lui souffler le livre. C’est ce qu’il fit.

Il n’est pas difficile d’imaginer que le jeune homme et moi ne faisions qu’un – non que mes expériences personnelles soient si importantes, mais elles sont sans doute, peu ou prou, semblables à celles que beaucoup de gens ont connues lors de leur premier contact avec les Messages. Inutile de préciser que je les ai lus, et que mon scepticisme initial s’est volatilisé – submergé qu’il fut sous leur puissance, leur simplicité et leur profondeur extraordinaires. Echappant mystérieusement à toutes les tendances inhibitrices de mon mental, ils firent résonner une note à un niveau bien plus profond – ou plutôt à tous les niveaux en même temps.

Rien d’étonnant à cela. Touchant directement au cœur même des problèmes les plus complexes et les plus insolubles, ces messages proposent des solutions hardies. Non seulement nous vivons dans un monde saturé d’une peur permanente et inutile qui nous étreint presque tous à un degré ou à un autre, mais, en partie en raison de cette même colère, l’humanité s’est enlisée dans l’inaction. Nous adorons discuter. Nous adorons mener des enquêtes, étudier, compliquer ce que nous prétendons élucider, débattre et agiter les points de vue dans tous les sens. En essence, nous adorons parler, nous enfoncer dans l’équivoque et l’inertie. Sans compter que beaucoup d’entre nous n’aiment rien tant que voir cette inactivité autosatisfaite continuer à l’infini.

« Les problèmes de l’humanité sont réels, mais ils peuvent être résolus […] Faites que votre action soit à la mesure des besoins de votre frère, et résolvez les problèmes du monde. Il n’y a pas d’autre possibilité. » (Message n° 52)

Dans cette affirmation des plus simples, tout est dit. On y trouve un antidote merveilleux – et un défi – à notre paralysie et à notre inertie. C’est dans cette affirmation également que se trouve le thème central du message de Maitreya, celui auquel il ne cesse de revenir : le principe de partage.

Puissance et clarté

Maitreya parle avec puissance et clarté de la terrifiante injustice de l’extrême pauvreté qui ne cesse de proliférer, en soulignant que non seulement cette pauvreté n’a aucun caractère de nécessité, mais encore qu’elle constitue un affront à notre nature essentielle et à la nature de la réalité elle-même.

« Comment pouvez-vous vous satisfaire de votre manière de vivre actuelle, quand des millions d’êtres ont faim et meurent dans la misère, quand les riches font étalage de leur fortune devant les pauvres, quand chaque homme est un ennemi pour son voisin, quand nul ne fait confiance à son frère ? Combien de temps devrez-vous vivre ainsi, mes amis ? Combien de temps pourrez-vous supporter cette déchéance ? » (Message n° 81)

Notre peur et notre problème proviennent d’un défaut dans notre perception collective. Il nous reste encore à saisir une réalité essentielle de la vie : le fait que nous sommes tous Un.

« En premier lieu, les hommes doivent se considérer comme des frères, fils du Père unique. C’est essentiel s’ils veulent progresser d’un pas vers la divinité. » (Message n° 11)

« … car ce n’est que lorsque l’homme établit une relation correcte avec l’homme qu’il peut alors s’apparenter à Dieu. » (Message n° 29)

« Le crime de la séparation doit être chassé de ce monde. J’affirme que tel est mon dessein. » (Message n° 93)

Si nous voyions vraiment la réalité comme Maitreya et les Maîtres la voient, nous renoncerions avec joie au « crime de la séparation » et à toutes les souffrances auxquelles il mène. En réponse aux énergies qu’il incarne et qui sont exprimées par les Maîtres et lui, de plus en plus de personnes de par le monde perçoivent cette vérité et sont intimement persuadées que la vie peut et doit être infiniment meilleure qu’elle ne l’est à l’heure actuelle.

« Aujourd’hui, la nécessité primordiale est de transformer les structures dans lesquelles vous vivez actuellement. Votre civilisation, mes amis, est en train de mourir, non, elle est déjà morte. De ses cendres naîtra une beauté nouvelle dont les bases sont l’Amour, la Justice et le Partage. » (Message n° 107)

Changer de direction

Si franc et direct que soit Maitreya dans certains passages concernant l’état du monde, il ne perd pas une occasion de donner inspiration et encouragements. Il ne cesse de nous rappeler ce que nous sommes et ce que nous pouvons faire pour nous reprendre et retrouver le contact avec notre nature essentielle.

« J’ai l’intention de manifester en vous ce que vous êtes réellement, de vous montrer que vous êtes issu de la Divinité même, et que vous devez retourner à cette Source divine. » (Message n° 66)

« Malgré les apparences, les changements se produisent. Malgré la tension, mon Amour se déverse de tous côtés. Sachez cela, soyez en paix avec vous-mêmes et faites grandir l’espoir des hommes. » (Message n° 22)

« En souriant, tournez votre regard vers l’avenir. En riant, tournez le dos au passé. Avec gratitude, recevez la bénédiction de l’Amour de Dieu et rétablissez le Plan. » (Message n° 104)

« Ma Mission commence. Beaucoup a déjà été accompli. Bientôt, le courant s’inversera et les hommes, ressentant ma présence, y répondront avec joie. » (Message n° 49)

En dépit de l’immense tension qui pèse sur le monde, il ne fait aucun doute que, depuis que ces paroles ont été prononcées pour la première fois, beaucoup de changements pour le meilleur ont eu lieu. Un élan nouveau vers la justice s’est fait jour, particulièrement chez les jeunes, qui ne veulent plus entendre parler des méthodes brutales du passé. Les révoltes comme « le Printemps arabe » et les mouvements « Occupy », le développement d’Internet et la facilité avec laquelle les informations et les images peuvent devenir « virales » en quelques minutes connectent maintenant les peuples du monde d’une manière inimaginable autrefois. Dans son appel à une justice véritable, Maitreya affirme : « Lorsque je me ferai connaître, j’exprimerai l’espoir de toute l’humanité pour une vie nouvelle, un nouveau départ, son empressement à changer de direction, à voir se construire un monde nouveau dans lequel les hommes pourront vivre en paix, vivre libres de la peur d’eux-mêmes ou de leurs frères, libres de créer en puisant à la source même de la joie en leur cœur, libres d’être eux-mêmes en toute honnêteté. » (Message n° 8)

Dans les plus de cent interviews télévisées qu’il a données (toujours incognito) ces trois dernières années, Maitreya, semble-t-il, n’a jamais cessé de faire cela. Et dans le processus ininterrompu de son émergence, c’est à une véritable exhortation qu’il se livre dans presque tous ses messages : « Si vous voulez me servir et servir le monde, faites savoir, mes amis, que je suis ici. » (Message n° 69)

Maitreya est certain que l’humanité fera les justes choix, que, suivant sa guidance et celle des Maîtres, nous ferons le nécessaire pour transformer le monde : « Je sais qu’en chaque homme réside un être divin dont le dessein est de faire triompher l’amour et la justice. Comme il en est ainsi, l’issue ne fait pas de doute. » (Message n° 77) Ou, pour reprendre les paroles de Benjamin Creme : « Un jour, cette planète resplendira comme un diamant dans les cieux. »

Certains passages sont si ineffablement émouvants, si profondément expressifs qu’ils nous semblent tout simplement arrêter le cours du temps. Chaque lecteur en trouvera plusieurs qui lui parleront, comme par exemple : « Cherchez-moi dans les lieux sombres où la faim et les conflits abondent. Connaissez-moi comme le frère des pauvres, des exclus de la Terre. Voyez-moi ainsi, mes amis, mes frères, et voyez le Seigneur de l’Amour. » (Message n° 128)

Manifestement, la valeur de ces messages ne se limite pas aux informations apportées. Le choix des mots, leur place, le rythme et la respiration de la phrase, l’agencement des idées et les diverses manières dont Maitreya les reprend et les répète, tout cela contribue à conférer aux messages une véritable qualité mantrique. C’est pourquoi, comme Benjamin Creme l’indique dans la préface, ils peuvent être utilisés pour aider à la focalisation des énergies dans les méditations individuelles et collectives. C’est pourquoi de nombreux groupes de transmission écoutent avant chaque séance un ou plusieurs messages enregistrés, qui constituent un puissant instrument d’invocation de l’énergie, voire de l’attention du Seigneur de l’Amour.

Alors que, dans de nombreux messages, Maitreya se présente comme « un homme simple », comme le grand ami de l’homme ou le Frère aîné de l’humanité, dans un message sur dix à partir du dixième, il énumère les qualités divines qui font de lui l’incarnation vivante du principe christique, l’Avatar de l’ère du Verseau, celui qui est attendu par toute l’humanité :
« Je suis le Sauveur de jadis. Je suis l’Instructeur du renouveau. Je suis le Guide des temps futurs. Je suis la Loi incarnée. Je suis la Vérité elle-même. Je suis votre Ami et Frère. Je suis votre Soi. » (Message n° 70)

Le ton plus imposant de cette série de messages leur donne une qualité solennelle mantrique encore accentuée par leur rythme ample et régulier.

Il n’a pas dû être facile pour Maitreya de descendre de sa retraite himalayenne immémoriale et de quitter un état de conscience aussi exalté et prodigieux pour endosser le fardeau de l’enseignement et de la revitalisation d’un monde aussi désemparé et aussi plongé dans le matérialisme, l’avidité, les haines et les conflits anciens. Il n’a pas dû être facile pour lui d’entreprendre de guider des êtres comme nous, complètement à la dérive et qui ont tant à apprendre et à réapprendre. Néanmoins, poussé par son immense amour pour l’humanité et les dieux potentiels qu’il voit en nous, et à cause de la fonction qui est la sienne de Gardien du Plan divin et de Lieutenant de Dieu, c’est avec joie qu’il entreprend cette mission.

Il n’est guère possible d’en dire davantage. Il n’est guère possible de substituer quoi que ce soit aux messages, tant la lecture individuelle reste la seule expérience qui compte, et tant ils se suffisent à eux-mêmes quand, comme dans le message numéro deux, ils nous disent :

« Prenez courage, mes amis. Tout ira bien. Tout se passera bien. »


Messages de Maitreya le Christ, 1997, Partage Publication.





Compilation

HomeLe service de groupe

Prenez dans votre cœur, mes amis, ce message d’espoir. Répandez-le parmi vos frères et dites-leur que Maitreya est venu, que le Seigneur de l’Amour est ici. Dites-leur ceci, mes amis, et connaissez la félicité de servir la Vérité. [Message n° 87 (Maitreya)]

Nous sommes au seuil d’une ère nouvelle. La plupart des gens perçoivent le vent de changement annonciateur des temps nouveaux. Au milieu du chaos, dans l’effondrement des formes du passé et des certitudes de naguère, se profile un monde qui attend de pouvoir naître, un monde meilleur et plus sûr, plus sensé et plus juste. J’ai eu pour tâche de vous soumettre ces espoirs et ces plans, de vous inciter à y coopérer et de vous inspirer dans vos actes de service, de guider vos pas là où vous auriez pu trébucher, et de vous éveiller au fait que vous n’êtes pas seuls et abandonnés. Je suis heureux qu’il me soit donné de servir ainsi. J’accueille avec joie l’opportunité d’alléger votre fardeau et de vous présenter la magnifique promesse de l’avenir. [La promesse de l’avenir (Maître –)]

Mes Frères et moi-même considérons l’ère qui commence comme une opportunité de service. Nous aussi, mes amis, grandissons par la manifestation de cet attribut divin. Rien ne provient de Dieu si ce n’est pour servir, mes frères. Sachez-le, et croyez qu’il en est ainsi. C’est en servant l’homme que l’homme parviendra à Dieu. Il en a toujours été ainsi. Faites vœu de consacrer votre vie au service et connaissez la félicité de l’Amour de Dieu. [Message n° 75 (Maitreya)]

Le service est le levier du sentier de l’évolution. Par le service, nous apprenons à nous identifier à ce que nous servons et, ainsi, un changement se produit dans notre centre de focalisation. Il passe du personnel à l’impersonnel, de l’égoïsme à l’altruisme. [La Réapparition du Christ et des Maîtres de Sagesse (B. Creme)]

En servant, on se transforme. Pourquoi change-t-on ? Parce que le service a pour effet d’accomplir un miracle en nous. C’est littéralement un miracle. Un processus de transformation s’instaure. L’âme nous pousse à servir, et l’on commence à le faire avec nos faibles capacités. Plus on approche du champ de service, plus vite on s’y adapte. Il n’est pas nécessaire d’aller à l’autre bout du monde, bien que cela paraisse éventuellement être ce à quoi l’on est appelé. On peut commencer tout de suite, là où l’on se trouve. Le but est de nous faire sortir de notre égocentrisme […]. Par le service, on change son point de focalisation. On s’identifie de plus en plus à ce que l’on sert jusqu’à, sans même s’en rendre compte, perdre la conscience de soi. [La Mission de Maitreya, tome I (B. Creme)]

Que faire pour libérer l’humanité d’une servitude si ancienne, inhérente en partie à la nature de la substance elle-même ? Comment l’homme peut-il s’affranchir de cette funeste identification, et de la tyrannie des formes-pensées qu’il a lui-même créées ? En focalisant son attention non plus sur le moi mais sur le groupe, et en s’identifiant davantage avec son âme, en relation avec toutes les âmes. La lumière de l’âme, par l’intermédiaire du mental, est la grande dissipatrice du mirage, et, à une époque lointaine, le Bouddha a enseigné comment vaincre le désir en pratiquant la noble voie du milieu entre les paires d’opposés. Dans la lumière de l’âme, l’unité essentielle est perçue, les vagues de l’astral s’apaisent, et l’aspirant parvient à la porte de l’initiation. [Le mirage (Maître –)]

La méditation de transmission est simple. Cela ne l’empêche pas d’avoir des effets et des modes d’action multiples et essentiels. En premier lieu, c’est un acte de service. Je ne connais aucune autre façon de servir le monde avec tant de puissance, de valeur, d’importance et de façon si conforme à la ligne d’évolution du Plan, mais qui soit en même temps si simple et si facile. […] La seule chose que la transmission exige, est la résolution de la pratiquer avec une régularité, en quelque sorte, routinière. La régularité est extrêmement importante. Elle instaure un rituel, un rythme qui a sa valeur propre. Il importe donc que les membres d’un groupe de transmission se réunissent régulièrement, une ou deux fois par semaine, par exemple, et toujours le même jour à la même heure. Cela permet aux Maîtres de savoir qu’à tel endroit, à tel moment précis, un groupe est prêt à transmettre l’énergie qu’ils envoient dans le monde. Nous découvrirons que ce travail nous ouvre une porte menant à un sentier qui nous conduit directement à la Hiérarchie. Il fait partie intégrante d’un processus mis en place par celle-ci afin de permettre aux aspirants et aux disciples de coopérer les uns avec les autres et avec la Hiérarchie. [La Mission de Maitreya, tome I (B. Creme)]

Le travail de groupe est le travail de l’avenir. Les énergies du Verseau ne peuvent être reconnues, absorbées et utilisées qu’en formation de groupe. Les siècles à venir verront les groupes grandir. Un groupe potentialise les actions que les individus y investissent. C’est une technique de travail très puissante. Ce n’est pas par hasard si la Hiérarchie lorsqu’elle entreprend quelque chose, elle crée un groupe. Elle contacte une personne et lui confie un groupe, ou elle lui donne les moyens de contacter un groupe. C’est pour cette raison que l’on trouve partout dans le monde la société théosophique, l’école Arcane, et nos groupes qui travaillent pour l’émergence de Maitreya et des Maîtres. La solution, c’est le travail de groupe. [L’Instructeur mondial pour l’humanité (B. Creme)]

Mes Maîtres développent, à travers leurs groupes, des formes et structures nouvelles pour votre vie. Celles-ci vous permettront de mieux donner expression aux êtres divins que vous êtes, et ainsi d’accomplir le Plan. Prenez part à cette grande aventure de l’Esprit, et permettez-moi de vous montrer votre héritage, de vous guider vers lui. [Message n° 41 (Maitreya)]

Chaque ère nouvelle amène en incarnation des groupes d’âmes dont les énergies peuvent s’accorder avec les énergies dominantes de l’ère en question. Ce processus permet la création des formes nécessaires à l’expression des intentions spécifiques de l’époque. Il en est ainsi aujourd’hui, à l’orée du Verseau.
On découvrira de plus en plus d’adolescents et de jeunes adultes particulièrement bien équipés pour répondre aux nouvelles énergies du Verseau qui tendent à la synthèse et à la fusion. Capables par ailleurs de tirer profit des opportunités uniques qui s’offriront à eux, ils trouveront et créeront les structures sur lesquelles la civilisation de demain doit être édifiée.
Maitreya, comme on peut s’y attendre, a des plans bien établis impliquant la mise en place de centres et d’institutions où l’enseignement requis sera dispensé, les expériences effectuées et les leçons apprises. Ainsi, des groupes de jeunes pionniers itinérants inaugureront de nouveaux modes de vie et de relations, s’efforçant à tout instant d’imprégner leurs vies des énergies d’amour et de synthèse du Verseau. Des expérimentations contrôlées les mèneront pas à pas à la création de formes viables et sûres qui seront progressivement adoptées par tous.
Ainsi l’ère nouvelle émergera-t-elle du chaos de l’ancienne. Ainsi les restrictions d’aujourd’hui cèderont-elles la place à une liberté totalement nouvelle et en harmonie avec les eaux porteuses de vie du Verseau. [Les Eaux du Verseau (Maître –)]

Dans cette ère nouvelle, toute activité s’effectuera à travers des groupes, des affiliations à des groupes, la pensée de groupe, aboutissant finalement à la conscience de groupe. Cette ligne directrice est en accord avec la qualité des énergies s’écoulant de la constellation du Verseau, qui ne peuvent être connues, appréhendées et utilisées qu’en formation de groupe.
A l’origine de l’activité de groupe dans l’ère révolue des Poissons, il s’est toujours trouvé un chef de file qui, une fois sa pensée et ses objectifs présentés, faisait exécuter ses ordres par les autres membres du groupe. Telle fut la norme au cours des 2 000 dernières années. Afin de répondre correctement à la qualité des énergies du Verseau ainsi qu’aux desseins propres au Plan de l’évolution pour l’humanité, cette approche doit changer. Plutôt que d’avoir un groupe d’individus qui suivent les ordres de l’un des leurs – peut-être plus puissant – chaque membre doit assumer l’entière responsabilité des pensées, idées, intentions et desseins du groupe. Nous sommes dans une période de transition située entre deux âges. Les anciennes structures ne fonctionnent plus et, pour l’instant, les nouvelles n’existent pas encore. Ceux qui travaillent selon les anciennes méthodes individualistes, obéissant à un chef, se verront devenir de moins en moins efficaces. Le but suprême est la conscience de groupe. Cet état très subtil et difficile à atteindre, est inconnu à l’heure actuelle, sauf de la Hiérarchie. La Hiérarchie spirituelle, elle, ne connaît que la conscience de groupe et n’a pas du tout le sens de la conscience individuelle séparée. C’est là la perfection et ce à quoi nous devrions aspirer, sans trop nous décourager toutefois si nous n’y parvenons pas immédiatement. [La Mission de Maitreya, tome II (B. Creme)]

Mes Maîtres préparent leurs groupes pour qu’ils montrent la voie, afin de répondre aux besoins des hommes. De cette mise en œuvre résultera tout le bien du monde. Mes Maîtres connaissent les problèmes qui assaillent les hommes ; mais ils savent comment les résoudre. Permettez-leur de vous guider, et de vous montrer le chemin simple de la Joie, de la Simplicité et de la Vérité. Une nouvelle Loi se fait jour. La nouvelle Vérité est révélée aux hommes. La Loi est Amour. La Vérité, mes amis, est Fraternité. [Message n° 43 (Maitreya)]

La voix de Maitreya ne sera pas la seule à se faire entendre parmi les hommes. Partout dans le monde, dans chaque pays, des groupes attendent l’occasion de s’exprimer. Préparés et entraînés, ils attendent dans les coulisses, prêts à servir dès que l’appel résonnera. Ils connaissent les nécessités de l’époque et les solutions aux problèmes qui accablent l’humanité aujourd’hui. Peu à peu, ces problèmes seront résolus et un nouveau chapitre s’ouvrira dans l’évolution de l’espèce humaine. Bientôt, ces sages s’avanceront et se mettront à la disposition du monde. Leur altruisme plaidera en leur faveur et leur sûreté de jugement gagnera la confiance de tous.
Reprenez courage, et sachez que des temps nouveaux se préparent. Reprenez courage et sachez que rien ne peut arrêter la vague de changements qui déferle aujourd’hui sur le monde.
Autrefois, les gens attendaient les événements et acceptaient passivement leur destin. Aujourd’hui, une conscience nouvelle anime l’esprit et le cœur des hommes et éveille leur besoin inné de justice et de liberté. Ils ne seront pas déçus. [Ils ne seront pas déçus (Maître –)]

Chaque siècle, un groupe de disciples se voit confier une tâche particulière : la découverte ou l’annonce de certaines idées et de certaines vérités, la révélation de faits jusqu’alors ignorés concernant la nature de l’homme ou de l’univers, l’enrichissement de la vie spirituelle à travers l’art ou la religion – tous ces moyens d’approche ont été utilisés par la Hiérarchie occulte afin d’éveiller l’homme à la Réalité dans laquelle il vit. D’âge en âge, ce processus s’est poursuivi, assurant la continuité des méthodes d’enseignement utilisées par les Maîtres. Aujourd’hui, alors que le monde se tient au seuil de l’ère du Verseau, le ferment du changement agit partout. Il en est ainsi également dans les cercles hiérarchiques. Les Maîtres eux-mêmes, sans exception, sont soumis à une réorientation sans précédent de leurs méthodes. Au cours des cinq derniers siècles, ils ont progressivement modifié leurs façons de procéder en vue de la Grande Approche, l’extériorisation de leur travail dans le monde. Ce n’est pas sans raison qu’ils ont testé et reconsidéré toute ligne d’action ayant déjà fait ses preuves, l’adaptant si nécessaire à la sensibilité nouvelle et grandissante des hommes. Dans l’attente du jour de Déclaration qui donnera le signal de leur Approche, les Guides de la race humaine se tiennent prêts à quitter les coulisses pour servir l’humanité dans sa marche en avant. Sortis des rangs des hommes, les Maîtres invitent maintenant ces derniers à les rejoindre dans leurs propres rangs. [La Grande Approche (Maître –)]

Faites savoir à tous que je suis ici, que je suis revenu, et que je prépare les hommes pour le Jour de Déclaration, le Jour du Don de Dieu, car ce jour-là, les hommes célébreront ensemble l’avènement de la volonté de Dieu. Ma venue n’est rien de moins. Prenez maintenant place à mes côtés, et, ensemble, apportons la preuve que l’homme est Dieu, qu’il n’existe rien qui ne soit Dieu. [Message n° 25 (Maitreya)]

Chaque jour nous rapproche de l’émergence de Maitreya, dans la plénitude d’une présence visible de tous. Sous peu, l’humanité saura que le Maître des Maîtres, la Lumière et l’Espoir du monde, se trouve maintenant, une fois encore, parmi les hommes. Fort peu de temps nous sépare de cet apogée d’une série de plans préparés de longue date. Bientôt, cet effort portera ses fruits en éveillant l’humanité à la nouvelle réalité présente en son sein, et en lui indiquant la nouvelle direction à suivre pour aller de l’avant. Chaque Maître a sa spécialité, mais tous connaissent dans son intégralité le plan de développement de l’ensemble des facteurs qui gouvernent l’essence spirituelle de l’homme. Chacun, à la fois individuellement et en tant que membre d’un groupe, stimulera et évoquera la réalisation du potentiel spirituel latent chez tous les hommes. Ainsi en sera-t-il. [Des événements sans précédent (Maître –)]



HomeQuestions / Réponses


Q. [1] Maitreya donne-t-il toujours des interviews télévisées en Russie ? [2] Combien en a-t-il données à ce jour ? Au 5 janvier 2014, il y en avait eu trente-deux. Quel est le total en Russie aujourd’hui ?

R. [1] Oui. [2] Trente-six (au 6 février).



Q. Pourriez-vous nous donner un récapitulatif des interviews données par Maitreya dans chaque pays à ce jour ? Cela nous serait très utile quand nous donnons des conférences. Le public aime savoir le nombre d’interviews données dans les différents pays.

R. Etats-Unis : 29 interviews (janv. 2010 à janv. 2011) ; Mexique : 14 interviews (janv. à sept. 2011) ; Brésil : 41 (sept. 2011 à janv. 2013) ; Russie : 36 interviews à ce jour). Cela fait un total de 120 interviews.



Q. [1] J’ai été frappé une nouvelle fois par un sous-titre dans La Mission de Maitreya, tome II : L’action de Maitreya. C’est le titre d’une section dans laquelle vous parlez de « Don du Seigneur tout-puissant  ». Il est émouvant et surprenant qu’un grand être comme Maitreya ait agi de la sorte par rapport aux groupes, et son don rendra notre service potentiel beaucoup plus puissant qu’il ne l’aurait été sans lui. Les groupes répondent-ils à cette opportunité spécifique comme ils le pourraient et le devraient ?

R. Les groupes diffèrent d’un pays à l’autre, et, à l’intérieur d’un même pays, certains sont meilleurs que d’autres ; mais, dans l’ensemble, les groupes sont d’une efficacité honorable. Ils feraient beaucoup mieux s’ils se débarrassaient de leur peur de parler en public !



Q. Est-il correct de dire que chacun et chacune d’entre nous doit trouver son sentier de service ? Comment savoir ?

R. Il y a beaucoup de désespoir et de souffrance dans ce monde, qui doit se transformer. Répondez à ce qui constitue pour vous les besoins essentiels des hommes, et servez-les. Si vous croyez que les Maîtres et Maitreya existent et qu’ils sont aujourd’hui dans le monde de tous les jours, dites au monde que vous le croyez. Il n’est pas difficile de servir si vous le désirez – il y a des millions de manières de le faire. Vous ne pouvez rien faire de plus important dans cette vie.



Q. J’ai lu dans vos livres que servir, c’est répondre aux besoins du monde, mais je ne suis pas tout à fait sûr de ce que cela signifie dans le cadre des groupes qui travaillent avec vous ?

R. Le monde est accablé de souffrance et de chagrin, alors que, pour des millions et des millions de gens, cela n’est pas nécessaire. Le vrai but de la vie est de servir. L’âme vient en incarnation pour servir le plan d’évolution. Le travail des groupes est de faire savoir que la Hiérarchie existe, et que Maitreya et son groupe, les Maîtres de Sagesse, reviennent dans le monde (certains sont déjà parmi nous). Dites cela au monde, et vous servirez. Maitreya dit que l’on ne peut rien faire de mieux. Le simple fait de savoir cela et de le prendre sérieusement stimule les espérances et les attentes de millions de personnes dans le monde.



Q. Quand vous débordez d’espoir pour l’avenir de l’humanité par exemple, cela a-t-il un effet positif sur : [1] l’émergence des Maîtres ; [2] la réalisation de cet avenir meilleur pour l’humanité (bien sûr, ceux qui ont faim ont toujours besoin de nourriture, j’en suis conscient, mais peut-être une attitude positive par rapport à l’avenir de l’humanité aide-t-elle à améliorer celui-ci ?) ; [3] votre karma personnel ?

R. [1] Oui. [2] Oui. [3] Oui.



Q. Dans le numéro de janvier 2014 de Partage international, la première lettre contenait un avertissement menaçant : « Le monde doit se mobiliser si nous voulons survivre. On ne joue pas avec la Terre. » Cette remarque venait du Maître Jésus. Pourriez-vous nous préciser ce qu’il voulait dire ?

R. Comme nous l’avons déjà dit, le monde d’aujourd’hui sait ou devrait savoir que le changement climatique est une réalité, qu’il s’accélère, et que nous en sommes arrivés à un point où il nous sera bientôt impossible de revenir sur la destruction de l’écosystème. Voilà des années que mon Maître nous alerte à ce propos. Même si le résultat de cette destruction de l’environnement ne peut pas être évalué par l’homme, nous avons tout de même chaque année des exemples de destructions terribles qui peuvent être causées par les vents et les marées. Il est stupéfiant que tellement de gens ne prennent pas cela au sérieux.



Q. Comment faire la distinction entre l’intuition et ce qui n’est qu’une forme élevée de désir ?

R. L’intuition vient du cœur, elle n’a rien à voir avec le principe de désir qui est astral et vient du plexus solaire. Essayez de prendre conscience de cette différence, et vous aurez la réponse.



Q. Dans notre groupe, nombreux sont ceux qui se comportent de façon sentimentale et exagèrent l’aspect « gentillesse », l’aspect « amour » dans leurs relations. Je trouve que c’est un peu « bidon », mais, c’est apparemment ce qui différencie les gens « de cœur » des gens « de tête ». S’agit-il d’un malentendu ? Certains disent parfois « rechercher « une impression de groupe ». D’autres, les plus anciens, sont en contact avec le « groupe intérieur », ce qui tendrait à rendre inutile la notion factice d’« impression de groupe », qui serait plus « sensible ». Que pouvez-vous nous dire à ce propos ?

R. Tout le monde est censé faire preuve de respect et de cordialité à l’égard des autres membres du groupe, quels que soient leur niveau d’évolution et leur structure de rayons. Cependant, les rayons deux, quatre, six tendent à se comporter de façon plus « affective », plus « sensible », alors que les rayons un, trois, cinq, sept tendent à être plus objectifs. Il n’en reste pas moins que la sentimentalité peut exister dans les deux cas si la personne – comme presque tout le monde – est polarisée sur le plan astral. Pour certains, une sentimentalité excessive est factice et désagréable, pour d’autres, elle est le sel de la vie. A vous de choisir.



Q. [1] Les débris ou détritus de l’espace – ces fragments de satellites plus ou moins gros qui flottent dans l’espace – sont-ils dangereux ? [2] Les Frères de l’espace doivent-ils aussi s’occuper de cela ?

R. [1] Non, pas très dangereux. [2] Pas particulièrement.



Q. D’immenses étendues de forêt, de jungle et de terre arable sont consacrées à la culture des palmiers à huile. Cette huile est utilisée pour la fabrication d’une multitude de produits divers – y compris alimentaires. Outre ses effets destructeurs sur l’environnement, cette huile est-elle également toxique pour l’homme ?

R. Elle n’est pas toxique, mais elle n’est pas très bonne – elle est assez lourde à digérer.



Q. Quels sont les effets réels de la fracturation ? Cette technique cause-t-elle des dommages irréversibles à la Terre ?

R. Tout dépend de l’endroit où elle est pratiquée. Dans les régions rocheuses instables ou dans les zones de carrière, elle peut être très dangereuse. Dans un environnement plus stable, et prudemment mise en œuvre, elle est moins dangereuse que beaucoup ne l’imaginent. Elle peut être dangereuse dans les petits pays (comme la Grande-Bretagne ou d’autres pays européens) où des mines et des carrières ont été exploitées pendant des siècles, mais elle peut être beaucoup plus sûre dans les grands pays disposant de territoires immenses. Néanmoins, le processus de fracturation risque de polluer les ressources locales en eau, et l’humanité n’a pas vraiment besoin de cette technique, car elle dispose aujourd’hui de soixante-dix ans de réserves de pétrole. Tous nos besoins ne vont pas tarder à être satisfaits par la technique de la fusion froide, qui nous fournira une énergie sûre et bon marché en quantités illimitées, dans l’attente que l’humanité reçoive la technologie de la lumière. Cette technologie nous sera donnée quand nous aurons commencé de mettre le partage en œuvre et que la guerre aura été reléguée dans les oubliettes du passé.



Q. Dans son livre les soucoupes volantes ont atterri, George Adamski affirme que les Frères de l'espace lui ont révélé que les principaux responsables derrière ceux qu'il appelle « le Groupe du Silence » (les conspirateurs mondiaux qui ont tenté de cacher au public la vérité sur les ovnis) étaient de puissants banquiers et financiers internationaux. [1] Cette information était-elle totalement exacte ? [2] Est-elle toujours toujours vraie aujourd'hui, ou bien d'autres agences puissantes sont-elles également impliquées ?

R. [1] Non. [2] Oui. Ces forces ont toujours été plus ou moins impliquées, mais les sources gouvernementales au niveau mondial sont les sources principales de contrôle de l'information.





Haut de pageHaut de page

ACCUEIL | DECOUVRIR | MAITREYABENJAMIN CREMEACTUALITE | AGENDAREVUE PARTAGE INTERNATIONAL | RECHERCHE | CONTACT | QUI SOMMES-NOUS

Copyright © 2005 Partage International. Tous droits reservés.